AzurELLE

Hello les filles !

Et si on démarrait cette petite semaine avec ELLE ? J Je ne sais pas vous mais moi, j’adore le maillot de bain à carreaux qu’Emily Didonato (Acqua di Goia) porte en couverture J


On démarre avec les articles food! :) 
Et avec un petit voyage gastronomique sans escale à travers d'appétissantes recettes malaisiennes :) Pays de la street-food à toute heure de la nuit, la Malaisie propose une cuisine saine et savoureuse! Les photos sont magnifiques et me donnent très envie de tester  les brochettes de poulet à la sauce satay, les bouchées au lait de coco, les aubergines frites à la sauce sambal ou encore les nouilles sautées au porc et au calamar :) Et bien sûr, le thé est l'une des boissons emblématiques de la Malaisie :)
ELLE nous explique aussi que bronzer commence par l’assiette, et ce, tout au long de l'année! On privilégie donc les aliments contenant  des caroténoïdes, comme les carottes, les poivrons rouges, les épinards ou les brocolis, qui vont faire dorer la peau, mais aussi de la vitamine C, qui préserve le collagène de la peau, tout comme la vitamine A, qui lui donne sa souplesse (avocat, pignons). Et bien sûr, on boit beaucoup et on mélange légumes crus et cuits. Sans oublier les limiter les graisses et les sucres ajoutés.



Et l'actu? 
Après les coups d'éclat franchement limites et machistes de Perrier, éco-voiturage.fr et Eden Park, on se demande à quoi sert encore le sexisme dans les publicités, si ce n'est faire du (bad)buzz. Certaines revendiquent l'humour tandis que d'autres assument parfaitement leur côté misogyne, à l'instar d'Eden Park. Mais hormis braquer les projecteurs sur eux le temps du scandale, on se demande à quoi cela sert, à part desservir la marque et le produit? Me concernant, je serai plutôt du genre à boycotter ces marques, pas vous?
Plus réjouissant, ELLE nous démontre ensuite que le Rwanda se montre positif et entreprenant :) Malgré les horreurs du génocide, la nouvelle génération tente de se reconstruire et de remettre son pays sur pied, notamment via l'entreprenariat, dans la capitale, Kigali. Des centres commerciaux émergent, tout comme les petites boutiques et les cafés, comme le Shokola, qui propose cheesecake et thé vert bio. Les étudient, donc, sont hyper connectés et veulent être fiers d'eux et mettre le Rwanda à l'honneur en montant leur propre boîte, surtout les jeunes femmes d'ailleurs. En effet, j'ai été agréablement surprise d'apprendre que le Rwanda est l'un des pays les plus paritaires au monde, notamment à l'intérieur de ses institutions gouvernementales et les jeunes filles "sont encouragées à entreprendre". Mais bien sûr, tout n'est pas rose! La majorité de la population vit tout de même dans une certaine pauvreté et n'a pas les moyens d'aller dans ces jolis magasins ; et s'inquiète du chômage de ses jeunes si les investisseurs ne viennent pas vite les soutenir...Affaire à suivre donc et tout de même une bonne nouvelle pour le Rwanda et pour l'Afrique :) 
On rebascule dans le tragique ensuite, avec le viol du Quai des Orfèvres: une jeune canadienne, Elena aurait été violée par des policiers dans les locaux du Quai des Orfèvres, ce qui est bien sûr contesté par les accusés. Une histoire sordide de plus? Oui, bien sûr, mais non. Elle pourrait remettre en cause et au coeur du viol une notion essentielle: le consentement. En effet, il ne fait pas partie de la définition du viol en France, puisqu'on parle uniquement de pénétration avec violence: le fait que la victime refuse un rapport n'entre donc pas là-dedans, ce qui est purement ahurissant. En France, on part du principe qu'une femme qui ne dit rien consent et que si elle dit non sans se défendre (très), ce n'est pas un viol. A la base, toutes les femmes consentent, donc o-O Alors qu'au Canada, par exemple, le consentement doit être explicite et surtout, on doit prouvé qu'il n'est pas été "vicié" c'est-à-dire acquis sans menaces, violences ou "défaillance" du côté de la victime.  Autre chose scandaleuse dans l'histoire d'Elena: au lieu de se concentrer sur l'agression en elle-même, les autorités préfèrent se pencher sur le caractère de la victime, réputée pour avoir un mode de vie assez libre, qui boit et couche facilement. Comme si une femme qui aimait "le contact humain" et aimait faire la fête disait toujours forcément oui....Scandaleux!




Et la mode? 
La rédaction nous explique comment remplir sa valise idéale: en effet, qui n' a jamais dû s'asseoir sur sa valise pour la fermer, pour ne finalement mettre qu'un short, deux tee-shirts et deux maillots de bain? ELLE nous aide donc dans notre tâche, en nous expliquant qu'il peut être utile de dessiner le contenu de sa valise pour, réduire les quantités! On pense également à prendre des vêtements multi-tâches, comme une grande chemise que l'on pourra porter en sortie de plage ou en chemise de nuit ; on mise également sur les accessoires, avec une grosse ceinture et des manchettes,  mais aussi  sur des basiques, comme un blazer et une marinière ;) Pas mal ces petites astuces ;) 
Plus loin, dans son article « L’homme est une modeuse comme les autres », le magazine nous prouve qu'il n'est plus si marginal pour un homme de dépenser de l'argent dans sa garde-robe et sa mise en beauté :) Bien qu'ils n'aient pas nos decénnies d'expérience en la matière et sont parfois maladroits ou en total look "Je sors tout droit d'un défilé", ils sont de plus en lus nombreux à franchir le pas et le seuil des boutiques et instituts branchés.  50% des hommes interrogés par l'Oberservatoire du shopping se tiennent au courant des tendances et aiment trouver de nouvelles inspirations et les jeunes entre 25 et 34 ont un budget shopping égal voire supérieur aux filles du même âge! Mais comment en est-on arrivés là? Et bien déjà, les marques elles-mêmes ont fait de gros efforts pour proposer de jolis choses pour nos Jules et le shopping en ligne leur permet également de trouver des pépites ; il existe également pas mal de magazines pour les aider à faire les bons choix! On trouve également des raisons plus "sociologiques": avec l'arrivée du divorce et la possibilité des hommes d'être quittés, ils ont conscience que le laisser-aller n'est pas forcément une bonne idée ; et la montée des réseaux sociaux nous pousse à nous montrer sous notre meilleur jour H24, ou presque! Bon, chez moi, même si le Jules aime de temps en temps (pour les soldes quoi) s'acheter de jolies chaussures et un blouson élégant, il en est encore au stade de se moquer gentiment des gars un peu trop lookés, et même de ceux qui ont un sac à main, aussi épuré et masculin soit-il. Mais en attendant, qui est obligée de porter son portefeuille dans son propre sac à main? Je vous laisse deviner ^^ Personnellement, je vois cette évolution comme une bonne nouvelle et j'aimerais voir des hommes bien habillés un peu plus souvent :) Pas vous?




On termine avec la vie des stars!
ELLE est tout d'abord allée enquêter du côté de Amal Alamuddin, afin de savoir qui est vraiment la future Madame Clooney. Et bien il semblerait qu'elle soit parfaite! Cette très jolie libanaise est également une femme brillante, puisqu'elle est avocate internationale spécialisée dans les Droits de l'Homme et a par exemple défendu Julian Assange et Ioulia Tomochenko. On dit d'elle est qu'elle une grande travailleuse, qui ne ménage jamais sa peine et n'hésitant pas à défendre les causes les plus difficiles ; son altruisme se ressent dans sa vie de tous les jours, prenant soin de ses proches, tout en restant à leur écoute. Pour finir le tableau, son histoire d'amour avec George ne l'aurait en aucun cas changée, et elle refuse toute interview ou apparition publique non justifiée. De plus, l'acteur semble lui aussi très engagé sur le plan humanitaire et briguerait bien le poste de gouverneur de Californie tout en participant à la campagne démocrate de 2016 et envisagerait même de se présenter à la présidentielle de 2020! Et c'est vrai qu'avec Amal à ses côtés, il a toutes les chances de briller et de nous offrir un nouveau couple glamour à la tête de la puissance américaine :)
Et on terminera avec Valérie Lemercier, qui nous ouvre son album de vacances! On la voit toute petite avec sa famille faisant de la balançoire et jouant dans la cour de la ferme familiale mais aussi galopant sur un cheval, son autre passion, qui aurait bien pu devenir son métier. Plus drôle et fantaisiste, on peut aussi l'admirer avec une boîte de Petit Beurre en métal sur la tête en guise de casquette, ou bien brandir des outils en maillot de bain dans sa maison, une activité garantie sans traces de maillot disgracieuses, selon elle! Elle prend également la pose en sari en Inde, ou encore au Japon et en Italie. Une chouette idée de la part de la rédaction, bien de saison! Et c'est une jolie manière d'en apprendre plus sur nos stars préférées :) Et pour info, Valérie Lemercier est à l'affiche du film Le Petit Nicolas aux côtés de Kad Merad, qui sort mercredi :) 





Sélection shopping !
Mules H&M, 29.95 euros


Jolies photos !





Je vous fais des énormes bisous les filles et je vous dis à demain ! J





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!