Rocky Marie Claire

Coucou tout le monde!


Comment allez-vous aujourd'hui? Ici, chose assez rare, je vais vous parler du dernier Marie Claire! 
Vous devez certainement vous demander pourquoi je ne fais jamais aucun billet concernant ce magazine, alors qu'il fait partie des références des magazines féminins. C'est assez simple en fait : je ne le lis pas régulièrement parce que je n'en ai pas le temps! J'ai choisi de lire Biba, Glamour, Be et Cosmo en mensuels et en lire un de plus serait vraiment trop pour moi. Après, je dois dire que j'ai bien envie de remplacer Cosmo par Marie Claire car Cosmo est très proche de Biba finalement: en effet, je préfère souvent Biba à Cosmo et cela diversifierait en plus mon panel (je trouve en effet Marie Claireplus intéressant sur les débats de société par exemple) : qu'en pensez-vous? Aimeriez vous voir plus d'articles Marie Claire? :) 


En attendant de répondre à cette question, voici les articles que j'ai apprécié dans le numéro sorti ce mois-ci! :) 


Commençons par la mode!
Le magazine fait tout d'abord un petit focus sur une nouveauté accessoire, le Big Crush de Burberry! Très souple, il fait pour être porté plié, à la main ou sous l'épaule, un peu comme un pochette. J'aime bien l'idée et je le trouve trop joli :) Surtout qu'on peut le rigidifier, en le portant normalement par les poignées! Et il est également assez rock :) Vous aimez?
Il est également question d'une tendance de cette nouvelle : l'imprimé oeil! Très arty et graphique, il a été adopté par la fameuse Mary Katrantzou qui a fait des imprimés sa marque de fabrique et par Dolce & Gabbana, mais aussi par Kenzo. I'm watching you! ^^ 



Marie Claire nous parle également des les inspirations de Stella Mc Cartney: la créatrice célèbre pour son utilisation de matières exclusivement non animales (les cuirs et les fourrures sont synthétiques) fait son possible pour trouver les matières les plus innovantes possibles. Elle est aussi réputée pour ses modèles aux coupes structurées et sa volonté de rendre la mode portable par les mamans et les working girls, par les gens de la rue donc :) elle puise également ses idées dans sa vie un brin campagnarde dans le Sussex : son jardin, sa pratique de l'équitation. Une créatrice de son temps :) 
Et enfin, la rédaction nous explique comment twister ses basiques pour la saison automne hiver: ainsi on pimpera son manteau boyfriend avec un pull aux couleurs bien vives en dessous, la jupe rayée fera amie-ami avec gros pull en maille :) Personnellement, j'aime bien l'association veste de tailleur avec un gilet en fourrure glissé en dessous :) 



Continuons avec les célébrités :) 
Et la star de ce numéro, c'est Eva Herzigova! La mannequin se lance dans le cinéma avec le film Cha Cha Cha, qui selon elle, est un vrai rôle complexe et pas seulement celui d'une potiche écervelée. Elle vient également d'avoir un bébé et de signer un contrat avec Dior, pour être le visage du soin Capture Totale :)  Elle nous dit aussi qu'elle n'aurait sûrement pas eu autant envie de réussir et de partir si elle n'avait pas grandi dans "la grisaille communiste" de son pays, l'ex Tchécoslovaquie. Et qu'elle utilise de la vodka pour éclaircir ses cheveux! Elle regrette également que les mannequins d'aujourd'hui se ressemblent tous et n'aient aucun charisme : pour elle, l'époque des super tops est révolue! Alors qu'en pensez-vous : Eva Herzigova sera-t-elle une bonne actrice? :) 
Plus loin, c'est Tahar Rahim qui répond aux questions de la rédaction! Dans cette interview "A nu", il nous explique qu'il a eu un peu de mal avec les photos torse nu, car il voulait que ce soit "honnête" et "sensuel". Il aime le regard bienveillant que portent les femmes sur lui et trouve cela, bien sûr flatteur. Mais il ne s'arrête pas à cela et compte sur son jeu d'acteur et non sur sa plastique et le star system pour essayer de devenir un acteur aussi brillant que les légendes qui l'inspirent, comme De Niro ou Marlon Brando :) Il dit également aimer les femmes dignes et élégantes mais ne répond pas quand on lui demande ce qui est rédhibitoire chez une femme pour le séduire, par peur de blesser! Et se dit violent, même si il transforme ce trait de caractère en combativité pour réussir :) Et sinon, avez-vous vu son dernier film "Le Passé? :)



Et enfin, on retrouve une petite page consacrée à Gwyneth Paltrow! Elle nous explique qu'elle a adopté son look preppy à 13 ans et qu'elle adore les massages... mais aussi la vodka! L'égérie du parfum Boss Nuit tente aussi de nous dire qu'elle est une bonne vivante qui mange des pâtes et boit du vin mais nous avoue vite qu'elle fait "une heure et demie de gym tous les matins"! Donc certes, elle ne mange peut être pas que des graines comme elle dit, mais sa minceur ne vient pas du ciel ^^

Continuons avec la beauté!
La rédaction nous donne donc les 10 tendances beauté de la rentrée, parmi lesquelles les soins futuristes qui corrigent le grain de peau de manière biologique selon notre carnation (comme le fond de teint Dream Tone de Lancôme), les parfums de danseuse comme celui de Repetto (rose, fleur d'oranger, poire et cerise) ou encore les lèvres myrtille ou les yeux ultra charbonneux :)



Terminons avec les articles société!
On a souvent tendance à penser, et nous avons malheureusement raison, que les hommes gouvernent le monde et le moindre système : mais certaines femmes résistent et ont donné naissance à des civilisations matriarcales, qui attribuent le pouvoir aux femmes. Marie Claire nous présente les Samburus et les Turkanas du Kenya, qui ont suivi Chili, une femme en ayant marre d'être maltraitée par les mâles et qui a décidé de créer son village réservé exclusivement aux femmes divorcées, Tumai (qui veut dire espoir) ; en Chine, les Mosuo, qui parlent leur propre dialecte et vivent de la même manière depuis 2000 ans, ne se marient pas, ont des relations libres et ce sont les femmes qui choisissent leur homme du moment : les enfants nés d'une relations "non sérieuse" sont élevé par le frère de la femme! Aux Etats Unis, les femmes Navajos sont celles qui lèguent leurs "titres, noms et propriétés" à leurs filles,  tandis que les Bijagos de Guinée sont gouvernés par un conseil de femmes, nommées à vie. Inspirant tout cela! Même si, personnellement, je pense que rien ne vaut l'équilibre entre les sexes. Un dossier hyper intéressant, même si j'aurais voulu en savoir un peu plus sur chaque cas, seulement expliqué en une dizaine de lignes.
Ensuite, la rédaction nous parle du forum autour de la contraception, organisé il y a quelques temps. L'idée est de comprendre les risques et les limites des pilules de 3 et 4ème génération qui peuvent être mortelles, de savoir à qui revient la responsabilité de ces drames (médecins, labos?), comment éviter que des mineures soient obligées de se faire prescrire à l'insu de leurs parents une pilule qui peut ne pas leur convenir et également de comprendre pourquoi ces pilules ne sont pas retirées du marché, purement et simplement. De même, il faut rappeler que la pilule n'est pas la seule contraception efficace et qu'il existe d'autres solutions, parfois plus adaptées.



Plus loin, il est question de la situation économique des working mums: qui, croyez-le ou non est apparemment, souvent moins avantageuse que celle des mamans au foyer! En effet, en plus des dépenses occasionnées par la garde et la cantine des enfants, certaines aides s'envolent quand on travaille... Et Dieu sait si, parfois, pour de simples histoires de "plafond", on peut se retrouver à devoir se passer d'un coup de pouce financier alors que l'on ne gagne que 20 euros de plus! Et pourtant, 85% des femmes avec enfants continuent à travailler. Pourquoi? Pour se réaliser en dehors de sa famille d'abord, pour conserver sa place dans le système du travail ensuite et enfin, pour rester indépendante financièrement et montrer l'exemple à leurs filles. Et on le sait, la sécurité financière est très importante pour nous les femmes, qui ne devons en aucun cas dépendre trop longtemps d'un homme pour vivre ou tout simplement s'offrir des petits plaisirs :) Que pensez-vous de tout cela? :) 
Le magazine nous parle aussi du travail des gynécologues et des psychologues qui oeuvrent pour soigner le traumatisme de l'excision: en effet, cette mutilation a bien sûr des conséquences physiques indéniables (souffrance lors des rapports et une perte significatif du plaisir) mais également psychologiques : la trahison familiale, le traumatisme de "l'opération" mais aussi l'idée que son corps ne nous appartient pas vraiment et la profonde colère sont autant de facteurs. Du coup, on nous explique dans cet article que la gynécologue Emmanuelle Antonetti-Ndiaye, la thérapeute victimologue Sokhna Fall et l'anthropologue Laura Beltran font en sorte, au sein de l'hôpital Bicêtre, de travailler avec les femmes excisées avant de les opérer. On leur apprend que leur corps est beau, on leur montre leurs parties intimes afin de les "apprivoiser" et ainsi, de se connaître un peu mieux. Toute cette procédure psychologique, cette rééducation permet parfois d'éviter  la clitoridoplastie (l'opération qui consiste à reconstruire le clitoris), car les patientes prennent conscience qu'elles peuvent avoir du plaisir avec la partie interne de cet organe et qu'elle ne sont pas condamnées au plaisir vaginal ; mais surtout, elle rappelle qu'on ne peut pas réparer physiquement si le mental ne suit pas. Pour rappel, la France est le seul pays qui rembourse intégralement la clitoridoplastie.



Et enfin, on terminera avec l'article "La viande sur le grill": en effet, suite aux scandales comme le cheval dans les lasagnes et le fait que l'élevage de bétail conduit la Terre à sa perte, nous sommes de plus en plus incités à nous détourner de notre chère côte de boeuf. D'autant que certains aliments peuvent, quasiment (pas complètement), nous permettre de nous passer de la viande de par leurs apports en fer et autres nutriments : le soja, céréales, légumineuses, épices (comme la cannelle), par exemple, et les insectes, de plus en plus sur le devant de la scène ; et que la viande peut provoquer du diabète et des maladies cardiovasculaires (pour le cancer, rien n'est prouvé). Toutefois, ne lui jetons pas la pierre trop vite : il faudrait simplement que nous en consommions beaucoup moins car nous n'avons pas autant besoin d'elle et d'instaurer des journées végétariennes dans nos semaines :)



Jolies photos!



Voilà les filles! Et vous, des choses particulières ont-elles attiré votre attention dans Marie Claire? :) Et sinon, je compte sur vous pour répondre à ma question concernant le remplacement de Cosmo par Marie Claire! Vous pouvez le faire en commentaires, ou bien sur la page Facebook du blog :) 












CONVERSATION

2 commentaires:

  1. Je trouve aussi que Marie-Claire est plus complet, plus interessant même! et je n'ai jamais été fan de Cosmo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dac! Et bien je prends en compte ton avis pour mon petit changement de lectures :) bisous!

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!