Cameron & Grazia

Bonjour mes petites bulles!

Vous allez bien? Et si on commençait la semaine avec le billet Grazia? On y va, c'est parti! 

On commence avec la mode? :) 
On apprend tout d'abord que les Baskets à scratch sont de retour! Et oui, parmi les errances fashion du moment, avec le bob et la banane, sans oublier les chaussures orthopédiques, cette shoes de notre enfance brille de nouveau. On devrait en effet la voir sur les podiums de Dreyfuss, Darel et Margiela la saison prochaine: que du beau monde, donc, pour adouber cette chaussures normcore, qui a perdu son aura dans les années 90 et que l'on associe volontiers aux enfants de maternelle. Celle de Pierre hardy est en néoprène bleue électrique, tandis que Margiela opte pour du python noir, par exemple. Qu'en pensez-vous les filles: in ou out, la chaussure à scratch?
Puis, juste avant les soldes, Grazia nous a concocté une Sélection à moins de 50 euros! Et elle est plutôt chouette, en témoigne la longueur de ma sélection shopping : on y trouve des shorts, des lunettes des jupes, des brassières, des tee-shirts et plein de petits accessoires, tous assez sympas et des idées de looks à associer. Un dossier chouette et très complet, bravo Grazia!




Et l'actu? Ensuite, la comédienne Julie Bargeton met le doigt sur un phénomène étrange: Game of Thrones, notre plaisir coupable. En effet, on aime se faire peur et même être écoeurée par cette série qui ne ménage aucune âme sensible, moi la première. Mais pourquoi? Julie n'hésite d'ailleurs pas à dire que les scénaristes sont encore plus tordus que Tarantino, c'est dire. Mais elle rappelle aussi que depuis la nuit des temps, les gens aiment voir les choses gore, comme les exécutions publiques médiévales et les combats de gladiateurs antiques. Aristote disait que voir ce genre d'atrocités nous libère de nos "angoisses et de nos pulsions", en vivant nos peurs par procuration, en quelques sorte. On peut donc continuer de regarder Game of Thrones, parce qu'ont peut ainsi se libérer mais en regardant une fiction, ce qui a le don d'allier les avantages ;)
Quelques pages plus loin, la rédaction nous parle des ces femmes Reporters de guerre : Marie-Lys, Capucine et Sophie témoignent de leur quotidien sous les bombes, que ce soit en Syrie, en Egypte, en Ukraine ou encore en Libye. Toutes trois nous expliquent qu'elles ne veulent pas forcément ramener un scoop mais plutôt comprendre les populations qui vivent ces catastrophes, comment ils s'adaptent à la guerre ou pourquoi ils la mènent. Et ce, malgré le sexisme de certaines rédactions, qui e les prennent pas toujours au sérieux et ne pensent pas toujours à faire appel à elles pour couvrir un évènement ; et en dépit des menaces réelles qui pèsent parfois sur elles, notamment d'agression sexuelles (dont certaines journalistes ont été victimes sur la place Tahrir lors des manifestations égyptiennes). Elles sont même persuadées que leur statut de femmes leur donnent parfois un certain avantage: les hommes ne les voient pas comme une menace, par exemple, et ne sont pas méfiants ; les femmes, elles, se sentent plus à l'aise pour témoigner des atrocités qu'elles sont pu subir. Elles sont donc les messagers d'une Histoire qui se déroule sous nos yeux et dont on ne saura rien sans elles. Et elles le font avec passion et abnégation, souvent sans grande rétribution financière. Bravo à elles!
Pour terminer, on retrouve Graziella, qui tente de demander à la rédaction de remplacer le numéro "spécial régime avant l'été", par un sujet profond: sur la chute de l'Univers et les galaxies : bizarrement, sa proposition n'est pas passée! ^^ Tant et si bien que sa chef l'envoie en vacances, en Amérique Latine! Mais ce serait a priori pour un sujet soit Coupe du Monde" soit pour un sujet  "roots", sans argent et sans amis et elle sent bien qu'il y a un loup ^^ Elle a également peur des algorithmes qui régissent notre vie, et elle a bien raison!



Et les stars? 
Tout d'abord, en édito la rédactrice en chef actu et mode Adrienne Ribes-Tiphaine fait une petite ode à la Reine d'Angleterre :) Elle loue la couleur de ses costumes mais surtout son impertinence et son côté rock à l'anglaise, quand elle est gare en voiture devant tous les chefs d'Etat sur le tapis rouge, quand elle profite des bons petits plats de l'Elysée arrosés de sauterne et de champagne et quand, en 1945 elle n'avait pas hésité à braver l'interdit en fêtant la victoire alliée avec la foule en joie :) Et le saviez-vous? Elizabeth parle français à la perfection ;)
Comme dans ELLE la semaine dernière, on retrouve le casting du film Triple Alliance, pour une interview bien girly! Cameron Diaz, Kate Upton, Leslie Mann expliquent bien se retrouver dans leurs personnages du film, même si Kate se voit comme un mélange des trois, à la fois fofolle, forte et naïve. Elles sont également des fans de Rihanna et de Carine Roifeld et Poppy Delevigne. Et si Cameron affirme qu'elle a "un appareil digestif très efficace" et qu'apparemment, elles se sont retrouvées toutes les trois nues dans un sauna aux Bahamas, elles se révèlent plus prudes qu'elle en ont l'air finalement! Elles ne seraient pas intéressées par les plans à trois et Cameron est même choquée que nous puissions, nous les françaises, coucher au bout du troisième rendez-vous seulement. Apparemment, le film a plutôt bien démarré en France: êtes-vous allées le voir les filles? 



On retrouve ensuite Béatrice Dalle dont on avait pas entendu parler depuis longtemps! Elle est en ce moment au théâtre, incarnant le rôle titre dans la pièce Lucrèce Borgia. Toujours aussi cash et directe, elle se dit ravie de tourner avec une troupe remplis de mecs "canons à crever", mais confie aussi que cette grande solitaire a eu du mal à se faire à l'idée de cohabiter avec eux, pendant deux mois. Elle dit aussi qu'elle adorerait avoir d'autres grands rôles de théâtre comme celui-ci et qu'elle est heureuse de voir que Victor Hugo puisse fédérer autant de personnes sur scène :) Comme Lucrèce, elle aimerait se débarrasser de son image sexuelle et trash même si elle se sait entière, et très libre dans ses choix. Une côté sombre qui l'aurait fait fait passer à côté de grandes collaborations avec des maisons de luxe prestigieuses, selon ses dires :s Sinon, elle est très amie avec son ex-compagnon, Joey Star, dont elle admire la poésie et le travail et qui va très certainement venir la voir jouer :)

Pour terminer en beauté, on nous parle justement de la beauté des seins, pour arborer un décolleté so caliente cet été. Pour ce faire, il faut d'abord parfaitement choisir son soutien-gorge, forcément: on aime les matière flexibles qui englobent bien la poitrine, avec des matières qui assurent côté maintien: on évite également les soutiens gorge sans armatures ou bien les soutien-gorges types corbeille, car ses derniers, trop rigides, ne tiennent pas compte de la forme du sein. on pense également à les doucement les exfolier, on les laves à l'eau froide et on les hydrate, avec des soins tenseurs si on veut. et on pense à protéger le décolleté du soleil, sous peine de se retrouver avec un "plissé soleil". On peut également les masser mais aussi les maquiller avec une méthode contouring, pour jouer sur les volumes, et la lumière, avec de la poudre de soleil irisée, par exemple.



Sélection shopping!
Short en coton et polyester, Forever 21, 20 euros
Short en coton, Pull & Bear, 19 euros
Short en coton et polyester, Boohoo, 21 euros
Solaires, Moa, 10 euros
Jupe en polyester, CacheCache, 26 euros
Jupe en viscose mélangée, La Halle, 25 euros
Brasière en coton mélangé, H&M Conscious, 22 euros
Brassière en polyamide, New Look, 25 euros
Brassière en polyester, Jennyfer, 20 euros
Tee-shirt en néoprène, Vila, 25 euros
Pull en coton, Monki, 25 euros
Bracelet en métal, La Halle, 8 euros
Rouge à lèvres Shine Edition, Bourjois Paris, 11,95 euros



Jolies photos!




Voilà les filles! J'espère vraiment que ce billet vous aura plu, n'hésitez pas à me donner vos impressions :) 

Gros bisous!




CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!