Bowie & Grazia


Bonjour les filles!


Grazia a décidé, cette semaine, de concevoir un numéro hommage à David Bowie: je dois vous avouer que j'ai un peu fait la grimace en voyant ça :s Je ne suis pas très familière de son univers, pas absolument fan de sa musique (même si conçois que certains morceaux soient cultes) et encore moins de son style Ziggy Stardust. Mais finalement, la partie qui lui est consacrée n'est pas si énorme et s'intègre bien au reste du magazine :)

Pour ce qui est du lifestyle, ca fait déjà quelques semaines que l'on peut lire une chronique de Nora Hamzawi dans chaque numéro et celle de cette semaine m'a particulièrement fait rire. Elle évoque un phénomène que l'on connait tous: la fin de soirée où l'on se lâche, durant laquelle on retrouve en général "l'élite" de la soirée, les "vrais" qui peuvent enfin raconter les pires conneries qu'ils n'osaient pas sortir devant les tout jeunes parents du groupe de potes. Et elle met en avant la fille que l'on ne connait pas et qui est clairement portée sur le Q et ramène tout au sien (de Q, donc): il y a toujours une chaudasse en soirée, non? ^^ C'est un peu caricatural mais moi, c'est le genre de fille qui me fait rire et me consterne à la fois. Mais quand c'est Nora qui raconte, forcément, je ris! :) Surout quand elle écrit "Madame faisait voyager ma remarque vers son cul: "moi un jour j'ai n*qué à marée basse" [...] En plus, c'est une non-information son truc, c'est comme de dire "Moi, un jour, j'ai mangé une salade en automne" ^^ C'est pas faux ^^
Moins léger ensuite, puique l'on parle de la répression des moeurs en Iran et des stratégies mises au point par les jeunes pour pouvoir faire la fête, écouter la musique, ..Et ce au travers d'un livre écrit par Ramita Nawai elle-même iranienne, qui s'est inspirée d'histoires vraies, de personnages qu'elle a connus, homosexuel, prostituée ou "jeune femme modèle". Elle en profite pour rappeler que les jeunes hommes riches, du Nord, aiment faire refaire leur nez et aller en Thaïlande profiter du tourisme sexuel, tandis que le Sud se paupérise et se radicalise religieusement :s




On passe aux stars? 
Premièrement, on a droit à une petite interview de Louane Emera, fraîchement lestée d'un César du meilleur Espoir féminin! Elle avoue s'inspirer de Cara Delevigne pour son look, être de Banksy et de Bob l'Eponge, tout en étant résolument optimiste :) Elle est également accro à la série Pretty Little Liars, adore les bains mais aussi les cigarettes: mais elle a promis à ses agents qu'elle allait arrêter :) Vous aimez Louane? La préférez en chanteuse ou en actrice? Pensez-vous que son César était mérité? :) 
Poutine, autiste? Oui, la question se pose, depuis que des spécialistes, qui ont analysé sa manière de bouger ont conclu qu'il pourrait souffrir du syndrome d'Asperger, le privant notamment d'empathie et lui conférant un cerveau très masculin. Cela pourrait expliquer ses manières un peu rustres, son impression d'être le maître du monde et son caractère imprévisible (il accepte le cessez-le-feu en Ukraine mais peut se retourner à tout moment et s'amuse aussi à espionner nos côtés ainsi que celles de nos voisins anglais, sans que l'on sache pourquoi). Mais espérons toutefois que la crise économique (crise du rouble, cours du pétrole qui baisse) qui pointe le bout de son nez dans son pays lui fera retrouver la raison, en renouant avec ses alliés qui peuvent l'aider à éviter la pauvreté de sa population :s
Petit hommage ensuite au Saturday Night Live, qui fête son 40ème anniversaire: véritable institution aux Etats Unis, ce programme humoristique croque la société et ses travers, tout en faisant exploser certains de leurs participants, comme Bill Murray ou Jimmy Fallon. Et les stars s'y bousculent! Toutefois, la critique qui est formulée à son égard est son sexisme: en effet, les femmes doivent se battre 100 fois plus pour exister et John Belushi s'amusait par exemple à dire que les femmes n'avaient pas d'humour et à saboter leurs textes en les  marmonnant :s Quant aux personnes noires, elles sont absentes. Il semblerait toutefois que les choses aient un peu évolué, puisque l'équipe vient d'accueillir Sasheer Zamata, une femme noire qui plus est :)



Place donc ensuite à Dossier Bowie, largement célébré dans un petit dossier central. Véritable modèle, il inspire encore aujourd'hui un grand nombre d'artistes, comme Lady Gaga ou Hedi Slimane, pour ne citer qu'eux. Pour nous, Grazia retrace son parcours de vie mais aussi stylistique: né en Angleterre en 1947 dans une famille pour le moins un peu atypique (et surtout schizophrène :s), il était un enfant très curieux et a commencé la musique dans son adolescence, en enchaînant les différents groupes. Il commençait déjà à se chercher! Et moi qui avait résumé David Bowie à son alter ego Ziggy Stardust, j'ai eu la surprise d'apprendre qu'en fait, le musicien a opéré plusieurs transformations: en chanteur latino soul pour l'album Diamond Dogs appelé Halloween Jack, il crée ensuite Thin White Duke, dandy gominé en costume noir et blanc presque vampirique pour son opus Station to Station. A la fin des années 70, toujours très en avance sur son temps, il campera un costume de clown (époque Scary Monsters) avant de l'abandonner et devenir un hétéro blond boosté aux UV. En clair, il s'est amusé à naviguer de styles en styles à en créer un nouveau dés que le précédent était adopté de tous. C'est la raison pour laquelle une exposition lui est dédiée aujourd'hui, David Bowie Is, à la Philarmonie de Paris, du 3 mars au 31 mai. Pour compléter ce dossier, en plus d'un shooting inspiré de ces différents alter égos, on peut retrouver des clichés pris par Hedi Slimane, qui fait partie de ses plus grands fans: coulisses de concert, morceaux de tenues de scène, instruments de musique, on retrouve bien là l'esprit et l'univers de Bowie :)



Côté mode, on a un petit portrait de Jenna Lyons, la présidente de J.Crew! On nous raconte son parcours, assez fulgurant, puisqu'elle a commencé tout en bas de l'échelle pour finalement s'imposer, grâce notamment à sa franchise qui tape dans l'oeil du boss Millard Drexler. C'est également une femme pas très tactile (pas de hug à l'américaine avec elle!) et son allure gracile rappelle ses années d'adolescente complexée (notamment par la perte de ses cheveux et de ses dents à cause d'une maladie génétique), qui traînait avec les artistes piercés et tatoués, les "rejetés" du lycée. Elle revendique d'ailleurs ce style un peu casual mais très "fuselé", un brin masculin et un peu décalé: elle a quand même porté un pull cachemire lors du MET Ball! Elle aime les gens un peu différents, comme elle, à l'instar de Lena Dunham, qui l'a fait tourner dans quelques épisodes de Girls :) En revanche elle déteste que l'on dise que les collections de J.Crew sont calqués sur son style, et rappelle que c'est un travail d'équipe (alors que quand même, c'est vrai que les mannequins lui ressemblent beaucoup, jusqu'aux lunettes! ). Mais après tout, ça marche, puisque Michelle Obama fait partie de leurs fans, et que J.Crew a réalisé un chiffre d'affaires des 2.6 milliars de dollars. Elle va donc ouvrir sa première boutique à Paris très prochainement!Pour info, on retrouve également un sujet sur Jenna dans le ELLE de la semaine ;) 

Et la beauté? Et bien Grazia nous apprend à maîtriser le nude, avec l'aide de la maquilleuse Linda Cantello, make-up artist chez Georgio Armani, comment réaliser un vrai nude. Ou plutôt deux: l'un avec une peau claire et l'autre avec une peau plus mate. Et c'est vrai que l'on ne pourrait pas forcément se douter qu'entre la photo sans maquillage et la photo avec, il y a 11 et 13 étapes de maquillage, tellement le résultat est naturel! C'est vraiment bluffant, la peau au naturel, mais en mieux :) Parfait pour celles qui veulent faire croire qu'elles ne sont pas maquillées sur Instagram #Iwokeuplikethis  Le principe est simplement de jouer sur les volumes avec le contouring pour creuser, affiner ou au contraire souligné un bombé, avec de l'anti-cernes, de l'enlumineur et des produits légers perfecteurs de teint. Il y a également un gros travail sur les sourcils, qui peuvent éclairer un visage en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire :) Incroyable! Les deux tutos sont expliqués pas à pas, pour celles que cela pourrait intéresser :) 





Jolies photos!





Voilà les filles! Et vous, que pensez-vous des numéros hommages comme celui-ci? Etes-vous fan de David Bowie et pourriez-vous acheter un magazine simplement parce qu'on vous dit sur la couverture qu'il s'agit d'un numéro spécial?

Gros bisous!  




CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Laissez moi un petit mot, je me ferai un plaisir de le lire et de vous répondre!