Vogue Caliente

Hello sweeties!

J'espère que vous allez bien :) On se retrouve aujourd'hui avec le billet Vogue du mois, très été, plage et chaleur. Je l'ai lu assez vite, en deux trajets de métro pour aller à mon stage (en 50 minutes en tout, donc), je ne sais pas si c'est bon signe ou pas ^^ Mais en tout cas, mes voisins de rame ont été ravis de découvrir les photos du shooting très "nature", on va dire, sur lesquelles les mannequins sont quasi ou totalement nues! Moi j'étais un peu plus honteuse, hein. Surtout que ce n'est pas facile de cacher ça, quand on voit la taille du magazine mais aussi quand on est debout au milieu de la rame bondée à 8 heures du matin ^^


Mais bref! Voici donc les articles de ce dernier numéro de Vogue qui m'ont tapé dans l'oeil :) 


Commençons par la beauté!
Tout d'abord, Vogue nous parle des vertus de la beauté glacée: en effet, le froid désenflamme, raffermit la peau, accélère la circulation sanguine et la fraicheur peut également être trés appréciable en cas de chaleur. La rédaction nous ouvre donc son carnet d'adresses, avec divers spas pour tester ces soins "so fresh" et nous invite également à tester les stylos Eyeshadow de Chanel (28 euros tout de même!) pour leur fini irisé et la sensation de fraîcheur qui s'en dégage au moment de l'application.
Plus loin, on trouve également un petit guide, pour se faire une beauté de surfeuse, une envie assez courante en été. Enfin, encore une fois,  c'est surtout une sélection shopping, avec du mascara coloré waterproof (Chanel), une créme écran total ultra légère (Lancaster) et un beurre corporel aux huiles essentielles de beurre de cacao pour les peaux sèches et asséchées par le vent et le sel de chez Sephora, entres autres.
Dans le même esprit, comme avec l'été, on a moins envie ou besoin de charger en soins et maquillage, on trouve de petites idées pour un maquillage nude réussi. On pense donc au gloss à cils, sorte de mascara incolore, à la BB crème, aux poudres aux textures légères et matifiantes (notamment à base de poudre de riz) et au crayon à lèvres sans couleur, simplement là pour éviter que le rouge ne file :-)




Passons à la mode!
Vogue nous annonce tout d'abord que les Journées Particulières auront lieu les 15 et 16 juin, le groupe LVMH ouvre les coulisses de Dior, Louis Vuitton et Guerlain, entre autres pour. Pour profiter de l'occasion, il suffit de s'inscrire sur le site :-) Si vous y allez, vous me raconterez tout en rentrant, hein! J'adorerais y aller :-)
La rédaction fait également un focus sur Simon Porte Jacquemus. Ce jeune créateur de 23 ans a organisé son premier défilé de Fashion Week en octobre dernier, qui fut victime de son succès: la salle n'était pas suffisamment grande pour accueillir tous les professionnels venus au défilé! Ces créations brutes et sa volonté de concevoir un look « chiant dans le bon sens du terme », avec de belles pièces pouvant être portées comme des basiques,  ont beaucoup plu. Cet accro des réseaux sociaux aime poster sa vue en ligne et il nous raconte aussi que son amour de la mode commencé très jeune: il allait à l'école primaire avec ses propres créations! C'est après avoir quitté Esmod avec perte et fracas et avoir été vendeur dans une boutique Comme Des Garçons qu'il imagine et conçoit les 1000 pièces de sa première collection dans un ancien atelier d'Isabel Marant. Il évoque aussi soin amour pour Vogue et sa fierté d'y paraître, en mars et juin de cette année. C'est aussi l'occasion pour lui de nous parler de sa maman, décédée il y a cinq ans d'un accident de la route et à qui il a déposé un exemplaire de Vogue dans son cercueil, avant de déposer ceux dans lesquels il est cité sur sa tombe. Vogue, une histoire de famille donc pour le jeune Simon :)
Et on terminera cette partie mode avec "Le plus bel âge, Rencontres avec des Octogénaires affranchis", un essai dans lequel la journaliste Laurence Benaïm parle de ses vétérans de la mode, toujours en action, que sont Hubert de Givenchy, Sonia Rykiel, Pierre Cardin... Ils parlent des épreuves terribles de la vie, de leur certitude que le doute fait partie des plus belles oeuvres et de leur volonté à briser les diktats de leur époque au travers de leur créations,  au moins au début de leur carrière. De très beaux portraits, que l'on a envie de découvrir :) 




On poursuit avec les célébrités? :) 
Vogue nous glisse en premier lieu une petite brève concernant Chime for Change, initiative pour améliorer la condition des femmes dans les domaines de la justice, de l'éducation et de la santé,  lancée par Frida Giannini (directrice artistique de Gucci) et soutenue, entre autres, par Salma Hayek et Beyoncé. Un grand concert a été donné le 1er juin à Londres pour faire valoir cette cause, avec Timbaland et John Legend, parmi d'autres.
Plus loin, on retrouve Sofia Coppola qui nous parle, une fois encore, de son film The Bling Ring, avec Emma Watson. On revient donc sur l'histoire craie de ces jeunes qui sont allés cambrioler les villas de stars à Hollywood et sur l'envie de la réalisatrice de faire un film sur l'adolescence, et notamment de l'adolescence brisée de ces gamins aux valeurs corrompues, qui sèchent les cours et fument des joints, en racontant leur vie sur le Net et en scrutant les stars pour mieux les voler. D'autant qu'elle comprend bien leur envie de posséder des Louboutin, en modeuse avertie :) En tout cas, Vogue dit d'elle que ce film "confirme qu'elle est une filmeuse hors pair". Alors vous irez voir ce film, vous? :) 
Et enfin, comme le mois dernier, Anja Rubik  est présente dans les pages de Vogue! Outre un shooting très chaud dans lequel elle n'est pas ou peu habillée, on la retrouve en interview, afin qu'elle nous explique comment être une "healthy girl équilibrée". Elle nous dit donc faire du yoga et de la méditation, faire attention à son corps afin d'être mince et musclée et non toute maigre, manger de façon équilibrée sans se priver et aimer l'air de la mer  qu'elle trouve "thérapeutique". Elle dit également prendre des vitamines et bien s'hydrater le visage. Oui oui, je suis bien d'accord avec vous, c'est hyper convenu, caricatural et chiant ces conseils ^^



Et pour finir, dans le cadre de ce numéro très sauvage, beauté nue et peau de bête, Vogue nous parle du régime cru, calqué sur le régime des hommes préhistoriques : rien n'est cuit, les viandes proviennent de bêtes élevées en pâturages, il n'y a ni farine, ni gluten, ni sucres, ni laitages. Ce qui permettrait de contrôler son poids, bien sûr, mais aussi "de protéger le coeur et de rétablir l'équilibre acido basique de l'organisme tout entier", de permettre au corps de se reposer et d'avoir une peau et une énergie au summum. Pour les paléo diétiéticiens comme on les appelle, il faut également manger beaucoup de protéines (20 à 35% de l'alimentation) et de fruits et légumes (35 à 45%). Mais attention! Ce régime ne s'adopte pas du jour au lendemain, il faut s'y mettre progressivement, "en un an s'il le faut", surtout pour les personnes de groupe sanguin A ou B (une histoire de "charge d'acides aminés" toussa).


Jolies photos!




Sur ce, je vous fais des bisous et vous souhaitant une jolie journée :) 





CONVERSATION

2 commentaires:

  1. Vraiment un magazine que j'adore !
    les photos et les tenues sont terribles !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi, c'est cool :) Oui! Mais bon, je n'ai mis que celles sur lesquelles les mannequins étaient habillées ^^ bisous!

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!