Bruits de Palais, Chaï et Grands Crus


Bonjour les filles!


Petite pause thé aujourd'hui! J'ai en effet reçu le dernier numéro de Bruits de Palais, le magazine édité par le  Palais des Thés :) Un numéro qui met à l'honneur les thés d'exception, les thés rares, les thés précieux, chargés d'histoire et de savoir-faire :)


On démarre notre lecture avec le joli édito de la rédaction, qui, comme toujours est apaisant et poétique. Cette fois-ci, il attire notre attention sur le fait que le thé est souvent réalisé à l'autre bout du monde, à la main et de manière artisanale: on prend le temps de le laisser pousser et de le cueillir. De l'autre côté de la tasse, notre pause thé est souvent, là aussi, un moment où le temps s'écoule plus lentement, où l'on ralentit le rythme et on prend le temps de la dégustation. La pause thé demande notre présence et toute notre attention :) J'ai aimé la phrase "Plongée dans l'eau chaude, la feuille se réhydrate, se déroule et ce faisant, libère son secret" :) Presque philosophique!
Le magazine nous parle ensuite du Chaï Impérial en général et de son Chaï Impérial en particulier. J'y ai appris que  cette variété de thé vient d'Angleterre et a été adoptée par l'Inde lors de sa colonisation: le pays en est d'ailleurs grandement friand et n a fait une véritable institution, en mélangeant ce thé avec des épices, du lait et du sucre :)  Chaï veut d'ailleurs dire "Thé" en indien! Et je me souviens effectivement que lorsque je suis allée à Calcutta et dans le Mizoram, le thé au lait était très courant: tellement que lorsque je commandais un thé, il était souvent, par défaut "Chaï" alors que je le voulais "black", c'est à dire à l'eau et sans sucre.



On peut ensuite lire un petit dossier sur la fabrication des thés d'exception de Palais des Thés, les Grands crus. Le fondateur de la marque, François Xavier Delmas, se rend régulièrement en Chine, à Taïwan au Japon et n Inde pour déguster, en avril, des centaines de thés de ces différentes région, afin de découvrir leurs dernières petites merveilles qui viendront, de manière temporaire, étoffer le catalogue de la maison. Des trésors éphémères selon elle :) Et si ces breuvages sont des "merveilles de la nature", certaines pays la poussent un peu et tentent des choses pour obtenir de jolis mélanges, comme le Népal. On nous explique aussi que les plus belles récoltes se font au printemps: ce sont en fait les premières de l'année, juste après que les plantes se soient chargées en "composés aromatiques", les plus fraîches et les plus riches. J'ai également adoré apprendre que les thés de tradition anglaise comme ceux venant d'Inde et du Népal peuvent être préparés en théière occidentale alors que les verts chinois doivent être préparés au Zong et les japonais au kyusu :) Un très bel article, qui, instructif, m'a donné envie d'en apprendre encore plus sur ces thés :) 
Comme pour illustrer le sujet précédent, Bruits de Palais fait un gros zoom sur un thé précieux, les Aiguilles d'argent ou Yin Zen, "connu comme le plus prestigieux des thés blancs": duveteux et argenté, ce thé originaire de Chine est apparemment très "onctueux", aux notes miellées et "beurre de cacao" mais également délicatement poudrées. Ca envoie de la paillette :) Ce thé semble en effet assez passionnant par ses arômes rares et somme toute délicieux. Bon, il faut compter 193, 42 euros les 100 grammes, donc à ce prix là, il peut ;) 



Plus loin des conseillers experts de Palais des Thés nous révèlent leur thé du matin préféré: le Grand Yunnan Impérial par exemple, permet de se réveiller sans être trop excité, tandis que  les épices du Assam Maijan permet de réchauffer ce moment un peu dur du lever. La bergamote du thé Blue of London se marie également aux viennoiseries et autres pâtisseries alors que d'autres préfèreront le très british Lapsong Souchong dont les notes fumées s'accordent bien avec un gros petit déjeuner salé :) Et vous, que préférez vous le matin? Moi, je dois dire que ça dépend de mon humeur: je sais que s'il faut que je me booste et que je me réveille, je vais prendre un thé noir un peu fort comme un Earl Grey, avec de la bergamote donc. Mais si je pense que ma journée va être dure et que je n'ai pas très envie d'y aller, je me réconforte avec des thés plus gourmands, aux notes sucrées :)
Et on termine justement avec une touche sucrée, avec la jolie recette de Clafoutis aux pommes et Chaï Impérial que Bruits de Palais nous suggère :) Le thé, en fait, va être infusé dans la crème, qui sera ajoutée à l'appareil du gâteau. Des saveurs épicées qui, je pense se marient parfaitement avec la pomme et le speculoos. A tester rapidos;) 




Voilà les filles! Qu'en pensez-vous? Dites-moi tout :) 





CONVERSATION

1 commentaires:

  1. Ca a l'air bien sympa, comment l'as-tu reçu? Ou tu l'as eu en boutique? La recette de clafoutis a l'air bien savoureuse... :)

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!