Love, Sex & Néon

Coucou mes petites bulles!


Nous allons passer ce dimanche en compagnie de Néon, petit magazine un brin foufou (j'allais dire un peu "allumé" mais c'est un peu facile non?) qui est devenu grand puisqu'en plus d'être apprécié de son lectorat est maintenant devenu un mensuel :) Bravo Néon! Mais voyons ce qui m'a plus dans ce numéro de rentrée :)


Commençons par les faits de société!
Et avec les savoirs inutiles! Vous pourrez donc dire que vous savez que le symbole de l'infini s'appelle un lemniscate, en Finlande, les amendes sont fixées en fonction des revenus et que l'on ne peut pas fredonner en bouchant son nez, par exemple! Essayez, vous verrez, c'est pas possible ;)
J'ai également bien rigolé en découvrant 14 titres de films en québécois. Chez eux, American Pie c'est Folie de Graduation, Chicken Run, Poulets en fuite et Gangster Squad, Escouade Gangster ^^ Ils sont fous ces Québécois ^^ 
On apprend également qu'un Web encore plus rapide est en train de se mettre en place. En effet, pour éviter que certaines infos ou photos compromettantes soient visibles ad vitam eternam sur Internet, des messageries éphémères ont été créées, comme SnapChat, par exemple : on échange des fichiers qui disparaissent quelques secondes plus tard. C'est un peu du web jetable quoi. Qu'en pensez-vous? :) 




Et sinon, Néon nous raconte l'histoire incroyable de Kanhaiya, qui a fait libérer sa mère de prison. Cet indien est né dans les geôles de son pays, sa maman ayant été emprisonnée pour avoir, d'après les autorités, tué l'enfant de ses voisins. Condamnée à la prison à vie, elle a fait appel alors qu'elle était enceinte : elle est alors innocentée, mais pour retrouver sa maison, elle doit payer 10 000 roupies, qu'elle n'a pas. Elle retourne donc en prison et personne ne se bat pour elle, ni ses soeurs, ni son mari, qui a trouvé une autre femme. C'est donc son fils, qu'elle a gardé avec elle jusqu'à ses 6 ans, qui a engagé un avocat et libéré sa mère qui a passé 20 ans en prison, pour rien. Fou, non? Ils ont un système bizarre en Inde...
Néon a également préparé tout un dossier d'astuces contre la crise: ainsi, pour économiser, vous pouvez troquer vos vêtements, faire réparer votre électroménager dans un Repair Café, vous faire couper les cheveux par un étudiant coiffeur ou en devenir testeur de restaurant ; il est également possible de fouiller dans les déchets des supermarchés, qui mettent à la benne des aliments encore emballés périmés de seulement 1 jours et louer du matériel de bricolage au lieu de l'acheter. Pour gagner de l'argent, on peut aussi participer à un jeu télé, parier sur le sport, tester des cosmétiques ou poser nu pour des étudiants en école d'art. Néon consacre également tout un encadré à l'économie collaborative, nous donne les avantages et les inconvénients d'emprunter à sa banque, son entourage ou via les sites de crowfunding, et nous donne une petite liste d'applis pour se faire des sous :)
Enfin, la rédaction nous apprend que les Mormons ont envahi Pixar: en effet, les élèves de l'université Brigham Young dans l'Utah sont régulièrement sollicités pour travailler avec les meilleurs studios d'animation et d'effets spéciaux, parfois même avant d'avoir fini leurs études! Leur particularité? En plus d'être apparemment doués, ils sont également mormons. Ce qui fait qu'ils sont très puritains, contre les boissons caféinées, la violence, et toutes les choses qui rendent l'homme "moins bon". Cela permet de filtrer l'entrée au sein de l'école qui attire les convoitises, mais aussi d'avoir des élèves ayant une vision particulière de la société et notamment du cinéma, qui doit nous rendre "meilleur", proposer des films "propres et familiaux". Ils sont également formés à travailler en équipe, comme c'est le cas dans un vrai film, contrairement aux autres écoles, qui poussent les élèves à devenir des artistes travaillant comme des génies solitaires : cela est un bon atout, comme le pense par exemple le recruteur de Sony Animation Pictures. Ils sont également fiables et polis et également plus ouverts sur le monde selon les professionnels! Qui l'eût cru? :) 





Continuons avec les faits de société!
On démarre avec les témoignages des lecteurs de l'article "Racontes nous ton dernier fou rire"! Si certains rient seuls en se voyant faire un choré de Beyoncé dans la glace, ou bien en public face à un clown se brisant les testicules en faisant le funambule ou à un jeune steward qui casse un masque à oxygène en pleine démonstration, d'autres rient d'eux mêmes, qui se prennent la barre du métro par exemple ^^ Moi, mon dernier fou rire date de mardi dernier, quand mon chéri voulait que je l'aide à trouver à quelle chanteuse une mannequin sur une photo de Elle ressemblait : je n'y arrivais pas du tout et ses explications étaient pas très claires (mais si, elle est blonde, elle chante aux Etats Unis, elle a des yeux, une bouche, des cheveux lààà...^^) : c'était Taylor Swift en fait ^^ 
L'un des dossiers phares de ce numéro est également "Après l'amour": en fait, une photographe et un journaliste sont allés interviewer des couples juste après un gros câlin, pour qu'ils donnent leur ressentis, qu'ils parlent de leur alchimie sexuelle, de leur couple, de leurs envies...à chaud, dans un moment de langueur et de sensualité. Je ne vois pas trop l'intérêt de cet article, le but, mais j'ai tout de même aimé le lire :)




Ensuite, il est question de personnes pour lesquelles leur nom les prédestinait à leur métier: Yannick Soulié qui devient podologue, Balthazar Guerre qui est militaire ou encore Christelle Masse qui travaille comme kiné. Et il semblerait que ce ne soit pas un hasard : en effet, le fait d'être aptonyme (avoir un nom de famille en lien avec son métier) serait du "déterminisme nominatif : on a tellement approprié notre propre nom qu'il influence nos choix, en gros. Enorme, non?
Pendant ce temps, des binômes parents/enfants ont participé à l'article "Mes parents savent-ils qui je suis?": des questions ont été posées aux parents ou à la maman au sujet de son enfant et ont été comparées à ses réponses. Au final, on se rend compte que les parents nous connaissent parfois très mal mais aussi qu'ils peuvent nous surprendre en sachant des trucs qu'on les soupçonnait pas de connaître! De même, notre histoires familiales, les drames ou les relations fusionnelles ont des conséquences sur ces réponses. Certains ont des parents très présents, d'autres beaucoup moins mois carrément indifférents et enfin, dans le pire des cas, certaines mères ne voient pas que leur frère violent leur fille, ce qui laisse forcément des traces indélébiles... Passionnant en tout cas! 





Terminons avec les stars!
On a tout d'abord la chanteuse Joyce Jonathan qui répond à quelques questions : on apprend qu'elle est en couple avec le fils de notre Président, Thomas Hollande. Elle utiliserait également bien les messageries éphémères, pour éviter les commentaires désobligeants notamment. Elle aime également les hommes qui savent très bien parler, qui sont de très bons orateurs (son chéri est d'ailleurs avocat!) et elle avoue être accro à Candy Crush...Je n'aime pas du tout ce qu'elle chante (ça a même tendance à particulièrement m'énerver) mais elle parait très fraiche et simple dans cette interview :) 
On fait également la rencontre de Bruce Grannec, champion du monde de foot sur console: La Machine, comme on l'appelle, a gagné plusieurs prix internationaux en la matière et être donc l'une des références du milieu. Il voulait, plus jeune, jouer au foot pour de vrai en pro, mais ue blessure l'en a empêché, ainsi que son niveau, même s'il était prometteur! Il joue à la console depuis ses 5 ans puis il découvre PES, Pro Evolution Soccer ; là, il démarre sa carrière en 2004 un peu par hasard en participant aux éliminatoires de la Coupe de France PES 4 à Nancy et a décidé, après des études en informatique, de se lancer comme pro. Même si le métier est précaire, avec des hauts et des bas, pas de protection sociale ni de cotisations retraite. Le Zlatan de la manette mise donc aussi sur les contrats publicitaires, comme sur celui qu'il a signé avec Coca Cola et le tout lui rapporte 2000 euros par mois! Il a également rencontré les joueurs en vrai lors d'un évènement Electronic Arts et ils sembleraient qu'ils aient été aussi intimidés que lui par ce face à face! Aux dernières nouvelles, Bruce a remporté, pour la deuxième fois la Coupe du Monde Fifa et a remporté 20 000 dollars ;) 




Jolies photos!




Voilà! Et vous, avez-vous succombé à la folie Néon? Appréciez-vous ce magazine, son ton décalé, son originalité?


Des bisous! 










CONVERSATION

4 commentaires:

  1. je le trouve vraiment différent de ce qu'on lit habituellement et très complet ! et ça m'a trop fait rire les expressions des québecois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui complètement, c'est toujours intéressant et décalé :) Oui moi aussi j'ai bien ri ^^

      Supprimer
  2. Je suis toujours surprise par les thèmes abordés par Neon, dans l'actu mais différents (je ne suis pas certaine d'être claire...) En tout cas c'est vraiment bien que tu nous proposes des contenus variés.
    Je suis comme toi Joyce jonathan, m'irrite tellement :)
    Et l'histoire des mormons me fait doucement rire, parce que le meilleur de leur représentant est quand même Ryan Gosling dont les films ne correspondant pas tout à fait aux qualités mentionnées plus haut!!! Mais je ne doute pas qu'ils soient sérieux au travail.

    Allez bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si si c'est très clair ^^ Et je suis bien d'accord avec toi :)
      Ah, elle est horripilante, hein?
      Oh oui j'avais oublié que Ryan Gosling était mormon! ^^
      Bisous!

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!