Madame Figaro & geeks

Bonjour les filles!


Je dois l'avouer, j'ai dû mal m'organiser cette semaine, pour vous proposer mon billet Madame Figaro d'octobre alors qu'on est le 2 novembre. #shameonme On va dire que c'est à cause du passage à l'heure d'hiver! Je ne sais pas si vous le trouverez encore en kiosques, mais je ne pouvais pas ne pas vous parler de ce chouette numéro de Madame Figaro, toujours aussi instructif et élégant :) Du coup, ne perdons pas une minute de plus! :) 


On commence avec la mode!
Tout d'abord, la créatrice Yiquin Yin, maintenant directrice artistique de la maison Leonard nous parle de ses 5 coups de coeur. Elle aime par exemple beaucoup  la région de Yunnan, en Chine: ses couleurs, sa nature verdoyante, ses montagnes et ses "lacs miroitants" sont un plaisir pour les yeux, tout comme sa richesse culturelle (20 ethnies y vivent) et leur savoir-faire ancestral. Elle admire également la princesse Mononoké dans un film d'animation,  élevée par des louves qui se bat pour la préservation de la nature et à laquelle elle s'identifie beaucoup. Enfin, elle est également fascinée par le travail du sculpteur Raffaele Monti, qui arrive à rendre la pierre fluide et transparente, notamment sur le voile d'une vestale qu'il a sculptée: c'est vrai que c'est impressionnant! Mais aussi assez proche du travail de la créatrice, qui arrive à rendre les vêtements à la fois structurés et aériens, avec un travail de la matières (et notamment de la soie) et des plissés assez incroyable. Je suis fan :) 
Puis, petit retour sur la Fashion Week de New York! Ultra connectée, cette semaine de la mode a fait une belle place à la technologie avec notamment des hologrammes sur les podiums présentant les silhouettes de la saison prochaine. De même, des Google Glass et des montres connectées de Samsung ont été designées et lancées par Diane Von Furstenberg et Diesel notamment. Hormis cela, les modeuses et les modeux ont pu admirer la première collection de chaussures de Victoria Becham, qui, contre toute attente, a suivi le mouvement de la tendance et proposé des souliers plats! On aime également les chemise masculine et ultra designée de Jason Wu, tout comme la robe uber sporty de Wang (qui fait écho à sa collection très sportswear pour H&M!) qui matche bien avec  le "pull en coton graphique" rose de Lacoste. La cape rouge rayée de noir de Tommy Hilfinger a également tiré son épingle du jeu tout comme le jupon ultra fleuri de jonquilles de Michael Kors. Enfin, la tendance kaki et militaire a également faire des émules, notamment chez Ralph Lauren et Marc Jacobs.



On continue ensuite avec les coups de coeur de Christian Louboutin, cette fois-ci! Il avoue vouer un culte au polo blanc de Lacoste, qu'il porte invariablement avec une veste noire et de la Cologne Bigarade son parfum depuis toujours. mais ce que je ne savais pas, c'est que c'est aussi un admirateur de l'Egypte Ancienne: Louxor est un site qui l'inspire et il trouve que Nerfertiti était parfaite et très sophistiquée, avec des sourcils impeccables et la bouche et les yeux bien maquillés. L'occasion pour la rédaction de nous rappeler que le célèbre chausseur lance une gamme de maquillage: son Vernis Rouge a déjà fait beaucoup parler de lui, grâce à son packaging à couper le souffle mais 30 nouvelles couleurs arriveront très prochainement, déclinées en trois "catégories": les Pops, les Noirs et les Nudes ; et il devrait également ouvrir sa boutique de cosmétiques à Paris d'ici la fin de l'année! De quoi être "Louboutine"des pieds et des mains, à l'intérieur et à l'extérieur de ses chaussures ;)
Quelques pages plus loin, c'est un joli dossier "Muses et créateurs" que nous pouvons lire. Chaque membre de ces tandems nous donnent leurs impressions sur leur "partenaire": Marion Cotillard, par exemple, n'hésite pas à dire que Raf Simons est "un être brillant", "doté d'une gentillesse" rare et qui a parfaitement su mélanger son univers épuré aux codes de la maison Dior ; Raf, quant à lui, estime qu'elle est à la fois "impressionnante et accessible", forte et très élégante en Dior, qui prend sa vie en main. De même, Juliette Binoche dit de Georgio Armani que c'est un vrai inventeur, un vrai créateur, proposant des oeuvres à la fois classiques et modernes, tandis que le styliste juge que Juliette est indépendante, élégante et incroyablement talentueuse. Quant à Elie Saab, il admire le sens du mix and match d'Olivia Palermo, ainsi que son sens du raffinement ; la it-girl, aime le romantisme des modèles de la griffe et n'hésite pas à dire qu'Elie Saab est "l'un des maîtres de la robe de soirée haute couture", "le glamour à l'état pur". Les autres binômes sont Kristen Stewart ("Le simple fait d'être en présence de Karl vous fait rayonner") et Karl Lagerfeld ("elle crève l'écran et possède un talent fou"), Jean Paul Gaultier (J'ai tout de suite été séduit de la manière dont elle tirait partie de ses singularités") et Farida Khelfa ("toutes les filles sont belles chez Gaultier") et Alexandre Vaulthier et Emmanuelle Seigner. :)




Et les stars? 
Place tout d'abord à l'égérie de ce numéro, Suki Waterhouse! La jolie anglaise au look sixties nous parle de sa vision de la mode, qu'elle estime être une manière "d'exprimer ce que l'on est", et de s'amuser avec les styles, les matières, les couleurs. Quitte à faire des erreurs! Elle définit également le glamour comme ce qui est exubérant mais aussi, à contrario, ce qui est très sobre. Ses modèles sont Marion Cotillard, Julianne Moore, Jane Birkin, Diane Kruger: des femmes toutes très différentes, mais très élégantes, sans en faire trop. Elle-même déteste les talons et sa robe parfaite est si parfaite qu'elle n'a pas besoin d'être accompagnée de bijoux ou d'accessoires: une philosophie du style héritée de sa maman, "qui passe sa vie en jean et ne se maquille pas". Et comme moi, elle adore les grands sac fourre-tout! Pour celles qui ne le sauraient pas, Suki Waterhouse est la petite amie de Bradley Cooper, mais aussi et surtout une mannequin qui défile pour de très grandes marques comme Burberry et que 'on verra également sur grand écran, dans la comédie romantique anglaise Love, Rosie.
On retrouve ensuite la supra-élégante et mystérieuse Isabelle Huppert, qui prend la pose dans un shooting à son image, très très réussi. L'actrice nous parle également de mode et ce, de manière très érudite, j'ai été assez bluffée! Cela est sûrement dû au fait qu'elle est l'arrière arrière petite fille des Soeurs Caillot, qui sont tout simplement les premières femmes couturières du début du 20ème siècle, avec succès jusqu'à la crise de 1929.Toutefois; sa famille n'a conservé aucun de leurs trésors, préférant les partager avec différents grands musées à travers le monde! Concernant son propre dressing, elle le voit comme sa bibliothèque (c'est dire son approche intellectuelle du vêtement!): elle garde tout, ne range pas vraiment et peut tout à fait opter pour une pièce alors qu'elle était partie pour en choisir une autre. Elle a également conservé certains costumes de ses films et pense réellement que le costume participe beaucoup à la construction d'un personnage. Elle avoue également ne pas être "obsédée par la mode" mais "fascinée par le vêtement": et plus c'est simple, mieux c'est! Elle est également attentive à ce qu'elle appelle "les écarts de création" avec des créateurs comme Azzedine Alaïa et aime à dire que les vêtements doivent être "des refuges pour le corps", le révéler mais jamais l'entraver. Encore une fois, j'ai adoré ce moment de lecture: je n'ai pas vu beaucoup de films d'Isabelle Huppert mais j'aime lire ce qu'elle dit :)
On terminera avec l'un des gourous du monde geek, Seth Godin; Ecrivain à succès, ces conférences sont toujours pleines à craquer, ses fans aimant le fait qu'il bouscule le Net, pose des questions fondamentales et "remet l'humain au coeur du système". Il faut dire qu'il sait de quoi il parle: créateur de plusieurs startups, il a connu l'échec et le succès, puisque l'une d'elle sera rachetée par Yahoo pour un montant de 30 millions de dollars. Et aujourd'hui, son site Squidro est dans le top 5 des sites les plus consultés dans le monde! Ses livres sont également des best-selers, comme Permission Marketing, qui révolutionne le web, dans le sens où Seth Godin préconise de toujours demander la permission à l'utilisateur de lui balancer des messages, des newsletters et des invitations au lieu de le faire de manière agressive en push. Et mine de rien, cela change complètement la donne! Il enjoint également les entrepreneurs à toujours voir plus loin, plus haut: "il n'est plus possible d'être ordinaire", il faut trouver de nouvelles choses et ne pas hésiter à se "confronter aux dieux", aux grosses entreprises qui se tiennent au travers de votre route. Même si cela veut dire se planter parfois: l'échec est toujours formateur! Très inspirant tout ça :) Et vous pouvez lire l'intégralité de l'article par ici :) 



Point beauté? Madame Figaro nous apprend à remettre son corps en forme à l'approche de l'hiver. Pour ce faire, on peut par exemple se faire un auto-massage des pieds, au réveil, pour chasser la fatigue, en écartant doucement ses orteils les uns après les autres une dizaine de fois), ou bien du ventre, pour réduire les tensions. Misons également sur la douche fraîche (oui, même si on a pas chaud chaud), avec des gels douches aux odeurs pepsy et en se frictionnant avec une huile dynamisante "en insistant sur le bas des reins, zone de réveil des énergies. Dans son assiette, seulement des aliments qui n'épuisent pas le corps: des fruits, du fromage de chèvre, des oléagineux et on oublie le sucre la viande et les féculents (OK, ça là, ce n'est clairement pas pour moi, surtout en hiver!). On se munit également de roll-on aux huiles essentielles énergisantes (agrumes, menthe, romarin...), et on prend soin de sa peau en la nourrissant bien avec des masques, par exemple! 


On termine avec un petit article lifestyle, consacré aux geeks de San Francisco. En effet, les nerds de la ville ont un mode de vie assez particulier: ils sont très intelligents, très riches mais aiment vivre en communauté, tout à fait dans l'esprit Silicon Valley, mais au coeur de la ville. En effet, à rebours de l'ancienne génération de statupeurs, les jeunes s'installent entre les murs de San Francisco. Ce sont donc les nouveaux  hippies 3.0, qui se rassemblent dans des usines desaffectées qu'ils transforment en lofts communautaires. Ainsi, ces gars et ces filles créent ensemble, travaillent ensemble et vivent ensemble! Le tout dans une ambiance très DIY, à la cool, un brin hipster avec des jus de fruits frais et pleine de créativité :) Sympa, non? 




Jolies photos!




Gros bisous les filles et n'hésitez pas à tenter votre chance au concours anniversaire, en collaboration avec Paulette, pour remporter 1 an d'abonnement au magazine ;) 






CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!