Astrid & Grazia

Hello girls !

Vous allez bien ? Personnellement, je rentre donc d’un petit week-end en Ardèche : la bronzette et la baignade n’ont pas été franchement de la partie, puisque le soleil avait décidé de se cacher durant toute la journée de samedi, mais on a tout de même pu profiter d’un cadre calme, et d’une grande maison de campagne rustique mais rénovée qui nous a permis de nous ressourcer J

C’est vendredi soir, lors de notre première soirée dans la maison, lovée dans le canapé, que j’ai lu le Grazia de la semaine. Et voici mes impressions ! J

Et on commence tout de suite avec les stars :)
On fait tout d'abord la connaissance de Lily James: qui n'est pas une totale inconnue pour moi, puisqu'elle incarne Lady Rose dans Downton Abbey :) Cette jeune actrice est issue d'une famille très artistique et elle-même adore jouer , chanter et danser ; et elle est plus que ravie de jouer dans la série, puisqu'ele revendique son côté très british et elle adore ce genre de programme d'époque. Et après avoir incarné un Lady (qui reviendra dans la prochaine saison), elle sera dans la peau de Cendrillon, dans le film éponyme qui sortira en avril 2015 :) Elle espère toutefois expérimenter plein de choses dans sa carrière, avec pourquoi pas, un film de zombies :)
Puis, la star de ce numéro Astrid Bergès-Frisbey, répond à une petite interview, dans le cadre de la promotion de son nouveau film, I Origins, dans lequel elle incarne "Sofi, une femme enfant qui croit à l'inexplicable et aux vies passées". Les questions sont du coup très axées sur les croyances et superstitions (et non, on est pas dans Duel Quiz ^^). Premièrement, et c'est assez troublant, les yeux de Sofi et d'Astrid, pourtant assez rares, sont tout à fait semblables, alors qu'il ne s'agissait pas d'une volonté de son auteur Mike Cahill :) En revanche, contrairement à son personnage, l'actrice ne croit pas tellement aux "signes" estimant qu'on cherche parfois à se rassurer ou dans des choses qui n'existent pas vraiment ; elle n'est pas du tout superstitieuse sauf sur un point: elle n'annonce jamais qu'elle va faire partie de tel ou tel projet, par peur qu'il tombe à l'eau! Elle pense également que l'amour et l'attirance ont leur part d'explication "chimique" même si elle n'a pas trop envie de creuser la question et explique qu'elle choisit d'abord ses films par instinct et coup de coeur, mais qu'ensuite, elle y réfléchit de manière rationnelle pour voir ce qu'elle peut y apprendre et apporter. Et si elle devait se réincarner, cela pourrait être en oiseau mais surtout pas en feu :) Pour conclure, Astrid nous dit que sa soeur lui a fait un très beau compliment en voyant le film: elle ne l'avait pas reconnue! :) Le film sort en salles le 24 septembre, irez-vous le voir? :)




Focus ensuite sur ces enfants nés fortunés mais déshérités: en effet, de plus en plus de milliardaires, comme Bill Gates ou Sting, ont décidé de ne rien laisser à leurs enfants une fois qu'ils ne seront plus là. L'argent sera soit dépensé avant leur mort soit donné à des associations caritatives. Pourquoi? Pour leur donner la chance de bâtir quelque chose de leurs propres mains et savourer ensuite leur réussite bien méritée, comme eux ont dû le faire par le passé ; parce que oui, cette tendance touche surtout les riches ayant réussi par eux-mêmes, sans héritage. Warren Buffet dit par exemple "je veux leur laisser assez pour qu'ils puissent faire quelque chose mais pas suffisamment pour qu'ils puissent ne rien faire". Une vraie philosophie! Ils pensent également qu'après avoir subvenu à leurs besoin durant leur enfance et adolescence, leur donnant les meilleures chances de réusir, c'est ensuite à eux de transformer l'essai. Assez américaine également, puisque la culture du don à de bonnes oeuvres mais aussi de l'ascension sociale et de l'American Dream sont très prégnantes. Chez nous par exemple, ou dans les grandes dynasties, l'idée d'héritage familial et social va à l'encontre de ce principe, car on veut faire perdurer la gloire de la famille de génération en génération. Personnellement, je suis assez adepte de cette tendance, car je pense qu'il n'y a rien de mieux que de s'en sortir par soi-même pour réaliser l'ampleur de la tâche et le chemin parcouru; toutefois, je peux comprendre l'amère déception de certains, comme Tori Spelling, qui n'a quasiment rien touché de l'héritage de son illustre père :s 
Grazia fait ensuite un point sur les filles de la rentrée, ou en tout cas sur celles qui devraient faire bouger la télévision en septembre :) Doria Tillier sera toujours au Grand Journal, non plus à la météo mais sûrement avec une nouvelle pastille, tandis que Cathy Guetta fera partie du jury de Rising Star. La british Louise Ekland transforme l'essai de 100%Mag, puisqu'après avoir assuré l'intérim tout l'été, elle devrait être aux commandes du programme :) En revanche, les filles de la rédaction ne sont pas u tout convaincue par l'arrivée d'Audrey Pulvar sur iTélé de 20h30 à 22h :s Et vous?



Plus loin, on retrouve Enora Malagré! Elle revient notamment sur son interview pas très réussie de Pharell Williams, qui, selon elle, ne devait pas être diffusée ainsi et seulement à la radio: mais elle reconnait sa maladresse, en toute humilité. Car oui, j'éi été assez surprise d'apprendre qu'Enora souffrait du syndrôme de l'imposteur, qui fait qu'elle a toujours peur de ne pas être légitime. Elle se flagelle énormément! Et même si elle adore le monde de la télévision, "dans lequel il peut y avoir une exigence intellectuelle", elle déteste tous les chiffres qui l'accompagnent, entre statistiques et scores d'Audimat. Et elle réitère ses critiques à l'égard de la télé-réalité, et de ses candidats, qui selon elle, sont manipulés et dont on rit à leurs dépens. Enora fera son retour à la télé avec ses camarades de TPMP très prochainement : je sais que sa franchise et ses coups de gueule font que tout le monde ne l'aime pas beaucoup...Dans quel camp êtes-vous? :) Personnellement, je suis en général assez d'accord avec ses remarques sur certains programmes ; j'ai simplement du mal avec ses coups de nerfs parfois :s
Pour terminer, Grazia rend un dernier hommage à Lauren Bacall, disparue quelques jours après Robin Williams. The Look a commencé sa carrière à 19 ans dans Le Port de l'Angoisse, qui marquera le début de sa relation amoureuse avec Humphrey Boghart (de 25 ans son aîné) à la scène comme à la ville, mais aussi de sa carrière mythique, portée par 50 films, dont certains avec d'autres mythes hollywoodiens comme Marylin Monroe (Comment épouser un millionnaire). Très belle, avec un regard perçant et si personnel,  elle s'est donc éteinte à la'âge de 89 ans, après n'avoir pourtant reçu qu'un seul Oscar, d'honneur, en 2009. Une autre légende s'ene st allée, même si j'avoue que je n'avais pas vraiment entendu parler d'elle avant sa mort. #inculte



Et la mode alors? 
La rédaction nous présente les 10 hits mode de la rentrée! Ainsi, en septembre (qui est tout proche de nous maintenant!), on devrait voir les modeuses arborer leur sac à main porté non plus sur l'épaule mais en pochette, des capuches, des chaussettes blanches (avec des derbies ou des mocassins), des chaussures bleues, ou bien avec des touches azurées, et ce, quel que soit leur style :) Le teddy sera également un peu plus long que l'année dernière (pas plus long que "le milieu de la cuisse"!) et les patchs s'inviteront sur nos pantalons. Prêtes? :) 


On termine avec l'actualité!
Grazia nous en dit un peu plus sur les Yézidis: cette population opprimée et massacrée, forcée à l'xil dans des conditions atroces (par 50° degrés, sans eau et nourriture) en ce moment-même par les djihadistes l'est en raison de sa religion. En effet, les yazidis sont un peuple pacifique, vivant dans les montagnes de confession "hybride" avec des emprunts au bouddhisme, au judaïsme, au christianisme mais aussi à des croyances polythéistes, vénérant les éléments et sept anges: et c'est là le noeud du problème. L'un deux s'appelle Shaytan, l'équivalent de ...Satan. Il n'a pas fallu aller plus loin pour que les djihadistes les voient comme des adorateurs de Satan, à abattre sans plus attendre. D'autant plus qu'ils ne croient pas du tout en l'Enfer et le Paradis et qu'ils ont soutenu l'action des Etats Unis en Irak, ce qui a fini de les ériger en "ennemis de l'Islam". Je me joins à la députée Vuian Dakhil, qui a demandé en larmes au Parlement irakien d'aider ces pauvres gens...
Il est ensuite question des mannequins d’art, qui, sans qu'on ne le sache réellement tentent en ce moment de faire valoir leurs droits. En effet, ces artistes qui servent de modèles de "nu" dans les écoles d'art aimeraient que l'on reconnaisse la précarité et la pénibilité de leur travail (rester immobile durant des heures amène son lot de souffrances: dos, sciatique...) et acquérir le statut d'artistes et non plus avoir celui de mannequin. Ils seraient ainsi davantage rémunérés et mieux pris en charge: cela me semble légitime étant donné que, comme ils le disent, "sans [eux], il n'y aurait plus d'écoles d'art". Et certaines ne seraient plus obligées de quasiment mendier à la sortie du cours pour avoir un petit pourboire, et risquer de se faire attraper par les autorités qui les poursuivent alors en justice (137 d'entre elles ont ainsi été renvoyées...).




Sélection shopping !
Vernis Duo Longue tenue Red Infaillible, L’Oréal Paris, 9.90 euros




Jolies photos !





Et vous les filles, comment s’est passé votre week-end ? Et qu’avez-vous pensé de ce numéro de Grazia ? J






CONVERSATION

3 commentaires:

  1. Concernant Enora Malagré moi je l'aime bien. Je trouve que ses remarques sont souvent pertinentes et constructives et qu'on la critique un peu à tord de ce point de vue-là sous prétexte qu'elle s'est faite amener à la télé par Hanouna. OK, c'est vrai, mais si ça ne marchait pas, s'il s'était rendue compte qu'elle n'avait rien à faire là et qu'elle ne disait que de la merde il l'aurait viré depuis longtemps ! C'est certes un de ses amis mais c'est surtout un professionnel qui veut que ses émissions fonctionnent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou! Je n'étais pas au courant de ces critiques à son égard mais je partage tout à fait ton avis :) Et puis Cyril Hanouna n'est pas Dieu, non plus: les autres producteurs de l'émission, ainsi que la chaîne a également son mot à dire, je pense. Personnellement, je ne remets pas du tout en cause le professionnalisme d'Enora, seulement son tempérament un peu trop fougueux à mon goût, parfois :s Belle journée à toi et merci pour ton petit mot :)

      Supprimer
    2. Oui, c'est vrai qu'elle ne mâche pas ses mots !

      Supprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!