"Girls Only!" Grazia

Coucou tout le monde!

Comment allez-vous? Ici, le billet du jour sera consacré à Grazia, qui est sorti vendredi 8 mars, soit pour la Journée de la Femme : du coup, on a un numéro axé sur le féminisme, les personnes qui font (ou non) bouger les choses mais aussi la mode sexy et la lingerie (vu que Natalia Vodianova, égérie et créatrice Etam, est la covergirl de ce numéro) ce qui peut sembler antinomique, je vous l'accorde. 
Et sinon, encore toutes mes excuses pour la semaine dernière et le manque de mon billet Grazia: je n'ai pas pu faire de post tout simplement parce que le service abonnement de la rédaction m'a oubliée et que je n'ai rien reçu :(

Mais bref, c'est parti pour ce numéro Girl Power, dans l'esprit, en tout cas :) 

Commençons avec les stars!
Et on retrouve bien sûr Natalia Vodianova , qui nous parle de sa collection pour Etam (je vous parlais du défilé ici), qu'elle voulait colorée, fun et brillante. Elle nous explique que quand elle était mannequin, la période des Fashion Week était très intense, à cause des shows bien sur mais aussi des fêtes ; elle nous parle aussi du fait que ses enfants parlent couramment français, son mari étant Antoine Arnault :-) Elle partage avec nous des Instagram du défilé, les silhouettes qui m'ont marqué, les moments qu'elle a apprécé, comme le final, avec toutes les mannequins sur scène, en train de danser sur une chanson de M.I.A. Elle nous dit aussi qu'elle ne salue jamais à la fin des défilés car elle estime que c'est un travail d'équipe et qu'elle n'a pas à se mettre en avant. Une jolie interview, je n'ai qu'une seule chose négative à noter: Natalia Vodianova parle de mannequins "voluptueuses" pour ce défilé: pourtant , certaines étaient très maigres :s


Grazia nous parle ensuite des acteurs de la Comédie Française, qui apparemment rencontrent un certain succès ces derniers temps, comme Pierre Niney et Laurent Laffite. Autrefois boudés pour leur coté Vieille France et un peu ringarde, les réalisateurs cherchent à présent des comédiens faisant partie de cette illustre académie comme eux, qui, savent tout jouer et sont très travailleurs, loin des personnages plus "natures" comme Béatrice Dalle, qui ont un fort caractère et excellent, oui, mais dans un seul registre. Par contre, les acteurs de la comédie française n'ont ni le droit de faire de la ou ni celui de faire du théâtre privé: et oui, le près tique de faire partie de cette famille a un prix :-) 
Et enfin, on retrouve celle qui nous a présenté les coulisses du show Etam, Mademoiselle Agnès. Assez drôle, elle nous explique qu'elle demande des autographes à plein de stars pour ses amis, , qu'elle déteste perdre des trucs et qu'elle passe des heures à les chercher et que, quand elle est amoureuse, elle "marche dans Paris et traverse en dehors des clous" :-). Ah oui et elle est d'accord avec moi, il faut qu'elle arrête la cigarette ^^



Passons à la mode à présent!
La rédaction revient pour nous sur la dernière Fashion Week parisienne: l'hiver prochain fera la part belle au mohair, aux manteaux XXL, au tartan et à la chemise blanche. Mais surtout, Grazia salue les créateurs pour savoir proposé des choses accessibles en termes de style, qui seront facilement appropria le par les femmes "normales" pour sortir dans la rue. Mention spéciale également à quelques jolis accessoires, comme le sac cassette de Acne ou la version poisson de Carven :-
Ah et sinon, j'ai un tout petit coup de gueule à passer: en effet, dans ce numéro dédié à la Journée de la Femme et après nous avoir livré de beaux articles sur le combat des féministes face aux crimes commis contre les femmes, Grazia, dans son article "Les nouveaux codes du sexy 2013" n'a rien trouvé de mieux à faire que nous dire que pour être sexy en 2013, il faut porter des talons, de la lingerie et des mini jupes... Alors oui, on peut porter une jupe et avoir du caractère, s'imposer face aux hommes, mais proposer de jolis slims, de jolies ballerines aurait été sympa et plus diversifié, afin de montrer que l'on peut être sexy en respectant son propre style, s'il est plus casual. Non?



Et la beauté?
Il est question de la réglementation des coupes de cheveux en Corée du Nord: oui, là bas, les femmes ne peuvent pas se coiffer comme elles le souhaitent et ont le choix entre 17 coupes différentes seulement, qui sont répertoriées et codifiées. Si elles outrepassent ses règles et décident de porter un carré long et plongeant par exemple, ou pire, une crête  elle seront humiliées publiquement... Comme quoi, tout peut être l'objet de surveillance et d'oppression! 

On termine avec les articles lifestyle et faits de société?
Tout d'abord, Journée de la Femme oblige, on a le droit à une entrevue avec notre Ministre des Droits des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem. Elle pointe du doigt le fait que les femmes elles mêmes ont intériorisé les soi disant codes de la féminité et le fait qu'il est "quasi normal" qu'elles soient infériorisées face aux hommes ; elle explique également qu'il est difficile de "légiférer" sur l'intime, ce qui se passe au sein du couple mais qu'elle aimerait qu'il y ait des hommes et des femmes de ménage qui viennent chez chaque ménage pour faire à leur place les tâches ménagères, rendre cette tâche marchande de manière générale et donc permettre à la femme de ne plus avoir à le faire. Personnellement, je pense que cela ne résoudra pas le problème profond des mentalités, que c'est comme mettre une rustine sur un pneu crevé mais bref. Elle confie également que l'affaire DSK a au moins permis la mobilisation des femmes mais qu'elle ne croit pas à l'action des Femen, et est meême choquée de voir une photo sur laquelle l'une des membres de ce collectif tient une serpe dans une main et des testicules dans l'autre. C'est vrai que c'est violent! Elle nous dit également qu'elle continue de travailler sur l'abolition de la prostitution, sur la PMA (Procréation Médicale pour Autrui, il me semble) et les sur les concours des mini-Miss.
Grazia s'écarte ensuite un peu sujet des femmes en mettant en lumière des méthodes de recrutement pas communes : on connaissait les candidats qui tentent d'innover quand ils postulent, en faisant des CV filmés par exemple mais les choses changent de l'autre côté de la barrière également. certains misent sur un tournoi de poker, qui permet d'évaluer l'esprit critique et d'analyse des candidats quand Airbus organise une flashmob pour montrer son envie d'entrer dans l'ère 2.0 ; l'Oréal, également, a misé sur un jeu virtuel, un jeu de rôle un peu comme World of Warcraft dans lequel les postulants apprennent et mettent en application leurs compétences, durant plusieurs mois. Assez fun et innovant, hâte de voir si cela va se généraliser et quelles formes ces initiatives pourraient encore prendre :) 



Puis, la rédaction revient au thème central de ce numéro, en nous parlant des meurtres et agressions de femmes en Palestine: si une femme est soupçonnée de fréquenter un homme sans être mariée avec lui, d'une autre religion ou quoi que ce soit, même s'il n'y a aucune preuve, elles peuvent être mutilées (on leur jette de l'acide au visage, ce qui les défigure et leur fait perdre la vue) ou bien tout simplement exécutées sans que personne ne s'en soucie. Ces crimes dits "d'honneur" sot légion là bas, car si les bourreaux l'ont fait pour laver leur honneur, ils ne sont pas inquiétés. des associations se battent pour rendre cela illégal mais avoir voulu laver l'honneur de la famille reste une circonstance atténuante, même si les faits ne sont même pas avérés, de surcroît. Le gouvernement a même le culot de dire que cela "n'apporterait rien aux femmes"...Vous avez dit affreux et inhumain?
Et enfin, on termine sur un sujet un peu plus léger : Grazia rebondit sur la sortie du livre The End of Men de Hanna Rosin, dont je vous parlais ici, pour nous dresser une petite liste des néo-hommes qui nous entourent, afin de constater comment la gente masculine évolue, ou non :) Et c'est assez drôle car on retrouve la cagole Ryan Ghosling un brin métro sexuel, le "Mister Mom" ou père au foyer en la personne de Phil Dunphy de Modern family, le "catamoureux" ou angoissé des relations amoureuses personnifié par Ted dans How i Met Your Mother, qui veut absolument trouver la femme de sa vie. Entre autres! Mais en tout cas, cela permet de voir que les médias véhiculent d'autres modèles masculins que le macho de base (hormis Don Draper, je vous l'accorde) auxquels certains feraient mieux de s'identifier :) 






Jolies photos!


Voilà les filles! Et vous, quel est votre ressenti par rapport à ce Grazia en particulier et à la Journée de la Femme en général? Lâchez vous dans les commentaires ;) 

Des bisous! 




 


CONVERSATION

9 commentaires:

  1. je m'en veux trop, j'ai pas eu le temps de le lire en entier alors qu'il y a Natalia Vodianova et que je la trouve magnifique snif ! je m'y remets ce soir !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais ne t'en veux pas tu as tout le temps :-) c'est vrai qu'elle est jolie :-) bisous!

      Supprimer
  2. Melle Agnés et Nadja Vallaut Belkacem , j'aime beaucoup ... des femmes fortes avec une belle personnalité !

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!