Conqueror Marie Claire

Hello girls!


Vous allez bien? Et si on prenait le temps de lire Marie-Claire aujourd'hui? :) 


Commençons avec la mode :) 
Comme on peut le constater dans les derniers numéros des magazines féminins, le look seventies aura vraiment la côte à la rentrée. Au programme, donc : longs manteaux, imprimés arty et abstraits, patchworks de matières et de couleurs et couleurs "passées". Et oui, c'est chic, puisque c'est Miu Miu, Louis Vuitton et Saint Laurent qui nous le disent ;)
Comme sa cousine 70's, la petite sixties n'st pas très loin dans le paysage fashion de septembre, et est même LA tendance à suivre: du coup, la minijupe est de rigueur! On pourra la porter en version sport, avec un joli sweat, un petit blouson, ou bien en gros pull. Elle se fait également militaire avec une chemise à carreaux ou bien un blazer bien structuré. Et pour jouer l'effet rétro à fond, on peut  l'associer à un col roulé ou bien à une chemise bien boutonnée et avec des chaussures carrées, le tout avec des couleurs bien franches. J'ai également apprécié que Marie Claire nous donne ses astuces pour porter une jupe un peu trop mini: porter des leggings (noirs ou en cuir en fonction de son style), des bottes bien hautes type cuissardes. :)




Et l'actu?
On retrouve tout d'abord une petite page sur la French Tech! Pur en savoir pour en savoir plus sur ce programme d'aide au développement numérique de certaines villes de France (Lyon est d'ailleurs en compétition pour obtenir le label), je vous invite à vous rendre ici :) Dans cet article, la question est de savoir comment les femmes peuvent faire partie du mouvement, comment toutes celles qui ont eu une idée digitale à développer (un réseau social, un application, le codage d'un site web) peuvent se lancer. Les expertes qui étaient présentes lors du Grand Forum animé par notre Secrétaire d'Etat au Numérique Axelle Lemaire expliquent qu'il faut tout d'abord ne pas hésiter à parler de son idée autour de soi, afin qu'elle s'enrichisse et de pouvoir trouver des moyens de la mettre en oeuvre ; il ne faut pas également hésiter à faire du "networkng", autant sur les réseaux sociaux que dans la vraie vie! Il est également possible d'héberger sa startup dans un incubateur, qui va lui donner les moyens nécessaires à son évolution et à solliciter des "business angel". Et même d'apprendre à coder, pour parler le langage des ingénieurs et parfois gagner leur respect. Pas facile de se lancer dans le digital quand on est une femme, mais totalement possible ;) 
Comme très souvent, j'ai adoré la page réservée à Marie Claire à l'international, afin de voir ce qui fait la Une aux 4 coins du globe et quelles tendances ou bien problématiques se posent aux femmes du monde entier. On apprend par exemple qu'au Royaume Uni, les jeunes aiment se marier durant leur tour du monde, avec plusieurs cérémonies un peu partout, pour une union originale et "ethnique": certains se sont dit oui 51 fois! La rédaction des Etats Unis nous fait le portrait de la créatrice de Snapchat, Emily White, qui résiste encore et toujours aux sirènes de Facebook (malgré une offre de rachat à 3 milliards de dollars!), tandis que la version ukrainienne fait un tour d'horizon des idées entreprenariales qui émergent dans le pays, toutes féminines :)



Marie-Claire met ensuite en lumière l'action de Women on Waves, qui permet, grâce à un bateau dans les eaux internationales, de faire avorter les femmes habitant dans les pays où l'IVG est interdit. Cette idée a germé dans l'esprit de Rebecca Gomperts, qui a elle-même deux enfants. Elle n'hésite donc pas à s'approcher tout près des côtes irlandais, polonaises ou marocaines pour inviter les femmes à monter à bord. Et ce, Malgré les menaces, et grâce à quelques tactiques habiles. Et elle a également lancé Women on Web, qui vise à fournir aux femmes enceintes désireuses d'avorter des kits abortifs, pour avorter par voie médicamenteuse et non en utilisant des cintres ou autres, et risquer de mourir dans d'atroces souffrances. Avant cela, elle dialogue virtuellement avec ses patientes et leur explique qu'elles peuvent utiliser du misoprostrol pour déclencher une fausse couche: substance que l'on trouve un peu partout facilement (il soigne également les maux d'estomac, et l'arthrite, entre autres), et qui est sans danger et indétectable via un examen médical.. Tout en restant avec elles heure par heure durant l'intervention via la connexion Internet! Toutefois, certains pays restreignent l'accès à ces médicaments et c'est à ce moment là que Women on Waves intervient pour leur en envoyer, même si le colis risque de ne pas passer la douane :s Pour contrer ce souci, Rebecca songe à envoyer tout cela par drones. Bravo à elle pour ce combat en tout cas!
Pour terminer, le magazine a mené une enquête étonnante: en France, le patronyme le plus courant est Martin et il y a 30 ans les parents ont été nombreux à appeler leur fille Aurélie. Ainsi, la rédaction a voulu savoir si toutes les Aurélie Martin de 30 ans avaient aujourd'hui la même vie, ou des caractéristiques communes et 5 d'entre elles se sont prêtées à l'exercice. Et non, elles ne sont pas toutes pareilles! Même si elles s'accordent à dire que si leur nom et prénom ne leur ont pas spécifiquement ouvert des portes, ils ne leur ont pas fermé non plus ; elles pensent également êtres des filles normales, pas très extravagantes, "saines" et propres sur elles. Et elles ne sont pas fan de leur prénom, si ce n'est pour sa simplicité! Sinon, leurs vies sont très différentes : on a une infirmière, une directrice support et logistique dans la mode, une cadre comptable et une coach sportive, les unes étant mariées, les autres en concubinage ou célibataires, avec ou sans enfants. Comme quoi, le prénom ne fait pas tout non plus ;) 



Terminons avec la vie des stars :) 
Comme Glamour, Marie-Claire est dithyrambique concernant la prestation de Kristen Stewart dans le film Sils Maria :) Après avoir fait une pause d'un an, notamment pour se plonger dans ses autres passions que sont la musique et la littérature, elle revient en grâce et en force dans ce film d'Olivier Assayas, aux côtés de Chloë Moretz et de Juliette Binoche: le journaliste dit même qu'elle éclipserait presque notre Juliette nationale à l'écran par son talent! Plus mature et mélancolique, plus affirmée et conquérante, Kristen semble avoir réussi sa rentrée :) Ce film vous tente?
Comme dans Glamour encore une fois, Louise Bourgoin nous parle de sa routine beauté :) Elle nous confie qu'elle a un peu tout essayé adolescente, avec un style gothique, skateuse, punk...et plein de couleurs de cheveux différentes! Pour mieux revenir au naturel aujourd'hui :) Elle admire d'ailleurs sa maman qui n'était pas très coquette et affirme que son meilleur secret de beauté est de dessiner, pour être parfaitement détendue :) Elle pense d'ailleurs n'avoir toujours pas trouvé son style, est rester assez "neutre" au quotidien, même si elle aime porter un rouge bien rouge de chez M.A.C pour un rendez-vous galant. Et sinon, elle nous conseille de ne jamais entrer dans un salon de coiffure sur un coup de tête et sans avoir checké l'adresse avant :)





Jolies photos!



Voilà les filles! Sur ce, je vous fais d'énormes bisous et j'attends avec impatience vos commentaires sur ce billet, ici ou sur les réseaux sociaux :)





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!