Néon, ce n'est pas qu'une tendance mode!

Coucou mes petites bulles!

Comment allez-vous? :) Aujourd'hui, je vais vous parler d'une super découverte faite grâce à l'une de mes lectrices qui m'a conseillé le magazine Neon. Maintenant en version papier, c'est tout d'abord en ligne que cette revue est née :)
EDIT: la rédaction m'informe que le site est né 1 mois après le journal papier en fait :) 
L'idée de la rédaction, je pense, est de nous apprendre des choses que l'on apprendrait pas ailleurs, ou bien d'aborder un sujet un peu galvaudé, certes, mais d'une manière étonnante :) 
J'ai complètement adhéré au concept, je trouve cette revue intelligente et vraiment, je l'ai dévorée :) Enfin, j'ai lu les deux premiers numéros en 3 jours, c'est vous dire! Et je me suis même abonnée :) 

Mais de quoi y parle-t - on? :) 


Tout d'abord, Néon pose la question qui fâche: Que ferez vous le lendemain de la supposée fin du monde?  :) Certains feront leurs cadeaux de Noël, à la dernière minute, ne voulant pas les faire avant, au cas où et d'autres remercieront Chuck Norris de les avoir sauvés ^^ Et il y en a même un qui promet de s'inscrire à Koh Lanta! Personnellement, je n'y crois pas trop à toute cette histoire mais je sera quand même soulagée le lendemain :) Et vous? 
On retrouve aussi le Dictionnaire de la rédaction, qui revient pour chaque numéro et qui est composé de mots inventés par les concepteurs du magazine comme avoir la tagadelle ( faim de fraises Tagada) ou un merlouche qui designe un oiseau peu digne de confiance. Ca m'a trop fait rire en les lisant!
Il y aussi la rubrique "des savoirs inutiles pour briller": les trucs de culture générale dont tout le monde se fout, auxquels on n'avait jamais pensé mais qui n'ont font halluciner une fois qu'on les sait ^^ Par exemple, les filles avc un prénom finissant en A ont une vie sexuelle plus épanouie que les autres! Un immeuble de Sao Paulo est si peuplé qu'il a son propre code postal et  la carpophobie est la phobie des fruits. Oui oui, c'est surprenant, non? 




Néon nous livre également la résolution de la question épineuse "Avoir un chat ou non?" sous forme d'un labyrinthe avec plusieurs chemins, qui change la décision selon le chemin parcouru :) Un peu comme les histoires à tiroirs de notre enfance ou les quizz que je faisais dans les magazines de Sabrina l'apprentie sorcière quand j'étais petite ^^ Oui oui, ca ne nous rajeunit pas tout ça... Bon inutile de préciser que les options sont assez drôles: par exemple si vos oisins sont coréens, vous pouvez leur confier votre chat car eux, ils mangent les chiens, pas les chats! Bon ça semble moins drôle comme ça mais sur le papier, sur le moment, dans le contexte, c'est rigolo :D
Moins fun, la rédaction a également suivi Oleg, artiste contre le régime de Poutine, un gars un peu timbré qui emmène son bébé dans des manifestations qui se finissent toujours en arrestations musclées. Il est le leader du collectif  Voina ("Guerre" en russe) qui utilise l'art pour exprimer son mécontentement. Mais bien sûr, cet art est volontairement provocateur: dessiner un phallus géant qui s'illumine la nuit sur un pont de Moscou juste en face du bâtiment de l'ancien KGB, mimer des scènes d'accouplement pour montrer qu'ils se font "avoir" (en parlant poliment...) par les autorités..; le but étant de dénoncer la corruption et le manque de liberté d'expression des médias. Choc! Le point de départ de ce combat a été l'assassinat du frère d'Olav et le fait que la police n'ait jamais trouvé voire cherché le meurtrier. 
Autre phénomène, autre "tendance" qui fait beaucoup parler d'elle: manger des insectes . Néon rappelle qu'en Afrique, Amérique du Sud et en Asie, les insectes font partie de la culture gastronomique mais qu'en Occident, la barrière psychologique fait que nous sommes incapables de remplacer la viande par des grillons. Alors que la viande est un désastre écologique ( sans parler des pauvres bêtes massacrées) et que les petites "bêbêtes" sont pleines de protéines et de nutriments! La journaliste va même jusqu'à tester la chose: au début très réticente elle finit par croquer une sauterelle, dont le goût ressemble à du poulet; par contre, elle n'arrivera à une avalé un sacarabée bouilli(au goût de poisson pourri et dont la carapace lui blesse le palais) qu'en le gobant avec un verre de vodka pour faire glisser. Beurk, je crois que je ne pourrais jamais en manger, des insectes :s Ou alors bien cachés avec de la panure, de la sauce et surtout sans me dire qu'il y a une bêbête dedans! Et vous? 



Plus "tendre", Néon nous parle aussi de personnes adoptées et leur fétiche :) Chaque personne interrogée, adoptée par des parents aimants a conservé un petit souvenir de leur histoire, que ce soit une lettre, un passeport, une petite robe d'enfant, une assiette et sa petite cuillère assortie... J'ai été bouleversée par leurs histoires et notamment celle de Carole, que ses parents voulaient tuer à la naissance car elle est arrivée "par le siège" et non la tête la première ce qui veut dire qu'elle est maudite dans les croyances de son pays d'origine, le Bénin. Sauvée in extrémis par sa tante qui ne croyait pas à cette légende, elle est revenue plus tard voir ses parents: au départ, son père ne voulait toujours pas la rencontrer mais ensuite, leurs relations se sont apaisées. Elle a été baptisée "la préférée" par sa famille d'origine qui lui a offert du miel, ainsi qu'un bracelet pour sa maman de coeur dont la maman biologique a le double. Belle histoire, non? 
La rédaction nous parle ensuite du coup de foudre : n'est ce qu'un procédé chimique du cerveau? Ou bien peut-on réellement tomber sur son âme soeur au hasard de la vie? Quels sont les symptômes de l'amour? Néon consacre un grand dossier de 8 pages sur la question. On trouve aussi les moyens les plus étonnants de trouver sa moitiés'asperger de phéromones (pas une bonne idée car les humaines ne peuvent plus les détecter, contrairement aux animaux) ou bien, plus "conventionnel", déposer une petite annonce sur le site Plaisance qui regroupe les requêtes d'admirateurs et d'admiratrices qui ont flashé sur quelqu'un dans la rue ou dans le métro. 
Dans la rubrique "Dans quel corps vivons-nous?", on apprend des choses étonnantes sur notre corps et sa façon de fonctionner. ce mois ci, par exemple, on apprend que certaines chansons sont construites pour nous faire pleurer, comme Someone Like You. En effet, l'enchaînement d'un couplet mélancolique à la vois grave, d'une refrain plus intense et aigu suivi d'un autre couplet triste le tout "agrémenté" de notes dissonantes déclenche une augmentation du rythme cardiaque et l'apparition de la chair de poule. Fou non?




On retrouve également toutes les questions que l'on ne pose pas à ses parents, pourtant intéressantes mais que l'on envisage même pas, tellement les tabous sont ancrés. Concernant leurs relations sexuelles par exemple ou  leur enfant préféré :)
On a aussi une expérience étonnante: l'un des journalistes a passé 4 jours sans dormir ! Oui oui et il nous raconte en détail les conséquences de cette insomnie forcée: envie de gras et de sucré, baisse de moral, avoir le sentiment d'être bourré, plus de sensibilité au froid, défenses immunitaires moins efficaces, irritabilité mais aussi désinhibition! Et on apprend aussi qu'une douche froide n'est pas utile pour se réveiller car l'hormone du sommeil est libérée quand la température de notre corps diminue, ce qui explique qu'on arrive pas à dormir quand il fait trop chaud :) Ils sont fous à la rédac de Néon de faire des trucs pareils ^^ et la prochaine fois, l'une de leurs journalistes va passer 5 jours sans manger o-O
Il est également question d'un système financier plus solidaire reposant sur le prêt de particulier à particulier, un sur le principe du management participatif de My Major Compagny: on vous file de l'argent pour monter votre projet, et vous remboursez avec des intérêts. Et le remboursement est obligatoire même si votre affaire périclite. L’idée est de mettre plus de proximité et de solidarité entre les gens en période de cris mais aussi plus de simplicité dans l'industrie bancaire, car on ne propose pas de produits ou de placements nébuleux. :) Le leader de ce type de financement est Friends Clear.



Néon nous parle aussi du  déclassement , comme le Biba du mois dernier, de ces personnes qui décident de lâcher un boulot stable et une vie confortable pour faire des études qui leur plaisent ou se lancer dans une voie plus épanouissante, comme le théâtre ou le travail de la terre.
Hormis cela, on retrouve Orelsan : à chaque numéro, une personnalité vient répondre aux questions de la rédaction et choisit sa place dans le magazine. Là, Orelsan est après un article sur les burgers et leur "chicisation" toute récente et explique son expérience chez Quick :) Il rebondit sur le contenu u magazine comme ce qu'il fera le 23 décembre, le fait de manger des insectes, le déclassement, le coup de foudre... je trouve cette ligne éditoriale hyper bien trouvée, qui permet de voir la personne en dehors des jeux de promos et du discours qu'elle répète à longueur d'interview... Très bien trouvé! Non? 
Assez insolite, Néon se demande quand laver ses vêtements. Et là, les habitudes de chacun diffèrent: certaines vont laver dés que c'est porté une fois, d'autres au bout de 2-3 jours et d'autres ne jurent que par les étiquettes de lavage. On apprend que cela change aussi avec les époques car on 17ème, comme on ne lavait pas avec de l'eau qui n'était pas potable et véhiculait des maladies, le linge était là pour "essuyer", éponger la saleté du corps. Vous avez dit beurk? Un américain a mené une expérience étonnante: porter le même jean durant 15 mois sans le laver: l'augmentation de bactéries n'était pas alarmante à l'issue du test car les bactéries, si il n'y a pas de tâches, elles ne peuvent pas se nourrir et vont donc disparaître.


Dans la rubrique "Avec quoi vivons-nous? ", on apprend que le look total nonne fait fureur dans les boutiques américaines et qu'un nouveau procédé de rechargement de portable a été trouvé: vous soufflez dans un petit appareil connecté au téléphone, qui, en fonctionnant comme une éolienne, va changer la respiration en énergie :)
On retrouve également un petit article sur la ville de Bruxelles  et toutes les choses que l'on peut y faire et les jolies choses que l'on peut y voir mais aussi un article sur Bref et la philosophie , l'approche philosophique de la mini série, en compagnie de Kyan Khojandi, venue répondre aux questions de la rédaction.




Et enfin, comme pour toutes les éditions du magazine, on retrouve une petite sélection culture pour 40 euros : du cinéma, des expos, de la musique mais aussi des livres, comme celui de JM Espitallier nommé "De la célébrité" qui me tente bien :)



Je suis désolée, ce billet est très long et décousu: un peu à l'image du magazine en fait :)  Plein de choses intéressantes, mélangées, pas forcément organisées dans un certain ordre :)
Je ne peux pas vous parler de tout ce qu'il y a dans ce Néon, mais sachez que l'on parle également du hasard, de l'embourgeoisement du burger, de l'absinthe, de braquage de banques insolites, des couples qui ne votent pas pareil... Et il y aussi un chouette jeu des 7 différences à base de photos d'un shooting mode! :) 

Voilà, mes (nombreux!) coups de coeur dans le 1er numéro de Néon :) Vous connaissiez? Vous aimez? :) 
En tout cas, j'espère vous avoir donné envie de lire un petit bout de cette revue, petite encore par la célébrité mais grande par le talent, je trouve :)

Et sinon, en ce moment, je tricote beaucoup (tout en regardant Dexter :)) et voici mes dernières réalisations! 
♥ Une pochette pour mon téléphone
♥ Un snood pour l'hiver


Qu'en pensez-vous?  :) Je pense que je vais faire d'autres choses comme: finir l'écharpe grise que j'ai commencée il y a des mois, ajouter des noeuds noirs sur mon snood et faire une housse pour mon thermos et pour mon petit ordinateur portable, avec des pelotes d'un joli rose pâle dégotées hier dans mon Phildar :) D'ailleurs, pour les lyonnaises, sachez que le Phildar de Monplaisir a fermé... Mais vous pouvez aller au Boulevard des Etats ou, comme moi, à Cordeliers, pour faire vos achats :) 
Et vous les filles, vous tricotez? 

Sur ce, gros bisous!  et à demain pour le billet Be de la semaine :) 


PS: N'oubliez pas le concours Le Boudoir de Libellule pour tenter de remporter une jolie création imaginée par la créatrice et moi même :) Vous avez jusqu'à ce soir, 19h pour jouer :)

CONVERSATION

10 commentaires:

  1. Je suis super en retard la mais j'ai apprécié ce magazine. Je détaillerai plus tard pourquoi. Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de souci :) oui il est cool et très intéressant :) Gros bisous!

      Supprimer
  2. Je n'ai pas encore tout lu, je le lis avec parcimonie, lol ;) Mais j'ai beaucoup aimé la fraîcheur. Pour l'instant je crois que la rubrique des choses inutiles pour briller en société est ma favorite ! j'adooooore ce genre de conneries.
    Sinon, je ne tricotte pas, j'y arrive pas y'a rien à faire. pourtant dieu sait que j'aimerais !
    Bises ;)

    Victoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fais attention, il y a le 2 aussi à lire et puis le 3 bientôt ^^ Ah mais moi, pareil, j'adore ce genre de trucs! on y pense pas mais quand in sait, on très trop contete de savoir ^^
      Oh mais tu sais, j'ai appris il y a peu avec des tutos Youtube et pourtant je ne suis pas une manuelle doc je suis sûre que tu pourrais :)
      Bisous!

      Supprimer
  3. Non je ne tricote pas :(
    Je n'ai pas non plus acheté ce magazine (pas encore!),je les découvert sur le blog de l'Autruche Nantaise mais à chaque fois que je vais acheter mon Cosmo, j'oublie toujours de regarder si ils l'ont ! :(
    Pourtant, il à l'air original, différent des autres et ça me donne très envie de le lire =D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :)
      Je crois qu'il est un peu partout, tu devrais pouvoir le trouver :)
      Oui il est très différent et hyper intéressant :) Bisous!

      Supprimer
  4. trop bien ton snood, tu vois il fallait être patiente !! je ne connaissais pas neon, c'est une jolie découverte, surtout qu'ils ont l'air d'utiliser pas mal l'humour, ce qui change !!!! à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hiii merci :)
      Oui c'est hyper différent, intelligent j'aime beaucoup :) Gros bisous!

      Supprimer
  5. Je ne connaissais pas ce magazine mais les sujets et la manière dont ils sont abordés ont l'air pas mal et divertissants. Tu tricotes ? J'aime bien ce que tu as fait ! Quand j'étais plus jeune, ma grand-mère m'avait appris la technique et j'avais tricoté une écharpe à l'une de mes peluches lol ! Mais depuis je n'ai plus tricoté bien que j'aime beaucoup le principe de fabriquer soi-même ses objets

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je te confirme cela :)
      Oui depuis peu, je suis ue bébé tricoteuse ^^ oh merci c'est très gentil :) Oh c'est trop mignon de faire une écharpe à sa peluche! :)
      Tu verras, ça revient vite :) Moi aussi, je commence à y prendre goût :) Bonne soirée et désolée d'avoir mis tant de temps à te répondre :)

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!