Mode & Madame Figaro

Coucou coucou!


Alors les filles, bien remises de ce changement d'heure? Vous n'avez pas oublié au moins? Moi, je n'aime pas trop trop perdre une heure sur mon emploi du temps, mais si ça veut dire avoir des soirées plus longues, I'm in! ^^ 

Et pour ces derniers jours de mars, hop, il est temps de vous parler de Madame Figaro de ce mois, un numéro Spécial Mode :) 


On commence avec les stars :) 
On retrouve tout d'abord l'actrice Alice Pol, de Supercondriaque, entre autres, qui nous parle de beauté :) Elle laisse sa peau très tranquille hors tournage et ne met qu'une bonne crème hydratante ; elle est aussi adepte des base lissantes, de la BB crème, du fond de teint occasionnellement et n'oublie jamais une touche de blush. Elle aime aussi le rouge à lèvre rouge et la bse Help Me Grow d'Essie! Côté corps, elle aime l'Huile Oliu di Mare de Casanera et nous confie que retrouver sa famille à Marseille est son secret de forme et de bonne humeur :) Un article sympa à lire, mais j'ai volontairement enlevé tous les noms de marques qu'elle peut citer, car il y en a beaucoup, et c'est un peu du name dropping pour moi :s 
On a ensuite la mannequin Karlie Kloss, qui est au centre de ce numéro, puisque qu'elle figure sur la série de photos mode :) Le photographe Jean-Baptiste Mondino, qui a réalisé le shooting, est l'un de ses photographes préférés, et apparemment leur bonne entente et "leur osmose" s'est ressentie sur le plateau :) On apprend que la grande Karlie (1,86!) a fait de la danse durant les 10 premières années de sa vie, formation qui lui sert beaucoup dans son métier aujourd'hui. Et bien que ce soit maintenant une top adulée et reconnue, elle reste apparemment très simple, gentille et chaleureuse :)



J'ai ensuite beaucoup aimé l'article "Stars en série", dans lequel des présentatrices de télévision se sont glissées dans la peau de leur héroïnes préférées :) Mélissa Theuriau a choisi Peggy Olson de Mad Men car elle aime la mode des sixties mais aussi l'indépendace de son personnage. Natacha Polony, elle, s'est transformée en Dexter, à cause de son image de tueuse, Anne-Sophie Lapix remercie Carrie Mathison pour avoir montré qu'on peut assurer sans être parfaite sur tous les plans, tandis que Daphné Bürki se dit obsédée par Game of Thrones et Khaleesi :) Une petite interview complétée par leur façon de regarder la télé, les séries ou encore la vision du vêtement à travers le prisme du pouvoir, entre autres :)
Plus loin, c'est la grande Meryl Streep qui répond aux questions de la rédaction :) Elle explique que, dans un premier temps, elle avait refusé de jouer dans Un Eté à Osage County, à cause de la souffrance de son personnage, qu'elle avait peur de ressentir aussi hors plateau, et de cette histoire "toxique". Elle a du coup demandé à ce que toute l'équipe soit logée dans des petites maisonnettes voisines, pour garder un peu de convivialité :) Comme son personnage elle pense avoir toujours raison, mais, en revanche, elle ne lui fait du tout penser à sa propre maman, qui était toujours joyeuse. Elle confie aussi qu'elle pense avoir été assez présente pour ses enfants, car même si un tournage pouvait prendre plusieurs mois, elle avait aussi plusieurs mois de vacances pour en profiter ; la chose la plus compliquée pour eux étant la célébrité de leur maman, en fait :s. Elle est également contente d'être un peu le'exemple qui montre que l'on peut durer à Hollywood même en avançant en âge sans avoir à jouer des rôles de vieilles sorcières! Mais elle aimerait que dans la mode exemple, ce soit aussi le cas, avec des tops âgées de plus de 16 ans. Elle n'oublie pas non plus la précarité dans laquelle elle a commencé, est ravie de savoir que les gens se déplacent au cinéma pour elle mais dit aussi qu'"on a besoin de toutes les actrices". Une grande dame assurément, pleine d'humilité! :) 






Comme dans pas mal de féminins en ce moment, on retrouve aussi la jolie Michelle Dockery! Qui, ici, nous confie être attachée aux bonnes manières et à toujours se faire sa propre opinion sur les choses. Elle aime profiter de l'instant présent et explique qu'elle voit toujours le bon côté des choses, même s'il lui arrive parfois de s'emporter. Elle pense aussi que le plus beau cadeau que l'on puisse offrir à une personne qui nous est chère est une oreille attentive; elle remercie d'ailleurs ses amis d'être si compréhensifs avec elle malgré son mode de vie toujours changeant :) Michelle aime aussi écouter Beyoncé et avoue être "une folle de manteaux"! ^^ Elle aime d'ailleurs beaucoup la mode et ense qu'il n'y a aucune tendance à bannir, tant qu'on sait les mier et se les approprier. Pour rappel, Michelle Dockery est donc Lady Mary dans Downton Abbey, et joue dans le film Non Stop avec Liam Neeson :) 
Côté bonne chère, si vous avez envie de vous alléger et de manger plus sainement avec l'arrivée du printemps, Madame Figaro vous propose ses petites recettes végétariennes! Parce que oui, la cuisine végétarienne est archi tendance: Stella McCartney a lancé ses lundis sans viande, Gwyneth Paltrow en est l'une des plus ferventes adeptes (même si, si ça se trouve, Chris Martin a rompu parce qu'il était en manque d'entrecôtes ^^) et notre Joel Robuchon national l'affirme: "la cuisine végétarienne sera celle des 10 prochaines années!". Il va d'ailleurs ouvrir des ateliers végétariens à Bombay, tandis que Thierry Marx destructure la carotte au Mandarin Oriental. Mais, pour ne pas trop plomber le moral des pro viande,un nouveau mouvement prône de faire attention jusqu'à 18h puis de se faire plaisir ensuite :) Ainsi, si le coeur vous en dit, vous pourrez tester l'omelette aux algues nori, les boulettes de fromage frais ou ecore les légumes sautés au tofu :)



Passons maintenant à la mode, grande maîtresse de ce numéro!
Le noir est so trendy! Et oui! Mais attention, il se pose sur de belles matières :) Et il jouera même les prolongations, puisque qu'il s'invitera sur nos tenues estivales. Marc Jacobs n'a-t-il pas signé une collection entièrement black pour son dernier défilé Vuitton? Et non, le noir n'est pas seulement la couleur du travail et des adultes ;) L'idée est de montrer de la peau (voire de porter une robe de smocking à même la peau ;)) On mixe les matières, on peaufine son teint et on mise sur de gros accessoires graphiques pour styliser le tout :)
On retrouve également un petit dossier "Le Corps à l'épreuve du pouvoir", très intéressant! En effet, toute working girl qui se respecte se doit d'être irréprochable, d'avoir une garde-robe adéquate et un corps tonique, qui va refléter son dynamisme et son self control, soi-disant. On nous dit par exemple que les femmes d'affaires françaises sont toujours parfaitement maquillées, coiffées et manucurées, et si elles ont peu recours à la chirurgie esthétiques, et sont souvent, en revanche, prêtes à sauter un repas.Ce qui n'est pas le cas des Américaines qui font du sport pour garder la ligne! Il y a aussi tout l'aspect de la féminité au travers de la poigne de la femme de pouvoir et des choses qu'un homme peut faire quand une femme le peut moins: il était par exemple inconvenant pour une femme de jouer de la clarinette ou de tout instrument avec sa bouche au 19ème siècle! On nous dit aussi que les femmes d'aujourd'hui sont dans le contrôle absolu de leur corps, qu'elle ne veulent pas grossir, pas avoir mal et que dans l'imaginaire collectif, les courbes féminines ne vont pas avec l'exercice du pouvoir. Madame Figaro note aussi que les femmes qui prennent souvent de grandes décisions sont sujettes au stress et ont souvent des maux de dos ou des problèmes de thyroïde et de vésicule biliaire! Il faut donc savoir souffler par moment, faire le vide et avoir des moments pour soi pour ne pas imploser en plein vol :)



La rédaction nous parle également des clientes haute couture, de cette poignée de femmes qui peuvent s'offrir des robes de créateur. Chose étonnante tout d'abord, les marques, les grandes griffes n'aiment pas parler d'elles et ont refusé de parler à Madame à ce sujet! C'est  la richissime Sutton Stracke, cliente donc, qui a ouvert ses portes et son dressing de rêve et qui explique que pour faire partie du "club" des clients haute-couture, il faut être parrainée, recommandée par quelqu'un, "un connaisseur". Miis Stracke apprécie le fait que les robes sont parfaitement adaptées à ces proportons puisque cousues sur elle, la qualité et le travail à la main des ateliers mais auss que les créations soient uniques! Par contre, si elle est prête à débourser une petite fortune pour une robe griffée, hors de question de laisser trop d'argent dans les boutiques de prêt à porter, qui proposent des choses bien trop lambda. Apparemment, elles se sont que 1000 environ dans le monde à avoir ce genre de privilèges et sont maintenant essentiellement russes et asiatiques: les créations se tournent également beaucoup sur la vie nocturne de ces dames, entre dîners mondains et autres galas. Cette petite incursion dans le monde des nantis, du strass et des paillettes est très chouette :) 
Et pour terminer, Madame nous parle des consultantes mode, de celles qui murmurent à l'oreille des créateurs.Souvent stylistes ou rédactrices de mode, elles sont de tous les défilées, mais se font discrètes et peu de gens les reconnaissent (hormis Carine Roitfeld): pourtant, ce sont elles qui débusquent les tendances et savent ce qui va marcher ou non. Elles savent également mettre en scène le vêtement, le mettre en valeur et révéler son potentiel dans une tenue ou une scénographie ; elles peuvent aussi être amenées à imaginer tout un univers autour de lui, lui apporter une nouvelle dimension, un nouvel "éclairage". Elles partagent également avec les créateurs leurs connaissances du milieu " de l'aristocratie, du chic artistique ou excentrique". Passionnant, j'ai adoré cet article :) 





Sélection shopping!
Tee-shirt en coton, La Redoute, 19,99 euros



Jolies photos!



Je vous fais des gros bisous les filles et vous dis à très vite! 








CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!