Madame Foresti & Biba

Bonjour bonjour!


Vous le savez très certainement: je suis une fan de Florence Foresti. J'aime son humour mordant et souvent très réaliste, dans lequel on s'est toutes reconnues au moins une fois. Elle est également très vraie et nous ressemble, même si son talent d'humoriste est plus élevé que la moyenne ;) Vous imaginez donc ma joie quand je l'ai vue en couverture de Biba ce mois-ci, en tant que rédactrice en chef, qui plus est! Bon, bien sûr, son implication est limitée, comme souvent quand ce sont des célébrités qui sont à la rédaction en chef. Mais ici, ces petites incursions sous forme de pastilles dans les différents sujets sont souvent impactantes, souvent drôles et teintées d'un vrai bon sens. 

Mais bref, voyons ce que ça donne! 


Commençons par le lifestyle, qui est, comme d'habitude, le thème le plus fourni de Biba :) 
Premièrement, le dossier Garçons nous donne des indications sur "Le truc qu'ils nous pardonneront toujours": parce que oui, on peut être des chieuses, des pestes, certaines sont même méchantes mais il y a des choses qui ne les embêtent pas bien longtemps chez nous les filles :) Par exemple, ils n'aiment pas trop trop qu'on râle souvent ou que l'on se prenne trop au sérieux, ou encore quand on les envoie bouler assez sèchement: mais en allant faire un tour ou bien en en parlant calmement avec nous, ce sont des petits défauts qui ne les dérangent pas tant que ça. Et ils aiment les filles fières et un peu dictatrices dis donc! En revanche,n un truc qui a beaucoup de mal à passer, c'est la tromperie, souvent cause de rupture. Finalement, c'est un peu comme nous, non? 
Dans le micro-trottoir du mois, des lectrices nous rappellent que parfois, les tuiles qui nous arrivent, c'est "un mal pour un bien", comme on dit. Un truc négatif peut donc s'avérer hyper positif! Par exemple, se retrouver au chômage comme Charline permet de faire une petite remise en question, une introspection et trouver la voie qui nous plait vraiment ; Anne, quant à elle, a pu sortir de la relation fusionnelle qu'elle entretenait avec sa jumelle lorsque celle-ci est partie vivre en Suisse. Et ne parlons pas Mélanie, qui a découvert que la coupe garçonne lui allait à merveille après un désastre capillaire qui forcé son coiffeur à tout couper! Et certaines ont même trouvé l'amour, comme Sabine qui a rencontré son mari après un passage aux urgences suite à un triple fracture du pied (en retournant une grosse table, ouille!). Comme quoi ;) 



Focus ensuite sur l'association ISG (Institut en Santé Génésique), qui vient en aide aux femmes en difficulté, ayant subi des violences, depuis maintenant un an. Les femmes y trouvent une oreille attentive après des équipes de Frédérique et de Pierre Foldès, chirurgien qui permet notamment de reconstruire le vagin mutilé des femmes excisées, mais aussi un soutien juridique. Elles peuvent même bénéficier de rendez-vous avec un psychologue pour 3 euros. Un travail vraiment formidable, soutenu par Florence Foresti, marraine de l'association et qui a donc tenu à en parler dans ce numéro de Biba dont elle est rédactrice en chef :) 
Plus loin, Biba dresse une liste de tous ces trucs nuls avant avant qui sont cool aujourd'hui: les claquettes de piscine, par exemple, ou encore la coupe mulet ou les kitten heels, respectivement remis au goût du jour par Edie Campbell, American Rétro (et Céline un peu aussi, avec son modèle de tatanes moumoute) et toutes les griffes de mode. Personnellement, je n'aime que les kitten heels et j'aurais bien laissé au placard cette coupe et ces chaussures hideuses :s En revanche, parmi les come-back que j'aime bien, il y a la manucure Tipp-Ex qui peut être ultra chic quand elle est parfaitement réalisée, ou encore les auberges de jeunesse qui sont l'une des manifestations de notre retour aux choses simples et conviviales. La couture, aussi c'est cool et je note d'ailleurs que Biba aurait pu ajouter le tricot à cette liste. Et le fait que l'on puisse aujourd'hui se montrer ambitieuse ou vivre en coloc à 30 ans sans que personne n'y trouve rien à redire est plutôt cool ;) Et vous, qu'en pensez-vous? Des choses à ajouter? Florence Foresti, elle, adore broder par exemple ;) 



Sinon, je me suis TOTALEMENT retrouvée dans la page "Mon langage enfin décrypté". C'est une rubrique qui revient dans tous les numéros de Biba et, habituellement, ce sont les autres qui sont passés sous le grill de cette traduction approximative des phrases qu'ils peuvent dire: notre meilleure amie, notre mec, notre boss, notre maman...Mais cette fois, c'est nous! Et je dois bien l'avouer: au restaurant, il m'arrive souvent de répondre "très bien, merci", quand le serveur me demande si tout s'est bien passé alors que c'était infâme ; ou encore d'acquiescer quand mon boss me dit qu'il ne pourra pas m'augmenter parce que c'est la crise alors que j'avais juré que le menacerais de quitter sa boîte. Et oui, j'ai eu cette réaction quand j'ai vu que j'avais pris du poids": oh ben je comprends pas, ça doit être hormonal" alors que je savais que j'avais abusé ces derniers temps. Biba m'a démasquée!
Ppur terminer, la rédaction nous emmène découvrir l'Arménie. Original, n'est-ce pas? Ca change un peu des pages sur l'Islande, la Réunion ou New York ;) J'ai appris que c'était un pays très montagneux, avec des pics de plus de 2000 mètres et des paysages très verts et vallonés à couper le souffle, mais aussi des terres plus désertiques par endroits. Et cela permet d'y faire plein de choses comme des randonnées, du cheval mais aussi des sports nautiques! La capitale Erevan, encore marquée par l'héritage soviétique, notamment au niveau de ses bâtiments dispose d'une très belle mosquée persane, la mosquée Goy, et les gens y sont apparemment adorables. Les monatères sont également apparemment à faire car l'Arménie "a été le premier pays à avoir adopté le christiannisme comme religion d'Etat en 301" et Biba vous recommande celui de Gueghard, Khor Virap Noravank, entre autres. La gastronomie est également excellente avec des influences syriennes, libanaises, turques, russes et grecques. Ca fait envie, non? :) 



Du côté des stars, on retrouve bien évidemment un portrait de Florence Foresti! Elle explique qu'elle ne se voit pas du tout en modèle, car elle n'a rien d'exemplaire: mais elle est ravie de voir que les femmes se retrouvent en elle car cela veut dire qu'elle n'est pas seule avec ses galères! En revanche, elle est révoltée contre l'image des femmes, notamment dans les publicités (comme moi, elle a détesté la publicité dans laquelle la maman, au boulot, gère à distance le sommeil de son fils tandis que le père dort...) et estime que l'on demande trop de perfection aux mamans et business woman. Il faut qu'on lâche du lest, qu'on soit plus imparfaites, plus spontanées et les hommes nous aimeront tout autant :) Cela étant, elles ne doivent jamais oublier qu'elles sont géniales, qu'elles accomplissent plein de choses et qu'elles méritent d'avoir de l'ambition. La clé: avoir confiance en soi et connaître sa valeur, ainsi que ses limites. Elle pense aussi que l'émancipation des femmes passe obligatoirement par l'autonomie financière et l'égalité salariale entre les sexes: elle est d'ailleurs ravie de voir que les trentenaires d'aujourd'hui sont ravis de voir une femme bien gagner sa vie et partager avec elle. Une interview très sincère, très vraie, que j'ai aimé lire. Et maintenant, j'ai très envie de voir le nouveau spectacle de l'humoriste, Madame Foresti :) 

On terminera avec un mot de beauté, puisque le magazine s'est penché sur la composition de nos crèmes beauté. On nous explique que l'ordre des ingrédients a toute son importance, puisque les premiers sont ceux qui ont la plus grande part de la composition; et bien sûr, la qualité du produit n'a rien à avoir avec la longueur de la liste et personnellement, j'aurais même tendance à penser le contraire. Sachez également que les noms latins sont ceux des extraits de plante alors que les noms anglophones sont tous les composants chimiques. Dans tous produits de beauté, on retrouve également la même base: des excipients sont donnent la texture, des nutritifs, des actifs, des neutralisants (qui permettent de conserver et stabiliser le produit) et le parfum. En revanche, faites attention; comme le pourcentage des actifs n'est pas indiqué dans la composition, les ingrédients cités peuvent n'être présents qu'en quantité infime ; de même, les ingrédients en fins de liste sont ceux qui composent moins de 1% du produit final, mais ils ne sont pas forcément dans l'ordre et, pour des raisons marketing, certaines marques peuvent ici faire remonter un actif qui n'est quasi pas présent dans la formule et reléguer en dernière position des ingrédients qui sont présents en plus grande quantité. De même, les parfums peuvent être allergisants mais cela n'est pas toujours indiqué sur l'étiquette et il faut donc faire très attention si on a la peau fragile ; enfin, un produit "sans conservateurs" peut en fait en contenir s'il s'agit d'un conservateur qui n'est pas répertorié dans la Directive Européenne sur les cosmétiques...Attention donc!




Sélection shopping! 
Chaise Maisons du Monde, 79.99 euros
Pull en laine mélangée façon fausse fourrure, Monoprix, 29.95 euros
Jean en denim, Primark, 13 euros
Pochette façon cuir et fausse fourrure, Primark, 10 euros
Multiprise Pylones, 19.50 euros






Jolies photos!




Gros bisous les filles et bonne journée!





CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!