Excentric Grazia

Hello girls!

Vous allez bien aujourd'hui? Prêtes pour une nouvelle semaine? :) Je vais aujourd'hui vous parler du Grazia de la semaine! Un numéro "Excentrique", très coloré, très vitaminé, un brin foufou :) On dirait qu'ils se sont donné le mot avec ELLE, puisque le thème est quasi identique, je vous en parlerai dans quelques jours :)

On y va c'est parti?

Démarrons avec les faits de société!
Grazia nous parle de ces inventions du futur, qui peinent à trouver leur place dans notre quotidien: en effet, la presse nous parle très souvent des bonds en avant que nous permettront de faire les imprimantes 3D ou les Google Glass: mais dans les faits, personne n'a encore pu acquérir ces objets de prouesses scientifiques, ou en tout cas, pas à un niveau de démocratisation pour tous. Oui, les imprimantes 3D permettent de faire de belles choses: mais pour le moment, leur coût très élevé ne leur permet pas d'être produites et vendues à grande échelles. Elles sont toutefois très utiles pour créer des prototypes industriels et ont déjà fait leurs preuves dans le domaine de la santé puisqu'elles ont pu imprimer une oreille!  Quant aux Google Glass, là encore, elles restent inaccessibles pour le commun des mortels (1500 euros la paire) et on ne sait pas tout à fait à quoi elles servent, sans oublier qu'elles ne sont pas archi discrètes et qu'elles peuvent porter atteinte à la vie privée. Elles pourront quand même être utiles aux policiers pour "consulter leurs fichiers pendant leurs interventions (comme à Dubaï" ou encore aux chirurgiens. Quant à la télé 3D....qui a en a une aujourd'hui? 4 ans après Avatar, la mayonnaise n'a pas pris, déjà parce que nous regardons la télévision en faisant autre chose, et souvent avec une autre support, comme notre tablette ou notre smartphone. Alors, ces flops,  bonne nouvelle ou pas? Et ne les enterre-t-on pas trop tôt? Après tout, peut être que les journalistes disaient déjà la même chose pour les ordinateurs, à l'époque où les PC prenaient une pièce entière et/ou étaient bien trop chers. Non? Sinon, j'ai aimé le petit remember fourni par l'article qui m'a rappelé l'ancienne existence du Minitel, du CD ROm, du Tatoo et de la carte Moneo, qui n'ont jamais vraiment marché, poussés vers la sortie par d'autres trouvailles technologiques :) 

Et les stars?
Tout d'abord, James Franco nous parle de son exposition de photos New Film Stills, inspirées du travail d'une photographe qu'il admire, Cindy Sherman (dont le travail original s'appelait Untitled Film Stills). Il explique qu'il a pris la pose pour lui rendre hommage et qu'il voit l'art comme une manière de "casser les codes", loin de la bienséance. C'est d'ailleurs pour cela qu'il a un peu mis de côté le monde du cinéma, qui répond trop à des objectifs marketing et financiers et ne s'autorise plus à aller plus loin. Même si ce monde, Hollywood, lui a permis de mettre au point cette exposition! Sinon, il aime également le travail de certaines réalisatrices comme Gia Coppola et Anna D Shapiro, par exemple. Et vous, comment voyez vous ce virage arty pris par James Franco: crédible ou pas?
Pour terminer, Amy Adams répond à quelques questions pour Grazia, en 10 minutes chrono ;) Egérie Max Mara, elle se révèle amoureuse de mode et elle suit touts les défilés sur son app Style.com, mais, bien sûr, elle adore surtout les boutiques et les vêtements Max Mara, qu'elle trouve "beaux et bien coupés". Elle aime aussi beaucoup la mode italienne (elle même est née en Italie) pour son "glamour". Sinon, elle est régalement ravie que sa styliste la bouscule un peu dans ses habitudes: elle qui ne porte que du bleu marine, sa conseillère mise plutôt sur le rose! ^^ Mais attention, une fois qu'elle s'est engagée a porter telle tenue de créateur sur un tapis rouge, elle refuse de lui faire faux bond en changeant d'avis au dernier moment et elle s'interdit de regarder ce que la presse pense de ses tenues. Et bien que les robes très longues soient souvent dures à porter , elle aime les associer à des talons vertigineux, même si c'est assez douloureux :) Une interview sympathique, même si on sent une Amy Adams peut-être plus froide que l'image que je me faisais d'elle: mais c'est peut-être parce qu'n préambule, l'auteur nous explique que la journaliste chinoise avant elle s'est fait rabrouer par l'attachée de presse pour avoir demandé un autographe :s Sinon, Amy Adams sera à l'affiche d'un film sur Janis Joplin mais aussi de Batman contre Superman.


Petit mot de beauté ensuite! Fidèle à l'esprit "excentrique" de ce numéro, on a droit à une très jolie série de photos Beauté "Mad in France", pleine de couleurs, mettant en avant les tips beauté de notre pays, avec un mini tuto : le  brushing "Rive Gauche" légèrement roulotté à l'intérieur, la queue de cheval basse ou encore le chignon banane, appelé "french twist" par les Anglo-saxons :). J'adore le côté très classe du chic parisien couplé aux cheveux multicolores de la top Chloé Norgaard, à ses poses un peu fofolles :) 





Gourmandise ensuite avec des recettes de chefs 5 étoiles, qui nous donneront plein de bonnes idées pour les Fêtes :) Les plus expérimentées pourront donc tenter le sundae caviar de Philippe Etschebest, le croque-homard de Cyril Boulet, encore encore les pops de foie gras et de truffe noire d'Hélène Darroze. Des idées qui feront un peu mal au porte-monnaie, mais qui donnent un peu de rêve et de magie aux fêtes de fin d'année. Et surtout, comme je le disais, si on ne les reprend pas telles quelles, elles pourront nous inspirer! Et mention spéciale pour la mise en page, pleine de couleurs encore une fois, avec des photos tout simplement sublimes qui donnent vraiment envie de croquer le magazine ;)



On termine avec la mode! 
Premièrement, on nous parle de la coolab Cédric Charlier & Petit Bateau! Le créateur, d'ordinaire très discret est venu nous en dire deux mots, dans une interview très "rayures" :) Parce que oui, les 11 modèles qu'il a créés sont à base de rayures bleues et rouges: il faut dire que Cédric Charlier aime les choses graphiques et que pour lui, les rayures, sont efficaces et surtout intemporelles, permettant un véritable "choc visuel", libérées des anciennes connotations négatives qu'elles ont pu avoir (cf les costumes de prisonniers). Attiré par la mode masculine, il a également pris le parti d'imaginer des pièces pour homme dans cette collection capsule :) Et attention, le couturier n'a pas voulu revisiter ses propres créations en mode etit Bateau mais vraiment partir de l'univers Petit Bateau et de s'y mouler pour ensuite apporter sa touche perso. Sinon, le créateur adore le chocolat (qui calme ses névroses), Coco Chanel (son "héroïne") et travailler le soir, tellement il n'est pas du matin ^^
Je vous en parlais de Chloé Norgaard au début du billet, est donc la mannequin qui prête ses traits au dossier Beauté Mad in France. Je ne la connaissais pas, mais cette top norvégienne a pas mal la côte en ce moment et est connue pour ses colorations capillaires toujours assez démentes: vertes, feu (mélange de rouge, de jaune et d'orange), parme...et elles les fait elle-même, sans passer par le coiffeur. Et, bien sûr, quand on a de telles couleurs dans les cheveux, inutile de se maquiller , elle préfère garder le visage très naturel;) Et les créateurs l'aiment aussi pour ça, car elle est très demandée et a été aperçue notamment chez Zac Posen. Et vous, vous aimez? :) 




Jolies photos!





Sélection shopping!
Pochette en similicuir New Look, 15 euros
Jupe plissée en polyester, Mango, 30 euros
Ombre Satin Duo, n°320 noir et gris, Miss Den, 7 euros






Et hop, voilà les filles! j'espère que je ce billet vous aura plu et je vous des bisous!

Et n'oubliez pas que 2 places sont à gagner pour aller voir le nouveau spectacle des Echos Liés au Bataclan :) 

Numéro gentiment envoyé par la rédaction





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!