Prints & ELLE



Coucou tout le monde!

Vous allez bien? Voici le dernier billet du blog avant que j'aille à Londres :) J'essaierai de revenir vendredi ou samedi, mais, vous l'aurez compris, ma Ptite Bulle va prendre, elle aussi, quelques jours de vacances. 

En attendant, quels jolis articles se cachent dans ELLE? :) 


Voyons voir ce qu'il en est pour l'actu et les faits de socété :) 
Dans l'édito, Dorothy Werner nous parle de l'agression dans le métro de Lille, durant laquelle une maman trentenaire a été agressée physiquement et sexuellement par un taré, sans que personne ne bouge; certaines personnes ont même préféré changer de rame! Mais pas une seule n'a pensé à intervenir ou simplement appeler l'alarme ou sonner l'alerte. J'espère profondément que ces personnes seront poursuivies pour non-assistance à personne en danger! Ici, la journaliste analyse leur passivité comme un déni de la réalité, tellement nous sommes bercés, dés notre plus jeune âge par des images de meurtre ou d'agression, à cause de la télé et des jeux vidéos: comme si on était immunisé, en se disant, "de toute façon, ce n'est pas réel". Sauf que parfois ça l'est et qu'il faut en avoir conscience et faire ce qu'il faut. Non? 
Amour ou haine à l'égard des Français? Il faut croire que les anglo-saxons n'ont pas encore tranché. En effet, ils aiment dire que l'on est fainéants (et ça ne s'est pas arrangé quand ils ont cru que l'on avait interdits les mails pro après 18h...) et des loosers, dont la gastronomie est en perte de vitesse et dont la situation économique pourrait faire plonger l'Europe. Mais ne nous envient-ils pas, au fond? Parce qu'on sait parfois privilégier notre vie de famille au lieu de se tuer à la tâche sans but, nous! Et puis, ils sont quand même jaloux de notre silhouette de rêve et de notre façon d'éduquer nos enfants, donc...Finalement ils nous aiment bien! Et puis, tout le mode a ses qualités et ses défauts, non? ;) 



"Doit-on se mobiliser contre le harcèlement de rue?" C'est la question qu'ELLE se pose. Et j'ai cru rêver. Non mais sérieusement, comment peut-on répondre "Non, non, laissons les hommes apostropher voire toucher les femmes sans rien faire"? Alors, pour sa défense, l'avocate spécialiste du harcèlement Claude Katz répond par la négative car elle pense que le campagnes sur Internet contre ce fléau ne servent pas à changer les mentalités et ne s'attaquent pas au coeur du problème. Effectivement, je suis d'accord avec elle, quand elle dit que c'est l'éducation des petits garçons qu'il faut changer mais ne doit-on pas faire quelques tout de suite et dénoncer les dérives? Il faut bien commencer quelque part et ne rien dire n'arrangera pas la situation. Il faut faire comprendre "aux homme qu'un silence veut dire non, un regard qui se détourne aussi" comme le dit bien la sociologue Marylène Lieber. N'êtes vous pas d'accord?
Pour terminer, Soledad nous liste, avec ses petites illustrations, les fois où elle a envie de tuer son tendre amour : quand il laisse le papier du chocolat vide dans le placard ou quand il pose son sac plein de linge sale devant la machine à laver, alors que la dite machine ou la poubelle sont à 50 cm de lui, par exemple (tellement du vécu!). Ou quand il demande ce qu'on mange sans s'occuper de ce que sa chérie prépare et, va voir le JT à la fin du repas sans débarasser son assiette (so true!). Ou encore quand il demande si on a des nouvelles de sa mère, quand il geeke sur son téléphone à table avec des amis ou quand il nous offre des cadeaux pour la maison. Encore une fois, c'est très bien vu ;) 



Et les stars?
Premièrement, grosse nouvelle : les fiançailles de George Clooney! et oui, l'éternel play boy d'Hollywood semble se caser et vouloir se marier avec la jolie avocate spécialisée dans les droits de l'homme Amal Alamuddin. Une femme magnifique, certes, mais aussi hyper intelligente qui a fait de brillantes études à Oxford et qui a, entre autres, défendu Julien Assange, a conseillé l'ONU sur la question syrienne. Un couple very powerful donc, dans lequel l'égalité semble de mise. Et George semble d'autant plus viril d'avoir choisi une femme qui peut rivaliser avec lui ;) Bravo à eux!
Il est ensuite question de Leandra Medine, la jeune fille qui se cache derrière le blog Man Repeller. Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas ce blog, Leandra s'amuse à y poster ses looks, qui souvent, plaisent aux filles mais font fuir les garçons: et pourtant, il est à la pointe de la mode! Et, ce problème pour Leandra, qui ne trouvait pas de chéri à cause de ses tenues, devient sa marque de fabrique et un business rentable. Belle revanche, non? Elle a aujourd'hui ses bureaux à Broadway, emploie 8 personnes et collabore avec des marques comme J.Crew. Elle a même été ambassadrice de la Fashion Week de New York, et a sorti un livre intitulé "Man Repeller Seeking Love, Finding Overalls". Sans se prendre au sérieux, Leandra a donc une personnalité forte et veut nous faire passer ce message: habillez-vous pour vous, pour vous plaire à vous et non aux autres! Elle pense que la mode doit être ouverte à tous, et je trouve que sa démarche est plutôt noble. Non?



Marion Cotillard répond ensuite à quelques questions. L'actrice va incarner une jeune ouvrière dépressive dans le film Deux Jours Une Nuit, présenté à Cannes. Elle explique que certes, son nouveau train de vie, entre Dior, tapis rouges et autres récompenses l'a un peu éloignée de cette réalité et elle a bien conscience de sa chance, même si son enfance n'a pas été rose et qu'elle a encore pas mal d'amis pas si bien lotis financièrement.. Elle nous parle de sa préparation pour le rôle, avec une analyse sur les effets du Xanax que son personnage Sandra prend régulièrement, un "phrasé" moins "parisien", moins rapide et plus "light" ou encore un visionnage intense de séries, Sandra regardant beaucoup la télévision, en tout cas, plus que son interprète. Marion revient aussi sur son statut d'égérie Dior, qui lui permet d'expérimenter plein de choses, via notamment les petits films publicitaires qu'elle peut tourner. Mais aussi sur son statut de maman et sa volonté d'éloigner son petit Léon des tournages, surtout quand ses rôles sont anxiogènes, afin de ne pas lui transmettre son état d'esprit négatif.
ELLE consacre ensuite quelques pages aux femmes du retour de Sarkozy: en effet, notre ancien Président ne cache plus vraiment sa volonté de se présenter en 2017 et peut compter sur les femmes de son entourage pour le faire. Sa femme Carla, tout d'abord, qui semble politisée que l'on croit et qui aimerait faire un tour plus "triomphal" sur la scène politique, plus glorieux que leur sortie de l'Elysée en 2012, fraichement raccompagnés vers la sortie. Bernadette Chirac, également, qui dispose d'un bon quotient sympathie et qui ne tarit pas d'éloges sur Nicolas, dont elle dit qu'il a "bon coeur". NKM aussi peut s'avérer être un soutien précieux, tout comme l'attachée de presse de M.Sarkozy, Véronique Waché, qui a toujours résolu les petites crises et géré l'image de l'ancien président dans l'ombre...Question: vous avez envie de le voir revenir?
On termine avec une rencontre très inspirante, avec l'actrice Gisèle Casadesus, presque 100 ans au compteur. Théâtre, cinéma, elle a des décennies de carrière derrière elle et ne compte pas s'arrêter là et se dit prêtes à recevoir les propositions :) Pour elle, son secret de longévité est de faire un métier inspirant et qu'elle aime éperdument, comme elle a aimé son mari Lucien Pascal (72 ans de mariage!) qui a disparu il y a quelques années et qui a été le seul homme de sa vie; Sa famille aussi est très présente, avec ses enfants ses petits enfants, qui habitent à Montmartre :) Concernant les jeunes d'aujourd'hui, elle regrette simplement q"ils ne prennent plus de temps de prendre le temps, de se parler et de se laisser inspirer et surprendre par la vie. Cette interview est vraiment un shot d'espoir et de positivité et j'espère que moi aussi, à 95 ans, je ferai encore du vélo :) 



Jolies photos!




Et voilà! A l'heure où vous me lirez, je serai sûrement dans l'Eurostar ou déjà arrivée à Londres, pour les plus tardives d'entre vous (j'arrive à 19h, heure française). Je pense faire silence radio jusqu'à mon retour en France jeudi après midi, n'ayant pas de forfait Internet à l'étranger sur mon téléphone. Je donnerai peut être quelques nouvelles le soir, depuis notre chambre Airbnb, qui dispose du wifi :) Mais je vais prendre plein de photos, pour vous raconter mon escapade: ça vous dirait? 

En attendant, gros bisous les filles! :) 







CONVERSATION

1 commentaires:

  1. Le beau temps arrive enfin presque alors les magazines trônes !
    Bisous

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!