Be in New York

Coucou mes petites bulles!


Vous allez bien? On se retrouve aujourd'hui avec le billet Be du mois :) J'ai d'ailleurs adoré cette couverture colorée et faussement pailletée, et vous? :)


Commençons par la beauté si vous le voulez bien :) 
Le magazine met en avant l'une des tendances capillaires du moment que sont les tresses et nous donnent quelques suggestions pour les adopter. Quasiment toujours sur le côté, elle peut se finir en couette sur l'épaule (Jessica Alba), ou bien sur cheveux wavy à la Kristen Stewart ou crantés comme Scarlett Johannson (qui vient de se fiancer à son chéri français dont j'ai oublié le nom, cocorico!). Côté maquillage, tout est permis, le nude, le smoky noir ou caramel et même le rouge à lèvres lie de vin.
La rédaction nous présente, comme ses collègues, les tendances beauté de la saison : Be a donc noté que les cheveux tout plaqués auront la côte, que les cosmétiques vont muter pour nous proposer des formes et des textures inédites (on pense à la poudre de massage Une Nuit à Bali ou encore à la base pour le visage en spray d'Urban Decay) et que les lèvres se pareront se couleurs automnales entre le cerise, le rouge et le bordeaux. De même, le bandeau noir et large aura toute sa place dans nos cheveux et les faux noirs seront les rois sur nos ongles (comme le bleu nuit ou le rouge noir par exemple). Et le sourcil restera touffu mais entretenu ;) 





Enfin, Be fait le rapprochement entre notre recherche de peau parfaite et Instagram: en effet, notre génération est de plus en plus encline à se mettre en scène sur les réseaux sociaux et il faut donc être irréprochable côté épiderme, du matin jusqu'au soir. Mais c'est surtout un prétexte pour étudier nos besoins en termes de maquillage de la peau et surtout nos envies, à nous les jeunes femmes d'aujourd'hui : ainsi, nous nous acharnons moins sur la lutte contre les rides mais voulons garder le teint frais et léger, tout en ayant la peau confortable, contrairement à nos aînées. On va donc miser sur des produits réflecteurs de lumière et qui corrigent nos imperfections colorielles (cernes, imperfections...). On opte également pour des soins qui vont booster la peau, fatiguée par notre vie à cent à l'heure et lui donner un cocktail de soins. C'est marrant et intéressant de voir comment notre approche des cosmétiques peut évoluer en quelques années et selon les générations :) 

On continue avec les stars!
Be a d'abord demandé à certaines stars "Quel est votre pire souvenir de rentrée?": Vanessa Paradis évoque l'une de ses rentrées avec les cheveux violets , Willy Cartier (le beau gosse de la nouvelle pub Shalimar) lui, se rappelle de sa rentrée dans un nouveau lycée alors qu'il avait été viré du précèdent. Et vous, votre pire souvenir? Moi c'était ma rentrée de 4éme quand j'ai su que mes deux meilleures copines étaient dans la même classe mais pas dans la mienne. Ou celle de ma licence alors que j'arrivais dans une nouvelle fac et dans une grande ville toute seule :s
r.




Plus loin, Stromae se livre à l'une des journalistes de Be. D'humeur un peu morose, il confie qu'il a un peu peur de se retrouver seul avec une femme dans un ascenseur mais qu'il a l'habitude de vérifier s'il n'a rien entre les dents quand il est seul à l'intérieur :-) Il se dit également narcissique et un peu blasé par la vie qui ne se passe pas toujours comme prévu, et ne répond pas toujours au schéma linéaire "maison, mariage, enfants" ; mais aussi qu'il est un peu bipolaire, à la fois triste et joyeux, un peu comme sa musique. Il est également très perfectionniste et un brin névrosé. Et il déteste Twitter ou plutôt cette tendance à déballer son quotidien au monde entier.
Pour ce qui est des bonnes adresses, Be nous fait découvrir le Café Pinson, dont la cuisine "est spécialisée dans les intolérances" au gluten par exemple mais propose également des recette vegan, notamment élaborée par sa chef américaine. On peut également s'inspirer des petites recettes du Pinson distillées dans les pages de l'article, comme le granola maison, le crémeux à la noix de cajou et aux mûres ou encore la tarte tatin aux courgettes et oignons confits qui me tente beaucoup :-)




Continuons avec la mode!
On assiste tout d'abord à une petite battle jupe midi: cette longueur hybride, entre la mini et la maxi est revenue sur le devant de la scène et je dois dire que je trouve les deux looks présentés sont très lady, très chics, sans faire dadame :-) avec une légère préférence pour celui avec le top cropped, qui ajoute un petit twist à tout ça :-)
Et sinon, la grande Fiona nous apprend également que les marques de mèmères deviennent hype et que certaines pièces valent le coup d'oeil :-) Comme les pulls doudous et les jeans de chez Damart, les ballerines de chez Carel, les mailles de chez Rodier ou encore les slippers de Geox :-)  Comme quoi, on trouve des trésors partout :-)




Plus loin, on retrouve un petit dossier sur le petit par la taille mais grand par le talent Azzedine Alaïa , auquel une exposition est consacrée au musée Galliera. L'article loue son sens de la silhouette, son amour pour les chutes de reins et les fesses et son don pour créer des femmes triomphales et jamais soumises. Laurence Benaïm nous dit de lui qu'il voit les femmes comme des souveraines et que c'est quelqu'un de simple qui ne juge pas les gens et connait la valeur des choses :-) Personnellement, j'adore ses créations qui flattent la taille ainsi que ses robes aux coupes patineuses.
Il est ensuite question d'une problématique qui concerne pas mal de filles : être lookée au travail sans être moquée. En effet, de manière générale, il est compliqué de porter un vêtement très marqué, très mode sans susciter des réflexions, des messes basses voire des moqueries dans l'open space. Comme un pull léopard , une veste colorée ou des ballerines à paillettes par exemple. Mais pourquoi? Tout simplement parce qu'une fille qui fait attention à son apparence et se permet un peu de "folie" est vite cataloguée comme une fille futile, superficielle et pas très sérieuse. Et oui, c'est triste mais c'est ainsi :( Tout simplement parce que la mode n'est pas considérée comme un art à part entière: il est donc bien vu de payer une fortune pour un tableau mais pas pour acheter un joli manteau. Alors que la France est pourtant reconnue pour être l'une des grandes capitales en la matière...Et vous, vous faites attention à ce que vous portez au bureau, vous vous interdisez certains vetements pour aller bosser?




Pour finir, Be nous propose un grand Shooting d'inspiration new yorkaise pour nous présenter les nouveautés de l'automne hiver (en termes de manteaux notamment), dans une ambiance très food trick, gratte ciels et taxis jaunes :-)

Enfin, on terminera avec un fait de société très troublant : la meuc, contraction de meuf et mec, une sorte de femme masculine, qui en a quoi. Elles se battent, couchent avec des coups d'un soir et jouent les filles provocantes , comme leurs modèles Rihanna et Iggy Azaela. Mais cela veut-il dire que c'est la fin du modèle masculin dominant ? Il fait dire que nos hommes sont un peu perdus, ne sachant plus à quel point ils ont "le droit" d'être virils ; mais cette récession masculine (mancession en VO) ne veut pas forcément dire que cela conduira à The End of Men prédite par Hanna Rosin, dont je vous parlais ici : comme le dit Fiona , qui a écrit l'article, il faut simplement qu'ils s'adaptent et qu'on arrête tous de penser que le caractère "brut de décoffrage" soit réservé aux hommes.




Sélection shopping!
Sac en similicuir New Look, 18 euros
Lunettes en acétate, Claire's, 13 euros
Coque pour IPhone 4 en plastique, Topshop, 16 euros
Ceinture en similicuir, New Look, 10 euros
Ballerines léopard cloutées, H&M, 19,95 euros









Jolies photos!





Sur ce les filles, je vous fais des bisous et je vous souhaite un très bon dimanche :) 

Pour le concours anniversaire, c'est par ici :) 






CONVERSATION

2 commentaires:

  1. Merci pour cette version rapide. Oui, on est toujours en quête de perfection cutanée mais étonnamment, on est moins enclines à faire des efforts. Voilà pourquoi les maquillages qui cachent bien les défauts et les soins 4 en 1 comme les BB ou les CC crème ont la cote.

    RépondreSupprimer
  2. Je vous en prie :)Oui c'est exactement ça! Et c'est aussi une solution pour les filles qui comme moi, ont la peau sèche et donc peu de boutons et d'imperfections :) belle journée à vous!

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!