Seaferer Grazia

Coucou tout le monde!

Vous allez-bien? La grisaille ambiante, la pluie, la neige et le manque de soleil ne vous mine pas trop le moral? :) Vous préparez peut être la Saint Valentin? :) Ici, nous allons parler du Grazia de la semaine,qui je dois dire, m'a bien fait plaisir cette semaine avec des articles originaux et des sélections shopping, notamment en beauté assez abordables :) 

Commençons par la mode!
En premier lieu, j'ai apprécié la bonne idée de Grazia de nous parler de la Stockholm Fashion Week: on parle tout le temps de Paris, Londres, New York et Milan mais la mode ne se cantonne pas à ces capitales :) Et en plus, cela marche bien car des acheteurs de tous pays viennent assister aux défilés et on y voit de très jolis street styles, ce qui prouve que l'on peut être stylée même en cas de températures polaires. Et même si Acne et le géant H&M sont les principaux ambassadeurs de la mode venue du froid, d'autres griffes gagneraient à être connues, comme Dagmar qui est spécialisée dans la maille ou encore Whyred et ses pièces cool, épurées et bien coupées :) 
La rédaction nous parle également de l'arrivée de Topshop à Paris: mais ne nous emballons pas, l'enseigne à prix tout doux qui fait le bonheur des touristes modeuses déferlant sur l'Oxford Street à Londres n'ouvrira qu'à Paris, dans un petit pop up des Galeries Lafayette et seulement jusqu'au 2 mars :s Pourquoi tant de haine? La directrice artistique de la marque, Kate Phelan explique que cette expérience française ne serait qu'un test avant une ouverture définitive plus tard afin de voir quelles sont les attentes des frenchies et de pouvoir ainsi "dupliquer l'excitation et l'environnement qu'[elles trouvent] à Londres". Un mal pour un bien donc :) 



Comme je ne sais plus quelle magazine il y a quelques temps, le magazine nous parle du mythique Seafarer, ce jean à la base créé pour les marins américains puis adopté par la population et rendu mythique par Jane Birkin, Farah Fawcette, Sylvie Vartan et Brigitte Bardot dans les années 70. Ce jean évasé vers le bas (qui devait permettre aux marins de le retrousser en cas de tempête) est flatteur pour la plupart des silhouettes, en allongeant la jambe, affinant la taille et les hanches. Il fait son grand retour cette année, en version luxe en moderne ; on peut également choisir sa coupe, comme le taille haute de Jane Birkin, le 7/8 de Sylvie Vartan, ou bien le bootcut de BB, avec les conseils de la rédaction pour savoir lequel adopter et comme le porter.
Et enfin, Grazia nous l'assure, la tendance de cette année est aux sacs transparents: on a donc une petite sélection shopping pour toutes les bourses, afin des prix allant de 15 euros pour un modèle en PVC rose de Forever 21 à 2695 euros pour une pièce en vinyle et python de Burberry (enfin je pense que celui de Marc Jacobs est encore plus cher, car c'est marqué "prix sur demande"!). Personnellement, je n'aime pas trop les sacs dans ce genre, que je trouve cheaps et surtout, je n'ai pas envie de tout le monde voit ce qu'il y a dans mon sac! Et vous, un avis?



Poursuivons avec la forme et le beauté!
Tout d'abord, comme le je disais en introduction, j'ai aimé le dossier "Belle pour zero euro", qui nous donne des astuces pour conserver nos produits de beauté (éviter les conditionnements en pot pour limiter l'apport de bactéries dans le produits, pouvant nuire à son efficacité, par exemple), nous explique qu'il est inutile de prendre des douches de plus de 10 minutes (cela fragilise la peau) et de mettre trois tonnes de shampooing, notamment sur les longueurs, car les tensio actifs présents dans les produits dessèchent les cheveux; on y va également mollo sur les gommages (une fois par semaine suffit), on met du top coat sur ses ongles pour que la manucure dure plus longtemps et on n'utilise son anti rides qu'un soir sur deux, le rétinol et les AHA étant plus efficaces en petites quantités.On pense également à échanger ses produits de beauté inutiles avec ceux des copines, à se rapprocher des organismes de tests de cosmétiques et on trouve également des petites recettes pour faire ses propres soins comme celle du démaquillant unifiant qui ne nécessite que du lait, du jus d'orange du yaourt et de l'huile de cuisine :) . Ensuite, Grazia est allée voir des professionnels de la beauté, qui ont sélectionné des produits peu chers et efficaces comme la mythique laque Elnett, les eaux florales de Sanoflore, le dissolvant Monoprix, le baume à lèvres Lips Relief de Kiko. Par exemple :) Par contre, je vois que le coiffeur David Lucas conseille le kit de lissage brésilien de Franck Provost, ce qui, à mon avis, n'est pas une bonne idée :s 
Ensuite, dans la Food thérapie, on apprend à se faire son propre bubble tea, ce qui est une super idée, surtout que c'est facile, il faut juste acheter les grosses boules de trapioca, que l'on mélange avec son thé au lait :) On trouve aussi des conseils pour acheter un bon couteau de cuisine, ce qui représente un investissement qui peut s'avérer rentable mais aussi s'inspirer des recettes de crêpes "healthy" avec de la farine de sarrasin (pour les intolérants au gluten notamment), de la farine de riz (plus légère) ou bien de la farine de châtaigne et d’épeautre, voire des laits végétaux :)




Poursuivons avec les stars!
La rédaction nous dévoile les coulisses du showbizz avec son article sur les stars et leurs goodies bags qu'ils reçoivent lors de cérémonies comme les Oscars ou ici les Césars. Et oui, comme les blogueuses invitées à des soirées, les stars sont couvertes de cadeaux par les marques qui se bousculent pour offrir des choses à des personnes pouvant potentiellement devenir leurs ambassadrices, comme Diane Kruger qui a porté la robe reçue en cadeau de Georges Hobeika au Festival de Venise de 2007 et a ainsi lancé le créateur. Celle qui a importé ce concept en France est Nathalie Dubois, qui a lancé sa "suite cadeaux" en 2005 aux Césars et dans d'autres cérémonies de cinéma internationales comme les Golden Globes ou les Emmys : elle sélectionne les marques, les cadeaux puis les distribue à des stars triées sur le volet, qui reçoivent une invitation personnalisée à venir dans la suite pour recevoir leur précieux sac (une centaine de personnalités sont sélectionnées pour les Césars). Certaines adorent, comme Isabelle Adjani, Lou Doillon, Mélanie Laurent ou Catherine Deneuve, tandis que d'autres boudent la distribution comme Marion Cotillard ou Angelina Jolie. Les cadeaux peuvent parfois être dingues, comme un séjour de trois semaines au Kenya avec billets d'avion en 1ère classe pour Richard Gere et Sharon Stone et peuvent atteindre 200 000 dollars aux US contre "seulement" 10 000 euros en France.
Et, en ce jour de Saint Valentin, je ne pouvais pas ne pas vous parler des couples actuels qui pourraient devenir mythiques qu'a choisis la rédaction, comme Valérie Donzelli et Jérémie Elkaïm, Jay-Z et Beyoncé, Evan Rachel Wood et Jamie Bell (très mimi dis donc), Michelle Williams et Jason Segel, Tim Burton et Helena Bonham Carter (la méchante Bellatrix dans Harry Potter, notamment) que l'on connait bien mais aussi, plus surprenant, la sulfureuse et bi-sexuelle Amber Heard qui aurait rompu avec Johnny Depp pour s'acoquiner avec la nièce de Dominique de Villepin, Marie de Villepin. Personnellement, je suis surprise de ne pas y voir trouvé Robert Pattinson et Kristen Stewart, qui font d'ordinaire beaucoup parler d'eux :) Mais ce n'est pas plus mal !



Et on termine ce billet avec les faits de société et l'actu!
Et on commence avec le petit réseau social dont on entend beaucoup parler en ce moment, Vine. J'ai personnellement fait sa connaissance sur Instagram avec les captures d'écran des blogueuses que je suis qui avaient posté leur fameux profil Vine, en me demandant ce que c'était. J'ai été éclairée par ce billet de Chloé qui explique qu' après les photos sur Twitter et Insta, on peut à présent mettre en ligne et partager des mini vidéos de 6 secondes grâce à Vine, qui a été créé par Twitter, donc :) 
La rédaction nous montre ensuite, encore une fois, la relation "amoureuse"entre la crise et Internet, où comment les jeunes utilisent ce réseau pour gagner de l'argent, troquer, économiser et donc se débrouiller face au chômage et le marasme économique. On retrouve donc Neirie qui a créé un Facebook qui met en relation les gens ayant de besoins et pouvant procéder à un échange de service avec d'autres personnes pouvant les aider, un troc de compétences :) De même, Chiraz, qui a l'habitude de cuisiner pour un régiment vend les parts de plats qui lui reste sur son site web, un moyen plus convivial que de passer chez Picard pour récupérer un bon petit plat tout prêt :) On rencontre aussi la Cyndi qui trouve toujours son bonheur sur Troc Vestiaire :)  Entre autres bonnes adresses, comme Echange de Service ou Zéro Gâchis.  



Jolies photos!


Et voilà!Et vous, vous l'avez lu ce Grazia? :) 

Des bisous, bonne Saint Valentin et à demain! 




 

CONVERSATION

4 commentaires:

  1. Je devrais chercher si ma mère a gardé le sien...
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihihi!tu verras il est sympa ce numéro :) bisous!

      Supprimer
  2. j'ai bien aimé l'article sur les jeans, ça m'a trop donné envie de m'acheter un boyfriend !!! (enfin un jean hein :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihi! oui très cool en effet :) moi j'aime bien les bermudas présentés, et les salopettes :) bisous!

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!