Marie-Claire d'octobre - Partie 1

Bonjour bonjour!

Ce mois-ci, Marie Claire nous gâte: nous avons droit à deux numéros pour le prix d'un! Enfin, plutôt 2 numéros un tout petit peu plus fins que les éditions normales, mais tout de même. Mais pour quoi? Pour fêter les 60 ans du magazine, pardi! :) Et oui, tout ça :) Les deux numéros sont très cohérents ensemble, alors qu'ils sont pourtant assez différents: l'un est axé sur la femme d'aujourd'hui et l'autre sur la femme de demain: et aujourd'hui, ce que je vous propose, c'est de vous parler du premier! :) 


On commence avec un petit mot concernant notre jolie région Rhône Alpes! En effet, une page est dédiée au producteur de jus de fruits Alain Milliat: et comme j'avais aimé le jus de mandarine se trouvant dans le goodie bag remis à la suite de la soirée La Redoute, je me suis dit que ce serait bien d'en parler :) On apprend qu'Alain Milliat est implanté à Valence et que sa petite entreprise est née à Orliénas en 1997: ses produits frais (jus nectars et confitures) sont proposés aux grands hôtels et restaurants (comme le Carlton de Cannes) ainsi qu'aux épiceries fines. Et si les produits Milliat sont de qualité, c'est tout simplement parce que les fruits sont traités très rapidement après la cueillette et parce qu'ils sont au coeur du produit: Alain Milliat n'a pas de "recette" particulière et se base entièrement sur le fruit pour proposer ses créations :) 

Petit mot de beauté, avec des secrets pour paraitre plus jeune que son âge: et ce, sans maquillage ou injections! En effet, Marie-Claire nous donne l'exemple de plusieurs personnes qui paraissent vraiment bien plus jeunes que leur état civil. Leur secret? La génétique en petite partie, notamment pour les personnes asiatiques ou à peaux noires, qui n'évoluent pas et/ou sont moins fragiles que les nôtres. Mais aussi et surtout leur hygiène de vie! En effet, la manière dont nous vivons influe énormément sur notre âge biologique: me fait de faire du sport, de ne pas fumer, de ne pas boire, de bien dormir, bien se nourrir...a une incidence. Et ça n'a rien d'irréversible! Notre mode de vie influe sur la longueur de nos toléomères ("des manchons au bout de nos chromosomes") en permanence et, plus ils longs plus on a de chances de vivre vieux et en pleine forme. Mais c'est aussi un état d'esprit: se maintenir en mouvement et s'ouvrir au monde, ça a bien plus de vertus qu'on ne veut bien le croire :) Tout comme faire de gros câlins et se tenir droite, toujours, pour l'allure ;)



Et l'actu? 
Tout d'abord 60 personnalités répondent à cette question: qu'est-ce qu'une femme puissante?. De manière générale, tous sont d'accord pour dire qu'une femme puissante est libre: libre économiquement et libre de ses mouvements et de ses choix, notamment. C'est également une femme qui ressent des émotions et les laisse s'exprimer, pour défendre une cause. C'est aussi une femme qui ne s'excuse pas d'être là et qui est conquérante. La femme puissante est influente, mais tout en restant intègre, sans abus et fidèle à ses valeurs ; elle reste également humaine et se sert de cette prétendue fragilité pour en faire une force colossale. Je précise que des personnalités de tous les horizons ont répondu à cette épineuse question: des femmes politiques (Najat Vallaud-Belkacem, Fleur Pellerin, Anne Hidalgo, Rachida Dati, Christiane Taubira, Axelle Lemaire), des sportives (Laura Flessel ), des actrices (Céline Sallette, Léa Drucker, Aura Attika), des créatrices (Agnès B), des chanteuses (Julia Stone, Barbara Carlotti) ou encore des écrivaines, des plasticiennes, des éditrices, Inès de la Fressange, Sarah Lerfel...mais aussi des hommes comme Jérôme Dreyfus, Christophe, Maxime Simoens, Jean-Charles de Castelbaljac, Alexandre Vaulthier, Frédéric Beigbeider. Très inspirant tout ça! :) Comment vous définiriez une femme puissante, vous?
Rétrospective ensuite de la rubrique Marie-Claire international: chaque édition, chaque rédaction nationale a choisi un reportage marquant de cette dernière année. Au Mexique par exemple, c'est le portrait de la Première Dame, Angelica Rivera de Pena, et  de sa fille Sofia Castro qui a été retenu, avec un shooting très mode de ces deux personnalités que l'on a pas l'habitude de voir ainsi. Aux Etats Unis, en revanche, l'accent est mis sur le documentaire au sujet des lois très restrictives au sujet de la contraception et de l'IVG au Texas alors qu'en Australie, lumière sur l'opération "coup de point" de la rédaction, qui a décidé de confronter une photo officielle du gouvernement et une photo non officielle mais bien plus représentative de la diversité sexuelle et ethnique de la société du pays. De manière générale je suis toujours très fan de cette rubrique, de voir ce qui fait parler les autres pays, quelle est leur actualité du moment: et bien sûr, j'ai adoré ce dossier! 
Bonne nouvelle pour terminer: la politique de l'enfant unique chinoise fait place aux filles! En effet, il semblerait que le temps où seul le garçon importait soit en passe d'être révolu : face au manque flagrant de femmes dans le pays et l'interdiction de connaître le sexe de l'enfant durant les échographies et grâce à un certain changement de mentalité également, certains couples adulent leur petite fille. Elles sont pourries gâtées, fréquentent les meilleures écoles et font la fierté de leur maman mais aussi et surtout de leur papa! Bon bien sûr, cette petite révolution s'opère essentiellement dans les villes (même si certaines campagnes s'y mettent) et les anciennes générations ne comprennent pas tout à fait ce qu'il se passe. Mais c'est un bon début! Tout ceci se passe aussi parce que les temps changent et les priorités aussi: au lieu d'avoir un garçon pour assurer leur vieux jours, les parents veulent surtout trouver une femme et un travail! Ils ne voient plus leurs enfants comme un "bâton de vieillesse" :)



Et les stars?
La rédaction nous a préparé une galerie des femmes Marie-Claire, et ce, depuis la création du magazine! On retrouve une couverture datant de 1954 , une photo issue du shooting inspiration smoking YSL de Paolo Reversi de 1979 ou bien un autre mettant à l'honneur la marinière de Jean-Paul Gaultier en 1988, par exemple :) Ou bien Catherine Deneuve faisant la couverture 'un numéro daté de 1992! Mais aussi des choses plus "contemporaines, comme une photo d'une petite fille afghane mariée à un homme pouvant être son père (2006) (horrible), ou encore une autre, illustrant un reportage sur ces femmes indiennes devenues journalistes malgré leur très bas niveau social de base (2013). Encore une fois, j'ai adoré cette rétrospective: on voit ainsi l'évolution du magazine, de la société, des goûts de l'époque, c'est hyper intéressant :) 
On terminera avec Aymeline Valade! Oui, elle est aussi dans ce numéro de Marie-Claire et en est d'ailleurs l'égérie spéciale, puisqu'elle apparait sur les deux couvertures :) Mais j'ai appris un truc que je n'avais pas lu dans les autres magazines: elle était brune avant! Elle a changé de couleur pour avoir l'air moins "dure" et plus "docile". Elle garde bien son esprit frondeur et presque d'un autre âge dans cette interview, en disant par exemple qu'elle ne comprend pas la certaine vulgarité de notre génération, qui manque foncièrement d'élégance ; de même, elle n'aime pas se faire draguer car elle sait bien que la finalité du truc, c'est de finir dans la chambre à coucher! Dans cette rencontre, j'ai aussi pu lire qu'elle était très garçon manqué quand elle était petite et qu'elle l'est restée: mais elle peut tout à fait être très sexy dans un shooting photo sans que cela ne lui pose de problème: elle joue simplement uun rôle et assume son côté "schizo" :) Sinon, à la base, son orientation professionnelle étant de devenir journaliste: mais c'est en entendant un rédacteur en chef se réjouir d'une catastrophe en Inde parce qu'il avait son sujet de couverture qu'elle a décidé qu'elle ne voulait plus en être et garder son humanité. Une belle interview, illustrée de très belles photos d'Aymeline :) Et qui a réussi l'exploit de ne pas me donner d'overdose de la belle blonde, que l'on a vraiment vue dans tous les magazines ces deux derniers mois.




Jolies photos!





Voilà les filles! Ce premier volet de Marie-Claire vous a-t-il plu? Et que pensez-vous de cette idée de proposer un magazine en deux parties? Quoiqu'il en soit, je vous parlerai très vite du deuxième, axé sur la femme de demain, donc! 





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!