Grazia Azur

Coucou mes petites bulles!

Vous allez bien? En ce jour des enfants, je vais vous parler du Grazia de la semaine, à la couverture très bleue, comme celle du Madame Figaro de la semaine, d'ailleurs. Ca sent l'été! :)

Commençons par la mode! 
Grazia nous parle du grand retour de la perle, qui se veut chic et choc! Et oui, on la porte pas de façon dadame mais plutôt wild, à l'image de Rihanna, en l'associant à un look rock ou bien en l'utilisant à des endroits inattendus :) Facile à porter, la perle est également une matière noble, qui, comme nous le rappelle la journaliste Maud Gabrielson, n'a pas besoin d'être travaillée par la main de l'homme pour être très belle :) 
Et sinon, le street style veut se réinventer! Exit les wannabe / pseudos blogueuses mode qui se lookent dans le seul but de se faire voir à la sortie des défilés, les chasseurs de looks cherchent du sang neuf et un peu d'originalité. Ainsi, c'est le grand boom des modèles âgés de plus de 50 ans (Ali de What Ali Wore par exemple), qui démontrent que le style n'a pas d'âge (comme en parle d'ailleurs Glamour ce mois-ci, nous y reviendrons), mais aussi des... chiens! Comme le joli Bodhi :)  Bon bien sûr, ces "alternatives" commencent à attirer l'oeil des marques et à se transformer en petit business (les propriétaires de Bodhi acceptent que le chien portent des vêtements de marques qui les contactent et qu'ils apprécient), par exemple. Mais bon, ça change et je trouve ça chouette et fun. Pour une fois, la mode ne se prend pas au sérieux :) 
Et pour ce spécial shoes et sacs, Grazia nous apprend comment matcher chaussures et sacs! Vous saurez enfin quel modèle de sac va avec quel type de chaussures, et surtout à quelle occasion les assortir. A titre d'exemple, le sac rigide va bien avec les derbys, le sac transparent et acidulé avec des escarpins à bout ouvert irisés, ou encore le sac seau gipsy avec des spartiates montant très haut sur la jambe.De chouettes associations pour aller acheter son magazine, "un cornet de glace en terrasse" ou encore pour "se fondre dans le paysage" façon urban jungle. Entre plein d'autres idées! Alors bien sûr, toutes ces idées ne sont pas à prendre au pied de la lettre et tout plein d'associations citées dans cet article peuvent le faire ;) Mais je trouve l'idée sympa et amusante :) 



Côté beauté, ce sont les Grazia Beauty Awards, qui mettent à l'honneur leurs produits préférés, pour la quatrième fois maintenant. Et ainsi, le jury composé de la rédac'chef beauté de la rédaction, un coiffeur, une dermatologue, une maquilleuse studio et une lectrice de Grazia (entre autres) ont élu le parfum La Fille de Berlin de Serge Lutens, la poudre Les Beiges de Chanel, les ombres Twin Set de Dior, la brosse Clarisonic et le stylo lèvres Zero Defaut d'Yves Rocher, comme produits du moment :) Parmi d'autres, bien sûr ;)



Et les stars?
On retrouve une très chouette interview de la chanteuse Alex Hepburn, que j'aime bien. Je l'ai découverte en allant au concert du NRJ Music Tour  samedi dernier et je dois dire qu'elle a une très jolie voix. J'ai adoré écouter Under en live! Dans cet article, elle nous confie qu'elle ne dort pas très bien la nuit, qu'elle n'a jamais essayé de ressembler à quiconque (elle dit même "je suis unique, comme tout le monde"), qu'elle adore Alice au Pays des Merveilles, que c'est une vapoteuse (utilisatrice d'une cigarette électronique) et qu'elle échangerait bien la pluie anglaise contre un peu de soleil. Vous connaissiez cette chanteuse, vous l'appréciez? :) 



Et enfin, pour ce qui est des faits de société, Grazia revient bien évidemment sur les attentats de Boston! Elle nous montre les photos chocs de cette tragédie, l'explosion, la panique, les coupures de réseau, le discours d'Obama, la peur mais également la solidarité, les personnes non touchées aidant les blessés. Je dois dire que c'est un attentat qui m'a bouleversée; ces gens qui pensaient passer un bon moment un lundi de beau temps ont été mutilés, tués ou spectateurs de la mort de leurs proches... Et comment traduire ma peine quand j'ai su que des enfants survivants de la tuerie de Newtown étaient présents et ont subi un second traumatisme? Au moment de la rédaction de l'article, les journalistes ne savaient pas encore que tout cela était la faute de deux américains d'origine tchétchène qui, seuls, ont décidé de semer la mort autour d'eux, mais je pense que Grazia y renviendra largement la semaine prochaine. J'espère vraiment que le jeune frère survivant va expliquer son geste, même si je sens que ca va m'horrifier...
La rédaction consacre également un article à Mar Cabra, la journaliste qui traque les évadés fiscaux : cette madrilène, qui travaille pour le compte de l'International Consortium of Investigative Journalism, a mené une enquête de plusieurs mois, à geeker sur des données informatiques pour identifier les personnes ayant des comptes occultes. Elle parle de ses nuits de galère en pyjama à travailler, aidées de confrères aux quatre coins du monde, pour qui elle était un peu la nounou, et à essayer de comprendre ce vaste réseau. Cette jeune femme semble plutôt brillante dans son domaine, car ses trois enquêtes pour le ICIJ ont à chaque fois été reprises dans de grands supports mondiaux et  elle a même reçu un prix de la part de l'Association de Presse de Madrid, tout en s'occupant d'un master de data-journalisme dans la capitale espagnole ! Et pourtant, elle ne s'est mise au journalisme que très tard, après des études d'art dramatique. Elle croit en tout cas fortement à son combat contre la corruption mais aussi au journalisme d'investigation digital en collaboration avec des programmateurs informatiques.



Sinon, j'ai beaucoup ri en découvrant le tumblr Reasons my son is crying, qui montre avec humour que les enfants peuvent être de petits diables ^^ Ce papa à l'origine de ce site poste les photos de son enfant en train de pleurer, en expliquant les raisons de la crise : "Je ne l'ai pas laissé manger de la boue" ou encore "j'ai essayé de l'aider à mettre son gant de base-ball" ^^ 
Et enfin, on retrouve également les aventures de Graziella et le psy! Mais rassurez-vous, même si elle aurait bien besoin d'une petite thérapie, il est ici question d'une simple étude de son entreprise concernant le moral des salariés. Elle se retrouve avec quelques uns de ses collègues bien siphonnés, qui comptent le nombre de pas qui séparent leur bureau de l'issue de secours la plus proche ou qui veulent absolument leur faire porter des capes. Enfin notre chère journaliste n'est pas mal non plus car elle aimerait que son bureau ait un toboggan pour descendre les étages et pouvoir chanter Pocahontas dans l'open space pour se concentrer ^^ Quand elle n'envoie pas un texto à son psychologue parce qu'elle a besoin de poulet xD Enfin, bref c'est bien drôle mais bizarrement, je n'ai pas envie de travailler dans cette boîte!^^





Jolies photos!



Voilà les filles! Et vous, avez-vous lu ce Grazia, qu'en avez-vous pensé? :) 








CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!