Grazia VIP

Hello mes petites bulles!

Vous allez bien? On se retrouve aujourd'hui pour le billet Grazia de la semaine, avec pas mal de jolies choses, même si je pense avoir sqwizzé plus d'articles que d'habitude, pas du tout accrochée par certains sujets, ou bien parce que ce sont des choses que j'avais déjà lues ailleurs (comme l'article sur le retour en force de Ségolène Royal). 


Mais voyons ensemble ce qui m'a plu :)

Et on commence avec l'actu et les faits de société! :) 
Dark Vador, candidat à Kiev? Non, ce n'est pas une blague. En effet, un dénommé Dark Vador (cest son vrai nom) donc, habillé comme son illustre homonyme, tente sa chance aux élections, avec son parti UPI, Parti Ukrainien de l'Internet. Fun, sauf quand on imagine que Poutine se cache derrière cette manoeuvre: le Parti, qui existe depuis 4 ans, vient miraculeusement de trouver les fonds necéssaires pour sa candidature, venant d'une société appelée "La Côté Obscur de la Force"...Cette candidature a d'ailleurs été rejetée par par le Congrès, à cause de faux documents et de son intention de "discréditer le processus électoral". Le Jedi va-t-il contre-attaquer?
Il est également question de la campagne "Je ne mérite pas d'être violée", lancée par la Brésilienne Nana Queiroz, via un évènement Facebook, invitant les femmes à poser avec la mention "je ne mérite pas d'être violée", traduite en portuguais, bien sûr. L'élément déclencheur? Cet horrible sondage dans lequel 65% de ses compatriotes (hommes et femmes confondus) pensent qu'une femme cherche à se faire agresser si elle porte une jupe trop courte ou un décolleté trop plongeant...Le pire c'est que je ne suis pas sûre que ce serait mieux en France! Dans ce pays à la fois puritain et très à l'aise avec le culte du corps, on peut être sexy à certains moments, mais pas à d'autres, dans des codes assez strictes: les femmes n'ont pas le contrôle de leur corps! Malgré le soutien à cette campagne par la présidente elle-même, l'évènement a été supprimé, suite aux commentaires haineux, incitant au viol collectif et au détournement des clichés avec des mentions "si, tu le mérites". Ces gens là devraient plutôt aller se cacher dans une grotte et ne jamais en sortir...#honteux
Plus loin, on retrouve Graziella, qui songe à déménager: mais elle découvre avec stupeur la flambée des loyers parisiens et envisage, pendant un temps de déménager à Bamako puis, chez ses parents, "des gens matures, qui savent faire la cuisine" ^^ Surtout qu'elle se méfie de son agent immobilier, qui a un bouc (sur le menton hein" et lui fait visiter des appartements dans lesquels elle ne peut pas tenir debout ^^ Mais il semblerait que son Jules aimerait la voir emménager chez lui...! Affaire à suivre ;) 




Et les stars? 
Premièrement, Frédérique Bel nous parle de son engagement dans l'Alerte Jaune, qui est une association qui lutte contre les maladies de foie des bébés, comme la jaunisse, qui est mortelle. Pour l'occasion, son personnage de la Minute Blonde ressucite et sensibilise les mamans. Elle revient également sur le choc qu'elle a ressenti quand elle a entendu un homme politique dire "il faut que les femmes comprennent que leur corps ne leur appartient pas" et qui l'a poussée à poser nue sur Twitter pour revendiquer le contrôle de son propre corps. Parce qu'elle est comme ça, Frédérique, elle aime utliser son image pour protester et véhiculer des messages, malgré son image de fille un peu "coconne" avec laquelle elle aime s'amuser. Même si son physique n'a pas toujours été un atout (elle n'a pas toujours été prise au sérieux) et que les féministes lui ont souvent tapé dessus. Sinon, elle est aussi à l'affiche de "Qu'est-ce qu'on a fat au bon Dieu", qui est sorti hier et qui a l'air très très drôle :) 
Grazia nous dresse ensuite le portrait de Emily Didonato, la jolie top qui est égérie de ce numéro et du dossier spécial VIP :) L'ancienne égérie du parfum Acqua di Goia d'Armani a aussi travaillé pour Maybelline, et défilé pour Louis Vuitton, Chanel et Givenchy, entre autres. Et c'est vrai qu'elle est très belle, non? Elle est apparemment rès nature en plus, aimant les sports de garçons et se montrant très "chaleureuse"durant le shooting. Elle est également gourmande et se régale de fraises au chocolat, n'a pas de tatouages et sortirait avec Jake Gyllenhaal, histoire de parfaire encore un peu le tableau ^^



Et la mode? 
On nous parle de la fast mode, de cette nouvelle lubie des modeuse pour la junk food! On ne présente plus la collection de Jérémy Schott pour Moschino "aux couleurs de Mc Donalds" ni même le buzz suscité par le défilé Chanel dans un décor de supermarché :) et Charlotte Olympia s'y est mise! C'est vrai que la comfort food, c'est forcément cool et ça met de bonne humeur! Et c'est gage de couleurs pop, parfaites pour les shootings et les streetstyles, et donc, un maximum de buzz ;) "Fast food, fast fashion", donc :) Personnellement, j'aime beaucoup la coque iPhone en forme de cornet de frites de Moschino, mais aussi le pull Topshop, "Enjoy Coke". Et vous les filles, ça vous met en appétit? :) 

Il est aussi question de la coolab du moment entre: Kate Moss et Topshop! La top justement nous en dit quelques mots et nous explique qu'elle a vraiment voulu faire des choses originales et quasi uniques et qu'elle s'est impliquée du début à la fin, de la création aux essayages. La collection, qui lui ressemble beaucoup,  comporte 4 lignes: Balearic Dressng, Pajama Dressing, Cocktail Hour et Tailorng Noir. Mais, si Kate Moss a été ravie de faire ce projet, non, elle n'envisage pas, pour le moment de créer sa propre marque. 



On termine en beauté avec le fameux Dossier beauté VIP, très riche. On commence par une revue des tendances du moment: les vernis aux teintes fruitées, les cosmétiques hybrides (blush et rouge, par exemple) et les hydratants ultra concentrés ou les sourcils maquillés. On a également une sélection de soins pour le corps à l'approche de l'été (il va falloir que je teste l'huile sous la douche de Mixa) et on nous présente les stars du maquillage, de la coiffure et des manucures, comme Pat McGrath, Marian Newman ou encore John Nollet. Et on termine avec la journée type de la bourgeoise de la femme +++ qui s'entretient et qui fait donc un marathon beauté: cours de maquillage nude avec un pro, cours de maintien avec une ancienne danseuse du Bolchoï, soin du visage (et tout ça avant midi!) puis bar à chignons, bar à sourcils, sans oublier la pédicure, la manucure, et le massage pour enfin aller dormir et poser sa tête sur un oreiller anti-rides, qui "empêche la peau de plisser: le tout est bien sûr complété par les références des produits et le noms des "bonnes adresses" à tester. Sinon, j'ai aimé les conseils de pros, assez applicables pour nous au quotidien: on nous dit qu'il faut garder les fards gras au frigo, que le citron enlève les tâches sur les ongles ; et pétrir une pâte brisée, avec du jaune d'oeufs et du beurre, donc, permet d'avoir les mains bien nourries! Et pour éviter l'électricité statique, hop, on glisse la brosse à cheveux dans un collant et on démêle ses longueurs comme ça :) 








Sélection shopping!
Maillot de bain en néoprène, ATG x Jennyfer, 29 euros



Et vous les filles, vos impressions sur ce numéro de Grazia? Des bisous! 








CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!