Vogue au Pérou

Hello sweeties!

Comment vous portez-vous? Ici, je vais revenir, avec un peu de retard, j'en conviens, sur le Vogue daté d'avril. Il m'a bien plu, notamment avec ses jolies couleurs et son exotisme :) Un pied dans l'été! :) 

Commençons par les faits de société!
On peut tout d'abord lire un joli édito d'Emmanuelle Alt, la rédactrice en chef. Elle annonce ce numéro spécial Pérou, guidé par le photographe Marion Testino qui nous fait découvrir son joli pays, plein de couleurs, d'histoire et de potentiel :)
Et en parlant du Pérou, on a ensuite droit à un petit guide gastronomique et culturel de Lima, sa capitale. Ici, on découvre de bonnes adresses pour manger d'excellentes "empanadas" mais aussi pour trouver du bon pain, comme chez Jonathan Day, ex mannequin ; on en apprend également plus sur le musée Pedro de Osma qui permet d'admirer tableaux et meubles du 18 et 19ème siècles mais aussi sur Galeria Revolver qui expose des jeunes artistes. De même, un petit détour par le marché de San Isidro serait indispensable pour shopper quelques jolis fruits et légumes. Un petit circuit qui semble génial mais je ne sais pas pourquoi, j'ai l'impression qu'il faut également dégainer le porte feuille :s
Plus loin, on a le droit à une petite expérience de chamanisme: en effet, l'anthropologue canadien Jeremy Narby nous emmène au coeur de la forêt  au sein du village Ushamano et va absorber un peu d'ayahuasca, "la mère des plantes.Sa fumée est sensée protéger des mauvais esprits mais ici, le scientifique va juste vomir, avoir de la fièvre et halluciner! Il va voir des rongeurs, des serpents, son père, mais ces visions cauchemardesques vont ensuite laisser place à une forêt végétale dense et verte, avant de s'endormir. On fait donc ici un voyage au coeur de l'ésotérisme péruvien et de sa culture ancestrale.



Passons à présent à la beauté!
Toujours le thème de l'exotisme, de la farniente et un peu des vacances mais aussi de la "connexion spirituelle", on a un petit dossier sur la beauté apaisée: il est donc question de méditation et de massages mais aussi d'un remède contre le stress, la baisse de moral et la fatigue à base de plantes, les fameuses Fleurs de Bach! On nous parle également de "dépollution cellulaire" et de "relance énergétique", idéales pour le printemps. Mais bon inutile de préciser que la petite sélection shopping et le carnet d'adresses qui l'accompagnent est un peu "luxueuse".
Quelques pages plus loin, on a cette fois un focus sur la beauté regressive: crayons jumbos pour les yeux et les lèvres, manucure à la craie, tatouages éphémères, fragrances gourmandes sont bien sûr de la partie :)



On continue avec les stars?
Vogue annonce en premier lieu les grands concerts événement de Beyoncé des 24 et 25 avril derniers, en n'oubliant pas de rappeler qu'elle est au sommet de son art, s'entourant des personnes les plus puissantes de la planète comme le couple Obama :) Sa présence dans Vogue démontre, une fois de plus, que Queen B n'est pas qu'une chanteuse de RnB parmi d'autres :) 
On nous parle également de Maria Reiche: en effet, cette Allemande, chère au coeur de Mario Testino, est celle qui, pendant 42 ans, a "balayé" le désert de Nazca, pour en faire ressortir les incroyables et immenses lignes blanches formant des dessins incroyables (figures géométriques, animaux...), que l'on ne voit que si on est en hateur. Les habitants des alentours la surnommaient la folle et c'est vrai que son abnégation et sa détermination dépassaient l'entendement. On apprend que cette professeur de maths a fui la montée du nazisme en 1932 en gagnant l'Argentine et qu'elle pensait, à raison, que ces tracés représentaient une carte céleste. Fascinant, non?
Enfin, Vogue nous présente les "Enfants du soleil", les stars, ceux qui font la fierté du Pérou. On y retrouve le bel acteur Jason Day (photo), qui a joué avec les plus grands (Godard, de Niro, Clooney) et la championne mondiale de boxe Kina Malpartida, qui a également porté la torche des JO de Londres, parmi
d'autres :)




Terminons avec la mode!
On retrouve tout d'abord une joli de celle qui assure la couverture de ce numéro, Isabeli Fontana. Cette brésilienne s'est dite "stupéfaite par l'immensité" des paysages des Andes, mais aussi par l'artisanat local, teinté de mille couleurs. Elle nous dit aussi être très amie avec Mario Testino et "ravie" d'être avec lui, dans son pays. Personnellement, je trouve que sur la photo de Une, elle ressemble beaucoup à Emily Deschannel, Temperance Brennan dans Bones. Non?
Mario Testino, justement, nous parle de son amour du Pérou, le pays qu'il a vu naître et grandir. Avant de le quitter, pour mieux revenir. Il nous dit que cette contrée connaît un "nouvel âge d'or" et qu'il a voulu lui rendre hommage au travers de trois séries de photos : l'une avec Kate Moss, qui pour lui, représente la femme de Lima, au style folklorique-chic, une autre mettant à l'honneur la montagne, les églises et les ruines incas, et enfin, une dernière dans le désert, évoquant Maria Reiche, dont je vous parlais juste au dessus. Il revient également sur l'histoire incroyable du Pérou, depuis les Incas à nos jours, en passant les conquêtes coloniales dont il a fait l'objet. Il revient également sur ce pays trop conservateur dans sa jeunesse qui l'a forcé à exercer son génie créatif ailleurs, pour ensuite revenir, comme font beaucoup de jeunes qui ont compris que l'Europe et les Etats Unis ne sont plus le centre du monde et que le Pérou a du potentiel. Parmi plein d'autres choses, dont son engagement à permettre à la jeune génération d'exposer leurs oeuvres au sein de sa fondation l'Asociacion MATE et son admiration pour la variété incroyable de pommes de terre au Pérou ^^
Et enfin, on retrouve la très jolie mannequin (péruvienne, claro) Juana Burga Cervera, mi urbaine mu "jungle", aux dires de Mario Testino. Elle qui a quitté le Pérou pour New York, vient de la Tribu des Moche, une tribu précolombienne (enfin, sa maman en a des origines), aime les masques de beauté au quinoa et a "une vision du monde basée sur les flux d'énergie". Et elle est également persuadée que son pays vit une mutation sans précédent et rappelle une chose : non, le Pérou n'est pas que le Macchu Picchu! :)





Jolies photos!





Sur ce les filles, des bisous et à demain pour une nouvelle semaine :) 




 





CONVERSATION

2 commentaires:

  1. Le pérou... des amies en sont revenues il y a peu et effectivement tu peux trouver des road trip de luxe mais aussi te prendre ta claque de misère et d’insécurité en pleine face. Mais cela n'enlève rien à la beauté des paysages et l'hospitalité des péruviens.
    Moi aussi j'ai pensé à Emilie deschanel:)
    J'utilise de temps en temps des fleurs de bach et plus régulièrement des huiles essentielles pour me soigner. J'en suis contente. Et pour être bio, écolo et pas cher, je viens de préparer mon 1er exfoliant pour jambes au miel et gros sel :) Heureusement qu'il existe des cosmétiques bio abordable comme terre de cocagne et plein d'autres (ms je ne suis pas la mieux placée pour en parler) parce qu si on s'en tient à Madame Figaro on restera middle classe pouilleuse et pollueuse :)
    Belle sélection de photos!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est sur que dans ce genre de pays, les extrêmes se côtoient :s
      Ahahah, je ne suis donc pas la seule :)
      Oui moi aussi les Fleurs de Bach sont mes alliées, comme les huiles essentielles :)
      Oh super ça! ca doit être génial cette petite recette :)
      Oui c'est clair, tu as bien raison ^^
      Des bisous!

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!