Grungy Vogue


Coucou tout le monde! 


Comment allez-vous? :) Ici, on démarre le mois de septembre avec Vogue! Qui, encore une fois, m'a déçue. Certes il y encore plus de pubs pages que d'habitude, mais pour moi, il reste creux, j'ai l'impression de n'avoir pas lu grand chose. Les photos sont certes très jolies mais j'ai besoin de plus, de contenu. Le numéro de ce mois-ci est donc assez volumineux avec pas mal de séries mode, à l'esprit grunge, mais aussi grâce à son supplément Vogue Fashion Night, soirée du magazine qui aura lieu le 17 septembre à Paris. Je me demande simplement pourquoi ajouter ce petit fascicule avec le programme de la soirée si seules les abonnées parisiennes ont eu droit à un petit carton d'invitation? Je ne dis pas cela par jalousie (je ne l'ai pas eu car je suis lyonnaise alors que je suis abonnée premium) car je n'aurais de toute façon pas pu y aller, mais je trouve ça limite.


Mais bref, voyons tout de même ce qui a pu me plaire au milieu de la foultitude de pubs et de clichés! 


Commençons par la beauté!
Vogue nous parle en premier lieu des innovations anti âge des grandes maisons, comme Lancôme et son Dream Tone 1,2,3 qui, grâce à des recherches ayant permis de trouver trois profils pigmentaires différents chez les femmes, ajuste le soin pour réduire les tâches brunes. Estée Lauder, quand à eux, ont boosté leur best seller Advanced Night Repair pour encore améliorer l'autophagie cellulaire, ce phénomène qui permet à la peau de se régénérer la nuit tandis que Sisley a trouvé une façon d'augmenter la durée de vie des cellules, pour retarder les vieillissement cellulaire et prendre notamment soin de son contour de l'oeil avec le Supremÿa Yeux La Nuit. Entre autres nouveautés bardées de brevets :) 
Plus ludique, on nous parle également des mutations cosmétiques: comme le vernis en poudre nail Sparkling Powders de Dior les patchs pour les yeux en gelée Eye Remover de Filorga ou encore les blush en mousse (j'adore!) Hyaluronic Blush Bubble Glow de By Terry :)



Continuons avec la mode!
Et notamment avec l'appli Wave Flower Kenzo : à l'occasion de la sortie du parfum Flower In The Air, dés que vous envoyez une vidéo de vous avec un coquelicot via l'application, Kenzo verse un euro à l'association Every Mother Counts qui "agit auprès des futures mère partout dans le monde". Une jolie bonne action :) 
Plus loin, on apprend que le livre Le monde selon Karl va bientôt sortir. Le Kaiser de la mode y compile ses inspirations et surtout ses petites citations, qui ont construit son personnage, comme "L'élégance n'est pas une question de porte-manteau ni une question de porte-monnaie". Cet ouvrage est inspiré de ses Karlism, que l'on peut trouver sur son site web :) 
Enfin, Vogue met en lumière l'action de Ralph Lauren à l'égard de l'Ecole des Beaux Arts de Paris : le créateur finance en effet une partie des rénovations du prestigieux établissement. Par amour pour Paris explique-t-il dans son interview, mais également pour récompenser son voisin parisien (la griffe a une boutique à Saint Germain des Près) et les personnes si passionnées qui y travaillent. Dans le cadre d'un partenariat sur deux ans, il est également en train de voir avec eux la possibilité de mettre en place des "échanges culturels" franco-américains et des cours de mode, par exemple ; en échange, Ralph Lauren y présentera sa collection automne hiver 2013-2014. Ralph Lauren se dit très investi dans l'aide apportée aux jeunes créateurs, en souvenir de ses propres débuts, pas toujours faciles :) Et petite anecdote rigolote, il aime autant la musique de Franck Sinatra que le rap de Kanye West et de Lil Wayne :)




Terminons avec les stars!
Le magazine nous parle du film Blue Jasmine de Woody Allen: Cate Blanchett, qui joue le rôle principal, interprète une femme ayant vécu dans le luxe toute sa vie avec son mari, dont elle apprend à la mort qu'il n'était en fait qu'un escroc. Sans le sou, sans diplôme et sans travail, elle va aller vivre chez sa soeur qui est le reflet de ce qu'elle ne veut pas devenir : une femme qui travaille comme caissière et qui galère pour élever ses deux enfants. On nous dit aussi que, comme pour Match Point, Allen a donc misé sur une satire sociale, mais ici, il traite également le fait que la vie peut être un miroir aux alouettes, quelque chose parsemé de choses irréelles auxquelles on a envie d'y croire. Ce film vous tente?



J'ai également eu la jolie surprise de voir que quelques pages ont été consacrées à Jannelle Monaé: cette jolie et  jeune américaine au répertoire soul-funk, mise sur un maquillage pin up et son éternel costume d'homme noir et blanc. Une manière de se dinstinguer et d'exister mais aussi de rendre hommage à Marlene Dietrich et à ses parents, "trop pauvres pour s'offrir un smoking". Révélée par Big Roi du groupe Outkast il y a six ans, Janelle a explosé avec son premier album The Archandroid et tout ceci semble bien parti pour durer : Barack Obama, est, par exemple, l'un de ses plus grands fans! On évoque également dans cet article sa volonté de s'imposer en tant que femme, noire de surcroît dans le monde de la musique, notamment avec le morceau Q.U.E.E.N, estrait de son nouvel album. Vous connaissiez cette artiste? :) 
Il est ensuite question de Liberace: il s'agit d'un artiste des années 70 qui faisait fureur auprès des ménagères de moins de 50 ans américaines de l'époque. Né en 1913 et "seul survivant d'une paire de jumeaux", il a développé très tôt un très grand talent pour la piano, mais aussi un goût prononcé pour les tenues colorées et pailletées. Après une formation de musique classique, il s'est lancé à Las Vegas avec un très grand succès. Son seul "handicap" était son homosexualité, pas vraiment au goût des moeurs de l'époque, lui valant des insultes mais aussi de voir sa maman agressée dans la rue. Il est mort le même jour que JFK. On parle de lui car un biopic lui ai consacré, avec Michael Douglas dans le rôle titre : je vous en avais parlé ici, car Matt Damon interprète, quant à lui, l'amant de Liberace. Aviez-vous déjà entendu parler de ce chanteur, apparemment une légende outre Atlantique? Personnellement, pas du tout!
Et enfin, on terminera avec Etienne Daho: le papa de la pop à la française sort un nouvel album "Les Chansons de l'innoncence, qu'il nous dit avoir mis pas mal de temps à concevoir, même si, une fois fini, il a du enchaîner avec le choix du single, le clip, la promo... qui lui donnent un peu le tournis. Il nous confie avoir voulu donner une couleur funk et groovy à ce nouvel opus, mais aussi qu'il a adoré travailler sur le premier album de Lou Doillon, Pieces, qui a eu le  succès que l'on connait. Il aime d'ailleurs l'idée d'être un pygmalion, une sorte de guide pour la jeune génération, même si, pour lui, elle est bine plus au faîte des réalités du business et de la communication qu'il ne pouvait l'être à ses débuts. Je dois dire que je ne suis pas une grande fan de sa musique qui a toujours eu le don de me déprimer et de m'agacer, mais, j'ai l'impression que c'est tout de même une belle personne au travers de cette interview.




Jolies photos (l'essentiel de ce billet je crois bien!)






Voilà les filles! Et vous, quel est votre sentiment quand vous lisez Vogue? 


P.S : Blogger m'ayant joué des tours, j'ai dû rédiger deux fois cet article, une fois vendredi et une fois samedi. Tout recommencer suite à la suppression de mon article par Blogger m'a demandé pas mal de temps et de motivation, mais j'espère qu'il ne contiendra pas trop de coquilles et surtout qu'il vous plaira :) Et à présent, je garde une copie de tous mes articles dans un fichier Word! ;) 












CONVERSATION

6 commentaires:

  1. Si Vogue envoie le programme de sa Nuit Extraordinaire à toutes les lectrices, c'est justement pour les faire baver et les pousser à s'abonner, je pense. Oui, c'est pervers ! Moi aussi, ça m'avait énervée quand je l'avais reçue l'an dernier ;-)
    Il y a de jolies choses, dans ce Vogue. Mais je crois que ce qui nous fait vraiment tiquer à chaque fois, c''est les 50% de pub... On n'en peut plus!
    Si Ralph Lauren t'intéresse, Le Monde en a fait un très beau portrait il y a quelques semaines : http://www.lemonde.fr/mode/article/2013/08/23/ralph-lauren-pur-produit-de-l-amerique_3464778_1383317.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison :) Mais moi je suis abonnée pourtant...
      Oui 50% de pubs et 40% de photos....
      Oh super merci, je vais aller voir ça :) bisous!

      Supprimer
  2. Les photos sont très belles ! C'est Vogue
    Bisous
    Valentine

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cette analyse. S'il y a un sujet qui ne tarira jamais, c'est celui qui parle des soins anti-âge. Il faut dire que c'est la lutte majeure de toutes les femmes (et les hommes s'y mettent aussi). Rester belle et jeune le plus longtemps possible et les grandes enseignes n'ont pas fini de creuser sur le sujet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous en prie :)
      Oui complètement! C'est vrai que c'est l'inquiétude de tous et toutes et que les marques se lancent das cette niche porteuse :)
      Belle journée à vous!

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!