Radicalement Vogue

Hello sweeties!


Vous allez bien? :) Ici, je vais revenir sur le dernier Vogue, consacré à la mode radicale et avant gardiste, un peu à l'image de David Bowie, muse de ce numéro :)


Commençons par la beauté!
Et pour être dans le thème de ce numéro, on nous parle de cosmétique futuriste : on retrouve de mini interviews de grandes maisons comme Clarins, Lancôme, ou Dior, Chanel, L'Oréal, qui nous parlent des produits les plus en avance sur leur temps qu'ils aient pu proposer (comme le Capture Totale de Dior ou l'eau Dynamisante de Clarins), les produits qu'ils ont lancés trop tôt comme le soin préventif anti-âge Primordiale Cell Défense Sérum (qui prévient la peau de l'oxydation, mais que les femmes ne comprenaient pas il y a 10 ans) et les pistes sur lesquelles ils travaillent pour le futur comme le produit qui stoppe la pousse des poils une fois appliqué de Clarins, le vernis sans séchage de L'Oréal ou le "test génétique capable de prévenir la façon dont on va vieillir" pour proposer un soin adapté de Dior :) Dans ce dossier, on trouve également une petite mise en lumière d'outils intelligents comme le brosse du mascara Si Intense de Sisley qui capture tous les cils pour les étirer, ou encore le liner ou plutôt, le Super Eye liner Black Buster de L'Oreal pour un maquillage facile. Il est aussi question des innovations high tech comme la brosse à dents qui lave grâce à des électrons, sans brosse ou dentifrice, ou encore le miroir scanner qui évalue les besoins de la peau.



Passons aux célébrités !
On a tout d'abord une interview de la top Anja Rubik qui aime la vie "lente" (slow life en VO, la vie sereine et sans stress) mais aussi le retour des nineties dans les collections proposées actuellement :-). Elle a également adoré l'album de Lou Doillon, Places :-)
Fans de True Blood et du bel acteur scandinave , sachez que Alexander Skarsgard devient égérie pour Calvin Klein ! Voici le petit spot publicitaire :-)



Et enfin, Vogue a trouvé son égérie radicale et avant gardiste pour ce numéro: David Bowie! On nous parle de son nouvel album sorti pour son 66ème anniversaire mais aussi de l'exposition qui lui est consacrée. La rédaction parle de son influence sur la mode (leggings en vinyle, les cuissardes, les kimonos, les robes XXL, les maxi épaulettes...) et la beauté (vernis noire, à paillettes). Il a également inspiré Gucci et Hedi Slimane lui a dessiné les costumes de sa tournée en 2002, mais aussi Kate Moss et Lady Gaga (son fameux éclair sur l'œil dans Just Dance). Il est aussi question de son alter ego survolté, ni homme ni femme et ultra sophistiqué,  Ziggy Stardust! Un être à part dont l'onde de choc, dixit Vogue "se propagera encore longtemps". Personnellement, je ne connais pas bien le personnage ni son oeuvre mais je suis assez contente de le découvrir via les articles que je lis en ce moment. Et vous, vous aimez David Bowie? :-)

Poursuivons avec la mode!
La rédaction nous informe que Karl s'installe à Paris, pour sa première boutique éponyme ; cet espace de 200 mètres carrés, en noir et blanc très graphique (le contraire m'aurait étonné de la part du Kaiser de la mode) propose ses collections de prêt à porter et des accessoires, le tout au boulevard Saint Germain.
Et d'ailleurs, on retrouve un peu plus loin des photos d'inspirations en noir et blanc, avec des carreaux, des imprimés, mais aussi une sélection shopping avec des choses en plexiglas et plastique transparent, comme la tendance le veut actuellement (je vous en parlais et )





On parlait de la mannequin un peu plus tôt, mais on retrouve Anja Rupik et Zanotti, dans l'article consacré à la collection capsule créée par la belle. Zanotti, je ne le savais pas, est réputé pour imaginer des chaussures assez sexy, avec des lacets, des "décolletés" et de très hauts talons ; il fait la connaissance d'Anja alors qu'elle n'a que 15 ans lors d'un shooting photos et ils se retrouvent des années plus tard, Miss Rubik devenant le visage de leurs campagnes 7 ans de suite. Et cette petite collection de deux modèles aux talons vertigineux et d'un modèle de spartiates semble tout aussi sulfureuse que les autres et elle serait, également  la seule collection que la top fera pour Zanotti. Vrai ou bien le créateur mise sur la rareté pour doper les ventes?
Plus loin, Vogue nous raconte la success story de Miucca Prada: femme bourgeoise tout en retenue, qui aime la politique mais ne change jamais de sac à main et ne possède pas de smartphone a bâti un empire autour de son nom et ce, depuis 20 ans. Très lucide sur le monde qui nous entoure (la mondialisation, les échanges culturels), elle sait ce qui plait aux femmes, et même si elle ne touche pas au tissu elle même, elle imagine les vêtements et accessoires dans l'air du temps. Très intellectuelle, les vêtements sont pour elle des concepts, des "idées qu'elle habille" et ses défilés sont toujours philosophiques et sophistiqués, avec une certaine réflexion, même si tout le monde ne comprend pas toujours! comme pour sa collection de 2010 dans laquelle elle proposait des silhouettes de femme fatale, tout en étant ironique la dessus, alors que tout le monde l'a prise au premier degré. Encore une fois, un véritable personnage que j'ai aime découvrir et dont je n'avais jamais vu de portrait dans quelconque magazine auparavant :-)
Et enfin, je conclus cette partie mode avec une très belle entrevue avec Hubert de Givenchy nous parlant de la très jolie exposition Paris Haute Couture à l'hôtel de ville de Paris, ou l'on peut voir les plus belles oeuvres textiles de Chanel, Blanc image et bien sur, Givenchy, entre autres. Hubert de Givenchy nous explique que de son époque, les petites filles de ses clients devaient porter des versions miniatures des tenues de leur maman mais  aussi qu'il a parfois été surpris par des femmes de 80 ans qui n'hésitaient pas à se dénuder devant lui pour essayer ses robes ! Il explique aussi qu'il a habillé Jackie Kennedy même si la version officielle voulait que ce soit Cassini son couturier attitré...Il parle aussi de cette femme qui ne pliait jamais ses robes à longue traîne pour voyager et qui avait fait faire des malles Vuitton de 4 mètres de long! Il nous explique son parcours professionnel aussi, ses débuts chez Fath qu'il a adorés, son passage chez Schiaparelli (une femme "laide mais avec un chic fou" qui faisaient des tailleurs avec une blanche rouge et l'autre bleue, dépassés pour Hubert mais dont la carrure était "intéressant"e) mais aussi son refus de travailler chez Dior pour monter sa maison, ce a quoi le grand couturier lui a répondu qu'il était fou de se lancer si jeune. Sans oublier son amitié pour Balanciaga! Parmi une foultitude d'autres anecdotes que j'ai adorées, parlant d'une époque qui n'est plus, comme un grand père qui raconte la guerre :-)




Terminons avec les articles plus life style et société :-)
Tout d'abord Garance Doré se demandant ce qu'est l'avant garde, en  : pour elle, l'avant garde est quelque chose qui a été récupéré par la masse populaire après avoir été créé par un génie artistique, quelque chose de vidé de son sens. C'est aussi quelque chose qui différencie un groupe, comme les punks par exemple ou bien quelque chose qui " bouscule les idées reçues" et fait évoluer les choses, pour parfois devenir quelque chose d'évident que tout le monde adopte, comme le changement de mode de consommation de l'énergie par exemple. Un brin philosophique mais très intéressant :-). Et vous, comment définiriez-vous l'avant garde?
Plus loin, des artistes parlent de l'art et de l'avant garde, mais la je vous avoue que ça va très loin dans la métaphore! On parle du pouvoir contestataire de l'art, de certains musées qui ne veulent pas exposer d'œuvres trop "avant gardistes" ou des artistes trop émergents, les limites de l'avant gardisme justement, tout ça tout ça, Sûrement très intéressant mais je vous avoue que je n'ai pas lu les 6 pages de l'article.



Jolies photos!




Voilà les filles! Sur ce je vous fais des bisous et je vous dis à demain pour le mois d'avril :) 




 


CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!