Madame Figaro & Juliette

Hello sweeties!


Vous allez bien? Ici, je respire car je n'ai plus qu'à m'occuper du blog et chercher du travail! Ce qui est déjà pas mal, vous me direz, mais après avoir eu à rédiger un mémoire durant 3 mois et à préparer une soutenance durant deux semaines j'ai l'impression d'être en vacances! ^^


Bref, ici, je vais vous parler du joli Madame Figaro de ce mois de septembre. Oui, je sais, d'habitude, je rédige un article Madame Figaro par semaine ; mais depuis le mois de mars, le magazine existe en version mensuelle et pocket et en version grand format, qui est en fait le supplément du Figaro :) Je ne sais pas si je suis claire? ^^ Donc voilà, cette fois ci, la rédaction m'a envoyé le n°6, qui est donc le numéro de septembre, accompagné d'un joli bracelet en perles tout fin, de la marque :) 

Commençons par la beauté!
Madame Figaro prolonge les vacances en nous proposant d'adopter de jolies coiffures d'été! On y trouve pas vraiment de tutoriel pour  réaliser  ces coiffures issues des défilés de mode, mais une petite sélection shopping de produits et d'accessoires. Ainsi, vous pourrez essayer le wet look du plaqué asymétrique (très en vogue en ce moment), le "catogan couture", la tresse bandeau, ou encore la "torsade chic" qui se termine en couette basse sur le côté (qui est personnellement ma préférée).
Plus loin, la rédaction nous présente le régime alcalin, qui est un régime anti-acide, boosteur et "anti-capitons". On a donc des recettes alcalines, assez simples à réaliser, comme la crème d'avocat au crabe (l'avocat est certes gras mais pleines de bonnes choses comme des fibres et de bons omégas 3) ou la salade melon pastèque, entre autres :)  Vous avez également toute une liste d'aliments "alcalins et, de manière générale, il vaut mieux privilégier les fruits, les légumes, les aromates, les fruits secs mais aussi le chocolat et le vin! Mais évitez les champignons de Paris, les légumes secs, les cacahuètes et le lait de soja, par exemple.





Continuons avec les stars!
Comme Grazia le fait depuis un petit moment, la rédaction nous partage des Instagram de stars, des clichés postés par des célébrités sur le réseau social. On peut donc admirer Gisele Bunchen en train de méditer, Heidi Klum enlacer un palmier et Natalia Vodianova tenir un poisson à pleines mains!
Il est ensuite question de Victoria Beckham! Le magazine nous dessine un portrait élogieux de l'ex Spice Girl et de la créatrice de mode, adoubée par Karl Lagerfeld et Anna Wintour qui conseille de "ne pas sous-estimer" la Posh. On nous explique également que Victoria Beckham est une acharnée de travail, qui suit l'exemple de son père, ingénieur devenu business man richissime quand elle était ado ; la rigueur est également son mantra. On nous rappelle également que la jeune femme s'est donné une crédibilité en oubliant le look de femme de footballeur, zappant le blond et les seins trop imposants (elle s'est fait opérer!). Elle a également bâti son empire en médiatisant et moétisant son couple mais aussi en créant une griffe de mode reconnaissable entre toutes, se donnant une véritable identité artistique. Une control freak certes, mais que tout le monde juge agréable et talentueuse :) Je suis contente de voir ce genre d'articles sur Victoria Beckham car c'est une célébrité que j'apprécie et qui, je trouve, donne un bon exemple de travail et de réussite au féminin. Même si bien sûr, je trouve souvent qu'elle devrait sourire et manger davantage! ^^
On a également un article sur Amber Heard, qui est un petit portrait de celle qui a volé Johnny Depp à Vanessa Paradis. Rien de bien nouveau sous le soleil cependant : on nous rappelle que la belle texane à la plastique typique de l'américaine parfaite du grand air a d'abord tenté sa chance comme mannequin à New York, avant de prendre des cours de théâtre, de jouer dans des séries méconnues et d'exploser avec Rhum Express. Sur le tournage duquel elle rencontre son "pirate". Le tout en revendiquant ouvertement sa bisexualité, accentuant donc son caractère sulfureux et de se construisant un personnage d'autant plus "intéressant" médiatiquement. Je n'ai pas vu le film Rhum Express, et vous? J'aurais aimé savoir si c'est une bonne actrice ou pas :) 




Plus loin, place à la petite frenchie Astrid Bergès-Frisbey! Dans le cadre de la promotion du film Juliette de Pierre Godeau, elle se confie à Madame. On apprend tout d'abord qu'elle a eu une éducation cosmopolite, avec une maman française et américaine, et un papa espagnol. Lequel est mort quand Astrid avait 17 ans, comme son personnage dans Juliette : mais qu'on ne s'y trompe pas. La jeune actrice ne s'est pas servie de cette blessure pour jouer car elle pense qu'il ne faut pas"jouer avec sa vie". Elle nous révèle également que sa passion pour le cinéma a été enrichie par sa carte illimitée UGC qui lui a permis de voir plein de films. Elle nous raconte également son parcours, ses débuts difficiles, son rôle dans Un barrage contre la Pacifique avec Isabelle Huppert et Gaspard Ulliel en Thaïlande puis son explosion médiatique après avoir tournée dans Le Pirate des Caraïbes. Enfin, elle revient sur sa pause cinématographique de ces derniers temps, la cause au tournage de trois films, suivis de trois périodes de promotion, qui l'ont épuisée. L'interview est illustrée par de très jolies photos "sublimant la haute couture de l"hiver 2013-2014" dixit la rédaction :) 



Ensuite, plusieurs pages sont consacrées à Margaux Motin! L'auteur de La Tectonique des Plaques nous explique que les personnages de ses BD sont certes inspirés de ses proches, mais seulement pour le look et le physique et donc pas pour leur caractère. Et comme moi, c'est une accro des séries qui peut enchaîner les épisodes et les séries par paquets ;) J'ai également été ravie de retrouver quelques planches de Margaux Motin (il y en a trois) qui sont bourrées d'humour et que j'ai adorées :)



Enfin, le principe de la rubrique L'invité mystère  m'a bien plu. Il s'agit de retrouver la célébrité dont il est question dans l'article, bourré d'indices. Ici, il s'agit en fait de Tahar Rahim (spoil du jour bonjour!) que j'ai deviné tout desuite car on dit qu'il s'agit d'un acteur central et que son film du moment est Grand Central : il fallait le trouver hein? Humour je précise ;) Cela me fait beaucoup penser aux articles Qui Suis-je de Dame Skarlette :)

Terminons avec la mode :)
Et avec la mode parisienne! Dans ce petit dossier, on revient sur les défilés haute couture de la saison des grandes maisons hexagonales. Après un petit coup de gueule envers la Commission Européenne et le gouvernement qui ne semblent pas enclins à s'intéresser à cette industrie florissante et prometteuse et surtout bien représentative de la culture française, on nous parle du génie de Raf Simons pour réinterpréter les codes Dior en leur donnant une couleur japonaise et africaine, des robes d'inspirations Gatsby d'Armani, de l'univers de contes de fées de Valentino et surtout de la collection ultra féminine et sous marine de Yiquin Yin. Mais aussi de la présence de Nabilla au défilé de Jean Paul Gaultier, dont la prestation ne semble pas avoir enchanté Elisabeth Quin, auteur de cet article.




Jolies photos!




Voilà les filles! Au final, j'aime bien cette version mensuelle : le papier est plus granuleux, comme du papier recyclé, mais je trouve ça très agréable au toucher :) Par contre, j'ai trouvé qu'il y avait peu (pas?) d'articles de société, ce qui est un petit peu dommage.


Et vous les filles, avez-vous expérimenté le Madame Figaro mensuelle?

Bisous! 










CONVERSATION

2 commentaires:

  1. pareil du coup sans ces articles de société, je trouve le magasine un peu superficiel et redondant. bref, courage pour la recherche de boulot !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis bien d'accord :s c'est dommage car Madame Figaro fait de bons articles de société en plus,qui sont assez originaux et mettent en avant les initiatives de femmes.
      Merci c'est gentil! Même si je suis déjà en train de désespérer ^^ bisous!

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!