Grazia & polochons

Coucou mes petites bulles!

Aujourd'hui, je vais vous parler du dernier Grazia! 

Commençons avec les faits de société :) 
J'ai tout d'abord aimé l'idée de bataille de polochons gérante à Londres. En Angleterre et dans d'autres capitales et ce depuis 2008 la "Journée Internationale de la bataille d'oreillers"permet aux gens de se rencontrer et de se défouler un peu, tout en s'amusant. Je trouve ça fun, pas vous? :) En tout cas, vous comprenez mieux d'où vient mon titre tout pourri ^^ 
La rédaction nous parle également de Patricia Cahuzac, la femme du serial menteur qui pose bien des soucis à l'Elysée ces temps-ci. Elle serait soupçonnée d'être à l'origine des fuites qui ont conduit à démasquer Jérôme Cahuzac, bien qu'elle s'en défende. Elle aurait pourtant de quoi, lui qui l'a trompée à de multiples reprises avant de divorcer, pour emmener sa nouvelle dulcinée dans leur maison de vacances ; d'autant qu'elle semblait être au courant, étant donné que l'un des détectives privés qu'elle a engagé pour traquer son mari avait mis le doigt sur ce compte occulte, même si sa cliente était déjà au courant. Vrai ou faux? Mystère!
Après la chanson, la cuisine et j'en passe, un nouveau type de télé réalité est né! En effet, l'émission AL Zaïm est un programme de télé réalité politique au Liban dans lequel les candidats, de tous horizons sociaux, jouent pour pouvoir se présenter aux élections parlementaires de juin. Le milieu politique libanais étant très élitiste, cela permet aux candidats de faire sauter les barrières et d'avoir une chance de faire reconnaître leur voix et leurs idées. Le jury est composé de pointures politique et le président lui même a fait honneur de sa présence pour le premier prime : toutefois, on nous révèle que le gagnant aura de faibles chances de marquer politiquement par la suite, dans le sens où pour gagner une élection, il faut obtenir le soutien des hommes politiques et religieux du pays, ce que l'on ne fait pas sans réseau. Je trouve toutefois l'idée louable et intéressante et cette manière de parler de politique pourra sûrement intéresser des gens qui ne l'aurait pas fait autrement, les téléspectateurs pourront apprendre des choses et et voir qu'une autre politique est possible :) Non?



Plus loin, j'ai été choquée par la joie des Anglais à l'annonce de la mort de Margaret Thatcher: des scènes de liesse dans la rue ont succédé à cette nouvelle, les habitants n'hésitant pas à faire la fête à Trafalgar Square et insulter l'ancienne Première Ministre en espérant qu'elle brûle en enfer. Ils pensent qu'elle est la cause du marasme économique que l'Angleterre connaît, de l'austérité ambiante et de la division des Anglais et qu'elle n'a jamais écouté le peuple, en se montrant arrogant à son égard. Certains vont même jusqu'à essayer d'empêcher des célébrer des obsèques nationales en son honneur. J'ai été choquée par tant de violence et de méchanceté : comment peut-on se réjouir de la mort de quelqu'un? Certes, la Dame de Fer n'a pas été tendre, mais elle n'est pas une dictatrice qui a commis des atrocités. Et surtout, comment peut-elle se défendre, maintenant qu'elle n'est plus? Enfin, voilà, je ne connais pas bien sa politique, je sais juste qu'elle a défendu l'austérité et qu'elle n'aimait pas beaucoup les syndicats, mais je trouve que souhaiter et fêter sa mort est assez choquant. Qu'en pensez-vous?
Sinon, Graziella m'a encore fait rire avec ses lubies de DIY et sa fierté d'avoir fabriqué une lampe qu'il ne faut pas brancher en fait, sous peine de faire disjoncter le quartier ^^ Mais aussi avec son projet d'arrêter la pilule pour pouvoir continuer à fumer malgré les conseils de son médecin et les réticences de son chéri, car c'est raconté de manière très second degré  :) 
Et enfin, on retrouve l'histoire terrible des Larsen, "Prostituées de mère en fille" : depuis près de 100 ans, les filles de cette famille vendent leur corps, et ce, dés leur plus jeune âge, c'est-à-dire vers 10 ans. L'aînée de cette lignée, Reen a en fait été violée à l'âge de 11 ans et est tombée enceinte d'Ann : elle s'est enfuie à l'âge de 23 ans et en période de crise, sans ressources, elle décidé d'exercer le plus vieux métier du monde. Au début, une épreuve pour survivre, Ann (sa fille, donc) en a tiré une certaine fierté quand est venu son tour et a voulu que sa fille Joyce exerce aussi mais cette fois-ci pour de la clientèle de luxe ; elle lui a donc appris à bien se tenir et lui a "fait faire des concours de beauté". Joyce a donc suivi les instructions au détriment de sa santé mentale (elle a tué un chien mains nues) et à celui de sa fille Lorrie, qu'elle a envoyé "chercher de l'argent" à l'âge de 12 ans. Je vous passe les détails de l'avortement fait maison en cas de grossesse, enseigné de mère en fille... Mais Lorrie, elle, a brisé ce cercle en faisant des études de barmaid, et permet à sa fille Stéphanie de faire des études de psychologie à l'université. Laquelle rencontrera un mormon! Ca doit être sympa les réunions de famille ^^ Enfin bref, tout cela est assez effrayant, et je trouve la comparaison de Stéphanie de ses aînées avec des enfants soldats assez juste.



On continue avec les stars?
Les fans de Game of Thrones seront ravie de retrouver Kit Harrington, l'interprète de Jon Snow! On nous dit que ce charmant jeune homme est "agréablement rebondi" et aime les filles gourmandes avec un bon appétit et attention spoiler, que l'on risque de le voir dans une scène de nu de GOT ;) On nous apprnd également qu'il a décroché ce rôle dés sa sortie de l'école d'art dramatique Central School of Speech & Drama de Londres et qu'on devrait le voir dans 5 films en 2014. Même si lui aimerait devenir poète en fait :) Je ne connais pas la série (enfin si mais seulement de nom) mais c'est vrai que ce petit Kit me donne envie de regarder ^^ 
Grazia nous présente ensuite 10 femmes qui comptent! Elles ont été sélectionnées pour leur parcours professionnel brillant, leur côté business-woman qui brise les clichés de la femme au travail :) On retrouve donc la chef cuisinière Amandine Chaignot (Hôtel Raphaël), l'archistecte décoratrice laura Gonzalez (qui a monté son agence 5 ans après sa sortie de l'école et travaille pour de gros bonnets comme Bus Palladium ou Chez Régine à même pas 30 ans), la créatrice Bouchra Jarrar, Hapsatou Sy, l'actrice Céline Sallette et la médecin qui a démasqué le scandale Médiator Irène Frachon. Des parcours inspirants, qui donnent envie de croire que tout est possible :) 



Vers la fin du magazine, on retrouve une autre femme qui a fait de son nom une marque et un empire, Victoria Beckham : à l'occasion de l'ouverture de sa boutique en ligne, elle se livre à Grazia. Elle nous apprend également qu'elle aimerait ouvrir des boutiques physiques et que la première sera sûrement basée à Londres! Elle revient également sur sa première présentation presse de l'année dernière qui été assez stressante mais qui a été chouette, grâce aux retours très positifs des journalistes. Elle explique aussi qu'elle adore Miucca Prada et que le succès de ses robes est tel qu'elle a déjà réédité certains modèles en les revisitant, regroupés sous la ligne Icon. Je suis assez contente de son succès personnellement, car je trouve que ses robes et ses sacs sont toujours parfaitement coupés et étudiés :) Et vous?
Et enfin, on termine avec un joli garçon, puisque Nicolas Duvauchelle  s'est aussi laissé aller au jeu de la confidence, dans le cadre de la promo de son nouveau film Comme des Frères. Il explique qu'il s'occupe beaucoup de ses deux filles, qu'il sourit niaisement quand il est amoureux et qu'il aime énormément sa grand mère :) Et qu'il écoute plein de styles de musique différents. On s'en fout mais c'est cool quand même ^^ 


Poursuivons avec la mode!
Grazia nous parle en premier lieu de l'histoire d'amour entre Dior et les chinoises. la maison française a présenté , pour la première fois, sa collection haute couture à Shanghaï. Blogueuses et journalistes stars de la ville ont été conviés pour cet événement prestigieux et toutes celles qui ont été interviewées par Grazia expliquent que Dior est la quintessence du luxe à la française, reconnaissable entre mille et elles adorent le souffle de modernité insufflé par Raf Simons. On nousdit aussi que les Chinoises sont des femmes exigeantes, qui ont très bon goût, davantage que les Russes et autres pays en grand développement qui ont succombé aux sirenes du bling blog avant d'acquérir une certaines distinctions. Les chinoises, elles, sont à l'affût et apprécient la qualité, les choses sobres et  pointues et le non-logo. Comme le dit Grazia, le monde a dorénavant plusieurs centres et Dior a, je pense, bien raison de miser sur les pays asiatiques -:-)  Pas vous?
Ensuite, il est question de Petit Bateau qui fête ses 120 ans d'existence, avec "l'arrivée des Kitsuné à la création" :-)  Et pour célébrer ce joli anniversaire, Grazia a demandé à 4 personnalités d'expliquer le rapport qu'ils entretiennent avec cette marque. Ainsi,Yelle, Nathan Mollo, la styliste Jasmine Eslami et l'actrice Hafsia Herzi sont assez d'accord pour dire que Le Petit Bateau propose des pièces basiques et intemporelles, mais avec un certain sens du style, casual et (là encore) assez reconnaissables. La petite culotte et la marinière arrivent en tête des vêtements iconiques de la griffe, même si certaines célébrités nous disent également qu'elles ont aimé porter les mêmes tête shorts PB que leurs copines, mais dans des couleurs différentes :-) Entre autres petites anecdotes :-) 



Concluons avec le Dossier beauté de la rédaction! Et cette semaine, on a une petite sélection de sports à tester (le gym stick, le rubberband (auxquels je n'ai rien compris ahem), de pinceaux également (Dior, Bourjois, Chanel), de rouges à lèvres mats et de parfums frais, entre autres. On nous parle également des nouveaux kits de coiffure, comme celui de Vivelle Dom pour se faire un joli bun ou un chignon rockab, mais aussi des nouveaux outils capillaires, comme le lisseur vapeur de Rowenta et L'Oréal, baptisé le Steampod. Sans oublier le retour du chouchou de mon enfance!




Jolies photos!



C'est ainsi que ce billet se finit! Je vous fais des bisous et je vous dis à demain :) 







CONVERSATION

9 commentaires:

  1. Un message pour Nicolas Duvauchelle : je l'adoooooore
    Bisous
    Valentine
    http://inthestreetofmode.wordpress.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihi! Je lui ferai passer, je le vois ce soir ^^ bisous!

      Supprimer
  2. De belles choses cette année !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  3. D'accord avec toi en ce qui concerne Margaret Thatcher... C'est dangereux de se réjouir de la mort de quelqu'un, peu importe ce que la personne a fait. On peut tout à fait juger ses actes et les condamner, sans se réjouir de sa mort...
    Quant à Nicolas Duvauchelle, que dire si ce n'est qu'il est craquant et bourré de charme!! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je suis contente de voir quelqu'un qui pense comme moi, autant pour M.Thatcher que pour Nicolas Duvauchelle :) bisous!

      Supprimer
  4. Il est sympa! Mais effectivement, la partie faits de société a l'air bien violente... :s
    Moi aussi ça m'a choquée tous ceux qui se réjouissent de la mort de Margaret Thatcher, je pense à sa famille, ça doit être dur...
    Bon week end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est clair... Oui tu as raison, sa famille doit être blessée par tant de haine :s
      merci de ton petit mot et des bisous!

      Supprimer
  5. Merci pour cette revue, comme toujours très intéressante.
    Bon dimanche.
    Bisous

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!