Supernova ELLE

Coucou les filles! 


Comment allez-vous? :) Vous profitez bien de ce long week-end? :) Et si on parlait aujourd'hui du ELLE de la semaine, lu tout en dégustant un gros oeuf en chocolat dimanche? :) 

On commence avec l'actu!
Tout d'abord l'édito nous rappelle que l'on a fêté hier, le 40ème anniversaire du droit de vote des femmes. Et si la génération de nos grands mères étaient fières d'y être arrivées et se seraient abstenues sous aucun prétexte, celle de nos mamans, nées aux alentours de 68 étaient davantage rebellés contre l'ordre établi : et aujourd'hui, on ne voit ce droit que comme acquis, en oubliant la lutte que cela a dû être pour l'obtenir. Pourtant d'autres femmes dans le monde ne l'ont pas encore obtenu et nous devrions peut être encore davantage mesurer notre chance et user de ce droit devenu fondamental. Non?
D'ailleurs, en parlant de ça, les femmes sont au centre des élections indiennes: en effet, les élections législatives ont lieu en ce moment et suite au drame et au vol horrible d'une jeune femme dans un bus, qui a succombé à ses blessures, l'opinion publique a été choquée et alertée sur les atteintes faites aux femmes. C'est la raison pour laquelle les candidats ont dû insérer des mesures pour contrer ce fléau dans leur programme mais aussi assurer la présence des femmes dans les institutions politiques comme le Parlement. A suivre donc, en espérant que les choses changent rapidement pour elles!



Puis, ELLE consacre un article à la détox mentale: avec l'abondance des infos et sollicitations qui happent notre concentration, on a vite fait de se mettre en stress et de ne pas pouvoir mener à bien certaines missions, notamment au travail. Parce que chaque petite info est un paramètre à prendre en compte pour prendre une décision, on finit par être submergée! Et certaines ont décidé, pour se libérer la tête d'avoir recours à des applications et des routines pour ne plus avoir à se prendre la tête: des listes de courses types, des tenues préparées en amont...Ou alors, on peut aussi essayer de prioriser les "tâches", d'identifier celles qui nécessitent une décision ASAP, et les autres, pour commencer à relâcher la pression, voire les déléguer! Il faut également se couper des réseaux sociaux, des mails et du téléphone quand on a besoin de concentration, et ne pas hésiter à faire des to-do lists. Et si vous coincez sur un dossier, n'hésitez pas à le fermer et à vous remettre dessus plus tard :)
Plus loin, ELLE donne la parole à 2 écrivains qui écrivent pour libérer les femmes musulmanes, Marek Halter et Malek Chebel, qui veulent montrer que cette religion n'est pas sectaire et que les femmes n'ont pas à être opprimées par certains courants extrémistes: tout cela en parlant de sensualité et de sexualité dans leurs ouvrages. Marek, par exemple, raconte l'histoire de grandes figures musulmanes féminines comme Khadija, première femme à croire en Mahomet. Et démontre que les "hadiths", les témoignages recueillis au 9ème siècle sur le prophète sont souvent faux, comme celui de l'imam al-Boukhârî qui affirmait avoir entendu dire de sa bouche "Malheur aux peuples qui se donnent comme dirigeant une femme". Les deux auteurs se battent également contre le port du voile, qui n'est imposé dans aucun texte du Coran : pour eux, le Coran n'est donc pas le problème, c'est la charia, qui interprète les textes comme elle veut pour soumettre les femmes. Ils parlent également de l'obligation des femmes musulmanes à devenir mères, ce qui tue leur statut de femme sexuelle et désirable! Leurs ouvrages et leur vision de la sensualité a permis en tout cas à certaines femmes de prendre conscience de certaines choses, et beaucoup les en remercient. En tout cas, ça fait plaisir de lire un discours plus apaisé autour de l'Islam, on en a bien besoin!





Et pour finir, Soledad nous raconte ce qu'elle fait quand elle n'arrive pas à dormir: comme moi, elle compte les moutons, elle regarde des séries, elle mange, elle travaille...Tout ça pour finalement dormir au bureau ^^ Par contre, moi, je ne vais pas courir et je ne fais pas le ménage en cas d'insomnie! Les petits dessins sont vraiment très drôles, on est quasiment sûres de toujours rire en lisant les planches de Soledad :)

Côté beauté, ELLE nous apprend à nous faire de jolies coiffures de dos! Un joli petit chignon, deux tresses, ou bien, plus original, le roulotté 40's, avec des torsades remontées sur les côtés (Diane Kruger en est une fervente adepte) ou bien la queue de cheval "effet cannage" avec des mèches croisées: une coiffure que personnellement j'aime beaucoup! :) Et la rédaction nous donne la marche à suivre, pas à pas, pour réaliser ces jolies coiffures, qui ne sont pas très difficiles à faire :)



Et la mode? 
Dans son article "Comment porter les chaussures dingues?", la rédaction nous apprend à apprivoiser des chaussures pas toujours simples, comme la mule, la spartiate montante, les compensées et la claquette de sport. Pour cette dernière, seules les pièces chics sont tolérées, pour updater cette pièce ô combien "à la cool" et pas forcément très élégante, comme un tailleur pantalon. Pour les spartiates "grimpantes", hop, une jupe crayon rayera l'effet péplum! Et la mule convient parfaitement à un look garçon manqué parfaite, idéale pour éviter le côté cagole :)
Et sinon, Agnès B nous parle de ses projets et notamment de son film, inspiré de sa vie et intitulé "Je m'appelle hmm". Cette artiste, créatrice de mode est également galeriste et une fan de cinéma: il semblait donc naturel qu'elle se lance dans le 7ème art un jour ou l'autre! Et ce film est l'occasion pour elle de s'exprimer sur de douloureuses expériences: si le personnage principal du film a vécu l'inceste par son père, elle, a été abusée par son oncle et a mis des années avant de pouvoir en parler, notamment à cause de l'extrême froideur de sa famille, très bourgeoise, et de sa maman, qu'elle n'était même autorisée à tutoyer. Un traumatisme terrible qui l'a souvent empêchée de faire confiance aux gens autour d'elle mais qu'elle a enfin pu exorciser avec ce film, dans lequel elle s'est beaucoup investie et qu'elle voulait concevoir de A à Z. Elle explique qu'elle n'a pas beaucoup d'amis dans la mode, à part Azzedine Alaïa et Jean-Charles de Castelbajac, qu'elle ne voit pas beaucoup et qu'elle n'a jamais réussi à déléguer la création de ses vêtements: même si elle espère trouver un successeur! Mais aussi que sa volonté a toujours été de créer des vêtements indémodables, comme des uniformes. Un sacré personnage en tout cas, avec une histoire assez poignante. Irez-vous voir son film?



On termine avec les stars!
ELLE revient tout d'abord sur la mort tragique (et pour le moment inexpliquée) de Peaches Geldof. A-t-elle succombé à une diète drastique qui aurait provoqué une crise cardiaque? On nous parle également de sa vie et de ses parents, le musicien Bob Gedolf  et sa maman Paula Yates, présentatrice de télévision, qui étaient les Beckham de l'époque. Ils vont se séparer quelques temps plus tard, Paula tombant amoureuse "de la rock star australienne" Michael Hutchence, dévastant au passage le pauvre Bobby. Paula va alors profiter de cette liberté retrouvée pour vivre une vie de it-girl débauchée, dont ses filles, toutes jeunes, vont "profiter" jusqu'à ce que Michael soit retrouvé pendu dans une chambre d'hôtel et que qu'elle décède elle-même, à l'âge de 40 ans suite à une overdose d'héroïne. Voilà un peu la trame de fond de l'enfance et de l'adolescence de Peaches, qui va ensuite, à son tour, expérimenter la drogue et le vol dans les magasins pour finalement se ranger quelques temps plus tard, avec un mariage et deux fils, qui malheureusement, ne grandiront pas avec leur maman...
La star de ce numéro Natalia Vodianova, répond également à quelques questions! Rien de bien nouveau depuis cet article: elle revient sur son enfance très difficile, côtoyant la pauvreté en Russie, avec sa maman et sa soeur handicapée, avant de partir de chez elle à 15 ans et de s'installer avec une amie en vendant des légumes pour vivre. Jusqu'à ce qu'elle accompagne son petit ami mannequin dans son agence et qu'elle soit repérée, pour vivre le parcours "prodigieux" qu'on lui connaît. Ce n'est pas pour rien qu'on surnomme l'égérie Guerlain Supernova. Elle nous parle aussi de son chéri (Antoine Arnault) de ses 3 enfants et du 4ème qui ne devrait plus tarder, et de son envie de partager avec eux son combat pour les enfants de Naked Heart pour qu'ils réalisent leur chance. Rappelons que son association permet de financer des installations pour les enfants, comme des parcs de jeux, qui n'existent pas en Russie et parraine des "institutions psychiatriques pour enfants", dont une que sa soeur fréquente et qui lui fait apparemment du bien. Natalia est bien consciente d'avoir beaucoup apporté à sa famille, de les avoir un peu tiré d'affaire et d'avoir bien aidé sa maman, qui se "désintégrait". Elle porte également beaucoup d'amour pour sa grand mère, modèle d'élégance pour elle :)





Jolies photos!




Volà les filles! Gros bisous et passez une belle journée :) 








CONVERSATION

2 commentaires:

  1. C'est une super idée de reprendre les magazines comme ça :) En plus je tombe bien, première fois que je vais sur ton blog et je tombe sur un article à propos de mon magazine préférée. :)
    Je pense qu'on pourrait très bien s'entendre toutes les deux, ton blog est très intéressant ^^ Passe faire un petit tour chez moi si tu veux bien :) ! Je suis nouvelle donc j'ai pas énormément d'articles... Je te rajoute sur Twitter aussi au passage ;)
    Bisous

    Tu as un look simple mais très agréable :)
    Je passais juste faire un petit tour comme ça sur ton blog, j'aime bien ton habillage il est chouette et il colle tout à fait à ton style ! Don bien trouvé ;)
    Sinon, si tu veux passer sur mon blog (il est tout beau tout neuf) ça me ferais plaisir :) J'ai pour l'instant peu d'articles. Je ne suis pas ciblée que mode je parle de tous domaines artistiques... Mais il y aura de la mode aussi c'est certain ;)
    Bonne journée :)
    Bisous

    http://leparalauwing.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  2. De belles choses à lire, j'adore les chaussures dingues !
    Bisous

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!