Be, toujours aussi frais

Coucou tout le monde!

Comment allez-vous? Prêt(e)s pour attaquer une nouvelle semaine? Ici, nous allons parler de Be, le deuxième numéro depuis que l'hebdomadaire est devenu mensuel :) Alors, ce numéro est-il aussi bien que le précédent? Je serais tentée de dire que oui :) Le contenu est très riche avec plein d'articles très différents, de mode, de beauté, de musique, de films, de stars..., la mise en page est toujours aussi "smart", graphique et agréable et la journaliste Fiona est mise en avant avec son édito rigolo mais aussi deux autres articles, qui lui permettent d'exercer sa plume drôle et aiguisée. 

Mais bref, voyons tout ça dans le détail, avec les articles que j'ai bien aimés :) 

Et démarrons avec les articles lifestyle et faits de société :) 
On retrouve tout d'abord l'édito rigolo de Fiona S. qui parle des tics de langage que peuvent avoir les journalistes et encore plus les journalistes mode (denim, top-cropped, hipster...) en expliquant que la rédaction a essayé d'enlever tous ces mots "à la mode" ahahahah que je suis drôle des articles du magazine, sans grand succès ^^ Mais avant de se moquer, n'oublions pas que nous autres blogueuses, on a aussi des tics quand on parle, utilisant un vocabulaire que les non initiés ne peuvent pas connaître: instagrammer, ID de Google Analytics, Hellocoton, GBA... Entre autres (d'ailleurs, le correcteur automatique de Blogger vient de souligner en rouge tous ces mots^^) :) Vous en avez, vous, dans votre famille, vos amis ou votre travail? :) 
Ensuite, comme Les 69èmes et bon nombre d'autres magazines, Be nous parle du phénomène des boutiques éphémères: boutiques de mode, food trucks, mais également plus surprenant, restaurants "sédentaires", dans lesquels les chefs prennent leur quartiers pour un soir ou quelques jours, leur permettant de se faire connaitre avant de se lancer dans le grand bain et de monter leur propre espace. Mais, comme le souligne l'une des spécialistes interrogées, si ce phénomène devient branché, sa généralisation risque de le rendre banal et moins "évènementiel": il ne faut donc pas trop en abuser mêmes si, personnellement, je trouve ça chouette, car il permet à une marque de créer un univers éphémère, limité dans le temps et est aussi une manière de partager et de mutualiser les moyens en temps de crise :) Non?
La rédaction nous a aussi concocté une petite sélection shopping de Noël, un peu chère, mais variée: et puis, pour faire des cadeaux, on peut mettre un peu plus d'argent que d'habitude, non? :) Ca me fait penser que je devrais me mettre à l'achat des cadeaux de Noël, avant que les choses que je veux offrir ne soient épuisées ou hors de prix à l'approche du jour fatidique :s




J'ai également bien aimé l'article "Zéro complexe au lit": en général, je ne parle pas de sexe dans mes billets, par peur de commettre des maladresses mais ici, j'ai accroché au ton déculpabilisant adopté par la rédaction, qui nous explique simplement que notre chéri se moque souvent du fait que l'on ne soit pas parfaitement épilée et qu'il n'est pas forcément dérangé par "nos odeurs corporelles"; ils aiment également les formes, donc il faut arrêter de s'imaginer qu'il bloque sur notre cuisse capitonnée. Au delà du contenu, j'ai vraiment trouvé cet article simple à lire, loin des clichés et, je le disais, déculpabilisant sans être gnangnan et donner l'impression que la journaliste qui l'a écrit vit dans le monde des Bisounours :) 
Et enfin, Be nous fait un article sur la mode du jogging: en effet, de nombreuses jeunes femmes aiment aller courir et elles sont de plus en plus nombreuses à aller courir, pour mincir mais pas seulement: c'est aussi un moyen de déconnecter de la réalité, de s'oxygéner et d'aérer son esprit, loin des technologies et des gens :) Et elles sont de plus en plus nombreuses également à participer au Semi-Marathon voire carrément au Marathon de Paris (41 kilomètres, quand même) afin de se mesurer aux autres, mais aussi vivre une expérience unique et avoir le sentiment d'accompli une grande chose :) Personnellement, il y a eu une période ou j'allais courir trois fois par semaine, durant une demie heure et j'aimais bien, avec de la bonne musique: le plus dur est de commencer et de prendre le rythme, je pense. Et vous, vous aimez courir? :) 




On continue avec la mode?
On apprend tout d'abord que les mannequins senior ont la côte: en effet, de plus en plus de marques s'offrent les services de belles femmes qui ont plus de la soixantaine. A l'instar de Angela Lansbury que l'on a connue (ou en tout cas nos parents) dans la série Arabesque, 87 ans, a été shootée par Terry Richardson himself pour le magazine The Gentlewoman, tandis qu'Iris Apfel, 84 ans, a décroché des contrats avec M.A.C et Jimmy Choo. Et cela ne s'arrête pas à la mode, puisque l'on trouve de chouettes DJ comme Ruth Flowers qui ont le vent en poupe :) 
Autre tendance fashion, celle des mannequins à la poitrine rebondie: en effet, les maisons semblent vouloir revenir à des modèles plus féminins et réalistes avec des femmes aux femmes plus généreuses, en tout cas "en haut". Ainsi, Carine Roitfeld a choisi Kate Upton (bonnet D) en couverture de la première édition de son CR Book, tandis que le défilé Saint Laurent laissait apparaître de jolies formes sous les étoffes transparentes. Grâce à qui? A des égéries comme Scarlett Johansson et aux shows Victoria's Secret, et oui! Le sein est donc le nouveau chic :) 



La rédaction nous parle également des tops à messages et notamment des pulls et des sweats, stars de cet hiver. Et les phrases chocs auraient commencé à faire leur entrée avec la crise en 2007 et les expressions qui en découlent "comme être en crise" ont fait envie aux modeuses comme Alexa Chung. Ont suivi, les phrases drôles, philosophiques (To Beer or not to Beer, ShakesBeer), comme, selon les spécialistes, une répercussion de l'ère du tout digital qui veut qu'en quelques mots, voire en quelques signes, nous devons "offrir" un message percutant pour exister.
On peut également trouver des conseils pour porter le costume de fille, ainsi qu'une sélection shopping et un shooting pour arborer le look psychédélique, rock, imprimé ou tout en bleu avec cet ensemble. Personnellement, je trouve que c'est le genre de choses réservées aux stars et aux modeuses pointues. Car, à part à bosser dans la mode ou être grande business woman, je ne vois pas comment porter le costume de fille dans la vie de tous les jours. Et vous?




On trouve donc un shooting costumes mais aussi une série photos de lingerie noire, très jolie et assez classe :) 
Et enfin, si vous êtes fan et trouvez qu'elle a le swag, vous trouverez des idées pour copier le style de Rita Ora: en version "bling" avec des boucles blondes bien définies, ongles et bouche rouges, en version "glam" avec un bouclé plus flou, ou encore hip-hop, avec un vernis noir, assorti au liner prononcé sur les yeux :)




Et les stars dans tout ça? 
Après Audrey Lamy le mois dernier, on retrouve Leïla Bekhti dans une interview axée sur les réseaux sociaux et la technologie. L'actrice avoue être accro à son I-Phone et aime retweeter les gentils messages de ses followers (même si, chose que je ne savais pas, Twitter peut nous bloquer quand on retweete trop); elle nous apprend aussi que les gens ne croient pas que son compte Twitter soit le sien et qu'elle a adoré trouver des bonnes adresses sur New York grâce à son smartphone. Et elle apprécie pouvoir parler à ses proches via Skype et nous explique qu'elle a rencontré Géraldine Nakache sur My Space :) J'ai regardé Tout Ce qui brille lors de sa diffusion sur M6 la semaine dernière et, comme la première fois, j'ai adoré, autant l'histoire que les petites expressions que j'ai toujour, depuis la sortie en salles du film comme les trucs "en carton", "1000 heures" ou encore "c'est toi le..." :)
Be nous parle ensuite de ces stars érotiques qui se sont perdues: dans les années 60,70 ou 80, elles ont été le fantasme de milliers d'hommes comme Emmanuelle pour Sylvia Kristel puis on les a oubliées, avant qu'elles ne disparaissent, parfois tragiquement, dans un accident de voiture ou dans l'alcool ou la drogue. Engluées dans un seul rôle, mythique mais réducteur, leur image en a été modifiée, écornée, les privant de nouveaux projets. Toutes ne sont donc pas devenues Marilyn, Brigitte ou Jean Seberg et c'est dommage.




On retrouve également une interview de la mannequin française Camille Rowe-Pourcheresse, que je trouve très jolie et loin de l'image filiforme de la mode actuelle. D'ailleurs, l'égérie de l'eau de Chloé nous avoue aimer les pâtes au gruyère et les tartes salées et que, malgré des habitudes saines et bio données par ses parents restaurateurs, elle a "mangé [s]on premier Mc Do à 13 ans", à leur grand désespoir. Sinon je dois vous dire que j'ai eu très peur au début de l'interview car pour les questions beauté, elle cite plein de marques, et ça faisait vraiment genre "name dropping" et publicité cachée :s
Plus loin, Bhavna Pani nous parle de Mumbaï, sa ville natale. Elle parle de l'explosion économique et technologique de la ville, de la diversité de la gastronomie que l'on peut y trouver et nous parle de la drague, plus libérée qu'ailleurs dans le pays, même si les filles ne découchent jamais. Elle nous donne aussi ses bonnes adresses pour boire un café, manger, passer une soirée ou faire du shopping, auprès de ses créateurs locaux préférés :)



Ensuite, comme Jérôme Dreyfuss le mois dernier, on en apprend plus sur Audrey Fleurot et ses bobos. Très maladroite, l'actrice d'Intouchables s'est blessée de nombreuses fois autant enfant qu'adulte (gamelles à vélo, dents de devant cassées par une balançoire pour deux prise en pleine figure...). Elle s'est également fait opérer d'une appendicite qu'elle avait inventée et, encore plus insolite, s'est fait mordre le crâne sous l'eau par un poisson perroquet :s et, comme moi, elle ne prend pas les virages assez larges quand elle marche et cogne souvent dans les murs ^^ 
Et enfin, Alicia Keys nous parle de son enfant de 2 ans, Egypt, de sa nouvelle coupe de cheveux qu'elle adore mais aussi de ses coups de chance, de bluff, de bourre et de gueule contre Mitt Romney. Sinon, moi j'ai eu un coup de coeur pour sa chanson Girl On Fire avec Nicky Minaj :) Et vous?


Et enfin, côté forme et beauté, on est servies :) En effet, vers la fin du magazine on retrouve de nombreuses pages sur la question!
Tout d'abord, Be nous parle de  la beauté des cheveux et notamment de la préservation de ceux-ci de la chaleur de nos appareils coiffants, le tout illustré par de jolies photos de Camille Rowe-Pourcheresse: on parle donc de crèmes de brushing, qui s'appliquent avec une petite noix pour se fondre dans la chevelure et la protéger, avec divers effets comme les lisser, leur donner du volume ou stopper les frisottis. Le packaging de la marque Bumble & Bumble me tente bien mais le prix fait un peu mal (35,50 euros les 125 ml , ouch!). On pense aussi à faire son brushing à froid et à utiliser des compléments alimentaires pour booster sa chevelure. On trouve aussi des idées de coiffures avec un fin head band pour une coiffure bombée comme dans les années 60 ou le bandeau large des années 80.
La rédaction nous donne aussi une liste de soins et conseils pour le contour des yeux: cette zone, fragilisée par le manque de sommeil, le fait de fixer un écran toute la journée, le soleil et par le simple fait que la peau y est très fine doit pourtant être chouchoutée, car c'est elle qui donne l'aspect général du regard. On pense donc à hydrater dés que l'on a 20 ans, et on porte des lunettes de soleil en cas de journée ensoleillée. On trouve aussi des mini massages à faire, avec un produit ou non, pour détendre son regard, décongestionner et à se démaquiller sans frotter (en imbibant le coton de produit, le laissant poser sur nos yeux clos puis le faire glisser vers le bas). Be nous donne aussi des conseils maquillage et des plantes et autres aliments pour agir de l'intérieur. Je ne sais pas vous, mais moi, à 23 ans, je ne m'occupe pas du tout de cette zone et bon, ben du coup, je culpabilise un peu :s Surtout en ce moment où j'ai de grosses cernes :(




On apprend également que la mode est au maquillage brillant! Pas seulement le maquillage irisé, non, mais aussi les pierres, perles et strass, qui se font une place au soleil sur nos paupières et nos sourcils, ou en tout cas, sur ceux des mannequins Chanel ou Givenchy. Personnellement, je trouve cela magnifique sur les photos mais je n'oserai jamais en "vrai", sauf peut être pour une soirée déguisée ou le Jour de l'An. Et vous?
Et, enfin, j'ai adoré les astuces pour se sentir moins stressée. En effet, ce n'est pas nouveau, je suis une grande angoissée de nature et le moindre "évènement" peut me destabiliser :s Ici, la rédaction nous donne des conseils pour nous concentrer et nous recentrer en méditant ou en se disant des choses positives dans la tête ou en fixant une bougie (allumée, hein^^) ou un aquarium (moi, c'est mon chat qui fait dodo, tellement apaisant :)) On retrouve aussi des massages à se faire soi même, notamment au niveau du ventre, le système digestif étant vite déréglé en cas de stress. On trouve aussi des applications smartphones pour bien s'endormir, avec des petites musiques notamment et une liste d'huiles essentielles à pschitter dans la chambre, comme celle à la lavande (personnellement, j'utilise celle de Messengué, dont je vous avais parlé ici). La danse est aussi un bon anti-stress, comme le yoga :) Un dossier hyper complet, que je vais garder précieusement :) 




Et enfin, last but not least, on peut piocher dans les recettes orientales livrées par le magazine, comme le filet d'agneau à la citronelle et briouates coco ou le couscous au chocolat et ses 7 fruits pochés :)



Sélection shopping!
 ♥ Shampooing pour cachemire, Lucien Pellat-Finet, 15 euros
♥ Blouse bleue en voile, Mango, 30 euros
 ♥ Plateau Monoprix, 8 euros



Jolies photos! 




Et voilà, ce sont mes articles préférés dans ce numéro de Be, mais il y en a encore beaucoup d'autres à lire, comme celui où des personnes connues commentent les sorties films ou musicales de mois, celui où Fiona parle de l'autobiographie du rappeur Ice-T, en parlant et s'habillant comme lui, ou encore le témoignage d'une femme qui s'est fait refaire les seins, entre autres. J'ai dû faire un choix :)

Et vous, vous l'avez lu, ce Be? Qu'en avez-vous pensé? Hâte de vous lire en commentaires :) 

Bisous! 






CONVERSATION

8 commentaires:

  1. le ton de la journaliste Fiona me fait un peu penser au livre dictionnaire impertinent de la mode, un regard super drôle sur ce monde-là ! sympa ce be !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison! ce livre a l'air trop génial, je le veux ^^ Oui toujours aussi riche et joli :) bisous!

      Supprimer
  2. J'adore pleins d'articles super à lire !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. Je l'avait trouvé plus pointu la dernière fois. Les sujets étaient plus ancrés dans l'actualités et plus profonds. J'ai eu un sentiment de "c'est tout ?" quand je suis arrivée à la fin ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui? Je n'ai pas trouvé mais tu as peut être raison :) bisous!

      Supprimer
  4. Coucou,

    Je suis tombée par hasard sur ton blog et j'adore tes posts :)
    Cela nous donne un avis sur un magazine avant de l'acheter !
    En parlant de BE, je le trouve vraiment sympa à lire et on apprends plein de petite chose :)
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette! Bienvenue alors :)
      Oui, je suis d'accord, j'aime bien cette nouvelle version, très graphique et smart avec plein de choses à découvrir :)
      Bon dimanche et merci de ton petit mot et de ton passage :)

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!