Be Chillin'

Hello there!

Vous allez bien? Ici, je prends le temps de vous parler du Be du mois, que j'ai lu dimanche et rédigé hier :) 

On commence avec les articles lifestyle :) 
Be nous parle tout d'abord des travailleurs nomades, qui sont un peu nés avec a crise: en effet, de nombreux freelancers ont décidé de sortir de chez eux et exercer leur métier au sein d'une communauté, ou en tout cas, entourés d'autres personnes. Leurs options? Le coffee-shop bien sûr, on l'on peut être confortablement installé(e) avec un bon wifi, ainsi que des boissons chaudes et de bonnes pâtisseries: on y paie à l'heure où à la consommation! Ou bien, si on a envie d'une ambiance de groupe un peu plus studieuse, avec tous les équipements à disposition, les espaces de co-working sont une bonne idée! Ils permettent également de faire sa place dans la communauté des experts dans son domaine et favorise le networking ;) Dans ce cas, on paie une sorte de petit loyer pour le mois, couvrant les dépenses de la communauté et permettant de mutualiser les moyens :) Il y a une centaine en France!
Le magazine nous donne également des envies d'évasion, avec deux destinations complètement différentes: d'un coté, on a la Guadeloupe et de l'autre...l'Islande! La première devrait ravir ceux qui ont envie de partie à la découverte du volcan de l'île, au gré d'une bonne balade de 3 heures, pour en avoir plein les yeux et admirer ses couleurs ; la plage de St François également idéale pour déguster une eau de coco, se baigner dans une eau turquoise et profiter des restaurants à la nuit tombée. La ville de Marie-Galante, quand à elle, vous donnera un aperçu de la vie dans les champs de cannes à sucre ainsi que celle des pêcheurs de l'île. En revanche, si vous ne craignez pas le froid, l'Islande est parfaite! Même si elle devient de plus en plus touristique, l'île n'est pas blindée de monde, loin de là: parfait pour se reposer! D'autant que le dépaysement est garanti, tant les décors bruts sont somptueux; vous pourrez également profiter de l'eau bleu et chaude du Myrvan Nature Baths, ou bien de leurs spécialités culinaires, comme le saumon graflax ou...le steak de baleine. Pour terminer, sa capitale Reyjjavik semble être réputée pour ses nuits de fête! Alors, que préférez-vous? :) 



Et la mode? 
Dans son article "La revanche des marques à maman", Be fait un zoom sur ces marques qui font un retour fracassant sur le devant de la scène, malgré une image un peu ringarde de nos jours. Citons l'exemple des 3 Suisses: l'identité visuelle a été repensée et le fameux catalogue a été jeté aux oubliettes pour une version numérique, proche du journal de mode ; de même, le site Internet a été refait et la gamme de choix est plus étendue. Damart, de son côté, a misé sur l'artiste Grégoire Guillemin pour pimper ses modèles avec des motifs super-héros ; un choix proche de celui de Nocibé qui a fait appel à l'illustratrice Pénélope Bagieu! Sans oublier le beauty-truck de Marionnaud ou encore la culotte personnalisée de Sloggi, que l'on peut donc customiser à l'envie sur le site Sloggi by Me!  De même, n'oublions pas les coolabs Petit Bateau et Cédric Charlier ou encore La Redoute et Simon Porte Jaquemus. Ce sont effectivement de belles façons de se moderniser et de ne pas tomber dans la ringardise: attention toutefois de ne pas tomber dans les affres du marketing et de perdre son identité profonde, qui font que les gens ont aimé ces marques un jour :) Je suis d'ailleurs étonnée du revival de certaines marques ces derniers années et de leur nouveaux positionnements, très réussis: Jennyfer, Kiabi, Gémo, Cache-Cache... en sont de merveilleux exemples, vous ne trouvez pas? :) 





Et pendant ce temps, que font les stars? :) 
Il est tout d'abord question de l'histoire d'amour entre Gisèle et le n°5, alias Gisèle Bundchen, devenue égérie du mythique parfum de Chanel, le temps d'un sublime spot publicitaire réalisé par Baz Luhrmann. Le top nous donne ses impressions sur cette incroyable expérience: elle explique que l'héroïne qu'elle incarne va choisir l'amour au delà de tout, mais qu'elle a aussi des choix personnels et professionnels à faire, ce qui explique qu'elle doive se retrouver seule face à l'océan par exemple, pour réfléchir, prendre de la distance et prendre la bonne décision. c'est une femme moderne! Gisele pense être parfaite dans ce rôle, devant, au quotidien, jongler avec sa vie de femme, de famille et son métier, très prenant. Elle réitère également son engagement envers l'environnement en rappelant que des gestes simples peuvent changer les choses: recycler ses déchets, avoir un économiseur d'eau, acheter local et ne pas prendre des douches qui durent trop longtemps, ... Pour terminer, elle a une phrase que j'aime beaucoup: "il est primordial de prendre soin de soi pour arriver à donner aux autres: c'est un peu comme remplir son verre pour pouvoir le partager: si le verre est vide, on ne peut rien offrir. A méditer! :) 
Terminons enfin avec Natacha Polony! L'ancienne chroniqueuse d'On N'est Pas Couché et nouvelle recrue du Grand Journal se dévoile un peu et nous parle de son quotidien, de ce qu'elle aime et de ce qu'elle déteste. Le livre de Valérie Trierweiler par exemple, elle n'a pas l'intention de le lire, respectant "trop les arbres pour cela"! #oops Elle se tient également contre le projet des 1000 vaches, qui ambitionne d'être une grande usine de lait, sans que les pauvres bêtes ne voient le soleil ou ne sentent l'herbe sous leurs pieds. Elle fustige également François Hollande pour son inaction. Mais, au delà de la polémiste, il y a une femme, qui apprécie que son mai lui fasse de bons petits plats tous les jours (il est critique gastronomique), qui désespère devant ses cheveux et qu'elle a donc décidé de garder court, et qui manque cruellement de sommeil! Une femme presque comme toutes les autres, donc ;) 





Terminons en beauté :) 
Premièrement,  des experts beauté nous parlent de leur parcours et de leur métier: Sébastien Bascle, par exemple est un coiffeur parisien qui, après un passage dans l'armé, a quasiment toujours travaillé dans la mode et sur les défilés, aux 4 coins du monde: sa vision de son métier est de raconter une histoire à travers le cheveu, qui "matche" avec celle du défilé. Il pense également qu'il faut toujours rester humble car c'est "un métier où tu dois rester à ta place". Le maître coloriste L'Oréal Frédéric Mennetrier se rappelle qu'il avait du, à ses débuts, s'imposer: le métier de coloriste était vu comme une tâche de subalterne ; il pense que son métier nécessite d'être innovant et en veille constante ; de même, son travail n'est réussi que si la couleur réalisée est indétectable. La maquilleuse Violette, quant à elle, est tombée dans le make-up par hasard, alors qu'elle se destinait plutôt à des études de mode: elle est partie  New York, a approché le milieu des défilés et à son retour en France, elle a travaillé pour Dior, mais aussi Vogue et Vanity Fair ; elle confirme également ce que Sébastien dit au sujet de l'égo de l'humilité :) On retrouve également la barbière Sarah Daniel Hamizi, qui elle, a du se confronter à un monde d'hommes pour réussir: mais c'est un métier qu'elle voulait faire depuis ses 6 ans alors elle a réussi ses études de coiffeur (étape obligatoire pour être barbier) et a ouvert son premier barbershop il y a 14 ans alors qu'un second vient d'ouvrir. Des petites interviews très intéressantes, qui nous permettent de comprendre l'envers du décor et apporte un peu de concret à ce beau monde de la beauté!
Venons-en ensuite au coeur névralgique de ce numéro: le Dossier beauté! Long de 30 pages, il a pour ambition de nous aider à maîtriser la beauté "effortless", sans chichis chichis, ou du moins, qui ne se voit pas. Le magazine se fie à la tendance du moment qui veut que l'on soit plus naturelle et moins "show-off" dans notre mise en beauté: on aime les sourcils broussailleux, par exemple, le carré flou ou encore les lèvres nude. Le normcore est dans la place! Mais attention, cela ne veut pas dire qu'on se laisse aller, bien au contraire: les sourcils sont entretenus, le rouge à lèvres parfaitement appliqué. Et on veut des soins qui fassent tout en même temps, pour nous faciliter la vie sans passer des heures devant le miroir: less is more! On pense par exemple aux produits pour le teint qui sont plus "intelligents" que jamais, avec des formules qui se fondent parfaitement à notre carnation, en un seul geste, tout en légèreté, grâce à des "huiles plus fines et volatiles", par exemple ; ou bien des produits qui diffusent la juste dose de produit, comme l'Encre de Teint d'YSL, ou encore l'éponge en forme d'oeuf de Dior, qui répartit uniformément la matière. En en plus, ils tiennent toute la journée! Sinon, pour des cheveux toujours au top sans effort, on peut, encore une fois, opter pour le carré flou de Karlie Kloss (décidément!), miser sur des formules tout en un, avec des huiles et des produits bi-phasés qui vont à la fois nourrir, gainer et coiffer le cheveu ou encore sur des soins à appliquer la nuit. Et on n'oublie pas le headband, qui peut sauver bien des bad-hair days ;) Ou bien vous pouvez aussi vous inspirer des coiffures de séries, comme les tresses de Khaleesi ou encore le chignon chic de Julianna Marguilies dans The Good Wife ou celui de Lady Mary, dans Downton Abbey, grâce aux tutos de la rédaction :) Côté regard? Le liner se fait plus épais et plus simple ; il peut aussi être de couleur électrique ou à paillettes. Le mascara, quant à lui, est obligatoire et se doit d'être allongé et galbé, que ce soit en haut ou en bas de l'oeil, pour un regard de poupée! Côté couleurs sur les paupières, on pense aux teintes fumées (rose, violet prune) et sombres appliquées de manière brute, sans geste technique. Des professionnels nous donnent également des petites astuces pour sauver un maquillage, une coiffure, ou une manucure: si un vernis pas tout à fait sec a été éraflé, par exemple, Agathe Pons de chez Essie recommande de "le lisser avec la pulpe du doigt imbibée de dissolvant et appliquer un top-coat en finition" ; en cas de faux pli, la coiffeuse Delphine Courtelle nous conseille de vaporiser de l'eau sur la mèche et de la laisser tranquille pour qu'elle reprenne sa forme naturelle. Des cheveux raplapla? Pense au shampooing sec! Et si vous avez raté votre rait de liner, un coton imbibé de sérum contour des yeux vous aidera à corriger le tir :) Un dossier archi complet, dont je n'ai pas pu faire le tour ici, puisqu'il est aussi question de nail-art et de parfums :) 




Sélection shopping!
Casque audio Claire's, 24 euros
Jupe en coton mélangé, H&M, 24 euros
Body en coton, Undiz, 15 euros





Jolies photos!




Gros bisous les filles!





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!