Queens & Be


Bonjour bonjour!


Et si on terminait cette semaine avec le billet Be du mois? Surtout que je ne sais pas vous, mais hier, j'ai dû rusher à travers la ville à la recherche de mes cadeaux de Noël après avoir fait une prise de sang...Autant vous dire que je suis cannée au moment de vous écrire ces lignes et que j'ai envie que d'une seule chose: rester dans mon canapé ^^ Je vais donc en profiter pour vous parler de mes articles préférés dans le Be de décembre :)

Commençons avec la mode!
Premièrement, comme vous l'aurez sans doute remarqué, la boxe est partout! Les femmes se bousculent dans les salles de sport pour pratiquer le noble art et les défilés s'en sont inspirés avec des collections très sportives cette saison. Ainsi, le boxeur Jean-Marc Mormeck décrypte pour nous cette tendance et nous donne aussi des conseils plus concrets pour déchirer sur le ring ;) Il est bien sûr ravi de voir que la mode permet de remettre au goût du jour ce sport un peu délaissé, "réservé aux bad boys et aux dockers" et de le voir associé à un rythme de vie plus sain et à une connexion avec soi-même. pour débuter, il nous conseille de trouver la bonne salle, le bon entraînement ET la bonne ambiance: ces trois éléments sont tous aussi importants les uns que les autres. Il préconise également de faire deux séances par semaine, quel que soit le style choisi. Cette petite interview est accompagnée d'une sélection shopping, au cas où auriez envie de vous mettre à la boxe, à une autre sport ou bien d'ajouter un peu de sporty touch à vos tenues de tous les jours ;)
Be met ensuite en lumière "Le nouveau style de Marc by Marc", insufflé par ses nouvelles collaboratrices, Katie Hillier et Lella Bartley. Très proches l'une de l'autre (au point qu'elles finissent les phrases l'une de l'autre) elles ont misé sur un style très pop et coloré pour réhausser la seconde ligne de Marc Jacobs, avec notamment un sac à main rayé noir et blanc et une coque de portable Bunny Hop. De manière générale, le style est assez boyish, relevé de détails plus féminins, comme l'étole pied-de-poule nouée en forme de gros noeud :) Nul doute qu'Alexa Chung, Miley Cyrus resterons fans! Et mention spéciale également à leur dernier casting pour trouver les égéries de la nouvelle collection puisque la marque a décidé de lancer un hashtag #CastmeMarc et de demander à leurs fans d'envoyer leur plus belles photos :)



Et les stars? 
Mélanie Doutey est venue nous parler du dernier film dans lequel elle a tourné, La French! Elle incarne la femme du gangster Zampa, parrain de la mafia marseillaise: elle-même estime que ce genre de vie est "lourd de responsabilités", tellement la pression et la peur de perdre les siens est grande ; mais elle peut comprendre cet engagement sans faille. Toutefois, si elle devait commettre un mauvais coup, elle préfèrerait le faire seule, pour ne prendre aucun risque! Elle aime beaucoup le voyou Arsène Lupin, qui procède selon un code et avec élégance. Elle-même a déjà outre-passé la loi, notamment au volant de sa voiture, mais rien de bien méchant. Elle nous confie aussi qu'elle a déjà utilisé une arme à feu sur un tournage et qu'elle s'est sentie assez différente assez cowboy avec cette arme en main: et ce sentiment ne lui plaît pas des masses :s En tout cas, moi, je la trouve toujours aussi magnifique, Mélanie Doutey:)
Egérie de ce numéro (et que l'on voit dans tous les féminins en ce moment), Christine & The Queens nous fait le plaisir de répondre à certaines questions! Elle explique que Christine est son alter-égo scénique, une version d'elle sans peur, ni complexes et qui aspire à plus d'aventure: alors qu'elle, Héloïse de son vrai nom, a plutôt envie de normalité (à ce moment là, Nikos prononce ce mot, à l'antenne des NRJ Music Awards, lors du pépin technique ^^). Plus jeune, elle était l'intello à l'école, grâce à ses talnts d'écriture, notamment, mais sans non plus être la tête de turc des élèves populaires: elle a ensuite intégré NormaleSUp (pas si mal dis donc!) mais le côté assez fermé et le perfectionnisme ambiant l'ont poussée à ne pas continuer. J'ai appris également qu'elle était "pansexuelle"  et que le Queens e son pseudi est un hommage aux transexuels: comme elle le dit très bien elle "tombe amoureuse d'une personnalité et non d'un sexe". Elle aime également le côté ambivalent du féminisme à la Beyoncé, à la fois conquérante et archi-sexualisée même si elle adorerait lavoir habillée en homme sur scène. Une belle rencontre! Même si j'accroche pas forcément à son univers musical, je pense que c'est une belle personne et ça fait plaisir :) 




Petite incursion ensuite chez Fany de My Little Paris, la créatrice du site et de la box beauté, entre autres :) Une petite affaire qui roule très bien, puisque 80 personnes y travaillent et que le rachat par aufeminin.com lui permet de s'exporter au Japon et en Angleterre. En tout cas, notons que son appartement sert aussi de bureaux pour son travail et une partie de son équipe: il s'agit d'un joli loft dans le quartier de Barbès, assez industriel mais rendu chaleureux et féminin avec de beaux meubles en mois, des coussins douillets et colorés et les dessins de Kanako au mur :) Elle chine énormément et s'inspire également beaucoup de Pinterest: en tout cas, les belles photos de son appartement qui illustrent l'article pourraient dignement y figurer, sur Pinterest ;)
Et on termine avec la jeune Camélia Jordana qui en a fait du chemin depuis Nouvelle Star! Elle nous confie qu'elle aussi, quand elle est très triste, elle fait du shopping et que suite à un chagrin amoureux, elle a décidé de craquer et a choisir un sac à 300 euros chez Victoire! Elle se dit également très gourmande et elle va très souvent au restaurant, notamment chez le japonais Higuma. Elle a également eu un coup de coeur pour le chanteur Benjamin Clémentine (également présent dans ce Be, d'ailleurs) et pour Xavier Dolan, même si elle a dû sortir en catastrophe de la projection de Mommy, puisque des idiots ont allumé l'arme incendie. En revanche, elle a beaucoup d'amertume envers Eric Zemmour et on la comprend...



Et les faits de société? 
Bonne nouvelle, les hommes gentils ont la côte! Et oui, il semblerait que les bad-boy aient du souci à se faire puisque les garçons tranquilles, que l'on ne voit pas toujours venir sont en train de conquérir nos coeurs: et ce, grâce à une certaine redéfinition de la virilité, qui permet enfin d'affirmer que vrai homme peut aussi être sympa, gentil, altruiste, calme, non-agressif sans voir sa masculinité entachée. Mais attention! Gentil ne veut pas dire passif ou complètement innocent: oui certains séduisent grâce à cette qualité mais peuvent aussi ne pas avoir envie de s'engager derrière par exemple. Malheureusement, les garçons gentils ne sont pas toujours bien vus, parce qu'on se dit qu'il y a a forcément anguille sous roche...Et quaond on tombe sur un "gentil" qui finalement ne voulait qu'un coup d'un soir, on pense que c'est encore pire, un salaud + un manipulateur. Mais tout n'est pas si binaire...Et si nous nous laissions surprendre par la gentillesse pour une fois?
Le magazine nous parle aussi du cat calling, l'ancien petit nom du harcèlement de rue. Et fait surtout un parallèle très intéressant entre le traitement du problème en France et aux Etats Unis! En effet, le caractère assez procédurier mais aussi "cow-boy" des américains les pousse à défendre une personne victime d'une agression et à rappeler très fréquemment que le "cat-calling" est formellement prohibé par la loi, notamment avec des affiches dans le métro. Et c'est très bien! Alors que nous en France, le "romantisme" de notre culture, incite à la séduction et à l'idée que l'on "doit" se sentir flattée lorsque l'on nous complimente et que du coup, il n'y a rien d'agressif là-dedans: foutaises! Il faut dire aussi qu'aux USA, les femmes sont considérées comme une minorité à protéger, qui bénéficie de programmes comme les minorités ethniques par exemple ; alors qu'en France, le principe d'égalité prime. Tout n'est pas bon à prendre aux Etats Unis, mais là, pour le coup, leur façon d'agir contre le harcèlement de rue est bien plus positive que la nôtre!
Focus ensuite sur 5 Rideuses, qui prouvent que les filles peuvent faire de la moto, performer et être de "vraies" femmes! On a pas par exemple Ornella Ongaro, pilote professionnelle, qui aime mettre du rose et du léopard sur ses tenues de compétition mais aussi des filles comme vous et moi, chef de studio web, commerciale ou costumière qui aiment simplement l'adrénaline de la route et de piloter un engin vu comme viril (rien de sale là dedans, merci ;)). Et ce qui est drôle, c'est que la plupart d'entre elles ont été initiées à la moto par leur papa (comme quoi, le poids de l'éducation!) et que toutes nous disent que la moto demande du cran, de la précision et du sang froid. Par contre, si les non-professionnelles sont d'accord pour dire que sur la route, il n'y a aucun machisme de la part des motards hommes, c'est une toute autre histoire pour Ornella, qui avoue que ses concurrents la voient arriver d'un mauvais oeil et nous confie aussi, avec amertume, qu'elle n'a pas réussi à avoir les fonds pour créer une "team 100% féminine" :s



Sélection shopping!
Short en coton, Minimum, 35 euros
Chemise en coton, New Look, 15 euros
Manteau en polyester, Primark, 30 euros
Robe en polyester et coton, N by Naf Naf sur lahalle.com, 45 euros
Babies à talons en textile, Primark, 18 euros





Jolies photos!



Et vous les filles, Avez-vous lu ce numéro de Be, Vos impressions? :) 
Vous n'avez pas encore participé au concours Les Echos Liés? Il vous reste jusqu'à 20h ;)





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!