Gemma & ELLE

Hello the world !


Comment allez-vous les filles ce matin ? J De mon côté, j’ai pu lire le Grazia de la semaine dans mon petit transat ardéchois : j’y ai en fait lu pas mal de magazines (dont Vanity Fair, Avantages et donc ELLE), malgré la fraîcheur des températures (17° degrés au mieux) ! Et voici ce que j’ai retenu de ce numéro de ELLE J

On commence avec la forme et la beauté! :) 
Si vous cherchez un nouveau sport à pratiquer à la rentrée, ELLE vous recommande la boxe! En effet, c'est un sport qui permet de se défouler (quoi de mieux que de taper dans un sac de sable après une journée de travail éprouvante?) sans être violente ou dangereuse: certaines salles ne proposent même pas de combat entre élèves ou bien avec des coups "annoncés". C'est également une discipline assez complète qui fait travailler le cardio, mais sculpte également la silhouette et les muscles du corps tout entier. Enfin, la boxe est un excellent moyen de frger son mental, et rester motivée et combattive :) 
Petit débat, ensuite: « Pour ou contre les Fleurs de Bach ? » Si, pour l'homéopathe Dr Tourasse, ces plantes permettent de calmer les émotions en se passant d'anti-anxiolytiques (notamment pour les enfants ayant des terreurs nocturnes), le pharmacologue Pr Landry ne croit pas trop en la "magie" des fleurs de Bach: pour lui, le fait qu'elle soit en vente libre, sans dose maximale à respecter prouve bien qu'elles n'ont aucun effet. De plus, pour lui, les émotions ne se soignent pas, on les gère et elles passent toutes seules : il pense donc que ce n'est qu'un placebo. Me concernant, n'en déplaise à Monsieur Landry, j'en prends en cas de gros coup de stress (la version Rescue), étant assez anxieuse: et ça me détend bien! Sûrement à cause du cognac qu'il y a dedans ^^ Et vous, une opinion? 



Avec la reprise des cours ou du boulot, finies les grasses mat et les petits-déjeuners tranquillement dégustés sur la terrasse durant de longues minutes: la plupart d'entre nous n'ont pas de temps à perdre! Du coup, la rédaction nous donne ses petites recettes de petit déjeuner de championne toutes faites: les sportives qui misent sur l'endurance privilégieront les flocons d'avoine, une banane, de l'eau et un yaourt ; celles qui font attention à leur ligne prendront de l'eau chaude avec du citron (on s'y fait, j'en bois depuis plusieurs années), avec des fruits frais et un yaourt au soja, ainsi que des graines de chia. Et si, comme moi, vous avez tendance à zapper le petit-dej, misez sur le brunch en fin de matinée (pas évident évident au bureau, on est d'accord). Et on note que pour chaque menu, la tasse de thé est recommandée :) 

Et le lifestyle? 
Comme Grazia, ELLE apporte quelques éclaircissements sur la situation des Chrétiens d'Irak: j'ai appris par exemple que ces derniers avaient en réalité 3 "choix" imposés par ces tarés de djihadistes: payer un impôt, se convertir ou mourir ; les yézidis, eux, n'ont pas cette "chance", puisqu'ils ont le choix entre la conversion et la mort, à cause de leur adoration de "Satan". Tous ont 24 heures pour se décider. Mais les hommes yézidis sont en génral tous assassinés et leurs femmes forcées d'épouser des combattants de l'EI. On nous rappelle également la fuite de ces pauvres gens dans les montagnes étouffantes, afin de rejoindre les pays voisins, comme le Kurdistan, les familles séparées, les plus faibles victimes de la "sélection naturelle"... Une horreur et des atrocités, qui, je l'espère, prendront fin bientôt!
Plus réjouissant, j'aime aimé le récit de la journée type de Corinne Gonsard, maman et commandant de bord, sur de longs courrier: elle démontre, 1- Que l'on peut être femme et commandant de bord d'un avion de ligne et 2-que l'on peut exercer un métier très prenant et être une bonne mère. A condition que le papa y mette du sien :) La clé: l'organisation! Les plannings sont souvent archi serrés, très minutés et l'entourage (nounou, parents, beaux-parents) très mobilisés. Mais le petit est toujours prévenu du déroulement de sa journée et de qui passera le chercher, et quand :) Corinne essaie également d'assurer surtout de vols ne durant qu'une journée mais aussi d'organiser des petites escapades en embarquant mari et petit dans sa cabine. Et non, elle ne se sent pas du coupable d'avoir ce mode de vie et de laisser le papa prendre le relais: surtout que lorsqu'elle est présente à la maison, son fils peut totalement compter sur elle. Et ce qui est chouette, c'est que son fils pense que pilote est un métier de fille! Comme quoi, l'éducation est vraiment la solution ;) 



On termine avec les stars :)
Il est tout d'abord question de Cécile Duflot, qui, la semaine dernière, a sorti un livre assassin sur la politique de François Hollande ("De l'Intérieur"), que même son propre camp a trouvé "sévère". Elle explique dans ELLE qu'elle a quitté le gouvernement parce que ses actions allaient à l'encontre de ses propres valeurs, et qu'il était temps qu'elle parte avant d'être "dégoûtée de la politique"; Elle accuse le manque de volonté du chef de l'Etat ainsi que sa politique d'austérité et pense qu'il faudrait carrément changer de modèle économique. Elle évoque également le manque de respect de certains de ses collaborateurs à son égard, qui n'hésitaient pas à lever les yeux au ciel quand elle prenait la parole en Conseil des Ministres...Elle se souvient aussi qu'elle a parfois pleuré dans son bureau mais aussi du cauchemar des moqueries concernant sa fameuse robe bleue: même si elle ne s'est jamais posée en victime (en refusant que ses collègues femmes portent la même en solidarité) elle avait été soufflée de tant de machisme...Et aujourd'hui, 3 ministres lui ont emboîté le pas, préférant eux aussi être fidèles à leurs valeurs qu'à François Hollande. D'autres suivront-ils d'ici 2017?
On retrouve ensuite la top model du moment, Cara Delevigne! Elle nous parle de sa collection de sacs pour Mulberry, qui sont très gros, même si Cara préfère dire "multi-fonctions": comme moi, elle a tendance à emporter sa maison dans son sac, donc c'est vrai que c'est pratique :) Et ils ont également son identité rock. Elle se revendique également "lady bag" et 100% Brit, avec même un tatouage Made in England sur la cheville. Cara explique également que son succès est si intense qu'elle n'en mesure pour l'instant pas l'ampleur, et qu'elle n'a pas vraiment le temps de se pencher sur la question; et certes, elle a parfois la pression mais "pas plus que n'importe qui". Elle nous dit également qu'elle utilise essentiellement les réseaux sociaux pour prendre des nouvelles de ses copines célèbres, même si, selon, elle, il devrait y avoir une police de l'Internet. Elle confesse également être une furie lors de ses sessions shopping et, si elle est honorée d'être régulièrement comparée à Kate Moss, elle pense avoir sa propre identité. Une interview assez cool, pour une fille qui a l'air assez simple finalement :) 




C'est ensuite la jolie Gemma Arterton qui répond à quelques questions. Elle sera à l'affiche du film Gemma Bovery le 10 septembre: et oui, son personnage et elle-même ont le même prénom! :) On apprend qu'en plus d'avoir fait partie d'un groupe punk à l'adolescence, elle est née avec 6 doigts, mais aussi qu'elle a commencé sa carrière au théâtre et qu'elle aime varier les styles, sans "plan de carrière". Elle confie également qu'elle adore chanter, presque plus que jouer, et qu'elle tournera bientôt dans une comédie musicale dans la capitale de son pays, Londres. Gemma nous explique aussi qu'elle a aimé tourner avec une femme, se sentant plus libre dans son travail, plus dans l'empathie; et pour le film, elle a dû apprendre le français en seulement 5 mois! Sinon, elle est fière de ses origines ouvrières, même si elle est est reconnaissante envers sa maman qui lui a permis d'explorer sa fibre artistique et d'obtenir une bourse :) Et sinon, comme physiquement, elle ne ressemble pas vraiment à une anglaise, on la prend souvent pour une italienne ou une française: ce qui est un petit peu normal, Gemma ayant du sang allemand et français :) Et d'ailleurs, elle adore le pain: elle peut en manger jusqu'à en avoir mal au ventre! ^^
Et on conclut avec les deux actrices qui se partagent l'affiche du film Sils MariaJuliette Binoche et Kristen Stewart qui ont, finalement pu se libérer pour l'interview et le shooting, malgré un planning serré et compliqué (enfin surtout pour Kristen). La jeune actrice, qui joue le rôle de l'assistante de l'actrice incarnée par Juliette, explique qu'elle connaît bien cette situation dans laquelle la "subordonnée" se retrouve être la connexion entre l'artiste le monde réel, qui voit en elle une amie, un soutien ; Juliette, elle, est ravie que Sils Maria montre aux gens ce que coûte la vie d'acteur  à ceux qui exercent ce métier, les sacrifices qu'il leur faut faire et à quel point ce métier peut être vampirisant et peut coûter émotionnelle ment, tellement certains rôles sont prenants. Kristen s'exprime également sur les paparazzi et les folles rumeurs qui circulent sur la Toile: elle ne comprend même pas ce qui peut pousser les fans à lire des "choses fausses sur des gens qu'ils ne connaissent pas" :s (oui oui, elle est un peu condescendante sur ce coup là) ; et si, pour elle, il n'y a pas de différence entre une actrice US et européenne, Juliette rappelle que certains cinémas ont leur propre sensibilité. Une belle interview croisée, avec des questions et des réponses intéressantes :) 


Jolies photos !



Un ELLE un peu plus pauvre que d’habitude en contenu intéressant pour moi, cette semaine, puisqu’il s’agit d’un numéro de rentrée, très axé sur les enfants, leur psychologie et leur look. Et comme je n’aime pas trop ces bêtes-là…^^

Gros bisous les filles (et les mamans qui me lisent, je vous aime quand même) J






CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!