Truthly Elle

Coucou mes petites bulles!

Comment allez-vous aujourd'hui? :) Ici, je vais consacrer mon billet à Elle, dont la cover girl est Cécilia Attias, ex femme de Nicolas Sarkozy. On y va, c'est parti!

On démarre avec les stars ! 
Et notamment avec la chronique de Nicolas Bedos, qui, une fois n'est pas coutume, est pleine d'amour et d'admiration pour Muriel Robin. Laquelle revient sur le devant de la scène après 8 ans d'absence avec un nouveau spectacle. Et bien qu'il avoir avoir eu peur de ce retour, peur que l'humoriste ne se plante, il pèse ses mots en disant l'artiste y est ici un génie. J'en profite pour dire que beaucoup de lectrices se sont indignées que Nicolas Bedos écrive pour Elle, le jugeant trop méchant avec humour trop noir. Toutefois, je trouve personnellement bien qu'auteur comme lui soit présent dans un féminin justement, car son coté caustique et sarcastique change du ton trop Girly. Et en plus je trouve qu'il écrit très bien. 
Elle nous en avait parlé la semaine dernière dans son dossier sur les 12 filles de la télé, Camille Cottin répond à une petite interview, très centrée sur sa pastille intitulée Connasse. Elle nous dit que la connasse veut toujours arriver à ses fins, et n'est ni féministe ni non féministe ; et l'homme peut bien sûr être une connasse! La connasse n'a pas de Dieu et selon Camille, la connasse suprême est Marie Antoinette. Et sinon, l'actrice est aux cotés de Pierre Palmade dans la pièce "Le fils du Comique".



On continue avec la covergirl de ce numéro, qui n'est autre que Cécilia Attias! L'ex Première Dame qui a largué Nicolas Sarkozy au tout début de son mandat,  sort son autobiographie, Une envie de vérité. Elle reçoit la journaliste dans la chaleur de son appartement new yorkais et se montre apparemment très chaleureuse au cours de l'entretien, loin de l'image froide qu'elle a pu donner. Elle explique son envie d'écrire comme une envie d'être honnête avec les gens et montrer qu'elle a surtout été honnête avec elle même, notamment lors de la fameuse rupture. Elle nous révèle qu'elle écoutait beaucoup Nicolas Sarkozy lorsqu'il était Ministre de l'Intérieur car il avait besoin de se confier, mais aussi qu'elle n'a pas perçu de salaire durant cette période. Elle nous dit aussi qu'elle n'aime pas forcément la présidence normale de François Hollande car elle, personnellement, elle a besoin d'être éblouie et admirer la personne qui occupe cette place, comme Barack Obama, par exemple. Quant aux attaques dont elle a été l'objet quand elle a quitté l'Elysée, elle confie qu'elle ne voulait pas se retenir parce que son mari était Président et qu'elle voulait penser au futur et non aux quolibets mais aussi à sa famille. Cécilia nous apprend aussi que sa maman lui apprenait à ne jamais pleurer et que c'est de là qu'elle tire sa volonté et sa force. Elle pense envoyer son livre à Nicolas et explique ne pas vouloir l'embarrasser au travers de ses écrits : d'autant plus qu'elle s'entend très bien avec Carla. Une belle rencontre, avec une femme dont on parle beaucoup, je pense, sans la connaître vraiment. Non?
On retrouve ensuite un homme, qui, du haut de ses 92 ans, fait partie des références en termes de sociologie et de philosophie : Edgar Morin. Et, en plus d'être un érudit, il s'avère être un bon vivant, qui vient de se marier pour la 4ème fois avec une femme de 41 ans sa cadette et qu'il voit vraiment comme sa moitié. Il aime d'ailleurs la vie pour ses jolies choses mais aussi pour les choses plus cruelles, que l'on ne peut ignorer ; et attention il a plein de projets, malgré son grand âge :) Il évoque également la ville de Berlin, qu'il a connue durant la Seconde Guerre Mondiale alors qu'il était résistant (Morin est d'ailleurs son pseudo de résistant), puis après, lors de sa reconstruction et la réunification de l'Allemagne: comme il le dit, il y a vécu l'Histoire en direct. Il pense également que l'écologie est une cause juste à défendre de nos jours, tout comme la solidarité. Concernant l'enseignement, il désapprouve notre manière d'apprendre en cloisonnant les matière alors que les problèmes peuvent être résolus en piochant des idées dans les différentes disciplines, qui se complètent. Un grand homme, je pense, qui m'inspire par son appétit de la vie et ses grandes connaissances. 




Pendant ce temps, Cécile Cassel prend la parole dans le magazine, dans le cadre de la promotion de son album My Name Is. En effet, l'actrice et soeur de Vincent Cassel surprend tout le monde en se lançant dans la musique et sous le pseudo d'HollySiz! Elle nous dit que ses chansons sont écrites dans la langue de  Shakespeare car l'anglais lui permet d'exprimer davantage ses émotions et qu'elle doit son incursion dans la musique à Yodelice, qui a cru en elle, mais aussi à un accident de voiture qui lui a fait prendre conscience qu'à 30 ans, il est temps de réaliser ses rêves. Elle se reconnaît beaucoup dans le parcours de Lou Doillon et nous dit aussi que l'amour est compliqué auourd'hui, car les hommes sont perdus dans ce qu'on leur demande d'être. Que pensez-vous de cette reconversion? :) 
Enfin, je conclurai cette rubrique par Aung San Suu Kyi, qui sort un livre éponyme reprenant les plus belles photos de sa vie. On plonge donc dans son histoire, qui donne un peu d'humanité au delà du mythe qu'elle incarne. On la voit à la maternité avec son petit garçon Alexander tout juste né (superbe photo), mais aussi à l'âge de 6 ans, en jolie robe d'écolière. On apprend d'ailleurs que petite, elle a perdu son grand frère qu'elle aimait beaucoup, celui-ci s'étant noyé dans un puits :s. On a également un joli cliché d'elle en robe de mariée mais aussi avec ses camarades d'études alors qu'elle était étudiante au Lady Shri Ram College de Delhi. Plus triste, on la voit aussi sur la terrasse de sa maison alors qu'elle était assignée à résidence par la junte, qui l'empêchait de voir son mari malade au Royaume Uni et de lui dire adieu ; et enfin, on voit son visage éclairé lors de sa libération. Un parcours historique! 




Continuons avec la mode!
Forcément, on retrouve un dossier Fashion Week de Paris! Ici, Elle, comme Grazia, souligne la bonne humeur de cette semaine parisienne ; mais aussi que Lanvin a adopté la brillance et la marque Céline, pourtant très minimaliste, les couleurs! Le total look blanc, les jeux de transparence, les kimonos et les shorts, font, entre autres, partie des tendances mises en avant par les créateurs. Alix Girod de l'Ain, nous raconte quant à elle, comment elle a chipé une invitation au défilé Dior à l'une de ses collègues et comment elle a halluciné en voyant que la plupart des invités étaient des asiatiques, puis Anna Wintour sortir de sa Mercedes noires ; mais aussi par la beauté du spectacle! Ensuite, on nous fais un petit focus sur les détails repérés sur les catwalks, comme le queue de cheval corsetée, les grosses manchettes et les nattes sur le côté. Pour finir, j'ai également ri en lisant le lexique de la mode, qui décrypte les phrases entendues lors des shows : ainsi, si vous entendez "il n'y avait pas de proposition sur le catwalk" c'est que la personne en question n'a "rien pigé à cette collection" ^^



Et sinon, cette saison, la mode voit la vie en rose. Beaucoup de magazines en ont parlé, le rose bébé, pastel et barbie est l'une des stars de cette automne, sur les jeans, les jupes et même les manteaux, notamment chez Céline. 




Et la forme et la santé ?
Premièrement, on nous apprend que le café est bon pour la santé! En plus d'être énergisant, il limite les risques de dépression, les maladies cardiaques et est blindé d'anti oxydants, bon pour la jeunesse de la peau. Pour faire bien, on n'en boit pas plus de deux tasses, on le prend si possible torréfié, sans sucre ou lait et à la fin des repas :)
Pendant ce temps, on retrouve un article qui nous apprend que le manque de sommeil est le mal du siècle. En effet, à cause de notre vie suractive qui nous pousse à penser que dormir est une perte de temps, on restreint notre temps de repos. Ce qui nous rend fatigué bien sûr, mais aussi irritable et nous déconcentre. Et les femmes sont les premières touchées car on stresse encore plus et que nos cycles de sommeil profond sont plus longs que les hommes, et les perturber à des conséquences donc plus graves. Alors qu'apparemment, , en plus de nous reposer, notre stock de matière grise grandirait pendant qu'on dort ! Il faut donc faire attention à notre dodo, en ne mangeant pas trop tard et en limitant les écrans le soir notamment.
Pour finir, on a une petite recette de Fish & Chips! On nous explique que le poisson n'est pas pané mais croustillant grâce à une pâte à beignets mais aussi comment faire de bonnes frites ou le moshy peas (écrasée de petits pois à la menthe) qui vont du bien avec le fish n chips. De même, vous saurez tout sur la sauce béarnaise! Et pour les parisiennes, il y a une petite liste de bonnes adresses pour déguster ce mets So british :-) 





Jolies photos! 





En espérant que ce billet vous aura plu, je vous souhaite une jolie journée! N'hésitez pas également à me laisser vos avis, vos impressions, en commentaires :) 







CONVERSATION

2 commentaires:

  1. typiquement le genre de numéro que j'aurais acheté juste pour passer le temps. je le trouve assez lisse et puis la fadhion week, ça me gonfle tellement que j'ai plus rien envie de lire dessus lol

    RépondreSupprimer
  2. LOL! Oui c'est vrai qu'à force ça peut être soûlant. Mais après comment la mode est interprétée selon les pays et comment les défilés sont décryptés différemment dans les magazines, c'est sympa :) bisous!

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!