Jeany Be

Hello sweeties!

Comment vous portez vous? :-) Ici, on va parler du Be du mois, spécial jeans (encore un?), qui m'a moins enchantée que les précédents mais qui reste quand même très cool :-) On y va?

On démarre avec la mode!
Be nous montre tout d'abord quelques nouveaux sacs répérés sur les défilés et le moins que l'on puisse dire c'est que l'originalité et la cuterie sont de mise :) J'aime beaucoup le petit modèle en osier de Nancy Gonzalez,  la minaudière boule arpège Lanvin ou encore le sac pop corn assez choupi de Kate Spade. Bon, par contre, tout ceci a un prix, puisque que ces petites merveilles coûtent au minumum 400 euros :s A quand des versions à prix doux chez H&M?
La rédaction fait également un petit focus sur les marques écolos, comme H&M, qui, outre son programme de recyclage des vieux vêtements que leurs clientes leur apportent contre de petits bons d'achats, s'est aussi associé à la WWF il y a 10 ans pour travailler sur le problème de l'eau potable ; Levi's innove également en proposant des jeans fabriqués à partir de bouteilles en plastique recyclées par exemple, Ekyog est également cité. Ce mouvement est porté par des personnalités engagées comme Bono ou Miranda Kerr qui prônent une mode plus verte, mais également par des associations comme Greenpeace qui avaient épinglé certaines enseignes pour leur fonctionnement pas tout à fait écolo-friendly. Cela vous importe quand vous achetez vos vêtements, êtes vous sensibles à ce genre d'engagement? :)
Plus loin, on nous apprend que la mode du chat est de retour:  à nous ballerines, sweats et serre têtes à joli oreilles pointues et museau tout mignon! Et si vous voulez jouer à fond la "cattitude", remplacez le traditionnel lol par le nouveau sigle "mol"qui signifie "meow out loud", "meow" étant l'équivalent anglais de notre "miaou" ;) 




De même, l'été sera tout en transparence avec le plexi en grâce: je vous parlais il y a quelques temps, la tendance des beaux jours va être aux sacs en plastique coloré et transparent mais, mais elle s'empare aussi des trenchs, qui dévoileront notre tenue du jour en dessous mais également des autres accessoires comme les chaussures (comme le talon transparent des chaussures Marni pour H&M) et les bijoux et lunettes. Pour ma part, si je ne suis pas contre une grosse manchette  ou des lunettes à monture en plastique coloré, je persiste à dire que cette mode ne passera pas par mes vestes et mes sacs à main :) Et vous?
J'ai également bien apprécié l'article 1 fille, 5 looks qui est récurrent dans cette version mensuelle de Be: Marie, la jeune fille présentée dans ce numéro a un style assez chic (hormis pour la première tenue en "pompom girl") dont je pourrais bien m'inspirer! J'aime notamment son chino et son paletot en fourrure sur la deuxième photo, l'association haut loose et imprimé/slim et talons sur la troisième (même si, personnellement, par confort, j'aurais opté pour des ballerines) qui est classe sans être too much, et le look maille et minijupe de la quatrième photo, très féminin. Et vous, vous partagez mon avis?




Et enfin, pour ce numéro spécial jean, on retrouve une sélection shopping avec des inspirations "Nouveaux Mexique" et des chemises cowboy ou des imprimés aztèques, d'autres plus "patchwork", ou bien "nineties" avec des shorts grunge et délavé comme celui que portait Cindy Crawford en 1992, le tout avec des idées de looks et des accessoires pour aller avec. On a également un joli shooting avec des mannequins filles et garçons qui nous permet de bien nous rincer l'oeil ^^ 




On poursuit avec les célébrités :) 
Premièrement, Max Boublil nous livre une interview "connectée" dans la rubrique "En réseau" de Mouloud Achour. Il nous apprend que sa première console était la Mégadrive (inconnue au bataillon pour moi), que la meilleure de tous les temps était la Playstation 1 pour lui, et qu'il s'amusait à faire des blagues en cours quand ses profs passaient des films avec sa montre télécommande ^^ Il nous explique également qu'il utilise les réseaux sociaux pour poster des chansons et discuter avec ses fans et qu'il aime bien les humoristes 2.0 comme Norman :) Entre autres petites choses :) 
Et sinon, on retrouve également Joey Starr qui nous révèle plein de petites choses sur lui, assez personnelles : il nous explique qu'il n'a aucun contact avec son père, qui n'avait pas compris sa volonté de faire de la musique à l'époque et qui voulait qu'il continue l'école tout en étant assez violent (alors que le rappeur n'en voyait pas l'utilité - de l'école, pas de la violence) ; il rend également hommage à sa maman, qui le voit comme un poète et lui a donné une bonne éducation. Il explique également s'être assagi, ne plus embêter ses voisins avec de la musique et préférer regarder des DVD au calme, même s'il n'a pas peur des dangers de la vie comme se retrouver en prison, avoir un accident de moto ou bien mourir d'un cancer à cause des trucs qu'il fume. Il avoue enfin avoir un égo assez fort qui lui a fait perdre sa femme et la maman de ses enfants (Béatrice Dalle), ce qui représente l'un de ses plus grands regrets ; il a également une phrase que j'aime bien, qu'il dit beaucoup à ses enfants : "pleurer et avoir peur sont les deux critères pour être un homme" : une maxime qui démontre, comme tout cet article d'ailleurs, que Joey Starr n'est pas qu'un bad boy rappeur aux dents en métal mais aussi un artiste qui réfléchit sur la vie et apprend de ses erreurs. J'ai bien aimé!




Poursuivons avec les articles life style et faits de société :-) 
Et avec cette question posée aux filles de la rédaction "Que font les Bees dans le métro?": vous allez me dire qu'on s'en fout de savoir que l'une lise, écoute de la musique ou ses voisins de rame discuter ou encore qu'elle joue aux dominos. Mais moi, personnellement, comme j'ai au moins 1 heure de trajet en tram et métro à faire par jour pour mon stage, j'essaie d'utiliser ce temps de manière "intelligente" : c'est souvent lors de mes trajets que je lis mes magazines et que je choisis les sujets dont je vais vous parler par exemple, ou que je me fais mes listes de choses à faire en arrivant chez moi, parce que sinon, je ne pourrais pas le faire :-). J'aimerais également pouvoir regarder des séries dans le métro, ce que je pourrais faire avec ma tablette mais j'ai trop peur de la sortir :s Et vous, vous faites quoi dans les transports en commun? :-) 
Be nous parle aussi des tatouages au travail et du tabou qui les entourent : si certaines professions les interdisent catégoriquement, d'autres ne peuvent à priori pas refuser quelqu'un au motif qu'il porte un tatouage. Pourtant, nombreux sont les employeurs qui associent tatouage et mauvaise vie, et qui ne font pas confiance par leur de tomber sur une personne irresponsable et violente. Du coup, certains les cachent avec la peur au ventre que l'un de leurs collègues le découvrent, à grand renfort de fond de teint et de manches longues ou d'écharpes. On encourage également les postulants à se tourner vers des métiers plus créatifs quand ils sont "marqués" comme Sandrine, qui veut évoluer dans les relations publiques. Ainsi, on n'arrive pas à dépasser cette vision du "gangster tatoué", alors que ce préjugé est bien sûr faux et surtout interdit par la loi. Et vous, qu'en pensez-vous? Avez vous déjà été victime de cette discrimination? Personnellement, j'ai du mal avec les tatouages sur les bras pour une fille car je trouve ça inesthétique ; toutefois, je ne refuserai pas une candidate pour ça! 




Autre fait de société, mis en lumière par l'article "Est ce que piquer c'est voler?": ici, il est question des personnes, souvent correspondant à l'image du cadre dynamique, qui s'amusent à voler des petites ou grosses choses dans les magasins, surtout dans les hypermarchés: cela peut aller du petit maquillage chez Auchan aux meubles chez Ikea. Pourquoi? Pour faire des économies bien sur mais surtout pour se faire peur, se donner un petit shot d'adrénaline, surtout que l'on culpabilise moins quand on vole une grande chaîne de magasins. Mais en général, lorsqu'elles se font prendre, ces personnes paient sans broncher, sans rébellion ni violence, car elles ont souvent hyper honte, surtout si leur conjoint doit venir les chercher au poste par exemple; d'ailleurs, ces voleurs qui ont en général bien réussi, ont très peur que leur petite manie ne soit découverte et modifie leur image sociale. Me concernant, je ne vole pas dans les magasins, sauf quand je ne le fais pas exprès: il m'est déjà arrivé de mettre une bougie, un anti cernes et des serviettes de filles dans mon sac, parce que le caddie était plein et que je ne voulais pas y mélanger au reste et de passer la encaissé en y pensant plus; mais j'ai été à chaque fois catastrophée de m'en rendre compte en arrivant chez moi! Mais bon, je ne juge pas ceux qui le font et qui profitent de certaines opportunités pour chiper quelque chose car je sais que si je n'étais pas si trouillarde, je sauterais sur l'occasion ^^
Et enfin, j'ai aimé "30 ans dans l'Himalaya" et le récit de Nelly qui restaure des oeuvres d'art au Népal et apprécie sa nouvelle vie auprès des moines de Matho: sa vie est simple et saine, elle ne mange pas beaucoup et même si elle ne croit pas en Dieu, "la philosophie bouddhiste correspond à [s]on choix de vie". Elle nous confie également que l'Homéoplasmine est son grand compagnon à cause de l'air très sec, tout comme la crème solaire haute protection. Elle mange également beaucoup plus à l'arrivée de l'hiver pour pouvoir résister aux dures conditions météorologiques et nous avoir qu'elle se rend parfois au village voisin pour aller au bar, faire la fête, boire, fumer mais aussi se mettre en maillot de bain sur la plage, qui est déserte :-) 





On termine en beauté?
Le magazine nous présente tout d'abord les stars du tutoriel YouTube, comme Michelle Phan, américaine qui donne plein des petites astuces inratables pour se faire belles, ou Lisa Eldridge qui présente les nouveautés maquillage en les utilisant sur un modèle et décrypte les make ups de défilés, auxquels il lui arrive de participe,r ou encore les françaises Dioz et Shay de The World of Sisters qui expliquent comment réaliser de jolies coiffures comme le chignon nœud ou la fishtail braid :-). Je ne connaissais pas du tout ces demoiselles mais un tour sur leurs chaînes YouTube respectives s'impose :-) Et vous?
Et je conclurai avec le focus de la rédaction sur les coupes de printemps, les coiffures tendances du moment: on nous explique comment adopter la frange bien épaisse des années 70, le style afro, le carre déstructure ou encore la petite coupe courte à la garçonne :-) Rien de nouveau sous le soleil mais personnellement, avant de refaire ma frange, j'avais dompté ma pseudo mèche sur le coté (ma frange qui était devenue trop longue en fait) en me faisant une raie bien sur le coté justement, qui partait à la hauteur de mon sourcils droit et en plaquant mes cheveux avec une petite barrette plate derrière mon oreille gauche, pour un petit look sixties, comme sur la photo :-) 




Jolies photos!




C'est ainsi que ce billet se finit :-). J'espère qu'il vous aura plu :-). Et vous vous avez lu ce numéro de Be, il vous a plu?

Des bisous ! 

Et pour participer à l'opération Licorne, c'est par ici :) 




 

CONVERSATION

6 commentaires:

  1. olala je suis complètement in love avec la série photos un peu wild à la fin, tout ce que j'aime ! par contre, je ne suis pas vraiment pour les copies de sacs, contrairement aux chaussures, je trouve qu'en général elles sont assez mal réalisées ! bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ca ne m'étonne pas de toi ! ^^ Je suis assez d'accord, même si je ne suis pas une experte mode en la matière :) bisous!

      Supprimer
  2. Je l'ai eu gratuit avec le ELLE pleins de belles choses !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est chouette ça! :) Oui, je suis bien d'accord :) bisous!

      Supprimer
  3. Je l'ai acheté, il faut que je le lise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cool! Tu verras, il est sympa :) N'hésite pas à revenir vers moi pour me donner tes impressions :) bisous!

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!