Grazia tout en dessus-dessous

Coucou tout le monde!

Comment allez-vous? Ici, le billet du jour est consacré au Grazia de la semaine, qui met à l'honneur Audrey Tautou mais aussi la lingerie et les dessous chics :) 

On commence avec la mode? 
On retrouve tout d'abord Monette, qui se trouve être une marque de sous vêtements, créée par l'une des soeurs fondatrices de Princesse Tam-Tam, Assya Hiridjee. Elle évoque pour nous la difficile épreuve d'avoir perdu l'une de ses soeurs dans un attentat à Bombay, son envie de lui rendre hommage au travers de Monette. Monette est destinée aux femmes d'environ 40 ans, qui ont envie de matières nobles et de coupes chics et classiques, quasiment 100% Made In France, notamment  avec les ouvrières de l'usine Lejaby. Elle nous parle aussi de son métier, qui doit sans cesse trouver de nouvelles idées, et nous donne des conseils pour bien porter la lingerie; en mettant un body sous une jupe par exemple :) 
Lingerie toujours, et la styliste de Mad Men nous livre ses secrets! Plusieurs fois nommée et primée pour ses costumes pour la série, elle nous explique comment elle a transformé les actrices en bombes atomiques via 10 commandements: avoir plein de sous-vêtements de formes et de matières différents pour pouvoir les coordonner en fonction de la tenue du jour, maîtriser les sous vêtements "shape-wear" comme la fameuse gaine, mais aussi les choisir selon notre humeur et ce que nous sommes. Nos mamans et grands mamans ont aussi de bons conseils à nous donner, il faut y penser, tout comme ne jamais dépareiller haut et bas d'un ensemble :)



On trouve aussi un shooting et sélection shopping lingerie, imprimés, rétro ou sporty par exemple :)

Et enfin, les Conseils mode nous incitent à porter des pulls doudou aux couleurs acidulées pour mettre un peu de peps dans la grisaille hivernale et nous apprennent à mixer rouge et bordeaux ,duo colorisé de la saison, qui sera accessoirisé de noir ou de bleu marine, entre autres :)



Côté beauté, Grazia nous propose une série de photos beauté non retouchées, seulement réalisée avec de très bons produits de maquillage qui font un grain de peau parfait et avec le doigté de la maquilleuse Giorgio Armani, Linda Cantello. Au programme, joli maquillage nude ou doré ou encore bleu et, plus de loin, de belles lèvres rouges. Très bonne initiative qui montre que même sans Photoshop, on peut envoyer du rêve! 
Et, sinon, la  Food therapy nous donne la recette du taco aux champignons et nous apprend à faire une chouette crème chantilly au siphon mais aussi à utiliser les citrons confits ;)



On poursuit avec les stars?
On retrouve tout d'abord la jolie Audrey Tautou, qui nous parle de son rôle de femme bourgeoise et dangereuse, voire cruelle dans Thérèse Desqueyroux, dernier film de la carrière de Claude Miller, mort après le tournage. Elle nous parle de sa préparation pour le rôle de cette femme meurtrie qui se venge de son riche milieu qui l'a brimée, par la violence: elle a notamment rédigé une sorte de journal intime pour son personnage, en fonction des scènes à jouer, sur lequel elle a rédigé les pensées probables de Thérèse. On apprend aussi qu'elle a tourné la suite de l'Auberge Espagnole, qui s'appelle Casse Tête Chinois, qu'elle aimerait vivre à New York et qu'elle est passionnée de photographie (elle prend des photos des journalistes qui l'interviewe par exemple, sauf pour la promo de Thérèse Desqueyroux). En revanche, elle n'a plus très envie de participer à de grosses productions US comme Da Vinci Code et aspire à une vie quasi anonyme.
Grazia nous parle aussi d'une top model qui monte : Kate Upton, et le moins que l'on puisse dire c'est que la belle détonne dans le milieu, autant pour ses formes pulpeuses (qui ont poussé Carine Roitfeld à la choisir pour la une de son premier numéro de CR Book) que pour ses choix de carrière, car elle a décidé de faire des photos pour un magazine sportif Sorts Illustrated, bien moins classe que tous les autres magazines, l'anti Graal des mannequins. Toutefois, cette forme tête, née dans une famille de sportifs et qui a l'esprit combatif et malgré les railleries de certaines personnes qui la trouvent "commune",  a réussi à faire la couverture du Vogue US, Vogue Italie et de V Magazine. Pourquoi? Tout d'abord pour ses formes, qui changent des mannequins rachitiques et pour l'image "joyeuse", bonne vivante et maternelle qu'elle dégage, entre autres. Je trouve qu'elle a aussi un très joli visage et j'adore son grain de beauté juste au-dessus de la lèvre supérieure :)



On apprend aussi que le chéri de Lady Gaga sort de l'ombre et que ce n'est pas forcément une chose positive pour la chanteuse: en effet, Taylor Kinney semble accro à sa maman de manière viscérale et veut faire des enfants simplement pour elle; ensuite, il se dit être un homme simple, qui vit avec peu de choses mais aussi un homme qui veut à tout prix réussir, ce qui peut être un peu contradictoire et surtout, il appelle sa chérie Gaga et incite ses followers sur Twitter à acheter son parfum et ses CD, comme si il était son attaché de presse, comme le souligne la rédaction. Vous aussi, vous trouvez tout ça bizarre?
Et enfin, Grazia nous dépeint un joli portrait de Robert Pattinson que la rédaction a rencontré: l'acteur semble avoir été atteint par une petite dépression par sa célébrité apportée par Twilight et a eu peur de ne pas être légitime dans sa carrière; il semble également assez amer face au système hollywoodien puisqu'il explique que tout le monde l'attendait dans des comédies, romantiques ou non après Twilight alors que ce n'est pas son envie; de plus, il a rédigé quelques scénarios dont il sait pertinemment qu'ils ne seront jamais portés à l'écran, car trop compliqués.Toutefois, il semble mener sa carrière d'une main de maître et son statut d'homme bafoué suite à la tromperie de Kristen cet été lui a apporté une nouvelle popularité. Humble, il explique aussi adorer l'écrivain Houellebecq qui voulait prendre un café avec lui: mais sa timidité et le fait qu'il n'ait pas lu son dernier livre l'ont persuadé de ne pas y aller.
Et, un peu plus loin, on retrouve justement sa chérie (?) Kristen Stewart, qui fait elle aussi la promo du dernier Twilght. Et pour Grazia, le constat est simple: la tromperie de cet été lui a certes fermé des portes, mais lui permet de préparer la suite de sa carrière avec une image un peu moins lisse et "neuneu". Elle a d'ailleurs essayé de casser cette image via des rôles plus trash de prostituée (Welcome to the Rileys), de rockeuse (The Runaways) ou de fille aux moeurs légères (Sur la Route) mais Bella lui colle à la peau et pire, fait oublier ses rôles précédents dans Panic Room ou Into The Wild. Et vous les filles, vous irez le voir ce dernier volet de Twilight? Moi oui, car j'adore Robert et parce que je suis intriguée par la fin, qui apparemment sera différente du livre; mais attention, un bonus sera présent à la fin du générique, qui pourrait ouvrir la suite sur un spin-off, un film dérivé autour de l'un des personnages :)



On termine avec l'actualité et les faits de société?
Tout d'abord, Grazia nous apprend qu'avec la crise, notre système de santé connait des ratés: en effet, 1 femme sur 5 a renoncé à se soigner l'an dernier et ce pour des raisons financières. Les raisons? Des tarifs médicaux et hospitaliers exhorbitants (notamment à cause des fameux dépassements d'honoraires contre lesquels l'Etat veut lutter) et des médicaments moins bien remboursés mais aussi aux mutuelles bien trop chères, ce qui fait que ce qui reste à la charge des patients est trop important. Du coup, soit, comme on l'a dit, les Français renoncent à se soigner, soit ils ont recours à l'emprunt, ce qui est, comme le dit la Ministre chargée de la Santé, "aberrant et choquant", surtout que ce sont souvent les soins gynécologiques, ophtalmiques et dentaires qui passent à la trappe. L'une des femmes qui témoignent expliquent qu'après s'être cassé trois dents en tombant, elle n'a pu faire réparer qu'une seule d'entre elles! Ca me fait penser que, personnellement, me casser les dents de devant, c'est l'une de mes phobies... Et vous?
La rédaction nous parle aussi du combat de Susanna Trimarco, mère courage, qui se bat pour que sa fille, enlevée et forcée à se prostituer par la mafia argentine et fait tout pour que ce système s'écroule et que Maria (?) retrouve sa fille, restée avec Susanna. Cette dame a réussi à faire incarcérer un bon nombre des membres de ce réseau mafieux grâce à sa tenacité et parfois, ses propres investigations et de plus en plus de victimes témoignent, ce qui est une grande avancée. Mais sa fille reste introuvable et la rumeur voudrait qu'elle est été envoyée en Espagne. Espérons que cette histoire se termine bien!
Plus loin, Ariel Wizman dit "Non à la data-dictature!": en effet, il attire notre attention sur le fait que notre vie est régie par les chiffres: notre argent mais aussi notre "score" sur les réseaux sociaux, et notre identité "30% femme, 30% mère...". Pour lui, la vie va au delà des "camembert Power Point" et il a bien raison. Je ne sais plus où j'ai vu ça mais il parait que Facebook pourrait supprimer les chiffres sur nos comptes, car notre nombre d'amis, et je suis sûre que cela modifierait nos comportement sur ce réseau social. Non?




Ensuite, Grazia nous livre des témoignages de femmes qui ont tout quitté par amour: elles qui avaient une vie parisienne et professionnelle trépidante  une belle carrière devant elle, elles ont rencontré leur Jules et décidé de vivre avec lui en laissant tout derrière elles, amis, famille, travail, et ce, souvent, à l'autre bout du monde. Je trouve ça très mignon, très "comédie romantique", tout ça tout ça, mais j'aurais aimé, avoir, sur les trois "récits", le temoignage d'un homme qui a tout quitté pour une femme, car là, on retombe dans le cliché de la femme qui "s'abandonne" pour l'Homme.
Et enfin, la rédaction nous fait un petit comparatif Breaking Dead / Les revenants: ces deux séries mettent des morts sur le devant de la scène, la première dans une ville apocaylptique avec des zombies, la deuxième, française et peut être plus subtile (cocorico!) qui nous fait vivre l'aventure d'un village qui voit revenir à la vie et dans leur vie d'avant des personnes mortes depuis plusieurs années. J'ai bien envie de tester les Revenants, moi, pas vous? :) 



Jolies photos!


Voilà les filles! Sur ce, je retourne à mes révisions (mes partiels commencent dans un mois) et à mes envois de CV,  la réponse de mon entretien de vendredi étant connue que mi-décembre, autant assurer mes arrières :) 

Bonne journée à vous et des bisous! 





CONVERSATION

8 commentaires:

  1. ah oui jusqu'au 15 décembre, ça te laisse encore du temps pour chercher, tu nous diras !!! j'ai adoré la série lingerie sur ce grazia !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, un petit peu mais ça commence à devenir angloissant :) oui je vous dirai :) oui elle est très jolie :) bisous!

      Supprimer
  2. Elle a bien de la chance Gaga, moi il me plairait bien ce cher Mason !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais oui voilà, je cherchais où je l'avais déjà vu! Dans Vampires Diaries où il joue le rôle de Mason Lockwood :) Merci! Oui moi aussi, je le trouve bien à mon goût ^^ bisous!

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Oui cet article maquillage et cette série photos sont très réussis :) bisous!

      Supprimer
  4. J'aime vraiment beaucoup la belle lingerie ^^
    Merci pour ce image parce que je n'ai pas acheté Grazzia

    New post - Kisses ♥
    http://www.mademoisellemode.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est très joli, fin, féminin et délicat :)
      Je t'en prie :)
      Bisous!

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!