Pinky Elle

Bonjour Bonjour!



Comment allez-vous? On commence la semaine avec le billet Elle! Un joli numéro de fin d'année, que j'ai aimé lire :)




On démarre avec la mode :) 
Et avec un imprimé qui commence à faire pas mal parler de lui : le marbre, introduit par Alexander Wang pour Balanciaga puis repris par Kenzo sur une basket Vans! Même Woodkid l'a choisi pour le tee-shirt qu'il a dessiné pour Still Good. Alors le marbre, fashion statement de 2014? :)
Vous aimez les jolis pulls en angora? Et bien, il faudrait peut-être envisager de vous en passer. En effet, suite au visionnage d'une vidéo horrible "d'un lapin hurlant de douleur alors qu'on lui arrache les poils à vif", H&M a décidé d'arrêter la vente de pièces nécessitant de l'angora, et encourage les autres enseignes à le faire. Car en effet, le souci, c'est que la production d'angora est surtout faite en Chine qui ne réglemente pas du tout le statut des animaux et aucune peine n'est prévue en cas de maltraitance. Haro sur l'angora donc!




Et la beauté? 
Elle fait un petit focus sur la tisane, qui est une vraie alliée! Malgré la connotation un peu "mamie" de ce breuvage, les vertus des plantes sont toujours aussi reconnues. La tisane réduit la rétention d'eau  (et oui, étonnant, n'est-ce pas?) et est très bonne pour la circulation sanguine, et en été, on peut faire de la tisane glacée, sur le même modèle que le thé.  Par contre, il vaut mieux privilégier le bio et l'eau pas trop calcaire. Si vous avez envie d'un teint éclatant, misez sur la bardane et pour vous donner un coup de fouet, c'est le thym qu'il faut choisir, surtout en hiver :) 
On a ensuite un petit article sur la beauté mère fille, sur les conseils que peuvent nous donner nos mamans pour être jolie ou bien tout simplement le modèle qu'elles peuvent nous donner quand on les regarde faire. Des stars témoignent et Ana Girardot par exemple, nous dit que sa maman lui conseillait d'utiliser son rouge comme un blush, tandis qu'Aure Attika mange des légumes et boit beaucoup, pour être belle de l'intérieur, comme sa maman. Helena Noguerra, elle, fait un masque avec la crème du lait comme sa grand mère "qui n'avait presque pas de rides" quand Amira César mâche du persil plat le matin, pour le teint et l'haleine :) L'article est illustré par des photos de Georgia May Jagger et de sa maman :)  Et vous, un conseil précieux de votre maman? :)

Et si vous manquez d'idées pour les fêtes de fin d'année ou tout simplement pour vous faire plaisir, vous aurez peut être envie de tester les recettes de la bûche au chocolat, les truffes façon cake pops ou encore la mousse aux marrons :)



Continuons avec les faits de société!
Dorothée Werner consacre un Edito à un constat alarmant : les femmes qui vont boire un coup au bar sont toujours regardées de travers ou sujettes aux moqueries grivoises des consommateurs masculins. Comme si, on n'avait toujours pas notre place dans ce genre d'endroit, comme si rien n'avait changé depuis les dernières décennies. Les associations sont obligées de mettre des étiquettes "Women's Friendly" sur les devantures! L'éditorialiste appelle donc les féministes à résoudre ce souci, plutôt que de "se demander quelle femme illustre faire entrer au Panthéon". 
Et il n'y a pas que chez nous que les soucis des femmes demeurent, puisque les conservateurs US militent contre le remboursement de la pilule! Ils la diabolisent en la rendant responsable des maladies vénériennes comme l'herpès entre autres, et entendent soumettre cette loi "imposant la gratuité de toutes les formes de contraception féminine" devant la Cour Suprême une nouvelle fois. Le pire c'est que ce sont deux entreprises qui n'ont rien à voir avec la santé (l'une est une boîte de déco et une autre de menuiserie) qui sont à l'origine de ce "combat" car ils ne veulent pas souscrire à une assurance santé qui permettrait à leurs employés d'avoir accès gratuitement à la pilule. On croit rêver!





Heureusement certaines personnes se sont battues pour que les droits des femmes soient respectés : et je parle ici de Mandela! Et oui, son combat contre le racisme ne l'a pas empêché de prendre la défense d'une autre population opprimée, la gente féminine. Il a fait figurer les droits de ces concitoyennes dans la Constitution et a toujours pensé et revendiqué que l'égalité et la liberté devaient passer par les femmes pour être "complètes". Les femmes ont eut gratuitement accès aux soins pendant et après la grossesse, par exemple. La parité est également de rigueur dans la politique, enfin presque. Il était aussi un amoureux des femmes et un grand séducteur qui a eu pas moins de 4 épouses successives! Mais son travail n'a pas été achevé et continué, le plafond de verre existe toujours et pire, "40% des femmes Sud Américaines seront certainement violées au cours de leur vie."
Enfin, on nous parle aussi de la difficulté à travailler en ayant le cancer: non pas de travailler en étant malade mais plutôt d'assumer le regard de notre patron et de nos collègues quand on est cancéreuse et que l'on doit subir un traitement lourd qui nécessite un aménagement des horaires. Surtout que l'entourage professionnel peut trop nous "couver" et être maladroit ou encore nous éviter par peur d'être gêné. Car parler de cancer est extrêmement anxiogène alors même que la moitié des personnes atteintes s'en sortent. Le débat a été "lancé" par Dominique Bertinotti, notre Ministre déléguée chargée de la Famille, qui vient d'avouer à tout le monde qu'elle a un cancer du sein, alors qu'elle continue à travailler et que personne n'était au courant, hormis notre Président. Beaucoup de gens ont pris cette annonce comme une provocation comme, si elle encourageait les personnes malades de continuer à travailler, pire, dénigraient les personnes, qui, trop faibles, avaient quitté leurs fonctions. Elle en profite ici, dans les pages de Elle qui lui sont consacrées, pour dire à ces gens, qu'elle n'a jamais voulu se porter en exemple et que comme chaque cancer est différent, chaque façon de le gérer est différente et chacun fait comme il peut. Et pour elle, travailler sans que personne ne sache pour sa maladie était la meilleure façon pour elle d'aller de l'avant et de s'évader l'esprit :)




Terminons avec les stars!
J'ai encore une fois aimé la chronique de Nicolas Bedos! Cette semaine, il nous parle de ses amis américains qui sont persuadés que la France va très mal et que notre pays est tout triste, surtout que l'on a toujours tendance à envier et jalouser ce qui réussissent, l'ambition et la réussite étant mal vues. Alors que chez eux, le chômage n'est pas si élevé et qu'ils sont toujours joyeux avec un grand sens de l'humour. Mais l'auteur casse ce mythe en rappelant que les losers n'ont pas leur place dans la société américaine: les rues sont sécurisées parce qu'elles ont été vidées des personnes "dangereuses" comme les SDF, par exemple! Il a une phrase très juste:  "la France [...]sclérose ses winners et l'Amérique [...] euthanasie ses losers".
Elle nous parle également brièvement du reportage "Je poste donc je suis", qui parle des blogueuses Kenza et Adenorah, de leur "travail" et de leurs rapports aux marques et aux réseaux sociaux mais aussi de certains tops comme Cara Delevigne, qui sont hyper prolifiques sur Instagram. Les griffes de mode aussi ont investi la Toile et y prolongent leur univers. Il était diffusé hier sur Paris Première! J'aurais bien aimé le voir, est-ce que quelqu'un saurait s'il y a un replay quelque part?  :)
On termine cette partie stars avec Sara Forestier! Elle est en ce moment à fond dans l'écriture de son premier film, dans lequel Adèle Exarchopoulos tiendra le premier rôle: tellement, qu'elle ne s'est même pas rendu compte de l'arrivée de l'hiver, vu qu'elle travaille tout le temps chez elle! Elle explique qu'elle n'a pas choisi Adèle pour son rôle dans la Vie d'Adèle car elle a décidé de ne pas voir le film, pour ne pas être "marquée par l'intensité du jeu de son actrice". Elle qui a également commencé avec Kechiche (à 15 ans, dans l'Esquive), sera aussi à l'écran mi-janvier avec le film L'Amour est un crime parfait. Sara reste également très vague sur ses proches et son passé, mais nous confie qu'elle a toujours aimé jouer, même petite, et que son passage dans une école bourgeoise de bonnes soeurs ne lui a pas du tout plu. Elle vit également beaucoup ses personnages et surprend à adopter leurs attitudes hors tournage, avant d'arriver, à la fin, à s'en détacher littéralement. Et bien que son film à elle l'absorbe totalement, elle espère retomber amoureuse un de ces jours :)



On termine ce billet avec la meilleure partie, puisque Elle nous a concocté un Best of 2013! On revient donc sur les meilleurs moments de l'année dans tous les domaines. Musical, avec les vagues Daft Punk et Stromae, cinématographique avec Guillaume, les Garçons à Table,  La Vie d'Adèle et Gravity, ou encore mode avec la déferlante de rose et "le sacre de Nicolas Ghesquière", nouveau directeur artistique de Louis Vuitton. Mais aussi, pêle mêle, le combat de Malala, la tendance au nail art, à lacoupe halfhawk et du selfie, les bijoux d'oreilles, le Royal Baby ou l'Oscar de la Meilleure Actrice décerné à Jennifer Lawrence. Entre plein d'autres choses! 2013 a donc été une année bien remplie :)



Jolies photos!




Des bisous les filles! 




CONVERSATION

1 commentaires:

  1. Merci pour cet article.
    Juste un petit commentaire sur la tisane. C'est un boisson bonne pour la santé en effet, mais il faut veiller à en boire avec modération! Une fréquence de 5 fois par semaine max serait idéale.

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!