Unnamed Marie-Claire

Hello sweeties!


Et voilà ca yest on est dimanche! Et le mois de novembre se termine aujourd'hui, je suis bien contente :) D'une part parce que je n'aime pas ce mois, mais aussi parce que j'aime bien quand le dernier jour du mois tombe un dimanche: c'est carré, c'est propre, on reprend sur de bonnes bases ^^ Moi, psychorigide?^^ 

En tout cas, je suis pile dans les temps pour vous parler du Marie-Claire du mois ;)

On démarre avec l'actu et le lifestyle :) 
C'est maintenant au tour de Marie-Claire de nous parler des soldates kurdes, qui se battent pour que l'Etat Islamique ne vienne pas les chercher pour les massacrer ou s'en servir d'esclaves sexuelles. On revient aussi sur leur quotidien militaire difficile, sur les pertes humaines mais aussi sur leur rage de vaincre, alors que certaines d'entre elles avaient déjà lutté contre Saddam Hussein et sur leur atout d'être des femmes, les terroristes perdant ainsi leur "ticket d'entrée pour le Paradis" s'ils sont tués de leur main. On attire également notre attention sur le fait que les camps ne sont pas du tout suffisants pour accueillir tous les réfugiés et exilés, qui vivent dans des conditions assez alarmantes désormais. Mais surtout la rédaction rappelle l'horreur des mariages forcés et des viols atroces commis sur les femmes yézidis, que les islamistes n'ont pas tuées comme leurs maris (parfois sous leurs yeux) mais exploitent autant que possible...Très honnêtement, j'ai eu beaucoup de mal à contenir mon envie de pleurer et de vomir en lisant cet article dans le métro du matin et surtout de penser à autre chose qu'à ces pauvres femmes qui ont préféré se suicider en s'étranglant avec leur voile que de vivre ainsi, pendant la matinée de travail qui a suivi....Mais aussi à leurs bourreaux, dont certains sont français et "s'amusent" à se moquer d'elles sur les réseaux sociaux. C'est une honte, ces hommes sont des abominations et, encore une fois, j'espère que la communauté internationale les stoppera le plus rapidement possible! 
Petit détour ensuite à l'international, avec un panorama des couvertures de Marie-Claire dans d'autres pays que la France. Au Royaume-Uni, par exemple, c'est l'obésité des jeunes dont on parle au travers du travail de la photographe Abbie Tryler-Smith qui a montré "subtilement" comme deux jeunes filles s'en sont sorties: Shannon et Samantha ont utilisé le sport et le théâtre pour "enrayer" la machine de la prise de poids. En Australie, la rédaction a consacré un article aux objets "grigris" que les enfants clandestins emmènent avec eux quand ils partent et qui les accompagnent tout au long du voyage, tandis que l'édition brésilienne a préféré parler du calvaire des papas accusés à tort par leur ex-femme d'avoir sexuellement abusés leurs enfants, pour être les seules à en avoir la garde :s
Plus loin, avec son article "Tu fais quoi à Noël?", Marie-Claire veut battre en brèche les clichés de Noël: non, toutes les familles ne sont pas parfaites et heureuses de célébrer les fêtes de fin d'année ensemble! De même, les nouveaux modèles familiaux (homoparentalité, divorce, familles recomposées) ont changé la donne autour de la dinde de Noël.  Noël s'est donc transformé et le fantasme de la famille réunie autour du sapin, tout sourires, a vécu. Certains le passent même seuls ou entre amis, avec leur "famille de coeur"! Mais loin d'enterrer le Père Noël les sociologues avancent que nous avons plutôt tendance à nous adapter: nous n'hésitons pas à élargir le cercle familial, par exemple et les enfants sont maintenant encore plus centre de l'attention qu'auparavant: après tout, c'est surtout pour eux que l'on entretient la magie et que l'on fait en sorte que toute la famille soit là :) Et certains n'hésitent pas non plus à inviter des personnes seules dans la rue à se joindre à eux pour ce jour si spécial, comme nos aïeux le faisaient avec leur "place du pauvre", un couvert ajouté autour de la table, au cas où. Tout n'est donc pas perdu, Noël est simplement en transition :) L'article est illustré par des témoignages comme celui de Marion, qui fête Noël avec son nouveau compagnon, mais aussi son es-mari et sa femme, avec tous leurs enfants, dans la joie et la bonne humeur (et ce n'est pas du tout ironique!), Ana qui a déjà fêté Noël seule à l'autre bout du monde avec un bon repas et des séries, sans déprimer (mais aussi juste avec son chéri ou avec des amis, en fonction des années) et qui, plus tard, partira en voyage avec ses enfants à cette occasion ou encore Patricia qui, elle, le fête toujours avec ses copains, très proches :) Et vous? 



Zoom ensuite sur le drame du Rana Plaza: des étudiantes de Sciences Po sont en effet allées sur place pour faire un état des lieux de la situation des couturières après cette terrible épreuve (pour leur sujet de mémoire, à la base). On nous rappelle par exemple que les couturières ont été enfermées dans les locaux, le temps d'évacuer les employés de banque...et à l'époque, seul Camaïeu avait reconnu faire fabriquer ses vêtements là-bas, alors que bien d'autres en ont fait autant parmi les griffes françaises...Et aujourd'hui? H&M clame qu'il a "formé 570000 employés à leurs droits" et les contrôles sont renforcés un peu partout ; un fonds d'aide à l'indemnisation des victimes a également vu le jour et un projet de loi va être soumis à l'Assemblée pour que les grandes entreprises soient responsables de leurs filiales et sous-traitants étrangers. Sur place, les marques comme H&M ou Zara ont signé un accord pour renforcer la sécurité des bâtiments au Bangladesh. Toutefois ne crions pas victoire: les vêtements sont toujours aussi intraçables pour C&A, par exemple et la discussion de la loi dont je parlais est sans cesse repoussée, par crainte des lobbys...Mais nous, nous pouvons faire quelque chose! En effet, nous devons sans cesse nous interroger de la provenance des vêtements que nous achetons et poser des questions sur les réseaux sociaux, comme on le ferait pour la bouffe. En revanche, attention: Un prix bas ne veut pas toujours dire mauvaise qualité et travail "forcé": cela peut simplement vouloir dire que la marque en question réduit fortement ses marges ; de même, ne boycottons pas forcément les vêtements produits au Bangladesh: cela permet également au pays de faire travailler ses femmes et de leur donner un plus grande place dans la société, mais aussi au pays d'acquérir des liquidités. Il faut juste que les conditions de vie y soient décentes tout comme leur salaire. Compris? :) Et n'hésitez pas à aller voir le site mode-solidaire.fr, qui a été mis en place par les étudiantes pour nous guider dans nos achats modesques et éthiques :) 







Et les stars?
Premièrement, Matthias Schoenaerts répond aux questions de la rédaction :) L'acteur belge est à l'affiche de Quand Vient La Nuit (sorti le 12 novembre)et, apparemment, a réussi avec brio à se glisser dans la peau "d'un psychopathe inquiétant". Lui-même assume ses parts d'ombre, même si il n'a pas envie de nous les révéler (et il le dit deux fois, attention!^^), et il avoue avoir essayé de comprendre son personnage complètement sociotpathe et de "trouver une vérité derrière tout ça" même si on personnage est juste vraiment taré. Mais il aime les rôles très ambigus! Il nous dit aussi que son papa, acteur lui aussi, ne l'a ni empêché ni incité à exercer ce métier, qui lui est un peu tombé dessus au fur et à mesure du temps. Sinon, il espère ne jamais devenir vaniteux, et que la célébrité ne l'a pas changé :) De même, bien que très viril, ilp pense avoir une part de féminité, "non muselée" :) Une belle interview, "vraie", avec une personne qui semble assez simple, j'aime! 
Une page est ensuite consacrée à Adam Driver, le Adam de Girls. on apprend qu'il a servi dans les Marines après le 11 septembre et a combattu presque 3 ans: une blessure au strenuml'a forcé à rentrer au pays et il a alors décidé d'entreprendre des études de théâtre (à la Julliard School): en fait, le théâtre, il le connaissait depuis l'adolescence et il avait chanté dans des chorales, avant ça (notamment dans des églises, sa famille étant assez religieuse). Doué et très modeste, son talent lui a permis de percer, malgré (ou grâce à!) un physique peu "commun", des oreilles décollées et une gueule "cassée", le dotant d'une présence unique: il a quand même été casté par Clint Eastwood (J.Edgar) et Steven Spielberg (Lincoln): et il sera à l'affiche du prochain Star Wars :) Côté coeur, il s'est marié avec Joanne Tucker, qu'il avait rencontrée à la Julliard School :)
Pour finir, Kirsten Dunst nous parle de sa routine beauté! Elle nous explique que son teint très pâle l'oblige à camoufler cernes et mauvaise mine et qu'elle adore les soins du visage, depuis toute petite (en revanche, elle déteste les massages!): elle prend grand soin de ses cheveux et utilise des produits naturels dans sa routine, comme l'huile d'argan. Elle adore faire de la randonnée et pense que le meilleur conseil beauté est de dormir ; elle avoue également beaucoup s'inspirer des Françaises dans son style, pour notre "chic de la simplicité" :)





Et la mode? 
Je vous parlais de fourrure samedi et, je dois bien le dire, Marie-Claire m'en a soufflé l'idée: avec cette "saga" sur la fourrure, le magazine nous parle des hauts et des bas de cette matière très controversée. portée de tous temps par les hommes et femmes pour se tenir chaud mais aussi et surtout pour démontrer leur statut social, Des années 30 aux années 50, elle était prisée des bourgeoises, dans des proportions assez XXL, accompagné du traditionnel collier de perles. Mais il sera décrié dans les années 60, alors que les femmes et les jeunes ont autant de raisons de brûler cet attribut des familles dorées et traditionnelles...c'est YSL qui va la ressusciter, en l'interprétant en version féline et sensuelle en 1971 et lui donner son aura sulfureuse. Le fantasme de la femme nue sous son manteau de fourrure est né! Aujourd'hui, on n'achète plus de la fourrure pour briller et grimper dans l'échelle sociale (comme ils disent dans la pub) et pas forcément pour érotiser une tenue mais simplement pour nous. Toutefois, encore une fois, faisons attention à nos achats! Et si vraiment, vous voulez craquer pour une fourrure colorée (l'un des must have de la saison, chez Fendi, Chloé, MiuMiu, Prada...), assurez-vous au moins qu'elle le labal OA (Origine Assurée), ce sera un moindre mal :) 

Point forme et food pour terminer, avec un focus sur la cooking cure: selon Marie-Claire et selon les chercheurs, nous sommes ce que nous mangeons! Et les aliments conditionnent notre corps mais aussi et surtout nos émotions: apparemment, 65% des personnes qui mangent des légumes de manière régulière sont heureuses alors que manger de la junk food augmenterait le risque de dépression :s La blogueuse Deliciously Ella a guéri d'une maladie nerveuse simplement en mangeant sain, végétarien et sans gluten.Marie Claire nous donne la liste des aliments pour être bien dans notre corps et notre tête :) Les oeufs, la viande, la morue, le saumon et les noisettes sont par exemple très bons pour le moral alors que la volaille, les fromages, les fruits de mer et le brocoli sont là pour le tonus. Et pour une peau en pleine santé, on mise sur le camembert et le brie (et oui), la tomate sous toutes ses formes et les épinards, entre autres ;) Et à la fin du dossier, il y a une très jolie recette de baby burger au foie gras de Joël Robuchon, pour être au top ;) 





Sélection shopping!
Tasse à espresso et soucoupe Rubber Band en silicone et porcelaine Toast, 22,95 euros
Casquette chat, New Yorker, 7.95 euros




Jolies photos!




Bon dimanche les filles! Et n'hésitez pas à me donner vos avis ;) 






CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!