British Grazia

Coucou tout le monde!

Comment allez-vous? Je passe en coup de vent pour vous parler du Grazia de la semaine, un spécial été, comme Be :) 

Si on démarrait avec l'actu de la société et les articles lifestyle? 
On commence avec  Graziella, qui, pleine de bonne volonté, a décidé de faire des vacances avec ses amis sur la côte un moment festif et joyeux :) Sauf que ses "amis" ne sont pas si sympas et lui pourrissent ses vacances, mettant les nerfs de notre chroniqueuse à rude épreuve. Sa vengeance sera terrible! ^^ 
Pendant ce temps, Florence Willaert revient sur la déclaration d'une ancienne "figure de l'administration Obama" qui nous dit que le féminisme nous ment et que non, les femmes ne peuvent pas travailler et avoir une famille en plus; elle a donc choisi de laisser tomber son job pour se consacrer à ses enfants. Sauf que l'article nous démontre que le féminisme ne veut pas dire que nous devons tout faire mais que nous pouvoir choisir ce qui est important pour nous; de plus, ce problème ne devrait pas (et ne concerne pas) que les femmes; de plus, pour F.W, le féminisme doit être redéfini et sortir des clichés normatifs et parfois rétrogrades, plaçant la maternité au coeur de toute la réflexion.



Et d'ailleurs, Grazia parle de ces femmes licenciées pour avoir écrit un livre dénonciateur : oui car, dans leurs écrits, elles critiquaient les failles de l'administration française par exemple (sa lenteur, ses préjugés, son racisme) que ce soit dans les pouvoirs publics, dans les entreprises ou dans la police. Sur les 4 femmes présentées et dont les ventes de leurs ouvrages ont explosé, 2 d'entre elles ont été réintégrées dans leur travail et ont subi des représailles (qui vont alimenter un nouveau best seller). L'article souligne le fait que les femmes, moins attachées à leur travail et au prestige que les hommes sont plus enclines à souligner les travers de celui-ci, et publiquement. Sauf qu'elles ont normalement un "devoir de réserve" qui leur empêche de faire cela. Je trouve, personnellement, que ce droit de réserve, cette interdiction de critiquer n'est pas normale et n'est pas juste; de plus, si ils n'avaient rien à se reprocher, ils n'empêcheraient pas leurs salariées de témoigner. Je trouve que c'est vraiment faire l'autruche! pourquoi ne pas prendre en compte ces remarques pour changer le système? 
Il est également question de Karla Homolka, ancienne serial killeuse: cette femme a, dans son adolescence, torturé et tué 3 jeunes filles (dont sa soeur!), avec son copain d'époque: elle s'en est tirée en expliquant qu'elle était battue par son compagnon et forcée de rester avec lui, même si, après son procès l'ayant innocentée, des vidéos ont montrée qu'elle se montrait plutôt enthousiaste... Son compagnon a pris de la prison à vie alors qu'elle s'est enfuie en Guadeloupe et a refait sa vie. Si tout le monde l'avait oubliée, elle est revenue sur le devant de la scène avec l'affaire Luka Magnotta car elle est également sortie avec lui! Une journaliste a tout fait pour la retrouver, y est arrivée et a livré un témoignage dans un livre téléchargeable en ligne, Finding Karla, que la rédaction juge bâclé. C'est terrible quand même de voir des meurtriers s'en sortir aussi facilement...Non? 




Sinon, pour ce spécial été, la rédaction nous a concocté une Sélection culture avec le Festival D'Avignon (c'est bon j'y suis ^^), des expos, de la musique et des films à voir (comme Mains Armées avec Leila Bekhti et Roschdy Zem) :). 
Et enfin, un article très sympa pour savoir comment "pécho" un british: sachez que les Anglais aiment notre "exotisme", notre classe, notre grâce: donc si vous voulez en draguez un, n'imitez pas les locales délurées et restez vous-mêmes  :) Ils adorent Charlotte Gainsbourg! Sachez également que les Anglais aiment bien "critiquer" pour nous attirer et boire un peu pour se décoincer :) A la chasse les filles! Personnellement, j'adooore quand les Anglais parlent français, je trouve ça so cute :D Et vous? 




Et que se passe-t-il pour nos amies les stars? 
On retrouve le papa d'Amy Winehouse qui nous parle de la relation fusionnelle qu'il entretenait avec sa fille avant et pendant sa célébrité, une relation limite amoureuse tellement ils étaient liés;  mais même si il nous dit que sa fille était normale (décidément, ce terme est à la mode), il livre des détails croustillants comme le fait qu'Amy trompait Blake quand il était en prison (Blake est son ex, qui l'a entraînée dans la drogue, vous pouvez retrouver un article où j'en parle ici) . La rédaction parle aussi de sa tendance a trop aimer les paparazzi et à "vendre" la mort de sa fille.



Il est également question du divorce de Katie Holmes et Tom Cruise, qui en parle de la même manière que Be
On apprend également de deux petites anglaises: Adèle serait enceinte et que Posh (Victoria des Spice Girls pour les incultes) s'est montrée très... Posh (snob en anglais) lors de la conférence de presse du lancement de la comédie Viva Forever retraçant l'histoire du groupe (je vous en parlais hier). En effet, Vic' évitait à tout prix de toucher ses "copines". Mel C nous dit que c'est parce qu'elle est très fatiguée et très occupée (euh, c'est quoi le rapport?). En tout cas, il est certain que Victoria ne fera pas partie du concert de reformation du groupe en clôture des JO...



Côté mode, le seul article qui a reçu mon attention est celui sur le défilé Raf Simons pour Dior : la critique est très élogieuse pour le tout nouveau créateur, qui a dû concocter cette collection pour la FW de Paris très rapidement. Après l'ère Galliano assez exubérante, la collection de Raf est plus minimaliste au premier abord, mais plus moderne et pleine de surprises ensuite ( des "robes du soir bicolores" par exemple). Les nombreuses stars présentes (dont Ana Wintour apparemment bluffées) ont également été soufflées par le décor, "tapissé de millions de fleurs". Bravo Dior et Bravo Raf!
On retrouve aussi des conseils mode d'été: on apprend que l'on peut porter le minishort sporty en ville si on le détourne en le rendant plus classe avec une chemise, un pull col rond et des derbies (faut pas crever de chaud!) ou bien avec une marinière et des espadrilles; que le noir est autorisé même avec le soleil: petites ou longues robes (avec des sandales ethniques et un chapeau de paille pour les premières ou un cabas et des sandales bijoux pour les secondes), shorts ou petites vestes noires en dentelles sont les bienvenues :) 




Enfin, pour tout ce qui est forme et beauté, on retrouve la Beauty thérapie qui nous apprennent que l'on peut porter son parfum habituel au soleil, le seul risque étant que son odeur change avec un peu sur notre peau avec la température, les vertus des huiles capillaires et qu'il vaut mieux croquer un fruit que le boire pour augmenter la sensation de satiété.
On retrouve aussi une chouette recette de boulgour & cabillaud (yummy!) et la food thérapie  nous apprend à updater le fish & chips chez soi grâce à la recette du chef Maximin, relativement simple, ainsi que les recettes au barbecue pour des repas qui ont du goût et de la classe :)


Sélection shopping!
Short en denim brodé, Topshop, 35 euros



Jolies photos!


Voilà les filles! Sinon, mon stage se passe bien, je vois plein de spectacles, je suis très occupée. Et il fait beau, c'est cool :) 

Des bisous et à demain pour une jolie surprise :) Petit indice ici :) 




CONVERSATION

3 commentaires:

  1. J'ai trouvé ce numéro dans ma boite aux lettres lol avec mon nom, mon adresse et tout et tout alors que je ne suis pas abonnée, c'est une chose bizarre mais bon en attendant j'ai de la lecture!

    J'ai vu quelques petites choses sympas dans leur sélection shopping, ce qui n'est pas bien du tout pour mon porte monnaie..

    Bisou
    Stéphanie

    RépondreSupprimer
  2. Désolée pour cette longue absence sans commenter mais j'étais en congés et justement j'ai lu des tas de magazines dont celui ci. Un bon résumé. J'espère que tu vas bien des bises la belle

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!