Voguing Grazia

Coucou mes petites bulles!


Comment allez-vous? Ici, j'ai reçu mon numéro de SIRET pour mon auto entreprise, les choses se concrétisent et je suis toute contente! :) Ca devient réel :) 


Bref, j'ai aussi lu le Grazia de la semaine, qui, comme le Vogue d'hier est un numéro spécial luxe. Mais un luxe punk, moins lisse :) J'aime l'idée mais PITIE, arrêtez avec le punk, le grunge, je n'en peux plus. J'ai déjà du mal à trouver ça joli alors en manger dans tous les magazines depuis 6 mois, ben j'en ai marre. Padsvous?


Bref, voyons les articles qui m'ont tapé dans l'oeil! 




Commençons par la mode!
Grazia revient sur Fashion Week de Milan! Ce qu'on en retient? La femme fatale italienne mue et adopte des couleurs et de nouvelles matières, pour un dressing plus futuriste. Du coup, le short façon jupe de Scervino, le jogging de luxe de Gucci, la liquette blanche de Bratis et le mini short noir de Pucci ou encore les imprimés arty et pop de Missoni sont à l'honneur :-) 
La rédaction fait aussi un petit focus sur les slippers! Elles ont supplanté les ballerines ces dernières années et il semblerait que ce ne soit pas fini :-). Grâce notamment à la tendance de la chaussure plate, à leur confort et leur "manie" à donner un caractère chic à une tenue casual. Et maintenant qu'elles se parent de couleurs, de paillettes, de motifs et d'imprimés, on a encore plus de raisons de craquer :-)




Continuons avec les stars!
On a d'abord une petite interview de Jean Imbert! Il nous apprend qu'il a ouvert son restaurant il y a 10 ans alors qu'il en avait 22 et nous parle de sa nouvelle "émission", la pastille culinaire Recette de Fou dans le cadre de 100% Mag. J'ai également été surprise quand j'ai lu qu'il était en couple avec Alexandra Rosenfeld. Et coté projet, il est coach pour les acteurs qui jouent des cuisiniers comme Charlotte le Bon et De Niro :-) 
On nous parle aussi de Claire Danes! Qui vient de remporter son 9éme Emmy Awards en tant que Meilleure Actrice pour Homeland. Un succès qui ne suscite pas que l'admiration, puisqu'elle est parodiée notamment par Anne Hathaway dans le Saturday Night Live, qui reprend les tics les plus psychotiques de Carrie. Dernière moquerie en date? Sa coiffure pour la cérémonie, un "faux bob", dans lequel ses cheveux sont "relevés par-dessous"... La jalousie rend les gens bien médisants ! Personnellement, j'ai hâte de me plonger dans la nouvelle saison d'Homeland, qui vient de commencer :-) 
Pour finir, il est question de Dieudonné: l'ancien compère d'Elie Semoun a un peu disparu des médias depuis que son anti sémitisme et son amitié au Font National ont été rendues publiques. Mais bizarrement, ces spectacles font toujours le plein, comme son dernier, Le Mur! Il est également présent grâce à sa "quenelle", espèce de salut avec le bras droit tendu vers le bas et le bras gauche contre la poitrine, qui a été repris dans Secret Story, Pékin Express et le Tour de France, pour ne citer qu'eux. Et pourtant, beaucoup y voient un salut nazi, repris à l'envers! Aux dires de sa productrice,  Dieudonné serait en fait quelqu'un de gentil, qui se ferait manipuler par de mauvaises fréquentations. Mouais...Quand on soutient le régime répressif syrien et que l'on est proche du groupe d'extrême droite Troisième Voie, on a quand même intérêt à savoir auprès de qui on s'engage, non? Et l'humour et la liberté d'expression ne doivent jamais masquer ou encore pire, cautionner le mauvais goût et la haine raciale selon moi. Non?




Et les faits de société?
Premièrement, la rédaction consacre quelques pages au Pape François, qui, il faut bien le dire, marque une rupture avec ses prédécesseurs, en tout cas avec Benoît XVI! Il ne blâme pas les homosexuels et les femmes qui avortent et affirme que les "dérives" du clergé vient du célibat des prêtres. Lui qui dit n'avoir jamais été de droite, est près du peuple, va à sa rencontre et n'utilise jamais la Papamobile blindée, par exemple; il préfère rouler dans la vieille 4L que lui a donnée un curé, se parant ainsi d'une petite touche vintage ^^ Bref on a un nouveau Pape qui est conscient des réalités de notre monde et qui n'est pas moralisateur et, même si je ne suis pas du tout croyante, je trouve ça cool :) 
Ensuite, la journaliste Titiou Lecoq nous raconte son expérience de test des Google Glass, les lunettes à réalité augmentée de Google. En les enfilant, on peut prendre des photos et vidéos, les partager, faire des recherches et téléphoner. Véritable objet futuriste, Google n'a pas apparemment pas été à fond dans ses capacités, puisque les Glass pourraient nous permettre de connaître l'identité de chaque personne que l'on croise dans la rue : mais par souci du respect de la vie privée (lol), la firme s'est abstenue. D'après la journaliste, bien que les lunettes fassent un peu mal aux yeux et envie de vomir dans un premier temps, le côté réel/digital ne se fait plus tellement sentir au bout d'un petit moment et "l'écran" de la Goggle Glass s'intègre bien dans le paysage réel. On n'arrête pas le progrès!




Pendant ce temps, la rédaction consacre également quelques pages au voguing, danse inspirée des mannequins inventée par les minorités gays et noires dans les années 70 puis popularisées par Madonna (le clip de la chanson Vogue) avant de se ringardiser puis de revenir sur le devant de la scène ces derniers temps. En plus de mini témoignages de "vogueurs" qui nous expliquent que cette danse leur permet de s'exprimer et de bouger en se prenant pour une star qui invente sa propre histoire, sur talons hauts ou déguisé en porte de métro (sisi), on nous parle des concours qui existent en la matière (comme celui organisé à Belleville en juillet) et du retour en grâce de la discipline grâce notamment à Lady Gaga, Beyoncé et Britney Spears. Encore une fois, la crise nous ramène des choses du passé et pour le coup, j'aime bien :) Allez, pour la peine, je vous remets le clip de Madonna :) 
Plus loin, Graziella fait des débuts épiques à l'auto école, confondant sa droite et sa gauche et n'ayant pas "compris" qu'il faut mettre son clignotant avant de tourner. De même elle pense que le gilet jaune est portable, si on fait du vélo mais alors avec un short en cuir ^^ Ah et sinon, elle est contre la crème anti rides, avant qu'elles celles-ci n'apparaissent, parce qu'elle trouve pas ça "loyal" ^^ 
Enfin, pour coller au thème principal de ce numéro de Grazia, on a droit à une leçon de philosophie du luxe! Le philosophe Yves Michaud, analyse le "nouveau luxe" et nous rappelle que le le luxe se porte très bien avec la crise et que le luxe est d'abord une affaire d'expérience, qui va plus loin qu'une question matérielle. Il nous dit aussi que le luxe doit son succès à notre besoin humain de différenciation et de distinction, qui veut que l'on crée des classes. Il compare également le luxe européen et japonais et explique que notre luxe vient à la tradition des grandes maisons alors que les japonais privilégient sa dimension artisanale et artistique. Il rappelle également que nous avons tous besoin de faire des excès, qui agissent comme "une soupape de sécurité", d'où nos fêtes populaires, par exemple. Je dirai ça à mon chéri à mon prochain craquage shopping ^^



Et la beauté?
La make up artist de chez Dior nous parle des innovations beauté, du maquillage qui évolue, notamment en termes de textures. Elle nous dit aussi qu'elle aimerait inventer  une crème qui fixerait le maquillage et qui, deviendrait solide et élastique pour tout retirer en un seul passage le soir! Elle nous parle au du gloss à cils, un mascara qui rendrait les cils brillants comme du vinyle, du vernis à paupières souple et étirable, ou encore du rouge à lèvres qui changerait de couleur selon notre humeur. Côté innovations, on nous parle aussi des sticks démaquillants qui gommeraient le maquillage, des gélules anti cheveux gris, ou du tatouage sur les cheveux! :)

Côté gourmandises, Grazia nous fait part du meilleur de la street food à travers le monde! Ainsi, vous aurez les meilleures adresses aux States, à Singapour, au Royaume Uni, à Portland, à Milan... Ya plus qu'à prendre son billet d'avion et tester! ;)




Jolies photos!




Voilivoulou :) Et vous, ce Grazia, qu'est-ce qu'il vous inspire? :) 

Bisous! 










CONVERSATION

2 commentaires:

  1. Merci pour cette version condensée. Des pillules anti-cheveux gris? Cela pourrait parfaitement entrer dans notre routine anti-âge quoiqu'avec la coloration, on peut se demander si c'est encore utile. Pour celles qui n'aiment pas la coloration peut-être?

    RépondreSupprimer
  2. Je vous en prie :) Oui, ce serait un geste plus facile que de faire sa coloration! Même si c'est vrai que les colorations proposées sont de plus en plus performantes et que c'est sympa de changer de couleur de temps en temps :) belle soirée!

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!