Madame Figaro & her Valentine

 Coucou tout le monde !

Vous allez bien? Aujourd'hui on retrouve un très joli Madame Figaro, avec plein de très belles choses à l'intérieur :-) 

On démarre avec la mode? :-)
Une petite brève nous apprend que Marc Jacobs est la nouvelle égérie de Coca Light, plutôt sexy en plus, en redesignant la bouteille et en posant topless dans un Photomaton :-) ! Il succède donc à Karl Lagerfeld  et Jean Paul Gaultier qui s'étaient eux aussi associés à la marque :-)
Madame nous offre aussi un décryptage des plus beaux défilés de la Fashion Week parisienne: on retrouve le joli défilé "forestier" et les mannequins grunge avec smoky et cuissardes portant des robes blanches et vaporeuses de Chanel, le décor fleuri et les créations Dior et modernes de Raf Simons (j'adore le bas des robes, comme "soufflé", qui semble rigide mais léger en même temps), le show joyeux et d'inspiration indienne de Jean Paul Gaultier mais aussi les robes raffinées, féminines et aux 1000 détails d'Élie Saab et Valentino que, comme je vous le disais dans Grazia, j'ai beaucoup aimées :-)  Mention spéciale également aux tenues inspirées de l'Asie d'Armani privé, comme la combinaison rubis en soie ceinturée que je trouve follement classe :-) Le tout égayé par des stars proches des différents créateurs comme Diane Kruger (Chanel), Florence Foresti (JpG), Elsa Zylberstein (Armani) qui nous donnent leurs propres impressions sur les défilés :-)



On poursuit avec la beauté ?
On peut tout d'abord s'inspirer de la sélection de maquillage rose, dont je vous parle surtout, il faut bien le dire, parce que j'ai trouvé la page trop jolie ^^ Les produits présentés restent un peu chers pour moi, même si on trouve des produits Nars et M.A.C à 20 euros :-)
J'ai aussi bien aimé l'article Parfums et réseaux sociaux, où la rédaction a imaginé comment pourrait être la vie sociale des fragrances du moment sur Facebook, Twitter et Instagram, quelles stars pourraient devenir leurs amis.. Comme quoi les parfums iconiques comme See By Chloé, l'Eau For Her de Narciso Rodriguez ou encore Jour d'Hermès, ont vraiment leurs fans et surtout leur identité et leur univers qui pourraient alimenter les réseaux sociaux et nous plonger dans une atmosphère particulière :-). Vous pourriez liker la page Facebook d'un parfum ou cela vous semble ridicule ? :-)
Et enfin, Madame nous propose de manger positif, avec des recettes pleines de bonnes choses pour se requinquer et affronter l'hiver, comme de la mousse au chocolat et son magnésium, de la salade de roquette et saumon avec de l'huile d'avocat excellente pour la peau, entre autres bonnes idées :-)



Continuons avec les stars et la covergirl de ce numéro, l'actrice iranienne Golshifteh Farahani. Celle que l'on a découverte dans le film de Ridley Scott "Mensonges d'Etat" a été bannie de son pays, pour avoir joué dans un film américain, non voilée et "dénudée" ; en fait, elle était à la base interdite de quitter le pays mais elle a réussi à le faire en utilisant une faille: le souci c'est qu'elle ne peut plus y retourner du coup. Toutefois, celle qui explique que "l'exil est une petite mort", n'ayant plus accès à la jolie maison de son enfance, y voit aussi une renaissance, le moyen d'être libre et s'exercer pleinement son art. Cette fougue et cette rage de vivre lui a été inculquée par ses parents, opposants aux différents régimes qui se sont succédés en Iran, mais aussi eux mêmes des artistes, son père étant acteur et metteur en scène. Malgré les bombes qui pleuvaient au dessus de leurs têtes, sa maman leur a appris, à elles et ses frères et soeurs, à toujours rester calme et digne, ce qui explique sa force aujourd'hui; elle a d'ailleurs cette jolie phrase, inspirée par son père "celui qui combat peut perdre mais celui qui ne combat pas a déjà perdu", que je trouve très vraie et motivante :) La jolie Golshifteh sera à l'affiche du film d'Atiq Rahimi, "Insoumise", dans laquelle une afghane ayant perdu son mari va se libérer des carcans de la religion, de la burqa et tout le reste en s'exprimant, en posant des mots sur sa triste vie : un rôle qui lui tient à coeur, car elle dit "je veux croire cette femme... c'est moi." Par contre, je suis désolée, je n'ai pas trouvé la bande annonce du film :s


Et enfin, je termine en vous disant que la rédaction nous a aussi fait une jolie sélection shopping Saint Valentin, assez chère mais qui peut donner des idées, avec des chaussures, des accessoires, des bougies, des vêtements, des bijoux, des livres, du parfum... :)



Jolies photos! 


Voilà! Sur ce, je vous fais des bisous, dans la hâte de lire vos impressions sur ce numéro de Madame Figaro :-) 

Numéro offert par la rédaction




CONVERSATION

4 commentaires:

  1. euh nan moi j'irais pas jusqu'à liker la page d'un parfum lol ! sympa ce madame !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi hi! Je te comprends mais si on est amoureuse de son univers je pense que l'on peut être tenté de cliquer :-). Oui très cool :-) des bisous!

      Supprimer
  2. Je me souviens l'avoir acheté une seule fois et il ne m'avait pas plut. Il faisait trop "femme".
    Mais là je dois avouer que les articles sont plutôt cools !

    New post - Kisses
    http://www.mademoisellemode.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends totalement ! Tu verras si tu regardes mes premiers billets pour ce mag, je le trouvais trop "dada me" et élitiste. Puis je me suis mise à l'apprécier et à le trouve complémentaire à ce que proposait Be et Grazia :-)
      Des bisous!

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!