Et toi, tu veux faire quoi quand tu seras grande?

Coucou tout le monde!

Le post d'aujourd'hui sera centré sur...moi même. Afin que vous puissiez cerner davantage qui je suis, j'ai eu envie de vous parler de mon projet professionnel.

Jusqu'à il y a encore 1 an et demi, je ne savais pas quoi faire de ma vie. J'ai atterri en licence d'économie un peu par hasard, simplement parce que je voulais étudier à Lyon, dans un cursus compatible avec le DUT Gestion des Entreprises et des Administrations que je venais d'obtenir. J'ai donc débarqué à Lyon et les premières semaines furent très dures: nouvelle ville ( je venais d'un petit village paumé, joli certes mais paumé), nouveau mode de vie ( de la maison "cocon" où j'étais nourrie, logée, blanchie, j'ai emménagé dans une chambre universitaire de 9 mètres carrés). Mais le pire fut la solitude: mes amies qui étaient déjà sur Lyon depuis longtemps avaient leurs vies et leurs nouveaux amis, mon chéri habitait chez ses parents à 30 kilomètres de là, je ne connaissais personne, ni en cours, ni à la résidence. Très dur, je vous le disais. Mais bref, ce n'est pas l'objet de ce post.
Mon année de licence s'est globalement bien passée: j'ai eu de bons résultats, je me suis fait des amis, retrouvé les anciens et j'ai emménagé avec mon chéri dans notre joli petit appartement. 

Mais à la fin de cette année scolaire, pour quel master postuler? Car je ne savais pas ce que je voulais "faire plus tard". Alors que je cherche désespérément un job d'été, le papa de mon chéri me dit: " Mais pourquoi tu ne ferais pas un stage plutôt? Dans l'agence de communication qui travaille pour nous par exemple ( Beau Papa dirige une entreprise de produits pour bois appelée Blanchon Syntilor, ndlr)? Tiens voici son numéro, appelle le et vois avec lui". Euh ouais mais moi, j'y connais rien au... "design graphique? C'est quoi ça?" et je suis trop timide pour appeler comme ça. Beau Papa, tout gentil me dit alors qu'il va l'appeler, lui parler de moi, que je ne me fasse de souci, si il a envie, le dirigeant de cette agence me rappellera. Ok, on fait comme ça. Je n'y crois pas trop jusqu'à ce que je reçoive un appel du directeur de l'agence Caracas, donc, qui me propose un entretien pour voir pour le stage. Tout se passe bien, bon feeling, j'intègre la boîte pour un mois de stage volontaire. Et là, le déclic: je suis l'assistante de l'une des chefs de projet et j'apprends tous les mots propres au milieu de la com " le brief", "la quadri", "la revue de presse", "la deadline" (oui oui les gens de la com' adorent les anglicismes^^). Je découvre donc un nouveau monde, fait de multiples métiers ( les graphistes, les créatifs, les chefs de projets), de plein de domaines de travail différents ( l'agence travaille autant pour une marque de biscuits, que pour une marque de ski par exemple) et là, je me dis: je veux faire ça.

Ni une ni deux, je postule pour un M1 Communication. Et là, grosse déception: mon dossier est refusé et je me vois contrainte d'intégrer un M1 d'économie, pour lequel je suis automatiquement prise du fait de ma licence. Me voilà partie donc pour une année à ne pas faire ce que j'ai envie de faire. L'année est facile, on revoit les bases d'économie mais je ne suis pas à fond. A l'occasion du stage de fin d'année de 4 mois, j'ai la chance d'être prise comme chargée de communication stagiaire, dans un ensemble de musique classique, le Choeur & Orchestre 19. Je ne connais rien à la musique classique, pas grand chose à la com: mais je m'accroche, je lis des bouquins, je suis curieuse et j'apprends plein de choses. Et notamment dans le milieu des relations publiques et plus spécifiquement dans les relations presse: choisir les bons médias, établir une base de données presse, lire la presse concernée, appeler les journalistes, les relancer, organiser une conférence de presse, rencontrer les journalistes pour de vrai... j'adore! c'est stressant et on est jamais sûrs que le journaliste publiera un article mais c'est tellement intéressant. Et mon stage s'est tellement bien passé que je déchire tout à la soutenance et au rapport ( ma note fut de 16! oui oui je me la pète!) et que le directeur musical du Choeur & Orchestre 19 me demande de revenir l'année prochaine. Et cette expérience m'a permis d'intégrer cette année le M1 Info Com à Lyon 3! Oui je suis retournée en M1 mais je veux tellement faire ce métier que j'aurais pu retourner en licence^^


Donc vous l'aurez compris, je veux travailler dans les relations presse. Mais ce que vous ne savez pas, c'est  dans quel domaine!^^ J'adorerais travailler dans les relations presse pour la mode, dans une agence qui côtoierait divers noms de la mode, autant de grandes enseignes que de petits créateurs. J'y touche un peu en travaillant pour l'Oreille Croquée mais mon but serait de bosser en agence, donc. Pour côtoyer plein d'univers et me nourrir de tout cela. Mais bon, je suis à Lyon et toutes les agences de relations presse mode sont à Paris...Mais je pense que si l'on me proposait un stage, je ferai l'effort de monter dans notre belle capitale! Ne manquerait que l'argent pour me payer le loyer ^^

Bon et bien je viens d'écrire le post le plus long du monde et je suis sûre que vous serez peu à lire ces dernières lignes!^^
Mais je tenais à vous expliquer qui je suis et ce dont je rêve pour ma vie future (non je ne voulais pas juste dire que je cherche un stage dans les RP mode ^^).  Je veux être une business woman, qui travaille dans ce qu'elle aime et s'épanouit pleinement :)

Sur ce, je vous dis à demain pour un post mode, vous présentant une jolie marque :).

P.S: retrouvez ici le concours La Duchesse Dugouthé ;)

Et je vous ai dit que c'était le dernier jour pour voter pour ma Ptite Bulle?

Rendez-vous sur Hellocoton !

CONVERSATION

6 commentaires:

  1. très joli projet !! c'est vrai que c'est compliqué de trouver vraiment sa voie, surtout quand on nous donne un choix trop large au lycée, on est complètement perdu !
    moi aussi j'ai mis du temps à trouver ce que je voulais être. bats-toi et je suis sûre que tu y arriveras !

    http://100pour100soie.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  2. Un très beau projet. Suivre sa voie et faire ce qui nous passionne vraiment, ce n'est pas toujours facile, mais je trouve que ta manière de le présenter est très positive et ta motivation te permettra je l'espère de continuer dans cette voie professionnelle.
    Je suis moi aussi en train de bifurquer professionnellement, un parcours semé d'embuches mais je continue car je suis sure que cela vaut le coup.
    Bon weekend !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis tombée par hasard sur ton blog, j'ai fait un stage à Paris dans la mode (je suis lyonnaise aussi). En tout cas, bon courage pour tes études et pour ton futur stage et si tu veux des des adresses d'agences, n'hésites surtout pas !!

    RépondreSupprimer
  4. C'est bien que tu ai trouvé ce que tu souhaitais faire même si pour cela, il a fallu passer par des "chemins" qui ne correspondaient pas forcément à tes attentes ^^
    Bises xx

    RépondreSupprimer
  5. J'ai du retard mais je viens de venir lire ton post très intéressant. Ton parcours fut un peu boulversé mais tu sais maintenant ce que tu veux faire. Je te souhaite toute la réussite et le bonheur que tu puisses avoir. De gros bisous et merci pour ce post très enrichissant

    RépondreSupprimer
  6. Ton article est très intéressant et c'est la que l'on peut se rendre compte qu'il est possible de venir d'une filière carrément différente pour en arrivée où tu en es.

    BRAVO !

    Belle soirée, bises.
    M.

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!