Grazia, la 200ème

Coucou tout le monde!


Vous allez bien? Ici, on se retrouve pour le billet Grazia de la semaine, le 200ème numéro! L'occasion pour la rédaction de revenir un peu son son histoire, démarrée en 2009 :) 


Commençons avec les stars!
Marilyn Burns : son nom ne vous dit peut être rien et pourtant, c'est elle qui crie de terreur dans Massacre à la tronçonneuse : la mère des "screaming queens" comme on appelle ces actrices qui passent le temps à hurler dans les films est une légende dans le domaine, même si sa carrière cinématographique n'a jamais décollé. Pas amère pour un sou, elle s'éclate en se rendant sur les événements liés au film, comme les conventions ou encore à faire une apparition dans le remake 3D, qui sort le 31 juillet. On apprend également que le tournage du film fut un torture pour Marilyn, qui s'est entaillé le doigt très profondément su l'une des scènes et a dû recommencer la scène où elle se fait taper avec un balai 42 fois... Mais c'est ce qui fallait pour que Sally, son personnage passe à la postérité :) 
Ensuite, on fait la connaissance de Stalker Sarah: il s'agit d'une jeune fille de 17 ans, qui s'amuse à se faire prendre en photo avec des stars. Rien de bien folichon me direz-vous, si ce n'est que la Sarah (Stalker = traqueur) comptabilise près de 8000 photos à son actif. En plus de cela, la jeune femme s'est formée aux techniques de paparazzi, avec lesquels elle collabore parfois. Mais ne vous y méprenez pas : la jeune fille est aussi la grande copine des stars, n'hésitant pas à les aider quand ils sont en mauvaise posture : elle a par exemple vu une actrice très connue complètement bourrée tomber des escaliers et a insisté auprès de photographes pour qu'ils effacent leurs photos!De même, elle refuse de recevoir de l'argent ou de faire de la télé réalité. Si vous envie de faire un tour sur son blog, c'est par ici :) 




Plus loin, dans la rubrique "Et aussi, cette semaine", on apprend que la nouvelle Marianne, que l'on voit sur les nouveaux timbres est inspirée de l'une des Femen  : l'artiste qui en est à l'origine, Olivier Ciappa explique pour lui, elles représentent l'idéal de République défendu par la Révolution de 1789 :) Sinon, bien plus triste, on apprend également le  décès de Cory Monteith, qui jouait le rôle de Finn dans Glee : il est décédé d'une overdose à l'âge de 31 ans la semaine dernière. Une grosse pensée à sa petite amie Lea Michelle, qui joue le rôle de Rachel dans la même série :s
Et on termine cette partie "stars" sur une note pétillante avec Margaux Motin, l'auteur de la BD La Tectonique des Plaques, dont Paulette nous parlait par là. La dessinatrice nous confie qu'elle adore boire du rosé et se promener en culotte l'été, que la Lambada est SON tube de l'été et qu'elle déteste les trop grosses vagues. Pour elle l'amour de vacances doit rester à la plage parce que "dés que tu lui mets un pantalon, des chaussettes et qu'il a perdu son bronzage, tu as envie de lui jeter des cailloux". Une interview girly et très drôle :) 




On continue avec la mode? :) 
Il est tout d'abord question de Kayne West et sa coolab avec A.P.C: Jean Touitou, le directeur artistique de la griffe nous parle du rappeur et de son implication dans la création de la mini collection du roi autoproclamé du rap US. Il nous dit qu'il ne connaissait pas du tout Kanye avant de le rencontrer et qu'ils ont créé ensemble deux jeans : ils ont la même coupe mais des finitions différentes, un sweat à capuche (ou un "hoodie" dans le jargon") et un tee shirt, un truc "sophistiqué", dans du joli coton. Apparemment Kanye s'est beaucoup investi, ayant une idée très précise de ce qu'il voulait et très exigeant dans le choix des coupes, des matières et des couleurs. Pour Jean Touitou, Kayne West est un amoureux de la mode, pour qui le semi échec de la première collection présentée durant la Fashion Week est un moyen pour lui d'appréhender ce milieu, qui exige du temps, que ce soit dans le processus créatif, que dans la fabrication. Il a également été étonné que le chanteur lui rende visite quand il était malade, prenant soin de lui comme un véritable ami et qu'il prenne le temps de le remercier sur Twitter.

Et les gourmandises?
Grazia nous propose d'expérimenter une petite recette de mini chichis au curry, idéale à l'apéro ou avec une petite salade et prête en 15 minutes :)




On terminera ce billet avec les faits de société!
En premier lieu, on nous dit que le yoga connait des moments troubles: en effet, de nombreux gourous du yoga se prennent un peu pour des demi dieux et n'hésitent pas à demander des faveurs sexuelles à leurs adeptes en prétendant que cela est utile à dénouer leurs tensions, ouvrir leurs chakras, blablabla. Par exemple, le fondateur du yoga Bikram, Bikram Choudhury est soupçonné de viol, tout comme le yogi Kausthub Desikachar, accusé de "violences psychologiques et d'harcèlement sexuel". Le pire, dans tout cela, c'est que ces hommes ne sont pas inquiétés par la justice et se contentent d'écrire des communiqués de presse d'excuses!
Ensuite, à l'occasion de ce 200ème numéro de Grazia, on retrouve le dossier Iconic, qui reprend les plus gros succès mais aussi les plus gros flops du magazine. On a droit à morceaux choisis, des extraits marquants de Grazia, concernant le mariage de Kate Moss, le succès de la série Game of Thrones ou encore la prédiction de Grazia disant que Jennifer Lawrence remporterait l'Oscar, qui s'est vérifiée, parmi une foule d'autres choses, comme des citations de stars, glanées au fur et à mesure des interviews :) Mais ce que j'ai surtout apprécié dans ce dossier, ce sont les flops de Grazia, qui montre ici un certain sens de remise en question et d'auto dérision :) Le magazine avait donc annoncé la séparation de Brad Pitt et Angelina Jolie, chose qui n'est pas encore arrivée, nous avait donné les recettes étranges de la soupe à l'eau ou des carottes glacées à la grenade et non, les sabots et le body n'ont pas été les hits mode attendus! :) Très chouette ce dossier :) 



On nous parle également du sharenting, ce phénomène qui pousse les parents à partager les clichés et la vie de leurs enfants sur Facebook. Et oui, la première génération des parents digital natives n'hésitent pas à poster la photo de leur échographie et à nous faire partager la moindre petite chose du quotidien de leurs bouts de chou. Sauf que. Si certains trouvent ça mignon, beaucoup, comme moi, juge la chose exaspérante. Et oui. Du coup, comme le dit la rédaction, "la résistance s'organise"! On a par exemple les logiciels, qui remplacent automatiquement les têtes de bébés et d'enfants par des lol cats et le blog de Blair Koenig compile le meilleur du pire du sharenting. De même, les détracteurs expliquent que les enfants ne doivent pas être exposés aincsi, n'ayant pas leur mot à dire ; de plus "quand notre enfant se présentera à la Présidence de la république, Internet sera toujours là pour lui rappeler qu'à 3 ans, il aimait se nourrir dans les poubelles, déguisé en fée". Pas top non? Les parents, eux, expliquent qu'ils ont bien le droit de poster ce qui leur chante et qu'eux, ils supportent bien nos Instagram de bouffe, de chats ou de soirées arrosées, et qu'au pire, si on aime pas, on peut aussi les unfriender! C'est pas faux. Mais vous, qu'en pensez-vous? :) 
Et enfin, pour les voyageuses, Grazia vous a préparé quelques pages intitulées "Patientez chic en transit": ainsi, vous saurez quoi faire, voir, dormir ou manger si vous attendez un avion à Singapour, Atlanta, Francfort, Dubaï, Hong Kong ou Houston :) 



Sélection shopping!
Ceinture en similicuir, New Yorker, 4€
Brassière en élasthanne, Undiz, 19€





Jolies photos!






Je vous souhaite une jolie journée les filles et je vous dis à demain pour le billet Be du mois :) 




CONVERSATION

6 commentaires:

  1. Coucou , oh gracia génial , cette revue etait très bien et j'aimerai bien gouter les chichi au curry ! :D , Bidoud .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihi :) Oui moi aussi, je pense que je vais tester car ça a l'air délicieux :)
      Bisous!

      Supprimer
  2. Bonsoir,

    Merci pour ce billet, super comme toujours ^^

    J'aime particulièrement le passage : "Pour elle l'amour de vacances doit rester à la plage parce que "dés que tu lui mets un pantalon, des chaussettes et qu'il a perdu son bronzage, tu as envie de lui jeter des cailloux"." lol


    Excellente soirée.

    Bizzz'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou!
      Oh merci, c'est adorable :) Oui, moi aussi ca m'a fait rire :)
      Bisous!

      Supprimer
  3. Bonsoir!
    ah oui!deja la 200eme...j aime bzeaucoup ce magazine car il est complet et qu il y a pleins de belles choses a voir!
    bisous!
    P.S:encore merci pour le lot....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou!
      et oui déjà :)
      Je t'en prie :)
      bisous!

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!