Bluely Grazia

Hello girls!


Comment allez-vous? Moi je me remets gentiment de la déception de ne pas être partie en Ardèche ce week-en pour cause de températures trop fraîches pour envisager d'aller faire trempette ( la seule activité à réaliser là bas, étant donné qu'il n'y a pas de wifi, ni de télé). Alors que c'était le 15 août quand même...je me console en me disant qu'on ira le week-end prochain, avec toute notre bande de potes et que ça va être génial! Enfin j'espère. Qu'il fera beau ET que nos amis viendront ^^ 

Enfin du coup, j'ai gentiment lu le Grazia de la semaine, au soleil sur mon balcon :) 


On commence par l'actu!
Premièrement, la rédaction fait un focus sur le droit d'être homo en Ouganda: en effet, il y a quelques jours, la loi très très répressive à l'égard des homosexuels du président a été invalidée par le Conseil Constitutionnel du pays. Cette loi, imaginée et promulguée par le président Yoweri Musevini, avait pour but de condamner les homosexuels d'une peine de prison à vie, pouvant aller jusqu'à la peine de mort si le "coupable" était atteint du SIDA ; pire, encore, toute personne sachant qu'une personne entretenait des relations "contre-nature" devait aller la dénoncer aux autorités, sous peine de finir en prison elle aussi...Les commerces employant des personnes homosexuelles auraient également dû fermer. Une très bonne nouvelle donc, même si elle peut être nuancée: en effet, ce n'est pas sur le fond que la loi a été retirée, mais sur la forme: même si le Parlement l'a adoptée, il n'y avait pas assez de députés au Parlement pour voter pour en premier lieu...Et il semblerait que si la loi a été abandonnée, c'est, au delà du formidable travail des associations LGBT, en raison des possibles sanctions économiques infligées par les Etats Unis à l'encontre de l'Ouganda, les menaçant de couper les aides versées. Le débat reste toujours vif donc dans l'opinion, surtout que le procureur général a fait appel de la décision du Conseil Constitutionnel...Affaire à suivre! 
Grazia nous parle ensuite des métros non-mixtes, qui ont été expérimentés et mis en place en Thaïlande, en Corée, au Japon, au Brésil, au Mexique, pour permettre aux femmes de voyager tranquillement, notamment le soir, sans risquer d'être importunées voire agressées. En effet, les transports en commun sont les lieux de prédilection des prédateurs, comme en atteste l'atroce viol collectif en Inde au fond d'un bus commis en 2012 ou bien les derniers faits divers qui se sont déroulés dans le RER parisien. Toutefois, même si effectivement, cela peut régler le souci à court-terme, je pense que cela ne s'attaque pas au noeud du problème: l'éducation des garçons et le fait qu'on doit leur apprendre que les femmes ne sont pas à leur disposition. Ici, j'ai l'impression qu'on leur donne presque raison: et oui, ces pauvres petites choses, comment pourraient-ils se retenir de se jeter sur une femme seule dans le métro si on ne les empêche pas de le faire? On dirait que leur sort est scellé: les hommes sont des bêtes qui ne peuvent pas imaginer qu'une femme puisse leur résister. Non! Je trouve même cette mesure limite extrémiste, avec des lieux réservés aux femmes et d'autres aux hommes: les deux sexes peuvent vivre ensemble et l'éducation est le seul moyen d'y parvenir. Qu'en pensez-vous?



Il est également question de l'invasion des moustiques tigres: en effet, cette petite bête assez virulente dont les piqûres sont douloureuses s'est installée dans notre beau pays: dans le Sud tout d'abord, et elle remonte progressivement, puisque certains spécimen ont été repérés à Lyon! Le problème c'est que ce moustique, "reconnaissable à ses bandes noires et blanches" apporte avec lui certaines maladies tropicales, comme la dengue et le chikungunya (70 cas cette année en France contre 1 seul l'année dernière) :s Comment a-t-il fait le voyage? Il a sans doute été "importé" des Antilles, se glisse dans nos voitures quand on revient de vacances et pourrait donc poser ses valises à Paris d'ici la fin de l'été. Comment éviter qu'il nous pique? Il faut éviter les points d'eau stagnante, comme les mares, mais aussi les soucoupes qui se trouvent sous les plantes, par exemple. Vous pouvez également télécharger l'application iMoustique, et signaler la présente d'un moustique tigre dans votre environnement. En espérant que cela suffise!
Puis, on nous parle de la revendication de certaines femmes, qui veulent pouvoir être être topless dans la rue! Le combat est parti des réseaux sociaux, puisque Facebook et Instagram censurent quasiment systématiquement le moindre petit bout de sein ; alors que les torses nus des hommes ne posent aucun problème. Elles aimeraient donc que l'on arrête de voir le torse des femmes comme un objet sexuel, que la bienséance voudrait donc cacher: et revendiquent leur droit à se balader sans soutif. D'autant que le torse bien charpenté d'un homme peut faire autant d'effet à une femme qu'une paire de seins à un homme, non? Alors pourquoi les femmes devraient-elles se cacher? Mais si à New York, le topless est accepté dans la loi, il n'en va pas de même en France, puisque l'exhibition sexuelle est sanctionnée: et comme seins = sexe pour beaucoup...Je suis surprise que les Américains soient plus souples que nous sur la question d'ailleurs! Personnellement, je ne me vois pas me promener seins nus dans la rue: mais c'est vrai que si on pouvait arrêter de voir le corps des femmes comme des jouets sexuels potentiels à tout bout de champ, cela pourrait faire avancer les choses :) 



Plus loin, la rédaction nous parle de la détox décision: en effet, notre cerveau est sur-sollicité toute la journée par les montagnes de décisions à prendre, tout cela parce que trop de choix s'offrent à nous. Et oui, trop de personnalisation, ça finit par tuer la décision. C'est un peu le syndrome du "je ne sais pas quoi me mettre" devant sa penderie pleine à craquer, quoi. Du coup, pour nous aider un peu, on a par exemple des restos qui ne proposent qu'un seul type de produit (comme la mozzarella chez Mozzato ;)). Et du coup, cela inhibe notre peur de FOMO, Fear of Missing Out, c'est à dire de louper quelque chose en faisant le mauvais choix. Barack Obama lui même explique qu'il s'habille toujours de la même façon et qu'il mange toujours pareil, afin de pouvoir se concentrer sur l'essentiel, les affaires de la nation tout ça. Au quotidien, on va plutôt essayer de se contenter de ce que l'on a, de ce qui nous fait envie sans chercher midi à 14h et.... de manger, puisque le taux de glucose améliore la confiance en soi et donc notre faculté à réfléchir intelligemment et à prendre les bonnes décisions ;)
Pour terminer, Grazia nous emmène à Tokyo, de manière un peu originale, puisqu'on s'y promène au gré des lignes de métro de la ville :) On pourra donc prendre des cours de sushi chez Ganko à Ginza sur la ligne Y, faire le plein de spécialités kawaï chez Kitano Ace sur la ligne A, manger un bon shabu-shabu (c'est une fondue japonaise, apparemment) en s'arrêtant chez Nabezo sur la ligne E. Et si vous voulez faire un bon brunch avec des jus de fruits, du céfé latte et des pâtisseries, il faudra aller chez Suzu Café sur la ligne G. Entre autres bonnes adresses :) 



Et la beauté?
La plupart d'entre vous doivent maintenant être rentrées de vacances, ou bien sur le chemin du retour. Grazia a pensé à vous avec son dossier Beauté retour de plage! Vous pourrez par exemple soigner votre peau agressée par le soleil avec des crèmes et des sérums hydratants, et en mangeant des aliments riches en bêta-carotène ; en cas de tâches, misez sans attendre sur des peelings doux et des soins à base d'hydroquinone. On peut également prendre soin de son cuir chevelu mis à rude épreuve, qui peut gratter, en utilisant des shampooings contre la dermite séborrhéique, et en évitant de poser masque et aprés-shampooing sur les racines: cela aurait tendance à l'étouffer. Enfin, si le combo soleil + cuisine grasse vous a apporté son lot de boutons, optez pour des soins aux acides de fruits si vos boutons sont blancs ou bien sur des produits anti-inflammatoires s'ils sont rouges.

On termine par un point mode et une bonne action puisque Victoria Beckham vend ses vêtements! En effet, la créatrice a décidé de faire don de ses tenues, dont certaines sont iconiques et chargées d'histoire, pour soutenir Mothers2Mothers: cette association de mamans porteuses du VIH sensibilise les autres mères au danger de transmettre le virus à son enfant et les moyens de le protéger ; elle fournit également des comprimés de soins aux personnes infectées. Victoria a eu vent de leur action lors d'un voyage en Afrique du Sud l'an dernier et elle a bien l'intention de soutenir ces mamans par tous les moyens. Elle organise donc une vente aux enchères dés le 20 août sur Outnet.com 600 pièces de sa garde robe! Dont la robe Prada blanche qu'elle portait dans le film Spice World (lorsqu'elle chante Too Much dans Top of the Pops), mais aussi sa robe grise avec col blanc ou sa robe grise Anna Sui, très "tutu" portée en 2008 lors d'un gala chez Valentino. La star explique que vider son dressing n'a pas été une mince affaire et qu'elle a beaucoup ri en retombant sur certaines pièces, pas très fashion aujourd'hui, comme le top vert Maria Grachvogel qu'elle portait en 2000. Une belle action et une très joli article, illustré par les souvenirs de Posh, et rempli d'anecdotes :) 

Ah j'oubliais les stars! Une page est consacrée à la jeune actrice Chloë Grace Moretz. Qui a apparemment bluffé la rédaction pour sa maturité alors qu'elle n'a que 17 ans: on sent qu'elle a l'habitude des tournées promotionnelles et elle sait éluder les questions. Quand on lui demande si son personnage de starlette toxico dans Sils Maria est inspiré de Lindsay Lohan, elle répond simplement qu'il est le résultat de "plusieurs personnes avec lesquelles [elle a] travaillé. Elle aime également rappeler qu'elle est une "ado normale", qui est très bien entourée et qui va partir en vacances cet été comme tout le monde :)



Sélection shopping!
Pochette en similicuir, H&M, 30 euros
Tee-shirt en coton, Nelly, 23 euros
Planches de tatouages, Bernard Forever, 8 euros





Jolies photos!




Voilà les filles! Et vous, votre week-end du 15 août? :) 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!