Be & La Mode

Hello tout le monde!


Le week en approche, doucement, mais sûrement...Et pour patienter, je vous donne mes impressions sur le Be du mois :) 


Je vais commencer avec la beauté!
Et avec les tendances de la raie! Rien de sale ou de suspicieux là dedans, hein, on parle bien de cheveux ^^ Grandes gagnantes cette saison, la raie floue et sur le côté, pour un style "wild" ou bien, toujours sur le côté mais bien plaquée, pour un effet "wet". De même, on pourra tenter la tresse ou bien d'y appliquer quelques paillettes :) J'aime beaucoup cette dernière version, mais il faut oser :)


Beaucoup d'articles mode, ensuite!
On démarre avec la mode aquatique, qui s'installe ! Charlotte Olympia nous fait des chaussures sirène et waterproof, Julien David propose des robes à l'imprimé bouée, tandis que Missoni pare ses tops de mouettes en plein vol. Qu'en pensez vous? Une tendance qui va faire un ras de marée ou bien qui prend l'eau? Pardon, oui, je suis en forme aujourd'hui ahem.




Bref,on apprend ensuite que la tendance Hawaï va envahir le dressing des modeuses! Les collections croisières étaient en effet pleines de grosses fleurs polynésiennes et de palmiers, mais aussi de flamants roses (Marc Jacobs, Kenzo et Prada, pour ne citer qu'eux). Mais pour ne pas ressembler à une version féminine de Carlos ou d'Alain, joyeux retraité du camping de Palavas les Flots (ou de la Grande Motte, au choix), on reste chic: on choisit des matières nobles, des coupes graphiques et les chemises sont boutonnées jusqu'en haut ;)
Plus loin, les stars répondent à l'épineuse question "Quelle est votre plus grand fashion faux pas?". Imany n'a pas aimé porter un tailleur pied de poume"aubergine" tandis que Woodkid regrette ses excès fluo. Mélanie Laurent revendique ses fashion faux pas quotidiens, Charlotte Lebon rappelle qu'elle a été mannequin et que forcément elle a porté des choses improbables! Enfin, Jalil Lespert, lui, a porté le pire truc de l'année durant des années, contre sa volonté: la cagoule en maternelle! ^^



Be nous a également concocté son petit "Abécédaire des tendances 2014"! La brassière a toujours autant la côte et a même tendance à se raccourcir et à se colorer, et les imprimés fleuris sont toujours dans la place. La mule reviendrait elle, d'entre les morts, tout comme John Galliano, qui fera les costumes de la pièce britannique "L'Importance d'être inconstant" (avec le soutien d'Anna Wintour et Suzy Menkès) et l'impression 3D fait souci: va-t-elle augmenter les risques de plagiat et de copie? Et parmi les autres bonnes nouvelles, Victoria Beckham devrait inaugurer un corner à la boutique Maria Luisa du Printemps Haussmann et les chaussures plates ont supplanté les stilettos, avec les slippers, les sneakers et les mocassins :)
Pour finir, j'ai aimé l'article Focus sur les métiers d'art, qui nous parle de ces petites mains des grandes maisons, dont on ne parle jamais mais qui sont indispensables. Les métiers manuels, artisanaux conservent leur prestige et non, une couturière ou une professionnelle de la broderie n'est pas forcément sexagénaire, bien au contraire. La trentenaire Caroline, par exemple a quitté un boulot de commerciale pour devenir brodeuse main tandis que Mathilde, ingénieure de formation est-elle aussi brodeuse :) Elles se sont reconverties pour le bonheur de faire un travail concret, pour le côté glamour et luxueux de leur travail, qui demande de la minutie mais aussi pour l'adrénaline des veilles de défilés, à devoir se presser et résoudre des problèmes épineux et bien sûr urgents! De beaux métiers, qu'elles soient brodeuses, donc, mais aussi plumassières, chapelières ou modistes :) Un article qui a tout à fait sa place dans ce spécial Mode :) 




Et le lifestyle?
Enfin, Be nous donne une petite sélection d'adresses pour faire du moofing, pour moofer donc. Moofer, ça veut dire travailler dans un coffee shop équipé du wifi, quelques instants, quelques heures ou toute la journée. Un truc de hipster que je pourrais tout à fait adopter, tellement j'aime les endroits cocooning, où l'on peut travailler calmement et sérieusement :) Parfait pour les freelance ou pour un RDV pro! Alors les parisiens pourront aller tester le rustique et très "Brooklyn spirit" AntiCafé dans le 3ème ou le très design Café Craft; les Nantais aimeront le décor comfy et vintage Coffee in Vancouver, les niçoises le très girly Emilie's et les lillois, le "poétique" Léontine. Et les lyonnais alors??? Je compte sur vous, mes lectrices, pour me donner vos meilleures adresser pour moofer :) En tout cas, pour chaque adresse, vous avez le prix des consommations et/ou du temps passé à squatter le wifi de ces coffee shops, des infos bien uiles :) 
La rédaction consacre également quelques pages au revival du clip: et oui, ce format vidéo accompagnant une chanson n'était plus très populaire dans les années 2000, à cause des budgets en baisse, de la crise du disque et du désamour des téléspectateurs pour MTV, trop connoté télé-poubelle. Mais aujourd'hui, grâce aux réseaux sociaux et à Youtube, le clip renaît de ses cendres et une vidéo peut faire le tour du monde et le buzz en quelques heures. Rappelez vous Blurred Lines ou encore Gangnam Style et son 1,8 milliards de vues! D'ailleurs, Youtube remplace aujourd'hui le lecteur audio des ordinateurs, notamment en soirée. Car le visuel a toute son importance et certains artistes l'ont bien compris, comme Stromae, qui créé l’événement à chacun de ses titres, comme Papaoutai, Formidable ou plus récemment Tous les Mêmes: aimerait-on autant ses chansons si l'on n'avait pas accès à tout cet univers visuel? #vousavez4heures L'idée est aussi de proposer une "expérience" à l'internaute, comme le clip Happy de Pharell Williams qui dure...24 heures! Ce qui est cool, c'est que les frenchy clippers ont la côte et travaillent notamment pour Madonna, MGMT ou Lana Del Rey (c'est Woodkid qui a réalisé l'un des clips de cette dernière). La moins bonne nouvelle, c'est que le clip ne rapporte pas d'argent (pour se financer, les réalisateurs de clips peuvent faire appel à des marques, qui vont demander à ce que l'un  de leurs produits apparaisse dans la vidéo), et s'apparente plutôt à de la recherche visuelle et d'exploration créative: cela reste tout de même un bon tremplin pour les "petits" réalisateurs de clips qui peuvent se faire connaître des marques et surtout, du cinéma. Le styliste Nicola Formichetti doit par exemple beaucoup à Lady Gaga, qui portait ses créations dans ses clips! Personnellement, j'adore les clips et plus jeune, je passais mon temps sur NRJ12, W9 et Virgin 17 (oui, ça s'appelait comme ça à l'époque!). Ca m'a passé, je privilégie les chaînes d'info parce que je suis une grande fille maintenant, mais je reste persuadée qu'une clip fait partie de l'univers d'un chanteur et doit être en cohérence avec le titre. Et vous? :)




Sélection shopping!
Montre avec bracelet en caoutchouc, Lulu Castagnette, 29€


Jolies photos!




Et vous, les filles, que pensez-vous de ce Be du mois? Des articles vous ont tapé dans l'oeil? :) 

Des bisous! 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!