Un Be tout poudré


Hello mes petites bulles!

Comment allez-vous? Ici, je me remets doucement de l'anniversaire surprise de mon chéri d'hier que j'ai organisé :) Et avant de reprendre une semaine de folie, j'avais envie de vous parler du dernier numéro de Be. 

Comme vous l'avez sûrement vu sur Instagram, j'ai adoré la couverture rose poudrée de ce mois-ci, hyper réconfortante et cocooning, comme on en a bien besoin à l'arrivée de l'hiver :) D'ailleurs, Be a très souvent des couvertures originales et c'est vraiment chouette! Ca change du blanc et rouge que l'on voit partout et tout le temps.

Mais au delà de la couverture, le contenu est-il aussi bien? Focus sur les articles qui ont attiré mon attention :) 

Commençons par la mode! 
On démarre avec une tendance qui n'en finit plus d'en être une : la mode camouflage. Le twist de cette saison est de la rendre plus urbaine et colorée : l'idée n'est donc pas de se cacher et le rose et le bleu sont à l'honneur. On retrouve même des versions glitter et acidulées! Mais attention, le mot d'ordre reste l'élégance : on oublie donc le roots! 
Be fait ensuite un petit focus sur la robe à plumetis, qui sont ma grosse envie du moment. Ou disons plutôt depuis l'an dernier et la sortie de la magnifique robe Stella Mc Cartney. J'avais voulu l'an dernier m'offrir un ersatz pour les fêtes de fin d'année, sans trouver :s Mais là, je vais vite aller voir chez H&M et New Look du coup, ça va pas traîner. Je trouve ses pois adorables, et la robe est féminine sans être trop trop sexy :) Mais apparemment, cette saison, avec le revival du grunge, elles se portent avec des bottes de motard! Euh, si je mets des ballerines à paillettes, je vais me faire taper à coups de chaîne de vélo? 



Enfin, la rédaction nous donne des indications pour s'approprier la jupe! Si vous aimez les jupes imprimées, choisissez en une plutôt crayon "qui va à toutes les morphologies". Fendue sur le côté? Avec une paire de derby est une chemise un peu grunge alors. Et enfin, pour la version "à godets", miser sur un pull doudou et des boots :) Une sélection shopping de jupes et accessoires complète ces petits conseils ;) 


Et la beauté? 
La rédaction commence tout d'abord à nous parler de l'envie de chic qui prend les stars, les créateurs et les filles de la rue. Comme un pied de nez au punk, au seapunk, le style élégant donc, prend ses quartiers. En effet, la tenue clean et bourgeoise est une valeur sûre, à laquelle on revient toujours : être sophistiqué n'est jamais démodé! Et le retour aux sources et crise économique sont toujours liés. Etre "parfait", c'est aussi reprendre le contrôle de soi dans un monde qui nous échappe. Et oui! Mais attention, cela ne veut pas dire perdre son sourire et arborer un total look rétro ;)



Be nous présente ensuite les codes tendance de la saison :) Alors oserez-vous porter la bouche lie-de-vin pas trop satinée (plutôt mate donc surtout pas glossy), toutes les déclinaisons possibles du smoky (coloré, mat, pailleté...) ou encore le cheveu "swoosh" c'est à dire avec la mèche de devant passée d'un côté à l'autre comme si vous aviez passé votre main dans vos cheveux? :) 
En parlant de chevelure, oublions le bad hair day! La rédaction nous donne ses conseils et astuces pour camoufler des racines pas tout à fait propres (le fameux shampooing sec), coiffer des longueurs qui ont décidé de se la jouer free style (brumiser si besoin et recoiffer gentiment) ou encore apprivoiser une frange rebelle (il suffit de passer de l'eau coiffante!). Et si, comme moi, vos cheveux sont tout frisottés à votre réveil, pensez à les lisser avant de dormir, d'allonger votre tête sur vos longueurs et le lendemain, protéger avec de l'eau ou de l'huile coiffante. C'est ce que je fais et ça marche ;) En plus de tous ces conseils, on a une liste d'accessoires pour nous sauver la mise comme le bandeau, le peigne ou le headband.




Comme le crayon à lèvres, les pinceaux sont de nouveaux les rois du maquillage. Ici, les filles du magazine nous expliquent comment les utiliser et à quelle occasion. Le pinceau plat sera idéal pour un joli smoky glossy ou encore pour appliquer le fond de teint pour un look nude. Le gros pinceau, lui, pourra servir pour le contouring avec la poudre de soleil. et si vous avez un pinceau biseauté ou court aux poils durs, utilisez-le pour vos sourcils :) 
Enfin, on nous apprend à prendre un peu soin de nos ongles  souvent fragilisés par les manucures à répétition. L'experte anglaise du nail art Marian Newman nous dit par exemple qu'il vaut mieux utiliser un dissolvant à l'acétone qui fait rapidement le travail qu'un dissulvant doux avec lequel on devra longuement frotter l'ongle ; on peut également soigner et nourrir la base de l'ongle (qui est la partie vivante) avec de l'huile d'argan, que l'on peut mettre dans deux sacs de congélation dans lesquels on laissera poser nos mains pendant 30 minutes. On n'y va également mollo avec le polissoir qui affine l'ongle et on ne zappe jamais la base incolore sous le vernis coloré ;)



On continue avec les stars!
Encore une fois, on retrouve Clémence Poésy! Ce que l'on apprend de plus que tout ce qu'on déjà pu lire? Qu'elle aimerait beaucoup tourner dans une comédie tout d'abord ; qu'elle a adoré jouer avec les corps en silicone sur le tournage de Tunnel, au risque de se faire réprimander comme une petite fille, ensuite. Et qu'elle adore le créateur Erdem, un ami, enfin. Mais aussi qu'elle n'a aucun problème avec la nudité et qu'elle déteste les étiquettes. Comme quoi, il nous reste toujours des choses à apprendre ;)
Sinon, j'ai bien aimé la page dans laquelle Fiona Schmidt s'est glissée dans la peau d'Anna Wintour :) La sortie du livre relatant les aventures de son assistante fictive Andrea (la suite du Diable s'habille en Prada donc) ne lui fait exprimer aucune émotion, elle a bien sûr su avant tout le monde que Marc Jacobs allait quitter Vuitton, même si son départ lui a fait exploser son quota d'émotivité pour le restant de l'année, ainsi que la petite bouille que la jolie Harper Beckham ("mes commissures grincent, elles ne sont pas habitués à cette hystérie ^^) Et bien sûr, hors de question que Miley Syrus fasse la couverture du Vogue US après son twerk endiablé (alors que c'était prévu). Non mais!
Enfin, Be consacre plusieurs pages à Courtney Love! Enfant terrible du rock, je la connaissais plus pour son style destroy, son addiction aux drogues en tout genres et son couple avec Kurt Kobain. Mais ce dossier nous apprend aussi que c'était une musicienne douée, qui a créé plusieurs groupes de rock girlpower comme Babes of Toyland et Hole mais aussi un style vestimentaire le "kinder whore", soit la "bébé pute" que la blogueuse Tavi reprend aujourd'hui, elle parmi tant d'autres, comme Hedi Slimane qui l'a remis au goût du jour pour YSL. Elle était apparemment très douée avec une guitare et sa musique était appréciée des amoureux du rock!Et la plupart des personnes qui ont parlé avec elle disent qu'elle est intelligente et n'a bien sûr aucun tabou et peut parler pendant des heures. En tout cas, ces pages m'en ont appris plus sur cette icône grunge, que je n'aurais pas soupçonnées :) 



Terminons avec l'actu et les faits de société!
On a premièrement un petit focus sur La Marche, qui est un film qui est sorti mercredi (avec notamment Jamel Debbouze et Charlotte le Bon, je vous en parlais là), mais aussi un événement historique dont on ne parle que trop peu. En effet, le 3 décembre 1983, des jeunes du quartier des Minguettes à Vénissieux, accompagnés d'un curé, veulent sensibiliser les gens au racisme ordinaire qui les touche tous les jours ; et pour ce faire, ils vont marcher jusqu'à Paris, accompagnés d'autres personnes ajoutées en cours de route. Une belle action pacifiste dont on devrait nous parler à l'école! 





On terminera ce billet avec un article par super réjouissant concernant la situation économique des jeunes : "Génération Free Job". Ici, on nous explique que de plus en plus d'entreprises proposent des postes, des missions non payées aux jeunes, sous prétexte que cela les maintiendra actifs et leur donnera de bonnes références dans leur CV, de la visibilité, de la reconnaissance et leur permettra de vivre une "expérience enrichissante". Sauf qu'en fait, c'est surtout profiter de la précarité des jeunes et en profiter pour faire des économies (ben oui, c'est la crise ma ptite dame!). Comme le dit très bien la journaliste, "la notion "tout travail mérite salaire" s'amenuise au profit de "toute expérience est bonne à prendre"". Et bien sûr, ce phénomène touche surtout les métiers créatifs  (graphiste) et du web (community manager), qui sont vus comme des métiers plus "ludiques" et ne sont pas vus comme des postes stratégiques sur lesquels il faut miser et investir...




Sélection shopping!
Robe en coton et elasthanne, New Look, 18 euros
Robe en polyester, H&M, 20 euros



Jolies photos!




Ah! Avant que j'oublie, la jolie Marine du blog Label Ingénue est présente dans les pages du magazine, et nous dit qu'elle aime se dépenser sur le parquet de sa salle de danse pour se réchauffer  l'hiver :




C'était donc mes impressions sur ce dernier numéro de Be :) Et vous, qu'en avez-vous pensé? :)


Des bisous! 




CONVERSATION

2 commentaires:

  1. et j'ai cru voir sur un blog qu'ils offraient une montre en kiosque assez marrante
    des bises

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!