Marie Claire & Men


Coucou les filles!

Vous allez bien? Vous profitez de ce doux dimanche de "presque" printemps? C'est dans quelques jours finalement! :) Avec le chéri, on va très certainement pique niquer, et profiter soit du Parc de la Tête d'Or ou des quais du Rhône! Vive le soleil :)

Mais avant ça, laissez moi vous parler du Marie Claire du mois, avec un numéro masculin, qui met à l'honneur les hommes du moment, comme Christian Louboutin, Guillaume Gallienne et Vincent Cassel, entre autres :




On commence avec la mode et à cette page consacrée aux motifs Art moderne dans les collections actuelles (Prada, Eres, Mouret...). Hyper colorées, graphiques et punchy, j'aime beaucoup! Après, c'est vrai que c'est toujours plus simple quand on y voit porté dans les magazines que sur soi ^^ Comme le dit la journaliste, cela donne une "énergie créative" parfaite pour ce début de printemps.


Et l'actu? 
On nous apprend tout d'abord que la loi sauve les femmes pakistanaises: en effet, de nouvelles lois leur permettent de voir leurs agresseurs inquiétés et emprisonnés, notamment après un jet d'acide, un viol ou en cas de spoliation après un divorce; en plus de cela, les femmes, dont le niveau d'éducation et d'information évolue, hésitent moins à se faire entendre. N'oublions pas le travail des associations locales, qui leur permettent également d'être au courant de leurs droits, et de certaines avocates, malgré le risque de représailles :) En revanche, comme souvent, les lois non écrites, la culture ambiante et les traditions ont la vie dure: une femme est toujours considérée comme un objet, que l'on brûle vive ou que l'on égorge si elle décide de quitter son mari ou de résister à des avances déplacées. Il est également mal vu de divorcer et certaines, malgré qu'elles soient régulièrement battues, retournent vivre avec leur bourreau à chaque sortie de l'hôpital. On espère toutefois que les choses changeront pour elles, qu'elle oseront, comme Zubaida, partir et être indépendantes malgré le fait que sa famille lui ait tourné le dos et qu'elles continueront à aller voter, malgré les attaques terroristes des talibans sur leurs bureaux de vote.



Marie Claire donne la parole aux candidates à la mairie de Paris,  Nathalie Kosciusko Morizet et Anne Hidalgo. NKM rappelle qu'elle a souvent été la première femme à prendre le contrôle de quelque chose, comme au Ministère de l'Equipement, qui plus est un milieu très masculin. Et elle aimerait qu'on arrête d'axer cette campagne sur le fait que les deux candidates soient des femmes et qu'on arrête de s'étonner de leur implication! Dans ses mesures pour les parisiennes, elle veut faire en sorte que leur ville s'adapte à leur nouveau rythme de vie avec des pouvoirs publics avec des horaires plus tardifs, notamment dans les mairies et les transports, voire même l'ouverture des commerces le dimanche. Quant à Anne Hidalgo, elle confie qu'elle ne voit pas de "plus belle fonction que d'être maire de Paris", même si elle aurait pu être ministre; elle envisage d'ouvrir beaucoup de places en crèche pour les mamans parisiennes avec 5000 places en plus. Quant au traitement médiatique fait autour de sa bataille contre NKM, elle aurait aimé qu'on l'angle sur leurs projets pour Paris, plutôt qu'autour de leurs personnes. En tout cas, l'une comme l'autre aura des listes paritaires :)
Et parlant de ça, la rédaction nous présente également quelques femmes maires de grandes villes dans le monde, qui ne sont pas si nombreuses! On retrouve Vera Baboun, dirigeante de Bethléem, première à exercer cette fonction, chrétienne à la tête d'une ville majoritairement musulmane ; l'émancipation féminine n'est pas dans ses priorités, son peuple voulant surtout être libre: elle compte donc faire de Bethleem la "capitale de la paix". On rencontre également Anisa Parker, maire de Houston aux US, qui est lesbienne (et le revendique) mais aussi et surtout la 2ème femme élue à la tête d'une ville de plus d'un million d'habitants aux Etats Unis sur les 10; son ambition, devenir gouverneure du Texas et le rendre moins conservateur, moins "à droite". Enfin, on fait la connaissance de Fatima Zahra Mansouri, maire de Marrakech et la seule du Maroc! Elle s'implique auprès des femmes, essayant de rendre les rues et les transports plus sûres pour elles et en construisant des crèches, par exemple.



Et d'ailleurs, il est question dans l'article qui suit, des mamans travailleuses sans mode de garde. Elles sont nombreuses à se voir refuser une place en crèche, et doivent souvent, soit sacrifier leur carrière professionnelle en travaillant à temps partiel voire plus du tout, soit jongler et confier les petits, aux grands parents, à des amies ou encore à une assistante maternelle, quand le budget le permet. Ce n'est pas normal! Il manquerait en effet 500 000 places en crèches et chez des nounous, et les allocation familiales et autres aides sont inutiles. Le risque? Un enfant destabilisé par ce défilé de personnes qui prennent soin de lui et des parents (surtout les mamans, car les papas s'impliquent beaucoup moins malheureusement) lessivées et stressées, qui peuvent faire un burn-out. Et que dire de l'émancipation féminine quand on est obligée d'arrêter de travailler pour devenir femme au foyer? En voilà un problème urgent à résoudre!

Et les stars? 
En premier lieu, plusieurs pages sont consacrées au "héros" de ce numéro, Vincent Cassel! Il nous glisse qu'il est content de plaire encore assez aux filles pour faire la couverture du magazine, car il sait que, dans quelques temps, on ne lui confiera plus des rôles de prince comme dans La Belle et la Bête, mais plutôt de roi. Il pense également que vieillir est bien plus cruel pour une actrice :s Vincent Cassel nous explique aussi qu'il n'a pas de type de femme préféré, que l'attirance est une chose qui ne s'explique pas, qui est propre à chacun, qui ne répond pas à un code ou un algorythme! Loin de son image speed et nerveuse, c'est quelqu'un qui aime prendre le temps de s'ennuyer :) Concernant les enfants, il pense qu'on peut tout leur apprendre et leurs expliquer sur la vie s'ils sont assez intelligents: il privilégie d'ailleurs le dialogue avec les siens et n'a pas du tout envie de les élever "à la dure". Sinon, il voue une passion au Brésil et il vit d'ailleurs à Rio à plein temps: il aime que les gens de là bas ne soient pas blasés, désabusés et que les contacts soient plus francs, mais aussi y surfer :) Un brin coquet, il aime également les soins hydratants, après le surf doc mais aussi une balade en scooter, par exemple. Il avait d'ailleurs l'habitude de piquer les crèmes de son ancienne compagne, Monica Bellucci, avec laquelle il a l'air d'avoir gardé des rapports apaisés :) Un homme brut et sincère que je ne trouve pas forcément beau mais qui semble dégager une certaine énergie, assez racée :) 




Plus jeune et pour le moment moins connu, Niels Schneider nous cause culture :) Actuellement sur scène dans le rôle de Roméo aux côtés d'Ana Girardot, il aime le côté extrême et "couillu" de son personnage, loin de la mièvrerie que l'on peut imaginer. Son acteur fétiche est River Phoenix (le frère de Joaquin), mort à 23 ans, il y maintenant 20 ans, tué, selon lui, par le star system, à l'instar de Marilyn. Il aime l'image écornée de Lindsay Lohan et ambitionne de devenir un grand réalisateur. En revanche, il n'a pas envie de finir comme Zach Efron, "enfermé dans un genre déprimant" :s Enfin, il nous parle de son grand frère, âgé d'un an de plus de lui, mor tà l'âge de 17 ans dans un accident de voiture: acteur et poète comme Niels, il avait écrit cette phrase:  "Il y tant d'amour en moi que le ciel tout entier ne pourrait le contenir, seule la mort pourrait m'en délivrer, ou bien une femme à mes côtés". Une phrase forte et dramatique que Niels pense que Roméo lui même aurait pu dire, et je suis bien d'accord.
Plus loin, c'est le réalisateur Cédric Klapisch qui prend la parole. Il nous confie lire Marie Claire, afin de mieux comprendre les femmes, et être bien au faîte des problèmes de garde des parents, vu que lui même garde ses deux adolescents tout seul la moitié du mois (il est séparé de leur maman). Il espère d'ailleurs qu'une femme maire à la tête de la capitale la rendra plus "kid-friendly", à l'instar des grandes villes américaines. Il admire également les femmes pour leur force, notamment lors de l'accouchement! Il n'a également pas compris la vague de haine suscitée par le mariage pour tous et le fait qu'on interdise aux couples homos d'avoir des enfants. Et surtout qu'on s'en étonne alors que les couples homosexuels cherchent des solutions depuis des décennies, quitte à le faire dans l'illégalité. Un homme qui assume pleinement sa part de féminité, qui parle des problèmes des femmes en ayant  l'air de les connaître, ça fait plaisir :) 




Autre égérie de ce numéro, Thomas Dutronc! Qui nous parle beauté, so sexy :) Il nous dit adorer les codes féminins, comme la bouche rouge et le vernis à ongles, et que s'il était une femme, il jouerait à mort avec ça! Il aime aussi les cheveux longs et le look sixties. Bon bien sûr, l'intelligence, pour lui, rend forcément une femme belle, surtout si elle était gentille, en plus. Et attention, il s'y connait en chaussures à talons et de créateurs et déteste les spartiates! Et pense qu'un parfum doit s'accorder avec "son tempérament et sonner juste". Bon ben cette interview ne va pas ternir l'image de chanteur charmeur que j'avais de lui, c'est sûr ;) 
Enfin, laissons place à Guillaume Gallienne, qui, lui, discute de mode! Il explique, à raison, qu'il est important de toujours faire attention à sa morphologie pour choisir une tenue (C'est Cristina qui doit être contente ^^). D'ailleurs, il aimerait porter des vêtements de Margiela, tout en volumes, mais estime que cela ne lui irait pas. Il déteste les tongs et les slips, il n'en porte jamais et il préfère les espadrilles et les mocassins, par exemple. Il achète parfois des vêtements à sa chérie et est sensible aux "attaches", c'est à dire mettre en valeur les chevilles, les poignets et le cou, ce qui explique qu'il aime les femmes qui attachent leurs cheveux. Il pense aussi qu'un vêtement ne définit pas une personne mais son état d'esprit, à ce moment là. Il n'y a pas à dire, qu'il est raffiné ce Guillaume :) Et j'aime quand les garçons parlent chiffons! Pas vous? :) 




Sélection shopping!
Lunettes de soleil en acétate translucide, Gémo, 12,99 euros
Lunettes en métal et acétate, Claire's, 9,99 euros





Jolies photos!




Et voilà! Un chouette numéro, j'ai du faire un grand choix pour ne sélectionner qu'une dizaine d'articles. Mais n'hésitez pas à me suivre sur Twitter, car je poste souvent des messages au sujets de chouettes articles dont je n'ai pas pu parler en détail ici :)

Des bisous! 



CONVERSATION

1 commentaires:

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!