Elle & Radiant Orchid

Hello mes petites bulles !

Permettez-moi tout d’abord de vous souhaiter une très belle année 2014 ! J’espère que vous serez comblées d’amour et de bonheur, que vous croquerez la vie à pleines dents et que vos projets se réaliseront comme vous le souhaitez :)

Et si nous commencions 2014 ensemble avec le premier billet Elle de l’année ?

Débutons avec la mode !
Elle commence par nous apprendre à maîtriser la mode homme, ou plutôt à apprivoiser et twister les éléments du vestiaire masculin. Le  long manteau à la Colombo va bien avec des chaussures plates comme les derbys et un pantalon en cuir, tandis que le pantalon à pinces sera parfum avec un blouson en cuir. Le blazer à rayures, lui, fitera bien avec des mocassins et un gros pull en laine. En tout cas, une chose est sûre, on va assumer notre part de masculinité en 2014 !
On nous apprend également que la couleur de l’année est le mauve! Elu par Pantone, il succède au vert émeraude de 2013. Ça tombe bien, c’est la couleur du petit Poney et les créateurs coelle,Stella Mc Cartney l’ont intégrée et Louis Vuitton l’ont intégré dans leurs collections :)

 


Côté beauté, la rédaction nous apprend à apprivoiser le look pop: à nous donc le rose Barbie sur les lèvres à la Nicki Minaj, les mèches pailletées de Beyoncé, le chouchou en soie noire de Selena Gomez ou encore le très joli combo bouche rouge, coque rockab et œil de biche de Janelle Monaé :)
Enfin, si vous avez envie d’assainir votre corps après les fêtes de fin d’année, Elle nous donne des conseils pour suivre une petite cure à la maison! La version « soft » imite une cure à l’hôtel Brenners en Forêt Noire : elle préconise de bannir les laitages et le gluten au profit d’algues et de faire 5 petits repas par jour ; la version « cool » façon cure en Turquie mise elle sur une alimentation très verte et vegan, exception faite pour le poisson, avec des céréales complètes. La version « radicale » d’inspiration autrichienne nous impose, elle, de boire beaucoup, de mâcher énormément avant d’avaler et de dîner au plus tard à 19h. Chacun de ses régimes dispose d’une fiche repas avec des exemples de menus.

 


On continue avec les gens célèbres !
Il est tout d’abord question de Raphaël, le fils de Gad El Maleh et Charlotte Casiraghi. Elle nous démontre que le petit a de qui tenir, autant d’un côté que de l’autre ! Il sera chanceux d’avoir la discrétion de ses grands-parents et l’audace et l’originalité de ses arrière grands-parents maternels (Grace et Rainier), mais aussi la classe de son papa, de son oncle Arié et de son papi et sa mamie David et Régine. Mais également l’humour et l’intelligence de ses parents, tous deux très drôles et ayant fait de brillantes études. You rock Raphaël!
Stéphane de Groodt partage avec nous son plateau télé et nous parle de ses émissions favorites. Il aime la bienveillance de Drucker dans son émission Vivement Dimanche mais aussi l’impertinence de Doria Tillier dans le Grand Journal. Il apprécie également Ce soir (ou jamais !) et Un Jour Un Destin. Et comme moi, il peut s’émouvoir et stresser devant Top Chef :)
Enfin, on a une très jolie interview de Pierre Niney, qui joue le rôle d’Yves Saint Laurent dans le biopic qui lui est consacré. Le pensionnaire de la Comédie Française nous explique qu’il s’est beaucoup documenté pour préparer le rôle, et s’est notamment entretenu avec Pierre Bergé et la sœur d’YSL, Betty Catroux, pour capter l’essence du personnage. On lui a même enseigné le trait propre au créateur pour que l‘acteur puisse lui-même dessiner dans le film ! On apprend également que Saint Laurent était un féru de théâtre et qu’il voulait être costumier, ce qui a forcément parlé à Pierre Niney :) Il nous confie également que ce film lui a énormément appris sur la mode, sur le travail à faire pour concevoir un vêtement à lui donner vie et qu’il a été pour la première fois ému par un vêtement en contemplant les robes Mondrian d’YSL, qui figurent dans le film et sont des originales. Peu de chances néanmoins de le croiser sur un front row car ce qu’il a aimé, c’est découvrir l’effervescence des coulisses, qui ressemble beaucoup à celle ressentie lors de ses premières à la Comédie Française. Pierre Niney nous dit que le rôle qui lui a été confié est magnifique et que lui et Guillaume Gallienne, qui joue Pierre Bergé, ont été très émus par ce film, jusqu’aux larmes. Il nous déclare également que des personnes comme Yves Saint Laurent et son entourage, à la fois artistes et business men, « avec des personnalités fabuleuses » sont « une espèce en voie de disparition aujourd’hui ». Encore une fois une belle entrevue qui me donne terriblement envie de voir le film :)



Et l’actu ?
Le 16 décembre dernier avait lieu le sinistre anniversaire de la mort de cette étudiante indienne sauvagement violée et assassinée à bord d’un bus. L’occasion pour Elle de revenir sur les violences faites aux femmes en Inde: alors certes, le gouvernement a promis de durcir les peines à l’encontre des agresseurs de cette nature et les monstres qui ont perpétré ce crime ont été condamnés à mort. De même, les femmes ont moins peur d’aller porter plainte auprès de la police, sont moins honteuses et se rendent bien compte qu’elles ne sont que des victimes. Sauf que les viols continuent et que l’une des victimes (seulement 15 ans) a été forcée par les policiers de retirer sa plainte et a fini par se suicider. La rédactrice en chef du Elle Inde, Aishwarya Subramanyam, explique que les hommes continuent de voir le corps des femmes comme une propriété, d’autant plus qu’il y a bien plus d’hommes que de femmes suite à « l’infanticide des filles », qui a créé un gros déséquilibre. Ce qui est sûr, c’est que les mentalités ne changeront pas en un jour ou en un an ; mais espérons que les autorités indiennes fassent en sorte que les hommes ne s’en tirent pas comme ça après un viol.
On revient en France avec le scandale autour du fameux article 13, lequel permet «à l’Etat d’accéder à nos données personnelles détenues par les fournisseurs Internet et de téléphonie, les fournisseurs d’accès et les plateformes d’échange comme les réseaux sociaux », dans le cadre d’une enquête de police, sans même avoir à demander la permission à un juge ! Le gouvernement se justifie en disant que c’est une mesure à prendre pour lutter contre la délinquance et la criminalité ; sauf que ses détracteurs, comme la CNIL, qui a « contesté le projet », considèrent que c’est une violation de notre liberté et que « les risques d’abus sont réels ». Big Brother, le retour ?


Pendant ce temps, en Russie, on a appris la libération des Pussy Riot! Nadejda Tolokonnikova et Macha Alekina, qui ont été enfermées dans les goulags sibériens pendant deux ans ont été graciées par Poutine. Mais leur emprisonnement n’ont pas entaché leur détermination à se battre contre le pouvoir en place, et elle n’ont pas hésité à tacler le chef du gouvernement russe, en disant que cela n’était qu’un vaste coup de communication, surtout avant les JP d’hiver qui auront lieu à Sotchi dans un mois. Nadejda a également écrit sa « lettre du camp 14 » qui raconte l’horreur de la prison russe et aimerait pouvoir continuer d’agir, ce qui lui a manqué durant sa détention ; Macha, elle tempère, en disant qu’il a été dur pour elle de ne pas pouvoir s’exprimer alors qu’elle était emprisonnée. Espérons qu’elles ne repasseront par la case prison trop vite !
Pour finir, Elle donne la parole à ces femmes qui veulent travailler le dimanche. Leurs arguments ? Le salaire bien sûr, qui leur permet de vivre un peu plus confortablement, ou en tout cas, de manière moins « serrée ». C’est aussi un moyen pour elles d’économiser un jour de baby sitter en semaine, par exemple et de manière plus générale, de s’organiser plus facilement pour les tâches administratives, entre autres. Cela permet aussi à d’autres de cotiser davantage pour sa retraite (Christine, 60 ans, sans ses dimanches, aurait touché seulement 900 euros par mois alors que grâce à eux, elle pourra espérer en percevoir 1300) et pour les vacances. On nous rappelle aussi que le temps où le dimanche était consacré à la famille est révolu et que le dimanche, les gens ont le temps de faire d shopping : pourquoi ne pas en profiter en leur laissant les boutiques ouvertes, au lieu de les inciter à se rendre sur le Net pour ça ? Cela doperait l’économie tout en leur laissant leur pouvoir d’achat intact, selon elles. Qu’en pensez-vous ?

Terminons avec une pointe de gourmandise, et les fiches recettes d’Alain Ducasse! Certes, ce sont des plats de réveillon mais on peut toujours tenter le saumon gravlax, pommes de terre et riquette ou bien les langoustines rôties au citron pour une autre grande occasion, non ? :) Surtout que ça n’a pas du tout l’air difficile à faire !

  


Jolies photos !

   


Voilà les filles ! Je vous fais des bisous et je vous dis à très vite !





CONVERSATION

2 commentaires:

  1. J'adoooore cet article
    Bonne année 2014, qu'elle soit aussi belle que 2013 'si ce n'est plus'
    Bisous bisous
    http://mademoisellevi.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup c'est adorable ♥ Je te souhaite, moi aussi, plein de bonnes choses pour 2014! :)

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!