O○ Grazia dans mon bain ○O

Coucou mes petites bulles!

Comment allez-vous? Vous êtes prêtes pour le billet Grazia de la semaine? Je l'ai lu en me prélassant dans un bon bain chaud, parfait pour faire partir mon rhume et me détendre un petit peu :) Il est d'ailleurs prévu que je vous fasse un billet Lush sur leurs papillons de bain que j'ai donc testé et  que j'avais gagnés à l'Apéro Beauté :) 

Commençons avec ce qu'il se passe du côté des célébrités :) 
Grazia nous parle tout d'abord du livre féministe de Beth Ditto "Diamant Brut": dans cet ouvrage, elle parle de son enfance, très difficile au sein d'une famille ayant déjà subi des traumatismes (pauvreté, viol, inceste), de son physique qui lui a valu des brimades très violentes mais aussi de sa découverte du mouvement punk, un oasis de gentillesse et de tolérance dans sa ville de l'Arkansas au coeur de la Bible Belt (bastion du conservatisme religieux). Beth Ditto prouve que l'on peut s'émanciper de sa condition sociale, être féminine en étant très ronde et arborer un look punk grâce à une force de caractère à toute épreuve, en étant gentille et en ayant de l'humour, le tout pour proposer un nouveau "féminisme", ou en tout cas, une forme de respect de soi. 
Il est ensuite question d'un phénomène que je ne connaissais pas: les stars sont souvent diplômées de Oxford et Cambridge! Et oui, Emma Watson y a fait sa troisième année d'études, Lily Cole a obtenu les meilleurs notes possibles à Oxford en histoire de l'Art l'an dernier, quand Tilda Swinton a étudié les sciences sociales à Cambridge. Certains humoristes comme Mister Bean et Sacha Baron Cohen (Borat) sont passés par l'une de ses deux écoles, le premier faisant des études d'ingénieur et le deuxième étudiant le droit. Mais pourquoi? Tout simplement parce que ces écoles forment les grands de ce monde, dans tous les domaines et leur apprend à "briller", que l'on soit avocat ou politicien mais également comédien. Ces deux écoles favorisent également l'étude du théâtre et organisent des spectacles de fin d'année, et permettent aux acteurs de comprendre tous les rôles qui leur sont donnés, même les plus pointus (et c'est même devenu l'un des critères de recrutement!). Par contre, pour y entrer, il faut avoir des notes absolument exceptionnelles (17/20 de moyenne minimum et mention TB au bac) et pléthore de lettres de recommandations, en plus de réussir les tests d'entrée :s 



Et enfin, on retrouve un shooting d'acteurs français sympathique et bon enfant avec Grégory Fitoussi, Max Boublil et Baptiste Lecaplain, entre autres, parmi ceux que je connais :)
Ah! On retrouve également Kirsten Dunst, qui après quelques temps sans tourner revient au cinéma avec le film Bachelorette, dans lequel elle interprète une "biatch" qui doit assister au mariage de l'une de ses amies. Sexe et alcool sont au programme, un peu comme dans le film "Mes Meilleurs Amies", ce qui a choqué certains journaux. Un rôle nouveau pour la star, plus habituée aux héroïnes plus "éthérées". Si Grazia pense que c'est bon film, Be, lui l'a bien descendu, donc je ne sais pas quoi en penser :s On apprend également qu'elle est casée avec Gerrett Hundlunn, rencontrée lors du tournage de Sur la Route et qu'elle habite dans une grande maison avec toute sa famille à Los Angeles même si elle continue de faire la fête régulièrement.



On continue avec la mode?
La rédaction revient d'abord sur la Fashion Week de Paris,  et pour elle, la "folie" était plus du côté du front row et des décors que des collections proprement dites: celles de Dior et d'YSL sont "très sages, parfaitement maîtrisées et vouées au succès": ils ont donc tablé sur des valeurs sûres, qui allaient bien se vendre, sans être hyper créatifs. Toutefois, la rédaction a adoré les créations de Dries Van Noten et ses imprimés "grunge et chic", comme celles de Kenzo et de Stella Mc Cartney, plus sportives. Jean Paul Gaultier, lui, a ressuscité ses muses, en proposant des allures Grace Jones et Annie Lenox. Mention spéciale à Olympia Le Tan qui a proposé un show tout en danse, dans un esprit très festif et motown des années 60. Sinon, la géométrie est à l'honneur, avec des coupes assez courtes pour les jupes, et le orange et les vestes sans manches seront partout l'été prochain!
Sinon, dans l'article "30 hits à piquer à son mec", on retrouve une sélection shopping de petites choses à chiper à son chéri: des sweats, des blousons en cuir, des blazers et des accessoires, pour des looks chics, preppy ou plus urbains :)



On a aussi un très joli shooting rouge mettant à l'honneur le rouge, l'une des couleurs de la saison, que j'ai adoré: la mannequin est très jolie et j'aime quand elle prend des poses originales et rigolotes :) Et les looks sont chouettes également :) Vous trouverez mes clichés préférés parmi les jolies photos :) D'ailleurs, je ne sais pas si c'est moi qui suis de bonne humeur mais je trouve que Grazia et Be (billet ici) ont proposé tous les deux de très jolies séries de photos, pleines de couleurs et de bonne humeur :) 
Et sinon, j'ai également aimé la Fashion Police de la semaine: de manière générale, j'aime toujours cette rubrique, dans laquelle des spécialistes de la mode notent et jugent 3 tenues de stars, selon un thème; je m'amuse à cacher les notes et le faire moi même pour voir si on est du même avis ^^ Bon, cette fois, je ne suis pas trop d'accord avec le jury puisque, contrairement à eux, j'ai bien aimé la tenue de Lily Collines, à droite :) Mais je vous en parle car j'ai adoré ces trois tenues et parce que, très souvent, j'aime le style de Victoria Beckham et de Katie Holmes :) Et vous?



Et la beauté?
Premièrement, Grazia nous apprend à dire non, que ce soit au coiffeur parfois trop dans son trip et pas assez à l'écoute ou qui veut absolument nous faire un soin hors de prix, au dermatologue qui voudrait nous combler une petite ride, ou encore à l'esthéticienne, addict de l'épilation intégrale. Pour le premier, on lui explique que l'on a besoin de réflexion et que l'on verra pour la prochaine fois (même si il n'y en aura pas); pour le deuxième, déjà, on s'alarme du fait que la réflexion vienne de lui puis on lui explique que l'on voudrait en parler à son chéri avant (petite pirouette!). Il y a aussi d'autres "armes" contre la parfumeuse Sephora (ou autre) qui voudrait nous refourguer un parfum hors prix sur lequel elle est commissionnée, par exemple. Article utile car, moi, personnellement, je me suis fait avoir par une coiffeuse qui a réussi, à force d'arguments, à me faire acheter 20 euros de shampoing, alors que je suis étudiante et que la coupe me coûtait 25 euros... Et vous, ça vous est déjà arrivé?
Ensuite, parmi les conseils beauté on apprend à maîtriser le rouge à lèvres violet (les formules transparents sont plus faciles à porter et on pense à réchauffer son teint) mais aussi qu'il existe des applications pour notre jogging (quotidien, hebdomadaire, mensuel, annuel?^^) qui permettent d'évaluer la distance parcourue ou de se faire une playlist, par exemple, comme RunKeeper, qui est gratuite sur Google Play.



Concernant la cuisine, la Food thérapie nous apprend à préparer de bons champignons des bois et nous explique que le zataar, une poudre orientale contenant du thym séché, du sumac et du sésame grillé est parfait dans un yaourt ou une marinade, voire dans des soupes et des plats de légumes :) 
Et sinon, la recette de cake aux figues vertes me tente bien, il va falloir que j'investisse dans de la figue, qui est l'un de mes fruits préférés :)

 


On termine avec l'actualité?
Tout d'abord on retrouve Graziella qui se demande le pourquoi du comment de la collection baroque et disons le, rococco d'Anna Dello Russo, qui pour elle, irait bien à Michou  et doit se battre avec son chat, qui la regarde faire faire des gros câlins à son chéri, l'empêchant de "se concentrer" ^^ Un tas de questionnements et de petits tracas du quotidien dans lesquels je me reconnais bien! ^^ 
Moins drôle, on apprend, via l'article "Mais pourquoi des cours de prostitution?", qu'en Espagne, la crise pousse un certain nombre de jeunes femmes d'intégrer des écoles leur apprenant les rudiments du plus vieux métier du monde. Légale dans ce pays, la prostitution est pourtant mal encadrée, avec un certain nombre de trafics et il s'agit de savoir si les "élèves" se sont bien inscrites de leur propre chef... La concurrence internationale des chinoises et des filles de l'Est incite également les "professionnelles" à se "former". Moi j'ai juste envie de dire: mais où va le monde? Quand arrêtera-t-on de faire du business autour de tout et n'importe quoi?
Il est également question de l'investissement qatari en France: et oui, il y a peu, cet état des Emirats Arabes, richissime grâce aux gisements de pétrole s'est offert le PSG, la chaîne arabe Al Jazeera et devrait participer au financement de projets pour les banlieues françaises, en plus de détenir des parts de grands groupes français comme Lagardère ou LVMH. Mais loin de vouloir nous faire peur, les spécialistes interrogés nous expliquent que de nombreuses organisations sont détenues par des firmes étrangères (américaines notamment) sans que cela ne choque personne et qu'en plus, c'est plutôt une bonne nouvelle de voir que la France attire les capitaux étrangers et fasse figure de bon investissement. Je dois dire que je suis assez d'accord, et vous?


On continue avec les raisons de la probable réélection d'Hugo Chàvez (entre temps, l'ancien président du Vénézuela a effectivement été réélu pour 7 ans): tout d'abord parce qu'il est une figure du peuple, prônant la révolution socialiste et la mettant en marche avec des programmes contre l'analphabétisation et le chômage ainsi que des accords avec Cuba pour apporter des médicaments aux populations défavorisées: il bénéficie donc d'un grand capital sympathie, appuyé par le discours médiatique. De plus, son rival de 40 ans, qui se dit de gauche mais veut relancer l'investissement privé fait peur, par côté "droitiste" et "laquais de la bourgeoisie". Toutefois, il ne faut pas oublier que le Vénézuela se repose beaucoup sur ses ressources en pétrole, sans produire autre chose, et que depuis que Chàvez est au pouvoir, la corruption et la criminalité ont explosé :s
On trouve également un dossier drague avec un premier article sur les  nouvelles pratiques de drague, un peu partout dans le monde: les Suédois ont réinventé la boom, avec des soirées slows, propices aux émois d'adolescents et aux baisers langoureux, tandis que les Américains misent plus sur le côté bestial de la chose en permettant aux gens de choisir leur chéri(e) en sentant plusieurs tee shirts portés, afin de voir quelle phéromone agit sur eux et leur "fait envie". En France, on peut engager un Net Dating Assistant qui drague à notre place sur les sites de rencontres tandis qu'en Chine, les parents se promènent avec une pancarte avec une photo de de leur enfants non mariés... Il y en a qui ont de l'imagination ^^
Et enfin, un peu sur le même principe que la crise qui permet la chute des divorces pour des raisons financières et matérielles comme on pouvait le lire dans Grazia la semaine dernière, on peut lire un article qui démontre que les jeunes privilégient la raison à la passion en matière d'amour: on veut tout savoir sur la vie de l'autre, par peur de tomber sur un taré et les garçons n'osent plus draguer sans être bourrés. On veut à tout prix quelqu'un qui nous ressemble (même religion, même loisirs). On engage des coachs qui nous disent que si on a pas eu de relation stable avant nos 30 ans, on "doit consulter d'urgence" et on surfe sur des sites de rencontres rationalisés, comme Job Me Tender, qui conçoit la rencontre et la relation amoureuse comme un entretien d'embauche. A cela, les psychologues et spécialistes répondent qu'il ne faut pas vouloir devenir "un petit couple Ikea" et que l'amour comporte des risques, c'est la règles, sinon, il n'y a pas de passion. Je suis bien d'accord avec eux, même si avec tout ce que l'on entend parfois... Et puis leur petite "morale" me fait penser à une série ou à un film romantique ^^ Qu'en pensez-vous?


Jolies photos!

 

Et voilà! Vous avez aimé ce Grazia? A demain pour un petit article lunettes ;) 







CONVERSATION

8 commentaires:

  1. aaaah oui je veux tout savoir pour Lush !!!! il m'a pas transcendée ce garzia, peu de sujets qui m'intéressaient !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HIhi! Ok je ferai un billet alors :) oui il ne fait pas partie des meilleurs mais se lit tout de même :) bisous!

      Supprimer
  2. Hello,
    J'aime bien l'article Apprendre à dire non, c'est vital !
    L'idée du cake aux figues m'inspire, je vais essayer ;-)
    Bisous et soigne bien ton rhume Elo <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout à fait :) J'aimerais bien, mo aussi savoir dire non tout le temps..
      Oui moi aussi, ça a l'air délicieux et original :)
      Bisous et oui, mon rhume est presque guéri :) bisous!

      Supprimer
  3. Envie de l'avoir celui-là !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. merci pour cet article, que j'ai pris plaisir à lire au bureau

    RépondreSupprimer
  5. Oh c'est adorable! ca me fait plaisir :) bisous!

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!