ELLE de Réveillon

Hello girls!


Comment allez-vous en cette veille de Noël? :) Prêtes à bien manger et à être gâtée? Personnellement, je vais devoir attendre demain midi pour avoir mes cadeaux #mourance! Mais bon, c'est comme ça :) Je sais juste que je vais éviter Instagram ce soir, pour ne pas être trop dégoûtée^^ Mais bon, au moins, je vais pouvoir faire dodo tôt ce soir ;) 

Une chose qui n'attend pas, en tout cas , c'est le billet ELLE de la semaine ;) 


On commence avec la forme? 
Et comme être en forme passe aussi par l'estomac, ELLE a invité le chef cuisinier Mathieu Pacaud afin qu'il nous présente certaines de ses recettes de fêtes. Surtout que le jeune homme n'est pas un rigolo, puisqu'il est à la tête du restaurant triplement étoilé créé par son père, qui a conservé ses étoiles quand le fils est arrivé aux commandes. Il ouvre aujourd'hui un deuxième établissement, l'Hexagone, dans lequel il revisitera les classiques de la cuisine, comme le gratin dauphinois, et à prix doux. Et justement, le gratin dauphinois fait partie des recettes de l'article tout comme la tarte fine sablée au chocolat, emblème de l'Ambroisie. On pourra également tenter le blanc manger d'oeuf mollet à la truffe blanche d'Alba et son émulsion de cèpes ou bien les escalopines de saumon fumé, gaufrette de pomme de terre et crème à l'aneth (rien que la photo est tellement alléchante!) :)
Avec les jours plus frisquets, viennent les petites maladies: du coup, ELLE nous explique comment soigner les bobos de l'hiver naturellement, avec des huiles essentiellement et des plantes. On pourra donc soigner le rhume en inhalant un peu d'huile d'eucalyptus sur un mouchoir pour "désinfecter les bronches" (et parfaite également contre la sinusite, du coup) et en ingurgitant de la vitamine C pour éviter au rhume de devenir gros. Une angine: buvez beaucoupd'eau mais aussi des infusions à base de miel et de romarin ; contre la toux, privilégiez le pantain et la réglisse. De même, la menthe poivrée sera prescrite en cas de gastro contre les vomissements, tout comme le chêne qui éradique la diarrhée. :)



Et la beauté, on en parle? Parce que j'ai adoré le tuto de la queue de cheval origami :) Je trouve ça si joli, original sans être trop! Et en plus, ce n'est pas très difficile à faire: il suffit d'être un peu patiente, logique, et armée d'une bombe de laque. Cette coiffure avait été réalisée pour le défilé Fendi et je ne comprends pas pourquoi les magazines n'en ont pas davantage parlé dans leurs comptes rendus de la Fashion Week, parce que c'est un vrai coup de coeur pour moi. C'est la seule fois, pour le moment, que je regrette d'avoir coupé mes longueurs, sinon, je l'aurais sûrement réalisée pour Noël! Et vous, vous aimez?

Et pendant ce temps, que font les stars? 
Et bien Elodie Frégé nous parle de ses coups de coeurs culturels: la nouvelle jurée de Nouvelle Star adore le ballet Casse Noisette, la série Utopia mais aussi la pièce La Vénus à la Fourrure. Et elle avait également l'habitude d'écouter des musiques slaves avec sa famille lors des fêtes de fin d'année (notamment Kalinka d'Ivan Rebroff), qui les mettait tous en transe :) Elle a également eu un coup de coeur pour la chanteuse Emiliana Torrini. Bon, je dois bien admettre que ma culture culturelle étant assez peu développée, la plupart des choses qu'Elodie Frégé met en avant me sont assez étrangères. Mais en fait, j'ai voulu mettre en avant cette page de ELLE parce que j'aime l'univers d'Elodie Frégé, tout comme son style, pin-up moderne. Et en plus, on a le même prénom! Ca peut paraître idiot mais des Elodie célèbres, on en a pas tant que ça (alors que des inconnues, il y en à la pelle!) et du coup, je suis contente qu'on en ait une (enfin deux, avec Elodie Gossuin)! Elodie ne doit pas être un prénom de star ;)



La rédaction met ensuite en avant les Femmes de l'année, ou en tout cas, celles qui, pour ELLE, ont fait de grandes choses et se sont imposées ces 12 derniers mois. Et si elles ne sont pas classées, elles sont en tout cas rangées dans des catégories: il y a "celles qui nous ont fait vibrer", comme Gisèle Bundchen, Hilary Clinton et Beyoncé, les intelligentes "qui nous ont fait réfléchir" comme la scientifique Mariam Mirzakhani, première femme à décrocher le prix Nobel de mathématiques, l'écrivaine Taiye Selasi ou encore l'économiste Esther Duflo, les artistes inspirantes comme Christine And the Queens, Lena Dunham et Lupita Nyong'O, les étonnantes comme la nouvelle entraîneuse de l'équipe Clermont Foot Corinne Diacre mais aussi les rigolotes, à l'instar de Florence Foresti et Kristen Wig. Emma Watson, elle, est dans la catégorie de "celles qui nous ont épatées". Il y a aussi "celles qui nous ont mobilisées" (Ellen Page et son coming-out), "celles qui nous ont fait danser" (Conchita Wurst, Hollysiz, Kiesza :), "celles qui nous ont divisées" (Valérie Trierweiler) et celles qui nous ont bouleversées (Malala Yousafzai). Alors, êtes-vous d'accord avec ce palmarès? D'autres femmes méritent-elles, selon vous, d'y figurer? :) 




On poursuit avec le lifestyle et les faits d'actualité! 
ELLE met tout d'abord en lumière la princesse thaïlandaise, la princesse Srirasmi. Pourquoi? Parce qu'elle va être répudiée par son mari, le prince héritier Maha Vajiralongkorn. Alors certes, la jeune femme profite pas mal de sa position pour placer ses proches à des postes confortables et stratégiques (son oncle était à la tête de la police, par exemple) ; oui, faire des fêtes extravagantes pour l'anniversaire de son chien et, en plus, ne s'habiller que d'un string pour l'occasion, ce n'est pas peut-être pas une bonne idée pour une princesse. C'est d'ailleurs à cause de cette image controversée que les conseillers de la royauté exigent son départ,: le roi Rama IX, encore en place, n'est plus au meilleur de sa forme à presque 90 ans et Maha, son fils sera donc monarque très bientôt. Il ne peut donc plus se permettre de batifoler avec une épouse aussi "excentrique": surtout que Rama est adoré de son peuple, et, après 68 ans de règne, la majorité des Thaïlandais n'ont toujours connu que lui et ont très peur de ce qui adviendra de leur pays à sa mort. Pour les rassurer, Maha doit se séparer de Srirasmi. Outre le côté assez romanesque de cette actualité (dés qu'on parle de rois et de reines, j'ai l'impression qu'on me raconte une histoire), je suis un peu perplexe: Maha aurait-il pu accéder au trône si c'était LUI qui était aussi "foufou"? Aurait-on remis en cause sa légitimité? Sûrement pas, puisqu'il est le fils du roi. Et je dois vous avouer que ça me chagrine un peu, ce sexisme. Bon, la princesse, bien que déchue de tous ses titres, devrait partir aux Etats Unis avec son fils avec une bonne liasse de billets, donc, l'un dans l'autre...^^
Lumière ensuite sur les snobismes de Noël, made in ELLE! Selon la rédaction, on aimera parer notre table de jolies bougies blanches et sobres, tout en arborant un joli pull de Noël made in Bridget Jones ; et comme Frozen a la côte, nos yeux seront parés de bleu turquoise, rehaussé de paillettes argentées, comme les boules du sapin ; boules qui pourront également être remplacées par des décorations en forme d'animaux, comme des biches. Le fois gras s'accompagnera d'un thé noir de Chine assez corsé, tandis que la déco cuivrée sera également la bienvenue sur la table. Côté tenue, on pourra foncer sur du rouge, du léopard (mais classe), ou encore une robe bustier ou une étole nouée en gros noeud sur les épaules, comme si on était un cadeau :)
Le magazine termine par un petit dossier d'auto-promotion, mais assez mérité, selon moi: il met en lumière la Fondation ELLE pour l'éducation des femmes. Et les projets soutenus par ELLE sont assez nombreux, aux 4 coins du monde, comme chez nous et depuis 10 ans, maintenant. L'idée est "de passer des mots du magazine aux actes de la fondation". Ainsi, le projet Citad'ELLES, avec l'action de l'association Les Etablissements Bollec, permet à des détenues de créer leur magazine féminin, leur permettant ainsi de s'exprimer et de se former aux métiers du journalisme. En Tchétchénie, région du monde qui s'est religieusement radicalisée, permet aux femmes sans mari (veuves, divorcées..) mais également celles qui sont détenues (souvent arbitrairement) en prison,  de ne plus être abandonnées mais accompagnées dans leurs démarches juridiques, administratives, mais aussi dans un cadre psychologique, pour leur donner une indépendance économique, indispensable. A Madagascar, une crèche a pu voir le jour, permettant aux mamans seules de faire garder leurs enfants pendant qu'elles apprennent à lire et à écrire, évitant à la famille de rester à la rue, de devoir mendier et d'être à la merci des prédateurs et criminels.Aux Philippines, un centre a ouvert pour accueillir les jeunes filles violées, tandis qu'au Soudan, des femmes sont formées pour devenir sages-femmes et ainsi réduire la mortalité maternelle. En France, le programme PasserELLES aident les jeunes femmes diplômées qui n'arrivent pas à trouver du travail, compte tenu de leur origine sociale, afin de développer leur confiance en elles et leur "visibilité". Que de belles choses, c'est vraiment bien que ce genres d'initiatives soient possibles...Même si ce n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan, leur travail n'en est pas moins remarquable et d'autant plus précieux. Bravo! 






Jolies photos!





Voilà les filles! Je vous souhaite en tout cas une belle journée mais aussi et surtout une très très très chouette soirée de Noël :) 






CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!