Grazia fait sa rentrée

Coucou tout le monde !

Vous allez bien ? Aujourd’hui, nous allons parler du Grazia de la semaine, qui met à l’honneur Cécile de France :) 

Commençons par les faits de société :) 
Tout d'abord, dans l'édito, on apprend que Valérie Trierweiler demande à Grazia de ne plus parler d’elle: en effet, la Première Dame de France exige que la rédaction "évite la publication d'articles ou de photographies attentatoires à son droit d'image et au respect de sa vie privée"! La directrice de la rédaction, Christine Régnier se défend en expliquant que la vie de la Première Dame est loin d'être passionnante et que la dernière fois que le magazine a parlé d'elle, c'était il y a deux mois. Si il se passe quelque chose dans la vie de Valérie T, Grazia fera son travail de journalisme, ce que la principale intéressée devrait comprendre, au vu de son propre parcours professionnel. J'avoue que c'est fort de café cette histoire (oui oui, je viens d'utiliser une expression que plus personne n'utilise depuis 1976!), surtout que Grazia n'est pas Voici ou Public.... Qu'en pensez-vous? 
On retrouve également Graziella, qui se bat pour s'assumer comme dans Belle Toute Nue mais aussi avec ses cheveux pour se faire la coiffure de Selah Sue: elle boit aussi beaucoup de vin blanc, lit le roman 50 Shades of Grey, LE roman sexe qui cartonne aux States auprès des ménagères qui doivent aimer son côté "cucul" et devient accro à Instagram. Le récit d'une fille comme les autres, normale, mais avec un grain parfois^^ 
Vous avez pu le voir, les articles pour aborder la rentrée avec sérénité pullulent dans les magazines féminins en ce moment; du coup, Florence Willaert se demande « Mais pourquoi le blues de la rentrée? ». Pour elle, c'est une réminiscence de l'enfance, avec l'appréhension de la nouvelle classe, de l'emploi du temps, des professeurs, des fournitures hype à avoir.... sauf que maintenant, on n'a plus ce suspense et cette excitation, juste la routine qui recommence. Mais c'est aussi parce qu'on est crevées en rentrant de vacances, avec toutes les activités que l'on a faites mais aussi la vie en communauté, la chaleur et les moustiques..Du coup on se dit, "vive la rentrée", non?


Grazia fait aussi le bilan des 100 premiers jours de François Hollande en tant que Président de la République: même s'il est encore tôt pour parler de quoi que ce soit, à mon humble avis, Grazia félicite le nouveau gouvernement pour la nouvelle loi sur le harcèlement sexuel, l'allocation de rentrée, l'ISF, les retraites et la "moralisation de la vie politique". En revanche, la politique internationale laisse à désirer, si l'on tient compte des relations tendues avec Angela Merckel et la situation en Syrie sur laquelle François Hollande ne semble pas vouloir s'exprimer; de même, les boulettes, comme le tweet de Valérie ou la bourde de Valérie Fourneyron (qui pensait que Laura Flessel était judokate :s) n'améliorent pas le tableau. Entre autres. Et vous, un avis? 
Politique toujours mais Outre Atlantique cette fois: il est question des femmes, élément clé de la campagne présidentielle américaine: en effet, le mormon et républicain Mitt Romney peut compter sur sa femme qui est fière d'avoir élevé leurs 5 enfants mais aussi sur Cindy Crawford, nouveau soutien (elle était pro Obama auparavant pourtant); il peut aussi compter sur sa stature d'homme autodidacte et millionnaire qui peut susciter l'admiration chez la genre féminine. Barack, quant à lui est entouré de femmes puissantes, comme sa femme (de qui il était le stagiaire au cabinet d'avocat où ils se sont rencontrés!), mais aussi Beyoncé ou Eva Longoria, Anna Wintour ou encore Angelina Jolie; il veut aussi mettre en place l'égalité salariale et a offert de nouvelles garanties aux femmes grâce à son plan santé. On voit ici deux types de femmes se confronter, comme deux visions différentes de la société: conservatrice et maternelle d'un côté, très "maîtresse de maison" et une autre, plus puissante, "smart" et égalitaire de l'autre. Et comme le souligne Grazia, si la part d'hommes qui vont voter sont aussi nombreux pour Obama que pour Romney, les femmes font la différence en soutenant l'actuel président (18 points de pourcentage de plus). Comme quoi, les femmes comptent!



Continuons avec la mode :) 
Comme Be, Grazia revient sur la mort d'Anna Piaggi, que la rédaction qualifie de "dernière muse". Il y est question de ses relations privilégiées avec Karl Lagerfeld mais également son chausseur attitré et très bon ami, Manolo Blahnik. La rédaction nous reparle de sa carrière exemplaire en tant que chroniqueuse mode pour Vogue, qui, pour la première fois, a mis culture et mode côte à côte, comme un recueil d'inspirations. Il est aussi question de sa garde robe gigantesque et de son style, très décalé, limite clownesque et inimitable. Un personnage comme on en fait plus! Et si Tavi et son style de grand mère qui a fait couler beaucoup d'encre, n'était pas la nouvelle Anna Wintour, comme le suggérait Grazia la semaine dernière , mais la nouvelle Piaggi?


La rédaction nous fait aussi un petit best of des tendances de la rentrée: on va aimer le bleu Klein, le velours, le style cowboy mais aussi l'album de Lou Doillon, la cuisine branchée, l'exposition "The Impossible Wardrobe" avec Tilda Swinton, les créateurs phares de Dior et YSl, Raf Simons et Hedi Slimane, mais aussi la chanteuse Rita Ora! Entre autres belles choses :)


On poursuit avec nos amies les stars?
Les fans de Bref seront ravis de lire une interview de Bérengère Krief, qui nous parle de la fin de la série, de son rapport à l'humour et surtout de son one-man show, au grand Point Virgule dés le 9 octobre.
Grazia nous parle aussi, évidemment, du mariage de Jennifer Aniston, qui s'est fiancée la semaine dernière. Et fait des plans sur la comète pour savoir quelle chanson accompagnera la marche nuptiale, qui sera sa demoiselle d'honneur (sûrement Courtney Cox), comment sera sa robe (a priori longue et de type fourreau, sans fioritures) et où cela devrait se passer. 



La rédaction revient aussi sur un phénomène: la tendance made in France, c'est aussi à la télé! En effet, les émissions comme l'Amour est dans le Pré cartonnent car elles montrent des vrais gens "de chez nous", ce que les sociologues analysent comme un "repli identitaire" en période de crise;", l'envie de choses plus "normales". On retrouve aussi les ficelles de la télé réalité, comme le fait de se construire des personnages et se moquer d'eux ou d'en avoir pitié. Terroir ou pas, on reste dans le voyeurisme, non?
Télé toujours avec le mercato de la télé, traditionnel à la rentrée: Arianne Massenet est donc bel et bien remplacée par Daphné Burki et s'occupera de la matinale de la chaîne cryptée, Aïda Touhiri délaisse le 66 Minutes d'M6 pour se consacrer à la culture sur France 2 et Laurence Ferrai sera de retour sur Direct 8 pour un talk show girly. Et, nouvelle qui me réjouit, Xavier de Moulins présentera Zone Interdite: j'adore ce présentateur que je trouve parfait sur le 19h45 :) Mais qu'advient-il de Mélissa Theuriau, qui présentait le programme?



Comme dit plus haut, on retrouve également Cécile de France, qui fait la promotion du film Superstar, qui traite du monde sans pitié du showbiz. Elle nous parle de son rapport au star system, de son éducation anarchiste, de son blocage avec les chiffres. Mais aussi de sa simplicité qui la pousse à continuer de prendre le train en deuxième classe et le métro malgré sa célébrité et de son appréhension de passer à la télé. Elle dit aimer son côté brut et nature, sa vie "banale" mais aussi que les scénaristes la voient comme une actrice qui peut tout incarner. 




Mi star/mi beauté, on peut aussi lire les  astuces à piquer aux stars , pour être rayonnante: pour avoir les beaux cheveux de Blake Lively, pensez à rincer vos cheveux au vinaigre, après avoir massé le cuir chevelu au moment du shampooing; on pense aussi à faire de la natation et à se tenir droite pour avoir la poitrine de Scarlett. Vous avez aussi des exercices à faire pour avoir le ventre de Cameron Diaz ou encore les fesses d'Eva Mendès, mais aussi des petits conseils maquillage pour avoir le teint de Keira Knightley :) 
Et enfin, les  conseils beauté  nous expliquent comment se débarrasser des poils incarnés (bain chaud + gommage + épilation à la cire), avoir de jolis abdos et porter le rouge à lèvres en été: orangé ou "bruni", le soir avec une jolie tenue et un maquillage nude :) 



Jolies photos !

 

Sinon, Fabou la gagnante du concours Grazia de la semaine dernière ne s'est toujours pas manifestée! Si je n'ai pas de ses nouvelles d'ici ce soir, 21h, je procèderai de nouveau au tirage au sort et la nouvelle gagnante sera annoncée en édit de ce billet :) 

Sur ce, bisous les filles ! A demain pour le billet sur mes impressions du Madame Figaro de la semaine!

Psst : N’hésitez pas à tenter votre chance au concours Kusmi Tea et Paulette ! Un troisième concours arrive bientôt ;) 


CONVERSATION

6 commentaires:

  1. attends, fort de café c'est excellent comme expression ! faut que tu relances la tendance !!! et pareil, la Valérie elle me gonfle un peu mais bon, je crois qu'il y a des choses un peu plus importantes que ça personne dans le monde en ce moment...
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihi, je ne sais même pas pourquoi j'ai écrit ça, je ne dis jamais cette expression ^^
      Oui moi aussi elle m'énerve, je la trouve hautaine et inintéressante. Je ne veux plus que l'on en parle! Oh oui, tu as raison... Bisous :)

      Supprimer
  2. Sympa comme tout ces articles :)
    Bisous
    Yu'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci, c'est adorable :) des bisous et merci de ton petit mot et de ton passage :)

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!