Childfree Elle

Bonjour bonjour! 


Vous allez bien? Cette semaine, j'ai encore décidé de faire une place à Elle, car certains titres en première page m'ont donné envie de poursuivre la lecture :-)  Je vous montre ce qui m'a plu? :-) 

Et on commence par les stars! :) 
On parle énormément d'elle pour ses frasques, que ce soit sur scène aux côtés de Robin Thicke ou quand elle s'amuse à poser nue sur une grosse boule et Elle se demande si Miley Cyrus, ne serait pas, à sa manière, une féministe. Bon on ne va pas se mentir, la plupart des associations américaines estiment qu'elle va trop loin et que ses nouvelles manières très sexy desservent plus la cause féminine qu'autre chose, surtout qu'elles ne sont là que pour alimenter le buzz. Mais certaines pensent qu'elle a les c******* de le faire et qu'elle maîtrise sa com et son image ; et puis pourquoi une femme 'aurait-elle pas le droit de revendiquer, ouvertement, une attitude sexy et sexuelle? Personnellement, je la trouve assez vulgaire et je pense que c'est une période trash qui va passer. Toutes les stars passent par là! Et vous?
Ensuite, la rédaction nous parle de Cyril Hanouna : en effet, l'animateur de l'émission médias qui cartonne Touche Pas à Mon Poste est adulé par les téléspectateurs mais bien moins par les gens de la télé, comme Denisot, Drucker et Morandini ou encore De Caunes, souvent à cause de ses commentaires pas toujours flatteurs à leur sujet; certains collaborateurs du programme disent aussi que tout y est hyper chronométré et calculé alors qu'on a plutôt l'impression quand on le regarde, que c'est frais et spontané. Il faut également préciser qu'Hanouna est expert comptable à la base et n'est pas "de la famille" de la télé et qu'il préfère en général parler à des personnes lambda qu'à des gens du sérail, en tout cas, d'après Enora Mallagré. Si je dois m'exprimer là dessus, je dois dire que j'adore TPMP mais que je trouve parfois Hanouna beaucoup trop dans le rire, la démesure et le "tâclage" systématique de certains chroniqueurs comme Jean Michel Maire. Et qu'il faut bien dire qu'ils ne sont pas tendres avec certaines personnes du monde de la télévision, comme Morandini qui le mérite sûrement, mais qui s'est fait laminer par Enora hier soir. C'est pas comme ça qu'on se fait des amis!



Pendant ce temps, on peut lire une interview de la chanteuse Agnès Obel, qui revient avec un nouvel album, Aventine. Elle nous explique que ça a été pour elle une manière de se recentrer sur elle-même après deux ans de tournée et qu'elle a voulu parler de sa vie d'aujourd'hui ; elle nous confie également que son arrière arrière grand mère jouait du piano et qu'elle a appris avec sa famille à en jouer, même si ce n'était pas toujours "de manière conventionnelle". Sa célébrité n'a pas changé grand chose à sa vie, elle travaille juste davantage mais a toujours son chéri et ses amis. Une femme simple que j'avais eu le plaisir d'écouter en concert il y a quelques années : un moment de musique et de douceur, même si je ne suis pas complètement tombée amoureuse de son univers :) 
Sinon, dans son article "Qui veut marier un aristo?", Elle nous dresse une petite liste des princes qui restent encore à marier même si certains, comme le Prince Harry ,sont déjà en couple. Personnellement, je nouerais bien des affinités avec Pierre Casiraghi, le frère de Charlotte, ou encore Jean Christophe Napoléon Bonaparte si si c'est pas une blague qui en plus d'être cute, est le vrai "prétendant au trône de France" :-)



Passons aux faits de société!
Et je vais démarrer avec une actualité effarante : des parents qui ont adopté un petit et qui, lassés, ont abandonné leur enfant. Oui, oui, vous avez bien lu "lassés" comme si c'était un jouet! Certains évoquent également des problèmes d'attachement et de discipline pour expliquer pourquoi ils ont "proposé" leur enfant sur Internet... Et pour aller encore plus dans l'horreur, ces "parents" ne vérifient pas toujours à qui ils le confient et il se retrouve donc à la merci de personnes dangereuses et parfois même de pédophiles, qui se "fournissent" sur ces sites. Sites ayant été fermés par Yahoo mais pas par Google qui estiment que ce serait une atteinte à la liberté d'expression o-O! Et ne parlons même pas du traumatisme vécus par ses enfants, qui, après avoir été adoptés, sont de nouveaux abandonnés, et dans des conditions sordides...Honteux!
Et on n'enchaîne pas sur un sujet joyeux, puisqu'il est question du Tumblr "Je connais un violeur": une jeune militante d'Osez Le Féminisme a lancé ce site pour permettre aux victimes de viol de parler de leur agresseur, qui fait, partie, dans 8 cas sur 10, de leur entourage proche. L'idée est de mettre des mots sur son violeur, de le décrire, afin de chasser l'idée reçue que ce ne sont que des agresseurs inconnus, qui ont surgi et retournés dans l'ombre et de replacer l'agression dans son contexte. Cela permet aussi aux victimes de s'exprimer, de trouver une voix sous couvert d'anonymat et donc de se reconstruire un petit peu, surtout dans nos sociétés qui ne donnent finalement que peu de place à ses femmes et hommes, quand il y en a. Assez glaçant à lire je dois dire et j'ai même eu franchement envie de vomir et de pleurer, mais je pense que ce site a le droit et le mérite d'exister pour dénoncer le viol et dire que non, ce n'est pas normal de se faire violer.



Il est également question des transgenres en Thaïlande: ce pays est en fait très tolérant à l'égard du troisième sexe, également appelés Lady Boys, de par sa religion bouddhiste qui prône une véritable ouverture à l'égard des personnes différentes surtout si leur "particularité" ne fait de mal à personne :-) Ils sont notamment les bienvenus à l'Université Suan Dudit qui croit en leur potentiel. On en sait plus également sur le quotidien de quelques lady boys, sur l'essai de leurs parents de leur faire faire des activités de garçons comme du foot, par exemple, avant de finalement les laisser vivre comme ils se sentent, s'ils sont heureux ainsi. On nous parle également des pilules pour féminiser ces garçons, d'opérations mais également  du concours Miss Lady Lady. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que certains sont de très jolies filles et qu'on ne se doute pas du tout qu'ils sont nés garçons :-) A votre avis, la France va-t-elle suivre la Thaïlande mais aussi le Népal, l'Allemagne et la Californie dans l'acceptation des transgenres? Quand je vois le bordel que ça a été pour le Mariage pour Tous, j'en doute...
Il y a aussi un article qui m'a bien parlé "Je ne veux pas d'enfant": ici, on explique les motivations des couples qui ne veulent pas d'enfants : envie de vivre sa vie à fond, de faire carrière, d'en profiter de son couple, pour des raisons financières... Mais aussi des raisons qui font que les gens n'arrivent pas à comprendre les femmes et hommes qui ne veulent pas procréer. Déjà parce qu'en France, on valorise la maternité qui est quasiment l'une des conditions pour être femme ; on a également une politique nataliste avec pas mal d'aides et quoiqu'on en dise, le modèle dominant est le couple et ses deux enfants et beaucoup ne veulent pas sortir de ce schéma. On en vient donc à un compromis: l'enfant unique. Ainsi, afin de ne pas trop crouler sous les obligations, ne pas renoncer trop à sa vie de femme (qui, non, ne se résume pas à être maman) et en même temps ne pas subir les foudres de la société et de ses normes, les couples choisissent de ne faire qu'un seul enfant. Et vous, combien vous en voulez? Ah sinon, c'est rigolo de noter que ce sont les femmes les plus diplômées qui ont le moins d'enfants!



Et la beauté ?
On a droit à des conseils de tops, qui nous livrent leurs conseils de beauté. Et la plupart d'entre elles s'hydratent beaucoup et chouchoutent leur peau et leurs cheveux, épuisés par les tonnes de maquillage, de crèmes et coiffures qu'ils doivent encaisser. Elles les laissent donc respirer entre deux shootings et leur permettent de se ressourcer avec des masques, des crèmes, des masques et des huiles. La base pour une jolie peau et des cheveux sains :-)

Terminons par la mode!
Comme Grazia, Elle nous décrypte la Fashion week de New York. Et pour la rédaction les tendances qui ressortent sont la robe droite et courte à la Jackie Kennedy (Jil Sander, Oscar de la Renta), les chaussures plates (Marc Jacobs), le smoking réinventé (avec un jogging ou des jeux de transparence) mais aussi les épaules dénudées pour dévoiler cette jolie courbe féminine (Ralph Lauren) et les superpositions de vêtements (Diesel). 
Et toujours comme Grazia cette semaine, on a également tout un Dossier accessoires (ainsi qu'un shooting!). Vous pourrez donc piocher dans la sélection shopping  des gants aux imprimés audacieux, des derbys, des grosses manchettes, des godillots à la Doc Martens, des petits sacs bicolores, des grands sacs carrés et rigides, des slippers, des bottes....le tout dans un camaïeu de noirs, de bordeaux et d'imprimés léopards et tartan, entre autres :)



Le magazine a également identifié une tendance qui émerge cette saison : la mode monstre ou plutôt la mode mettant à l'honneur la fourrure abondante mais teintée de couleurs néon et pastel, dans un esprit et un humour pop, un peu à la Monstre & Cie. La fourrure est donc débarrassée de son côté dadame, pour devenir régressive et ne plus se prendre au sérieux. La matière est doudou et les coupes sont rondes, comme un cocon. Cela serait notamment dû à la montée du marché asiatique et sa propension à aimer les choses "kawaï" :) Du coup, Vuiton à sorti un petit sac tout poilu, Fendi mise sur le Furby, et Versace sur Marsupilami. Dans la vraie vie, on nous conseille de miser sur une seule pièce par tenue dans ce style, pour être ridicool sans être ridicule :) 
Je ne pouvais également pas terminer ce billet sans mentionner l'article concernant Azzedine Alaia  Il est bien sûr question de son amour des femmes, qu'il sublime avec des robes aux coupes parfaites ; expertise qui'il doit à des années de sculpture notamment. De son succès auprès des plus grandes célébrités qui se bousculent, depuis les années 80, dans son atelier du Marais, qu'elles soient it girls ou femme de président (Michelle Obama). Mais aussi de son amour du métier, qui le pousse à créer et produire à son rythme sans respecter le timing des collections. Mais on découvre également l'homme derrière le créateur de génie, qui aime recevoir de grandes tablées chez lui, peut se montrer volcanique, qui aime les chaînes Histoire et Voyage ainsi que ses 8 chats, ses trois chiens et sa chouette ; l'homme, qui n'hésite également pas à conseiller lui même ses clientes en boutique, afin de rester connecté aux réalités du corps de la femme, de sa façon de bouger et donc d'être magnifié. Un artiste! 




Jolies photos! 




C'est ainsi que ce billet se termine les filles :-). En espérant qu'il vous aura, je vous fais des bisous :-) 









CONVERSATION

3 commentaires:

  1. Eh bien moi je fais parti de celles qui ne veulent pas forcément d'enfants^^ je ne dis pas que je n'en aurais jamais, mais ce n'est pas mon rêve absolu, c'est clair^^

    RépondreSupprimer
  2. Ah ben comme moi :) Je ne me vois pas du tout avec des enfants et j'ai la chance d'avoir un chéri qui n'en veut pas non plus. Mais les gens ne le comprennent pas forcément! Bisous et belle fin de journée :)

    RépondreSupprimer
  3. Je suis pareil, je n'en veux pas. Ce n'est pas une obligation, et il dommage de voir que des femmes se sentent féminines que parce qu'elles ont donnés la vie. Enfin, après c'est mon avis, mais je ne trouve pas que la maternité soit synonyme de féminité.

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!